Qui est assez taré pour jouer à WoW

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Putain de liste.gif
Putain de liste !!!


Ami potentiellement Roanneois, cet article concernant sans doute une région fameuse ou une ville formidable comme Roanne a tendance à s'allonger incessamment sous l'influence des Roanneiens et devient une putain de liste qui emmerde ses lecteurs.

Aide cette région paumée à gagner plein de touristes Roanneites en raccourcissant ces listes pas drôles, et deviens citoyen d'honneur de Roanne.

Équeuter ces putains de listes.

Plusieurs sortes de personnes errent dans le monde réel. Ces personnes sont classables en trois catégories distinctes : les boulets finis, les normaux et les "roxxors". Dans WoW on trouve surtout des boulets et des normaux. Ces amateurs de cette invention diabolique se disent les "vrais joueurs", mais sont appelés geeks, noobs, no-lifes, casu (casual gamers), lamerz par les personnes sensées et aussi les borths. Ce MMORPG ne serait évidemment rien sans ses joueurs amateurs du langage SMS. Et surtout.. Les Kevins

Mais qui joue quoi ?

Le jean-Kévin

Le Kévin a 30 personnages de level entre 1 et 30 sur 5 realms différents. Il mange, travaille dans une shop à un salaire modique et passe sa soirée et ses fin de semaines à jouer à wow. Quand on lui demande de faire quelques choses ou tout simplement aller manger quelque part, il choisira de vous suivre uniquement si vous allez souper quelque part. Si vous ne respectez pas son temps de repas très limité, il vous boudera ou ne vous suivra tout simplement plus. Ce Kévin a un horaire précis et ses raids bien organisés à des heures bien précises. Si vous voulez faire quelque chose avec ce Kévin, rien n'est possible.

  • Où les trouver : Dans sa cave chez ses parents ou dans un restaurant.
  • Comment devenir ami : Jouer avec lui ou parler de Wow².
  • Comment le fâcher : En lui disant que WoW est un jeu super.

Le rôliste

Doté d'un age moyen de 2145 années elfiques, le rôliste privilégie le background. Ce dernier est très recherché. Le rôliste est toujours orphelin, recueilli par un forgeron qui lui a refilé une vieille épée miteuse lorsque son village natal a été brulé, de manière à venger sa famille, et ses potes. Cependant au bout d'un an et demi, le rôliste est toujours level 32. En effet, XP ou parler, il faut choisir. Le rôliste a la fâcheuse tendance à se gratter les couilles avant chaque combat car il lui arrive de confondre le JdR et le "cyber-sexe". Emotes moisies suggestives, et danses à poil sont monnaies courantes. Il en va de même pour les dialogues, à faire rougir le Marquis de Sade "X dit à Y qu'il lui arrache la culotte avec les dents". Amis de la poésie et de l'amour au naturel bonsoir.

  • Où les trouver : Vous les trouverez sûrement dans StormWind (Hurlevent) en train de conter des poèmes de sa composition, ou en Feralas en train de chercher l'amour derrière un buisson. La catégorie particulière de "Reroll cybersex" est toujours présente à Pornshire…hum toutes mes confuses, Goldshire (Comté-de-l'Or).
  • Comment devenir ami : Pour vous en faire un ami, faites-vous passer pour une princesse orpheline, ou bien dites lui que les Hobbits c'est votre trip et que vous avez une réplique de l'anneau autour de votre cou.
  • Comment le fâcher : pour le fâcher, parlez lui de DPS, raid, et si de plus vous parlez le langage du kevin, vous serez à coup sûr dans sa blacklist.

Il existe également un second type de rôliste: le rôliste expert, qu'on appelle également "grammar nazi". En effet, ce type de rôliste est encore plus irrité par le langage kévin que son proche cousin. Il connait tout le lore du jeu par coeur et a une écriture irréprochable. L'expert est un perfectionniste maniaque qui est prêt à arracher la tête d'un de ses confrères rôlistes si ce dernier venait à faire une faute d'orthographe, bâcler son background ou tout simplement rendre son monde du Roleplay moins rose. Le rôliste expert fait exclusivement du RP et déteste les autres modes de jeu "abrutissants". Il est souvent vu en compagnie d'autres rôlistes experts.

  • Où le trouver : L'expert déteste tout le monde, vous le trouverez donc rarement dans les endroits fréquentés, mais il peut arriver d'en croiser un dans Stormwind en train de gueuler sur un rôliste à cause de sa tenue RP ratée.
  • Comment devenir ami : Faites-lui un compliment sur son excellent RP, l'expert étant très narcissique, il sera flatté. Vous pouvez aussi devenir son ami si vous savez bien RP, mais il développera une jalousie sans bornes envers tout rôliste meilleur que lui.
  • Comment le fâcher : Insultez son talent pour le RP ou surpassez-le. L'expert ne supporte pas de ne pas être le meilleur. Pour raison de survie, il est aussi déconseillé de l'approcher si vous n'avez pas une orthographe parfaite et un bon background. Si vous ne faites pas de RP, vous serez tout simplement blacklisté dans la seconde où vous l'abordez.

Le kevin

Ayant un âge moyen de 12 ans et demi, le kevin incarne l'orthographe inattendue par excellence, ou devrais-je dire "laurttaugraf inatendut pra Xcelenss". Il ne sait pas écrire avec plus de trois lettres par mot : "Ya lé H2 ki atk" ou "lu lol asv" font partie de son riche vocabulaire et du pack linguistique requis pour pouvoir communiquer avec lui. Le kevin est disponible 24h/24 et 7J/7, c'est à se demander ce que fait l'Éducation nationale ? Mais attention le kevin ne fait pas partie des alliés à recommander: boulette, ninja-loot, body-pull à la Leeeroooooooooooooy Jenkins seront au rendez-vous. Le kevin prend toujours une classe où il pourra taper fort et n'avoir aucune responsabilité (c'est a dire un mage :troll: )... De toutes façons, ce n'est jamais sa faute.

  • Où les trouver : il adore taxer des thunes à tout le monde et brailler dans Orgrimmar coté Horde ou coincé près d'un arbre à Ashenvale s'il joue alliance
  • Comment devenir ami : "doné lui d PO LOLOLOLOL"
  • Comment le fâcher : soit en lui faisant remarquer qu'à chacune de vos connexions il est là, soit en lui demandant tout simplement s'il est encore puceau.

Le no-life

Il a environ 30 ans et gère son jeu comme une véritable start-up. GM ou au moins officier de sa guilde, il est à fond dans WoW depuis qu'il a été licencié de sa boîte. Et comme il dirait "osef ce boulot me prenait trop de temps, j'arrivais pas à jouer assez". Roi du tableau Excel, des loot de Naxxramas ou autre, c'est lui qui s'occupe entièrement de sa guilde. Il a évidemment installé l'english pack pour pouvoir linker ses nouveaux loots épiques au commun des mortels ou sur /2 en anglais. C'est bien le minimum pour communiquer avec les filiales internationales de la guilde. Bizarrement, même s'il ne fout rien de ses journées et ne bosse pas, il possède son PC "Geek ultimate annihilation" qu'il a réussi à se payer on ne sait comment, ses parents lui ayant coupé les vivres depuis longtemps. Une hypothèse valable voudrait qu'il soit sponsorisé par Intel© ou nVidia© qui, en plus de lui donner leur nouveaux chipsets deubeule core GTx ultra 4951+© à 4 millions de GhZ, lui paieraient la mise en perfusion et le café devant sa machine pour lui éviter d'aller perdre son temps pour ces stupides et inutiles activités que sont le repas et le sommeil.

  • Où le trouver : En raid, en instance ou à l'HV (hôtel des ventes).
  • Comment devenir ami : le no-life ne veut pas d'amis, ça fait perdre du temps, et de toutes façons les amis peuvent potentiellement voler des objets qu'il désire.
  • Comment le fâcher : en lui demandant quand s'arrêtent ses assedics.

La garce

La garce est de sexe féminin tout d'abord (si si). Dotée d'environ 19 ans, elle adore faire comprendre aux autres joueurs que c'est une pauvre créature perdue dans un jeu pour homme. Elle n'oublie jamais un accord de manière à bien montrer que c'est ELLE et non IL. Allumeuse (beaucoup), dès qu'elle est sûre d'avoir trouvé le pigeon, elle passe aux choses sérieuses: cyber-sexe, petit mail cochon en jeu, elle secoue toute la testostérone de WoW, mais si on la voyait en vrai, les hormones masculines développées seraient vite calmées...

  • Où la trouver : sur tous les canaux de discussion en ville, ou sur une boite aux lettres, histoire de bien se faire remarquer.
  • Comment devenir ami : En lui disant qu'elle est magnifique, fantastique, parfaite, ... Cependant ne vous attendant pas à mieux qu'une adresse MSN, car la garce est très frigide frileuse.
  • Comment la fâcher : En l'ignorant, ou en lui expliquant que votre truc c'est l'xp, le stuff, le dps et c'est tout.

La cruchasse

La cruchasse est une sorte de sous-catégorie. Il s'agit d'une femme en général, dont les dialogues sont très particuliers. Dans ceux-ci sont parsemés des « hi hi ! » présents alors que personne n'a rien dit qui soit comique, et elle n'hésite pas à faire référence à sa naïveté prétendue (« hi hi c'est trop cochon ta blague hi hi faut pas dire ça hi hi ! »). On ne sait trop si elle est vraiment cruchasse (auquel cas c'est une femme qui ne fait pas honneur à son sexe), ou si elle fait semblant (auquel cas c'est un homme qui s'imagine que toutes les femmes sont des cruchasses).

  • Où les trouver : Un peu partout, elles peuvent faire partie de deux catégories à la fois : la cruchasse, et une autre citée dans cette partie de l'article. Elle ne comprend généralement que mal ce qu'elle fait dans ladite catégorie.
  • Comment devenir ami : La cruchasse est l'amie de tout le monde. Pas la peine de chercher une technique.
  • Comment la fâcher : En lui demandant pourquoi elle ricane tout le temps comme une conne, ou pourquoi elle est si cruche.

Le noob

Le noob n'a pas d'âge précis. Il peut très bien avoir 25 ans comme 66 ( hé oui y en a !) . Il est complétement paumé, ne comprend rien aux quêtes, est sans guilde, et se perd toujours dans Undercity (Fossoyeuse). Son seul ami IG est le Maître du jeu, qu'il va appeler n'importe quand, pour n'importe quoi. C'est un guerrier 85 sans posture berseker, démoniste 85 ne pouvant pas invoquer de démons, paladin 85 en tissu, ou encore druide 85 avec 1000 de mana. Tout le monde le fuit, et il ne comprend pas et dit en criant "mais c'est mon premier vrai jeu, comprenez moi". Le pauvre.

  • Où le trouver : au milieu de la mer, il voulait visiter, et est tombé. Obligé de nager 10 heures pour atteindre la côte alors que sa pierre de foyer aurait suffi.
  • Comment devenir ami : En lui disant que vous avez besoin de lui pour une quête, donjon, etc, mais attention il risque (très fort) de vous coller (très fort, encore une fois).
  • Comment le fâcher : En lui donnant rendez-vous à Stormwind (il ne connait pas le nom en anglais, et ne sait sans doute pas où c'est de toutes façons...) devant la boutique du vendeur de tabard de guilde, qu'il ne trouvera pas ou bien en lui parlant des quêtes de réputation pour l'aile du néant que vous êtes en train de faire.

L'explorateur

Il a environ 39 ans, et connaît le background de Warcraft par cœur, adore parcourir des dizaines de kilomètres à pied (sans monture, il pourrait rater un détail). Véritable encyclopédie, l'explorateur connaît tout, il sait combien de temps il faut pour aller de Hurlevent à Forgefer en tramway à la seconde près, connait les horaires de chaque tramway et connait tous les PNJs, avec leurs coordonnées précises.

  • Où le trouver : vous ne pouvez pas le trouver, comme dit la définition de "explorateur", il bouge tout le temps.
  • Comment devenir ami : demandez-lui de quêter pour une réputation avec lui ou d'aller cueillir des plantes. Vous pouvez aussi l'accompagner pour explorer les bugs de sous Hurlevent ou autres.
  • Comment le fâcher : en lui disant qu'il n'a jamais visité le donjon caché ou que Dora l'exploratrice en connaît plus que lui.

Le fanboy

Le fanboy a entre 15 et 35 ans, et est totalement accro. WoW est son premier MMORPG et sa principale occupation. Il joue 15h par jour, et s'est fait tatouer un murloc sur la fesse droite. Il a campé 3 jours devant le centre commercial afin d'avoir la version collector de Légion. Il est aussi prêt à tout pour prendre une photo avec les développeurs du jeu ou ne serait ce que leur parler et filmer le tout pour mettre sur son site. D'autre part, peu importe les changements aussi hideux soient ils au niveau du jeu, le fanboy trouvera ça toujours génial, indispensable, et s'il n'est pas tout à fait d'accord il lancera un: -D'un autre côté ça se comprend, puis c'est des professionnels, ils savent ce qu'il font. Je les adore ces mecs. Des fois il est difficile de savoir s'il aime l'entreprise Blizzard ou s'il aime le jeu. Peut être les deux...

  • Où le trouver : Sur des sites de fan, d'ailleurs, il en a déjà créé 2, ou à la BlizzCon, déguisé en elfe de sang.
  • Comment devenir ami : En lui racontant que vous pouvez avoir des autographes des développeurs.
  • Comment le fâcher : En lui disant que Everquest c'est mieux, ou encore le traiter de "noskill", ce qui signifie qu'il ne sait pas jouer, pour les débiles qui ne jouent pas encore !!!

Il y a cependant une deuxième catégorie de fanboys. Cette deuxième catégorie comprend, on va dire, des nostalgique du temps qui ne reviendra jamais. Ils sont toujours là mais ne rêvent que d'une chose: -revenir en arrière pour rejouer au wow vanilla. En général ces gens sont ceux qui ont suivi l'univers Warcraft depuis la genèse de celui ci, et sont arrivés sur World of warcraft comme au nirvana. Au début selon eux c'était bien, ils n'étaient soit disant qu'entre eux, mais petit à petit, les Kevins ont envahi les lieux, ce fut le début de la décadence. Ces fanboys se promènent partout et passent leur temps à comparer le nouveau et l'ancien, pour eux chaque zone est une madeleine de Proust.

  • Où le trouver : Sur des sites de fan, en train de râler et de faire une comparaison inévitable avec le jeu dans le passé. Ou IG dans les zones où personne ne quête plus du tout, ou alors en train de conseiller un nouveau venu pas trop "Kévinesque" tout en lui parlant du bon vieux temps d'antan. On peut le trouver aussi en groupe avec un autre Fan boy du même type. Ils sont reconnaissables car ils font et suivent à la lettre des quêtes bien souvent inutiles que plus personne ne fait.
  • Comment devenir ami : En lui racontant que vous aussi vous avez connu le bon temps et lui dire qu'il a raison.
  • Comment le fâcher : En lui disant que s'il veut du vrai jeu il faut aller sur AION, ou encore le traiter de "noob", ce qui signifie qu'il ne sait pas jouer!

La grande gueule / Le rageux

Agé d'environ 20 ans, et se plaignant constamment mais passe toute sa vie sur le jeu. "toute facon demo c'est cheaté, comme les paladins d'ailleurs" ou bien "j'en ai marre d'attendre pour des bg" sont ses phrases favorites. Il est pas content et le fait savoir. De plus il est scandalisé de devoir payer tous les mois pour jouer.

  • Où les trouver : dans les champs de bataille, en train de hurler sur tout le monde.
  • Comment devenir ami : en lui faisant signer une pétition contre blizzard, ou en lui disant que warhammer online ça va déchirer grave.
  • Comment le fâcher : en lui sortant les chiffres de ventes de WoW, en faisait l'apologie du système et en lui disant que 13€ /mois pour un jeu aussi bon, c'est rare.

Le roxxor

C'est l'élite de l'élite des mmo, le bon joueur par excellence. C'est le joueur qui connait parfaitement toutes les subtilités du jeu, quelle que soit sa classe il la jouera parfaitement, peu importe la situation. En pve, c'est celui qui joue tellement bien que son groupe clean les instances alors que le voleur s'est fait capter en voulant assommer, que le mage aggro tout à l'aoe en hurlant "Heal, bordel !! HEEEEEEAAAAAAAALLLLLLL !!!!!!", que le guerrier n'a pas de bouclier ni de posture défensive, et que le palouf est spé vindicte. En pvp, c'est le joueur qui va te battre en duel peu importe la classe, stuff et spé respectifs, et qui finira dans les premiers en heal/dps (selon sa spé, d'ailleurs certains Roxxors sont premiers dans les deux) à l'issue de tous les champs de bataille, tout en ayant joué les objectifs (en fait, sa faction n'a gagné que grâce à lui, c'est le seul de son équipe à savoir que le but du goulet n'est pas de faire du frag au milieu). Bref, il est celui qui a tout compris au jeu et qui joue super bien. D'ailleurs, il est capable de rivaliser avec des types qui ont un meilleur équipement que lui ou une classe plus favorisée. De toute façon, il a trouvé un moyen d'organiser astucieusement son emploi du temps afin de faire ce qu'il faut pour avoir le meilleur équipement possible, mais en conservant une vie sociale (dans laquelle il rox aussi). C'est le compagnon à rechercher par excellence.

  • Où les trouver : les Roxxors sont extrêmement rares. Seule une chance énorme permet d'en rencontrer un. Une méthode consiste à chercher le type dans un champ de bataille qui est premier en dégâts et en soin, qui joue les objectifs et donne des instructions intelligentes à son équipe.
  • Comment devenir ami : Voilà quelque chose de difficile. Tout le monde a envie d'être l'ami du Roxxor. Pour y arriver, il n'y a donc pas de secret, il faut se démarquer des autres en jouant mieux qu'eux. Essayez d'être toujours deuxième dans les champs de bataille où vous êtes avec lui (être premier n'étant bien sûr pas possible, le Roxxor étant présent), alors peut-être vous dira t-il que vous n'êtes pas trop mauvais.
  • Comment le fâcher : le Roxxor ne s'énerve jamais, le fâcher est quasiment impossible. La légende raconte cependant que si un roxxor se fait tuer quinze fois de suite par un noob-no-life-ninja avant de devoir supporter trente ubber-roxxor à la suite tout en subissant une défaite au goulet ainsi une qu'une mise à jour intempestive et une déconnexion sauvage et un hackage de compte (et le tout en moins de deux heures), il peut éteindre l'ordi, crier « Ben zut » et se consoler en allant faire tendrement l'amour à sa petite amie un peu plus tôt que prévu (qui inutile de le préciser est un top-model).

L'ubberoxxor

C'est celui qui se prend pour un roxxor, mais n'en est pas un. Il passe son temps à se vanter, où qu'il soit, racontant avec moultes détails ses exploits tels que "Ouah, j'ai tué un ally lvl 37 alors que je suis que lvl 79, comment je rox et comment qu'il doit trop avoir les nerfs !". Quiconque passe un peu de temps avec lui se rend compte que ses compétences dans WoW sont aussi grandes que celles d'un gorille en philosophie. En effet, l'ubberroxxor ne connaît qu'approximativement le jeu. Il a surtout entendu des rumeurs ou lu des ouins ouins sur le forum, mais cela suffit pour le faire considérer qu'il sait tout sur le jeu dans les moindres détails. Il est donc capable de tenir pendant des heures sur des sujets tels que "pourquoi le mage spé feu est cheaté". D'autres part, l'une de ses caractéristiques les plus importantes, c'est que quoi qu'il arrive, quand l'ubberroxxor a un problème, ce n'est jamais de sa faute. Quand il se fait battre en pvp, c'est que la classe de son adversaire est cheatée et la sienne nerfée. D'ailleurs, à chacune de ses défaites, il laisse un post à nerf sur le forum officiel, dirigé contre la classe qui l'a battue. Quand son équipe perd, lui a pourtant fait tout ce qu'il fallait faire pour gagner, ce sont ses équipiers qui sont des noobs (valable aussi bien en champs de bataille, qu'en arène ou en pve). Il faut croire aussi qu'il possède des compétences en mécanique quantique : en effet, tant qu'il ne joue pas, on ne sait pas quelle classe/race est favorisée ou nerfée. Par contre, dès qu'il est connecté, sa classe est forcément la plus nase et en plus il a pris la pire race possible avec. Par contre, tous les autres sont cheatés, à moins qu'il les batte (peu probable cela dit) mais alors là c'est juste parce que c'est un gros roxxor. Il peut donc se faire battre par une classe cheatée, mais s'il la joue elle deviendra instantanément une classe de merde, et la classe qu'il jouait avant deviendra cheatée.

  • Où les trouver : Niche sur les forums officiels, mais on en trouve un peu partout, en train soit de râler parce que les autres ne font que tricher parce qu'ils savent qu'ils se font own par l'ubberroxor sinon, soit d'expliquer à quel point il est fort et supérieur aux autres.
  • Comment devenir ami : en lui chuchotant : "Salut, je te trouve trop fort, tu es mon idole."
  • Comment le fâcher : en le traitant de noobs et/ou en lui expliquant l'un des nombreux points du jeu qu'il n'a pas compris, mais est convaincu de connaître mieux que tout le monde. C'est pas parce que lui a 3h de played et n'a jamais joué Guerrier qu'il n'en sait pas plus qu'un véritable guerrier avec 120 jours de played, non mais oh !

Le lamer

Le lamer est un personnage à la personnalité tourmentée ne possédant que deux buts dans la vie, liés entre eux : survivre et faire chier le monde au maximum. Ainsi, le lamer utilise les combinaisons d'équipement, de spécialisation, de techniques et d'objets les plus vicieuses qui soient. D'une manière générale, celles-ci tendent à rendre le lamer totalement intuable et/ou à empêcher complètement son/ses adversaires d'agir, et ce quoi qu'il(s) fasse(nt). Les lamers sont donc soit particulièrement sadiques, soit totalement frustrés dans leur vie réelle. En jeu, ils font parfois ça pour compenser un manque de puissance de leur avatar, mais on trouve des lamers avec un matos de fou, d'ailleurs ce sont de vraies plaies. De plus, on ne peut pas non plus dire qu'un lamer n'a pas de skill, car les combos qu'ils utilisent ne sont pas forcément faciles à utiliser, et faut aussi y penser. Le lamer est donc, en résumé, un personnage préférant le pvp, qu'il est pratiquement impossible de tuer et/ou qui empêche toute action de son adversaire. Tant qu'il en a la possibilité, le lamer déploiera des efforts colossaux s'il le faut pour ne pas mourir. Les lamers privilégient ainsi des classes/spécialisation qui s'y prêtent. Leurs classes préférées sont dans l'ordre le Voleur, le Druide, le Paladin et le Chasseur, et le Guerrier en duo avec un healer derrière. On peut cependant trouver des lamers jouant d'autres classes. Le lamer est également un très grand fan des objets tels que les potions de libre action ou les flacons de pétrification. Par ailleurs, c'est un fan des actions telles qu'attaquer quelqu'un à 10% de vie qui voulait tranquillement récupérer. Enfin, il adore jouer un twink et trouve ça absolument génial.

  • Où les trouver : En champ de bataille ou en arène. En l'affrontant on le remarque vite, c'est le type qui arrive toujours à s'échapper des situations critiques, et qui attaque en priorité les plus faibles.
  • Comment devenir ami : En lui disant à quel point vous le trouvez drôle. En effet, les lamers savent ce qu'ils sont et sont très fiers quand on le leur fait remarquer.
  • Comment le fâcher : En le tuant, il ne supporte pas que son perso crève.

Le sage

Véritable ilot de sagesse dans un océan de stupidité, le sage est un joueur qui possède une intelligence supérieure à la moyenne. Lui, il est là avant tout pour s'amuser et passer du bon temps sur WoW, après tout n'est-ce pas là le but d'un jeu ? Si c'est pour râler et se quereller, autant le faire irl. Le sage est donc au-dessus de toutes ces querelles perpétuelles concernant l'équilibrage du jeu, pour lui c'est secondaire. Tant qu'un 2vs1 où les trois protagonistes possèdent un niveau, stuff et skill équivalent s'achève par une victoire des 2, ça suffit. Le sage n'a que faire de toute cette science s'interrogeant sur qui est le plus fort entre un chamy et un palouf, sur qui est le meilleur healer, sur quelles gemmes mettre dans son stuff pour roxxer au maximum, etc... Non, il n'est pas là non plus pour engueuler les autres à cause de la défaite, après tout on ne peut pas toujours gagner, l'important c'est de participer (attention, le sage ne joue pas pour gagner, mais pas pour perdre non plus, il ne dira jamais "laissez-les gagner, c'est foutu", le sage joue le jeu jusqu'au bout, et peut être également classé dans la catégorie des Roxxors quand il gagne souvent). De plus, le sage ne s'énerve pas (c'est pas bon pour la santé de toute façon), lorsque son entourage agit d'une façon qui lui déplait, le sage a tendance à être plutôt désespéré que fâché. D'ailleurs, le sage désespère très souvent de voir ses congénères écrire en sms, s'insulter et se disputer à cause d'un simple jeu, et tente souvent de les raisonner.

  • Où les trouver : quand il y a une dispute (ce qui est assez courant, surtout dans les champs de bataille), c'est celui qui dit : "du calme les gars, ce n'est qu'un jeu".
  • Comment devenir ami : dites-lui que vous êtes là pour vous amuser avant tout, pas pour avoir le perso ultime avec des stats de ouf, et que vous aimeriez bien qu'il y ait moins d'aigris sur ce jeu.
  • Comment le fâcher : une rumeur dit que si un sage se fait tuer plein de fois par le même voleur, il peut perdre la raison et s'énerver.(Information à considérer avec une extrême prudence.) Si le sage s'avère être un voleur il paraitrait qu'un rituel complexe, incluant un sacrifice rituel à Kil'Jaeden, l'invocation d'une succube un soir de pleine lune durant la sanssaint, et un poutrage de tronche de la part d'un chasseur pourrait l'énerver, chose invérifiable car aucun joueur n'est assez fou pour sacrifier quoi que ce soit à Kil'Jaeden (Très mauvais pour la réput envers le reste du monde)et puis de toute façon les voleurs-sages tout le monde s'en fout.

Le connard

Véritable littéraire au passé rempli d'horreurs, c'est la hantise de tous les joueurs que de se retrouver confronté au connard. Il peut incarner le joueur puceau de 30 ans viré de son boulot ou encore le vieux papi de 80 ans déçu d'avoir perdu la dernière guerre. Son crédo est l'insulte gratuite, le flood intempestif sur le canal général où il peut alors déverser son flot de mots très méchants ponctués de "bite" "grosse merde" ou encore "chatte dilatée par un ours" pour les plus créatifs, en outre c'est un personnage ayant une connaissance approfondie de votre mère. Il n'hésite pas à rentrer dans une conversation et à traiter les gens comme bon lui semble "haha mais regardez moi ce stuff (équipement) de merde", même si le sien est encore plus pourri que le leur. On peut compter sur eux pour engueuler les joueurs lors de goulets ou d'arènes, les plus fanatiques insulteront les joueurs même si ils gagnent (après tout le connard s'en branle de gagner il est là pour casser les couilles à tout le monde). Ils sont ceux pour qui on a créé les MJ, ils collectionnent les plaintes du serveur entier avec un sadisme rare, ont déjà été bannis 40 fois et n'ont peur de rien. "On peut battre Onyxia mais se faire owned par un connard" En effet, si il est facile de se souvenir d'un World Boss pet flamme que l'on a battu avec une bande de cons de 25 joueurs, on se rappellera encore mieux d'un connard en duel contre un autre connard sur le canal général de capitales (histoire que tout le monde en profite) où pendant de longues heures l'un et l'autre dévoile ses talents d'écrivain par un flood interminable: Le kick successif d'un des personnages le mettra hors de combat 30 secondes tout au plus avant qu'il ne revienne in game pour lui démolir sa gueule encore plus.

  • Où les trouver : Sur le canal commerce /2, occupés à cracher sur un joueur parce qu'il a fait une faute à un mot, ou simplement parce qu'il se sent en inspiration.
  • Comment devenir ami : Le connard n'a pas d'amis, et tenter une approche est tout simplement suicidaire, mais le meilleur moyen est de l'impressionner en insultant d'autres personnes de façon plus artistique et plus spontanée que lui. Le connard est par définition un connard mais il sait reconnaître ceux qui ont du style.
  • Comment le fâcher : Ne faites rien de particulier, votre simple présence l'énerve déjà.

Le casual

Le casual a environ entre 20 et 40 ans, voire plus parfois. Niveau 85, mais stuff de "la chouette" ou "full baleine" ou "coraya", avec du matos pourri et sans guilde. Il joue de temps en temps sur un compte qui n'est, parfois, même pas à lui, et ne s'investit pas en jeu. Il ne connait pas Naxxramas, et depuis qu'il est 85 il joue peu, et a rarement dépassé le stade des instances à 5. De toute façon il s'en fout, et avec son vieux pentium III 800Mhz c'est pas facile.

  • Où les trouver : à l'entrée de Stormwind, ou en train de glander devant la foire de Sombrelune, pour se donner un style.
  • Comment devenir ami : en lui racontant que pour vous WoW est secondaire, et que vous avez une vraie vie.
  • Comment le fâcher : en lui proposant un raid, ou encore d'aller monter la réput des fils de Hodir pour enfin être révéré, de toute façon il ne sait pas où c'est et c'est hors de question qu'il loupe Secret Story

L'AFK

Vous vous demandez s'il existe une hantise commune à tous les joueurs de WoW, et ce peu importe leur caractère et leur niveau de jeu ? Et bien, imaginez que vous êtes en instance, face à l'Horrible Boss que vous vous préparez à affronter depuis des mois. Tout se déroule bien lorsque soudain, vous remarquez quelquechose d'étrange : l'un des membres de votre groupe ne fait plus rien, ne bouge plus. Et pas de chance, c'était le tank ! Voilà que l'Horrible Boss se met à foncer sur chacun des autres membres du groupe et les anéantit un à un, vous y compris. Le combat est perdu, tout est à refaire, en espérant que l'autre ***** revienne un jour. Imaginez encore que vous êtes en champ de bataille, vous gagnez, quand tout à coup le porteur du drapeau (donc le joueur qui détient les clés de la victoire) est atteint de paralysie. Du coup, il est facile pour l'équipe adverse de le tuer. Après quoi elle rattrape son retard au score. A cause de cet *****, vous avez perdu un champ de bataille qui aurait du être une victoire écrasante ! Pour finir, imaginez que vous ayez une discussion passionnante avec quelqu'un, jusqu’à ce que celui-ci soit atteint de mutisme sans que vous ne compreniez pourquoi.

Si l'une de ces situations vous est familière, c'est que vous avez déjà eu à faire à un AFK. Vous l'aurez compris : l'AFK est cette hantise commune à tous les joueurs de WoW. Il s'agit d'un joueur s'absentant régulièrement et généralement sans prévenir, et ce de préférence au pire moment possible. Le scénario est à peu de choses près toujours le suivant : vous participez à un évènement important du jeu (raid, champ de bataille, arène, ce que vous voulez tant que c'est important à vos yeux). Tout se déroule bien. Puis l'AFK s'absente. Son absence conduit à l'Apocalypse. C'est un peu plus tard, en plein milieu du Chaos ainsi créé, que l'AFK revient et, l'air de rien, prononce sa formule fétiche : "re".

Les causes de cette absence peuvent être multiples : Maman qui appelle l'AFK pour aller manger/mettre la table/faire les courses/etc, connexion Internet ayant un débit plus bas encore que 56k, endormissement devant l'ordi par suite d'une mauvaise gestion des heures de sommmeil, étourderie aggravée, ou tout simplement gros foutage de gueule de la part du joueur qui prétend être disponible alors qu'il est très occupé. Les conséquences pour lui-mêmes sont généralement bénignes : après tout, comme il n'est pas là, peu lui importe ce qu'il se passe dans le jeu. En revanche, pour les autres, les conséquences sont généralement très pénibles. Des semaines entières de raid peuvent ainsi être gâchées, et l'on rapporte même des cas de dépression suite à des AFK ayant fait échouer des first kill sur Lardeur. L'AFK est d'autant plus dangereux qu'il est difficile d'exercer la moindre pression sur lui. De toute évidence, il n'a que faire des conséquences de ses actes sur son groupe. Sinon, il s'arrangerait pour ne pas être AFK. Le menacer de ban n'a aucune efficacité : comme il n'est de toute façon jamais là, s'il est banni il ne s'en rendra même pas compte.

  • Où les trouver : il est fortement déconseillé de chercher un AFK. En général, ce sont plutôt eux qui vous trouvent. Cela dit, si vous souhaitez réellement en rencontrer un, contentez-vous de faire le raid sorti au dernier patch : vous pouvez être sûr que quelqu'un sera AFK lors du combat contre le Grand Boss de ce raid afin de vous empêcher d'avoir le haut-fait.
  • Comment devenir ami : vous n'aurez jamais l'occasion de lui parler suffisamment en jeu pour cela, au mieux il sera AFK après vous avoir dit "Bonjour". Essayez plutôt de le rencontrer dans la vie réelle, vous aurez plus de chance. Mais comme il est AFK, vous ne pourrez jamais discuter suffisamment avec lui pour savoir comment le rencontrer dans la vie réelle.
  • Comment le fâcher : ceci est impossible. Si vous lui parlez, il y a de fortes chances qu'il ignore à jamais tout ce que vous avez tenté de lui dire, car il était absent à ce moment là. Dans l'hypothèse improbable où vous arriveriez à lui parler lorsqu'il est devant son écran, rappelez-vous qu'il s'agit d'un AFK et qu'il a donc trop peu de considération pour ce qui se passe dans le jeu pour réellement s'intéresser à vos paroles, aussi crues et dures soient-elles.

Le Pro

Le pro a le plus souvent entre 15 et 25 ans. Le pro n'est jamais has-been dans tout ce qu'il dit et tout ce qu'il fait. Chacun de ses faits et gestes est une merveille de bogossitude. Le pro possède plusieurs facettes différentes mais il reste fondamentalement le même.

Tout d'abord, le Pro est un PvPBoy de naissance. Il est né pour la victoire, et ne jure que par elle. C'est l'élite du PvP, la crème de la crème, le bourreau de toutes les catégories ci-dessus. Inégalable en arènes et en Battleground (seul le roxxor peut le surpasser), le pro ne pense pas qu'à ses dégâts ou à son kikiheal. Partout où il se trouve, le pro ne cherche qu'à tricker (réaliser des choses compliquées pour des personnes lambda) et à éblouir les autres par son skill supérieur à la moyenne. Le pro ne vit que pour sa côte d'arènes 2v2 ou 3v3 (la 5v5 c'est pour les random) et pour le maintien de sa réputation de PGM. Le pro aime retirer quelques items de son gear et jouer à poil en battant tout le monde, ça le fait se sentir supérieur aux autres. Honnête, sadique, fourbe, le pro a de multiples facettes et s'adapte en fonction de la situation afin de la mettre à son avantage. Il suit souvent un code d'honneur très strict, mais n'hésite pas à le violer pour sa gloire personnelle ou un peu de points d'arènes en plus. Le pro tend vers un vocabulaire forgé artisanalement par des années de pratique et de matage de films cultes d'où il tient la plupart de ses répliques cinglantes. Mais le pro, tout comme le connard, a parfois une bien trop grande gueule ce qui fait qu'il est rarement aimé des autres, à part de ses copains... pro aussi, bien évidemment. Le pro est par définition supérieur à toutes les catégories, sa connaissance des classes est parfaite, il sait quoi faire dans n'importe quelle situation, avec n'importe quelle classe et contre n'importe quelle classe. Véritable monstre de WoW, le pro se fait de moins en moins rare et des guildes de pro voient même parfois le jour. Ses classes de prédilections sont le voleur, le mage et le guerrier, ou bien toutes les classes de lâche comme le prêtre spécialisé discipline ou le paladin heal. Le pro est très ludique, il aime se filmer en train de jouer et partager le tout dans des vidéos d'une vingtaine de minutes montrant toute sa magnificence à travers de la dubstep et une surenchère d'effets vidéo. Le pro n'a qu'un seul idole, Hydra, véritable source d'inspiration que le pro tentera d'imiter tant bien que mal. Possédant une imagination débordante et ne faisant jamais dans la demi-mesure, le pro utilise des pseudonymes atypiques qui le rendent unique tels que : "Khnz", "Trickmastaz", "Roglolz"... Le pro jongle entre des pseudos incompréhensibles et peu communs. D'ailleurs, l'auto-dérision est son maître-mot et il ne se prend jamais au sérieux, sauf quand il s'agit de sa côte d'arène. Pour le pro, WoW n'est qu'un jeu, il possède une vie IRL toujours bien remplie. Malgré ça, on peut le voir connecté à toute heure du jour et de la nuit, 7j/7.


  • Où le trouver : A Durotar en train de péter tout le monde en duel, dans les égouts de Dalaran, attendant sagement sa prochaine victime en 2v2 ou 3v3, ou encore dans n'importe quelle capitale en train d'AFK devant les PNJ vendeur de stuff d'arène. Vous le trouverez aussi sur les forums de classe et de PvP sous de faux pseudos, en train de partager sa science incognito ou de râler sur telle ou telle classe. Il ne faudrait pas qu'on le surprenne en train de râler ou d'aider quelqu'un, ça pourrait nuire à sa réputation. Le Pro peut aussi se trouver en train de squatter WCM en regardant ses congénères dans des vidéos emblématiques desquelles il s'inspire constamment.
  • Comment devenir ami  : Le pro n'a pas d'amis, il n'a que des concurrents et des fanboys. Il n'idolâtre personne, ce sont les autres qui l'aiment pour ce qu'il est ou ce qu'il fait ou dit. Essayez de lui parler, et vous serez soit snobé, soit envoyé chier.
  • Comment le fâcher  : Le pro est insensible à toute sorte d'insultes ou de provocations, il est au-dessus de tout ça, à l'exception de tout ce qui touche à son skill. Préparez vous à un spam de duel si vous l'insultez. Vous pouvez aussi l'énerver en lui faisant croire que vous êtes un noob après l'avoir tué. Il vous demandera une revanche immédiate.

L'Archimondien

L'Archimondien, âgé de 8 à 50 ans, est un nouveau joueur de très longue date. Oui oui.

Pour commencer, c'est un pro. L'ultime joueur. Il connait tout, et surtout son serveur est le meilleur. Pourquoi me diriez-vous ? Et bien parce que Archimonde. En donjon inter-serveur, les autres indigènes des serveurs voisins sont que moisissures et lipomes cancéreux. Il viendra fleurir votre journée à l'aide de son orthographe et sa grammaire soignée ainsi que ses phrases d'une poésie à la Victor Hugo "psss wala t 1 merd". Le greykill, le pvp, le LFR sont ces trophées de pro gamer. Il ne sait pas optimiser ses talents et son stuff, il regarde sur internet : des streameurs de génie lui donne conseil pour jouer comme un boulet et il aime ça. Troller sur le forum officiel ou des fan sites sont sa religion. Il fait pleuvoir les -1, insultes ou va trouver la blague ringardes et inutiles tout en insultants son prochain. Il est surpuissant... Derrière son ordinateur. Puisque IRL, il ne pourra pas se faire d'ami, trop prit par son passe-temps de casse-couille professionnel sur Wow. DK est sa classe. Humain est sa race. Transmo dégeulasse.

L'Archimondien viendra vous détruire, parce que : IL VIENT DU ROYAUME ARCHIMONDE !!


  • Où le trouver : En donjon, très souvent, il a pas dépasser le ilvl requis pour faire des raids, trop de temps passé à troller ou emmerder son entourage.
  • Comment devenir ami  : Troller en équipe, greykill à Durotar ou exploser du unstuff en quête d'exp, pardi !
  • Comment le fâcher  : Lui dire que Archimonde c'est bourré de gland, de boulet et de noob.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia