Réchauffement climatique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le réchauffement climatique est un phénomène météorologique qui fait que plus le temps passe, plus la température extérieure augmente. Ce phénomène se traduit concrètement par le fait que les vieux débris et la glace vont disparaître très rapidement s’ils sont mis à l'extérieur de la maison sans air climatisé.


[modifier] Phénomène Dangereux

New-York après
Dangereux Phénomène.

C’est depuis l’apparition de ce phénomène qu’est apparue la canicule, chaque été les canicules s'emballent. Il s'agit d'un phénomène dangereux, puisque la fonte des glaces permet souvent d'en dégager de parfaits irresponsables, comme par exemple Ubu ou François Bayrou, récemment décongelé dans les Alpes.

Les personnes les plus touchées par ce phénomène sont les journalistes, qui ne passent jamais plus d'une minute sans en parler, et les populations urbaines connues sous le nom de Bobos (Bourgeois bohème) qui passent de longues heures en vélo entre deux avions. Les hommes politiques ont été récemment contaminés, mais la crise financière a mis bon ordre à tout ça.

Détail insolite, il semblerait que le froid soit également causé par le réchauffement climatique. D'ailleurs, à bien y réfléchir, il semblerait également que le blizzard, le sirocco, Pikachu, le chômage, la variole et les averses de grêle en soient également des conséquences. Il n'existe pas encore de consensus de la communauté scientifique à ce sujet. La seule unanimité qui se dégage, c'est qu'il y a un max de blé à se faire avec ça pendant les prochaines années.


[modifier] Effets Humains

Britney Spears sexy
Une victime du réchauffement climatique.

Ceux qui ne croient pas au réchauffement s'appellent des climat tôt sceptiques, parce qu'ils disent qu'il faudra se lever de bonne heure pour les persuader. Ils sont souvent tristes même quand ils gagnent beaucoup d'argent en disant qu'il va faire froid pour faire plaisir à la Petroleum International.

Ceux qui y croient s'appellent des chauffagistes, ils sont tristes aussi et leur chef s'appelle un Ayathulot.

Il y a deux catégories de chauffagistes, ceux qui y croient vraiment, et ceux qui se font du fric en alimentant les premiers en conneries apocalyptiques, on les appelle des experts en réchauffement climatique [1]. Le plus célèbre de ces prophètes est Al Gore, dont le nom seul fait déjà peur. Dès que les gens voient les films Gore[2] ou quand il parle Gore à des milliers de fidèles, tout le monde chie dans son froc, on se martèle le front sur le carrelage et on se flagelle avec des tiges d'osier guatémaltèques issues d'une agriculture raisonnée de développement durable. On reconnaît le chauffagiste de la première catégorie relativement facilement, parce qu'après avoir vu les films Gore il n'ose plus prendre son automobile à pétrole, il éteint la lumière même quand il fait nuit, il roule en vélo par temps de pluie, et il porte souvent des fringues grotesques fabriquées avec de la crotte de Panda, qu'on lui a vendues très cher en lui disant que c'était bon pour la planète. Ceux qui n'élèvent pas de chèvres se lèvent tard pour améliorer leur empreinte carbone et parce qu'ils n'aiment pas prendre le métro en même temps que tous les pue-la-sueur qui polluent en allant au charbon. Le chauffagiste croyant dit aussi en général qu'il ne s'est pas endormi devant le film Home. Voire même que ça l'a bouleversé. Tout le monde sait que la France encore à peu près cérébrée, a baillé devant ce reportage pour assemblées scoutes, surtout à cause du commentaire en forme de robinet d'eau tiède, synthèse réussie du sermon dominical du Père Pignan et d'un discours de Noël Mamère lu par un dyslexique dépressif récemment greffé du visage. L'auteur du film, qui se fait appeler YAB (diminutif de Y'a bon la planète), monte en ballon comme Dupanloup pour montrer les horreurs du pétrole qui pollue la planète, sauf au Qatar ou l'espace aérien est interdit, et qu'il a du parcourir à pied, on dit qu'il y a même joué au football, preuve que l'air est pur et l'oseille en fleur.

Il existe une autre catégorie : ceux qui construisent des usines à charbon pour fabriquer des panneaux solaires et des éoliennes. Ils ne sont pas tristes, parce qu'ils pensent plusieurs fois par jour à ceux qui vont les acheter, on les appelle des Chinois.


[modifier] Conclusion Provisoire

France engloutie
Conséquence du réchauffement climatique :
l'engloutissement de la France ! Plouf !

On peut avancer raisonnablement quelques hypothèses :

  • Le climat tôt sceptique est un vieux ronchon qui n'aime pas la nouveauté. Ayant vécu trop longtemps sur la peur des Russes et des Chinois il ne va pas changer de pétoche à cause d'un ours blanc qui s'est noyé dans sa baignoire. Il accepterait quand même un poste de chercheur ou de secrétaire d'État, non sans une certaine allégresse, pour le chèque on verra.
  • Le chauffagiste prophète se fait du blé en vendant de la trouille, ce qui est parfaitement honorable, sauf quand il nous prend vraiment pour des cons (genre taxe carbone sur le cassoulet) ou qu'il se prend lui-même au sérieux, (genre "il fait moins 14, c'est à cause du réchauffement, en vérité je vous le dis") car là ça vire au cas psychiatrique, mais c'est même pas drôle. Il peut même être dangereux si on le contredit. Pour le calmer il suffit de dire qu'on a trois poubelles à la maison et qu'on composte son caca, il se met à sucer son pouce et se rendort.
  • Le chauffagiste croyant est quand même un sacré pigeon[3]. Très occupé par la prochaine submersion des Seychelles et le sauvetage des berniques en baie de Bourgneuf, il a oublié la vache folle, la grippe cochonne, le beugue de l'an 2000 et la chasse au dahut.


[modifier] Notes en Forme de Glaçons Fondus

  1. Méthode de chasse à l'expert en réchauffement climatique : au pied d’un "sommet mondial", vous creusez un trou dans la couche d’ozone, vous en tapissez le fond avec des pics de chaleur, puis vous appâtez avec une caméra. Ils tombent tous dedans, ça ne rate jamais. On nettoie avec de la fonte de glacier et on fait cuire dans un effet de serre (thermostat CO2).
  2. Le plus célèbre de ces films est Massacre à la tronçonneuse, sur le déboisement de l'Amazonie.
  3. Mesdames, mangez bio, vous aurez de beaux lolos !


PommierPDN  Portail des Sciences de la nature


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia