Réalité

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« En réalité, je vous le dis, je m'en vais vous marcher sur la flotte, pour vous montrer qui c'est le chef. Pis après je vous distribuerai des hamburgers afin de rentrer avec vous dans un cycle de distribution-accoutumance-esclavagisme, et vous irez tous acheter la Bible pour jamais la lire. »

[modifier] Un mot vide de sens

La réalité est le concept absurde par excellence. En effet, si quelque chose existait, ca se saurait. Or rien n'existe, comme l'a fort bien montré Saint Augustin : ni le passé, ni le futur, ni le présent. Le passé et le futur n'existent pas pour une raison évidente (c'est qu'aucun n'existe en ce moment). Et le présent s'échappe toujours, et n'a aucun durée : qui oserait dire qu'il mesure un instant? Donc rien n'existe sauf peut-être un seul instant dont de toute façon on ne peut rien savoir parce qu'il est trop petit.

A partir de là, on peut faire comme si de rien n'était (pour dire la chose de manière paradoxale) et croire que quelque chose existe : voir alors la section suivante. Ou bien on peut en tirer les conséquences et en déduire que rien n'est.

Dans ce cas, il est possible soit de se suicider soit de suicider les autres. De toute façon, qu'est-ce qu'on en a à foutre? Il faut savoir malgré tout, si vous choississez la seconde solution dans certains Etats qui n'existent pas, que vous risquez d'être électrocuté sur une chaise fictive, et de sentir un peu l'odeur que sentirait le porc grillé s'il existait. Notons tout de même que c'est par ce genre de choses (ou en mangeant du Maroilles) que l'on peut donner du relief à notre non-vie.

[modifier] La réalité est une vue de l'esprit qui pense avoir mieux chaussé ses lunettes que les autres

La réalité est constituée de tout ce que la globalité humaine considère comme vraie (exemple : "Même si ça se voit pas trop, l'être humain est fondamentalement bon" est considéré comme étant une réalité globale).

Il faut préciser que cette notion est très mal admise, puisque par défaut, un Humain (à plus forte raison un beauf) croit que sa réalité est LA réalité. Par conséquent, les Humains passent leur temps à se battre parce que la réalité du voisin ne correspond pas à la leur. Cela donna lieu notamment à la bataille de Badon Hill de 1632, qui opposa les Républicains, convaincus que le plus bel animal au monde est l'opossum, et les Alliés du Poinçon Central, résolument pro-ornithorynque. (Le lobbying du chaton a depuis étouffé cette sordide page de l'Histoire.)

On voit ainsi que la réalité est aussi un facteur d'oppression sociale : les classes dominantes imposant leur réalité aux autres. C'est pourquoi les vrais hommes de gauche ont bien raison de vouloir non pas transformer mais détruire la réalité (cf. Staline ou Mao), tandis que les écologistes ne sont rien d'autres que des réactionnaires de la pire espèce.


Autres exemples de réalités controversées :

- "Dieu est une femme"

- "En fait, le ciel, il est jaune à pois verts"

- "La substantialité du non-être ne peut évidemment pas désaxer le multi-investissement radiothérapeutique sur un plan macro-économique ! Ce serait une ineptie !"

Ce dernier exemple a soulevé par le passé plusieurs micro-polémiques, que Sacha Guitry a su apaiser en quelques mots : "Moi aussi, j'aime le vélo."



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia