Pyramide (jeu télévisé)

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Logopyramide.jpg

Bienvenue dans cet article, vous allez voir il est cool.

Pyramide est un jeu télévisé diffusé en France de 1991 à 2003. Pendant ces 12 belles années, France Télévision fut à la pointe de son art et, briques après briques, forgea le monde télévisuel que nous connaissons aujourd’hui.

Risoli2.jpg
Philippe Risoli dit :

Mesdames mesdemoiselles messieurs bonsoir ! Lisez bien l'article et retrouvez les 7 merveilles du monde antique. À gagner un pin's parlant de Thierry Roland et Jean-Michel Larqué. Attention, il y a un piège !!



Préliminaires

Pyramidekheops.jpg

Une chance d'avoir retrouvé la disquette contenant les premiers plans sur ordi faits par l'architecte de la pyramide de Kheops.

De manière tout à fait étonnante, Pyramide trouve ses origines dans l’Égypte antique. En effet, initialement, une pyramide est un édifice géant faisant office de tombeau aux pharaons égyptiens ; on peut citer la pyramide de Kheops. D’autres pharaons plus connus comme Akhenaton, ou encore Shurik’N n’en ont toutefois pas eu. Il faut par ailleurs préciser que d’autres civilisations ont mis en place de tels monuments, comme les Aztèques, mais le style était moins lisse, plus haché (c’est le fameux style Aztèque haché).


La symbolique de ces constructions était en fait de montrer le lien qui existe entre la personne enterrée sous les tonnes de pierre, et les dieux, enciellés sur des tonnes d’air.

La base d’une pyramide est large, vaste, tout comme l’est la population humaine alors que le haut est une pointe, fine et svelte, à laquelle n’avaient accès que les pharaons, ce qui leurs conférait un lien privilégié avec le ciel, leur permettant d’appeler les dieux en illimité les soirs et les week-ends en plus du cool costume. C’est un peu la même chose dans le jeu télévisé : en bas, il y a la population normale : vous, moi, Billy Crawford. En haut de la pyramide, il y a le candidat : il a passé les sélections, le maquillage, a d’ores et déjà gagné une boîte de jeu et a pu partager son point de vue sur la symétrie dans les œuvres de Magritte avec Marie-Ange Nardi. À lui et à lui seul est donné l’opportunité formidable de pouvoir communiquer avec Patrice Laffont.


En bref Pyramide, à travers une analogie finement observée entre notre monde et celui des pharaons, parvient à nous indiquer à quel point nous ne sommes que des gouttes d’eau dans l’océan de l’Histoire de l’humanité. Et finalement, la philosophie cachée derrière le concept de ce jeu télévisé, ce n’est rien d’autre que le célèbre carpe diem, ou, comme le dit si bien Patrice Laffont : « Bon ça suffit maintenant profitez de votre vie et m’emmerdez pas  »


Bien plus qu’un jeu télévisé, Pyramide est un phare d’Alexandrie pour l’Humanité.

La naissance et l’enfance de Pyramide

À la création de Pyramide, nous étions au début des années 90 ; Guy Lux était toujours vivant et, de ce fait, une émission télé était créée toutes les 27 secondes en France. Dans ce contexte, il était difficile à un jeu télévisé de tirer son épingle de la botte de foin. France Télévisions y arriva cependant. Ce fut un mardi après-midi du mois de juin, vers 15h30, étonnamment juste avant la pause café, qu’un collège d’experts constitué d’un sociologue, de deux mathématiciens, d’un historien-théologue spécialiste du monde médiéval (il fut licencié deux jours plus tard), d’un physicien relativiste, d’un juriste et du rappeur Booba accoucha du concept de Pyramide.

Laffontaucarre2.jpg

Patrice ne sourit que lorsqu'il est pris en photo avec lui-même.

C’est d’ailleurs ce dernier qui eut l’éclair de génie. Alors que le groupe s’apprêtait à effectuer un nouveau brainstorming de créativité, le duc de Boulogne s’exprima pour la première fois (il n’était pas venu aux douze précédentes réunions) :

« On a qu’à leur faire faire un brainstorming aux candidats t’as vu ? Sisiiiii. La famille. Ouais négro. 9.2.I. B2OBA Boulbi Represent. Faut pas test mon 92. (...) »
~ Booba, dit le duc de Boulogne


À la fin de cette demi-heure d’intervention, le collège décida d’entériner ce concept, et commença à réfléchir aux règles. Pour cela, le collège grandit et devint un lycée, composé des mêmes protagonistes, auxquels on ajouta un représentant des magasins Gitem.


Des relevés effectués auprès des hommes et femmes en âge de procréer à l’époque montrèrent un pic exceptionnel dans le nombre d’orgasmes spontanés observés le jour de la création du jeu. Comme dirigée par une intelligence collective, l’humanité a joui ce jour-là.


Les premières règles de Pyramide

Il est fréquent de parler de Pyramide, dans un repas de famille, ou dans une conversation banale entre amis, avec le plus souvent à la baguette un petit rigolo, du genre à avoir pondu un article sur la Désencyclopédie, et à s’être ensuite empressé de le nominer au Best Of parce que tous ses copains lui disent qu’il est marrant, un peu comme les pseudo-chanteurs qui vont faire le casting de la Nouvelle Star, croyant avoir du talent parce qu’un vieux vicelard qui voulait uniquement les troncher leurs a dit qu’ils chantaient bien au karaoké samedi soir, et qui se font ensuite bâcher sévèrement par Manu Katché. Souvent ce sont des légères plaisanteries qui sont faites. Typiquement le discours est le suivant :

Pyramidetaulards.jpg

L'émission spéciale taulards a fait d'excellentes audiences.

« Ah ouais non mais ce jeu c’est hallucinant, c’est genre :
En deux : billard...
Eléphant...
Chauffeur-livreur.
Tornade !
Et là t’as tout le monde qui applaudit tu sais pas pourquoi LOL !!!  »
Regles.jpg

Et ce con n'a même pas trouvé !





Ce trait d’humour est de bonne guerre, même si C’EST PAS MARRANT UNE SEULE SECONDE CONNARD RETOURNE REGARDER TON SPECTACLE DE PATRICK BOSSO (no offense) ET FAIRE TES MONSIEUR MADAME À TES TROUS DU CUL D’AMIS AU LIEU DE CRITIQUER DES CONCEPTS RAFFINES QUE LE FŒTUS MORT QUI TE SERT DE CERVEAU TE PERMETTRA JAMAIS DE COMPRENDRE. EN PLUS ON À PAS LE DROIT AUX MOTS COMPOSES GROS DEBILE !!


Pourtant, les règles sont très intuitives : elles reposent sur la loi d’association des idées de 1901. Il faut faire deviner à son partenaire un mot sans le prononcer, ni aucun mot de sa racine, ni mots composés, ni mots étrangers, ni verbes conjugués, ni incitations avant la dernière brique, ni mots qui pourraient blesser le jeune public, le tout en plusieurs étapes, ou « briques », d’un mot chacune. Avant chaque mot, la personne qui doit faire deviner annonce le nombre de briques qu’elle prévoit d’utiliser pour le mot à venir. C’est ce que signifient les désormais célèbres locutions En deux ou En trois qui précèdent les échanges.


Si un candidat enfreint les règles, ou ne remplit pas son contrat, il perd le mot et est habituellement rappelé à l’ordre par Patrice Laffont : « Bordel vous le savez que vous avez pas le droit aux mots composés.C'est agaçant on va pas vous le rappeler à chaque fois. Allez, on enchaîne avec le mot suivant maintenant. »

Grandepyramide.jpg

Face à l'incompréhension du maître-mot, la candidate a été obligée de mimer.

Suite à cette première phase, constituée de différentes épreuves (les noms propres, le ping-pong par exemple), et sur lesquelles nous ne nous attarderons pas (le lecteur peut à ce sujet consulter l’excellent ouvrage de Gérard Holtz Vive les hélicos, autobiographie où il raconte son passage marquant dans l’émission), l’un des deux candidats est déclaré vainqueur par Patrice Laffont, typiquement avec les propos suivants : « Bon bah c’est bon vous avez gagné c’est bien maintenant vous vous dépêchez de faire la finale qu’on en finisse.  »


La finale est constituée de six expressions à faire deviner librement à son partenaire. Si les six marches sont franchies avec succès, le candidat a gagné la grande pyramide, et se voit attribuer une récompense à la hauteur de son exploit : un aspirateur multifonctions, bien entendu offert par nos magasins Gitem. L’émission est ensuite close par la grandiloquente formule de Patrice Laffont : « Ouais bon bah voilà c’est fini à demain. »


Finalement Pyramide ce n’est rien d’autre que l’allégorie d’une vie : des épreuves, des adjuvants, des adversaires, des joies, des peines, des règles : c’est la vie au jour le jour.


La grande famille de Pyramide

Pyramide a connu plusieurs intervenants dans son histoire. Une émission comme celle-ci nécessite un véritable pilote, et pendant de longues années ce fut pour Patrice Laffont les mannettes. Avec sa bonne humeur et son sourire communicatifs, il parvenait à donner du rêve et de la joie de vivre à tous les téléspectateurs.


Mentionnons également la voix-off, Néfertiti, que beaucoup confondent avec « la p’tite voix » de C’est pas Sorcier, qui, elle, si on fait bien attention, zozote un peu à la manière du chat Sylvestre : on remarque ainsi qu’il est particulièrement idiot de confondre Néfertiti et Grosminet.

Nardipepita.jpg

Le saviez-vous ? Bernadette Chirac et Rama Yade allaient en boîte ensemble avant.

Pour épauler les candidats, deux maîtres-mot. Ces véritables génies de la langue française ont le Petit Robert dans la tête en plus d’avoir le grand Patrice au cul. Les plus marquants furent Marie-Ange Nardi, Laurent Broomhead ou encore Olivier Minne.


La production de l’émission a également pensé à faire place à la diversité puisque Pépita, une femme de couleur, avait pour rôle d’apporter les boîtes de jeu gagnées par les candidats. Elle est d’ailleurs grâce à cela rentrée dans l’histoire comme la première femme noire portée à un poste à hautes responsabilités en France.


À ces carrossiers du succès de Pyramide, rajoutons l’essence même du jeu, les candidats, qui font que cette machine bien huilée tient la route.

Raffarin.jpg
Jean-Pierre Raffarin approuve cette métaphore.

Citons les plus illustres d’entre eux :

Patrice Laffont.jpg

« Monsieur Laffont ? C'est vous qui vous êtes torchés dans ma feuille de paie ? »

  • Claire Gautrot de Saint-Etienne, surnommée « BOUYAAA » par sa fille de 18 mois, et qui est devenue maître-mot suite au départ de Marie-Ange Nardi.
  • Jérémy Pacombier de Rodez, qui n’avait marqué que deux points en autant émissions, ce qui lui avait valu le surnom « Le boloss de Rodez ». Il est désormais vendeur chez Darty.
  • Jérôme Tichit, vainqueur du master en 1997. Aucune anecdote sur lui a priori…ah si tiens un coup il avait…ah non rien désolé.
  • Colette Scando, fondatrice du premier club Pyramide Le Babylone. Cette amatrice de nains de jardin a également la particularité d’avoir réussi à tricher pour gagner deux fois de suite à la grande pyramide. L’affaire n’a jamais été révélée au public à cause du lobby exercé par la SPNJ (Société Protectrice des Nains de Jardins) : une collectionneuse de nains de jardin suspendue de Babylone aurait fait le plus mauvais effet du côté de Saint-Maur-des Fossés, sa ville.
  • Les célébrités comme Gérard Holtz, dont le passage dans l’émission fut absolument mémorable.

Enfin n’oublions pas l’importance capitale du public de vieilles peaux qui n’ont rien d’autre à foutre que de venir pourrir sur les gradins du plateau, toujours fidèles au rendez-vous.


Finalement, Pyramide c’est une grande et belle famille, c’étaient des jeunes et des vieux, des parents et des enfants, des laids, des beaux, des durs, des mous, des gros touffus, des petits joufflus. Bref, Pyramide c’était le monde, c’était l’humanité dans son sens le plus large.


L’épanouissement de Pyramide

Fanpyramide.jpg

Les enregistrements de Pyramide étaient faits en public.

L’émission conquit rapidement le public. Dès 1992, la Pyramide mania gagnait la population. Petits et grands se retrouvaient tous les midis pour cette fête quotidienne ; les sexagénaires s’extasiaient « Patriiiiiiiiice » à la simple vue du présentateur, qui répondait par « Oui bah c’est bon je sais comment je m’appelle pas la peine de le gueuler bordel ».


Des clubs naissaient un peu partout en France, mais également en Europe : un club a été créé en 1997 en Irlande, même si un certain nombre d’éléments nous portent à croire qu’aucun des membres n’avait compris le principe du jeu et que c’était juste un prétexte pour se foutre sur la gueule. En Grèce, le succès des animateurs était tel que Marie-Ange Nardi fut consacrée comme l’égale d’Héra à Athènes, et Patrice Laffont acquit le statut de Zeus à Olympie.


Certains jeunes ne parlaient plus qu’en association d’idées, et avaient tendance à annoncer le nombre de mots de leurs phrases. Voici un exemple de discussion entre deux jeunes de l’époque.


— Est-ce que ça te oncle/féminin de manger/liquide un bouteille/matériau avec mon sœur/contraire dans un troquet/comptoir ce début/nuit ?
— Ah sens/écoute ! Question/raison pas ! À quel temps/minute/soixante ?
— En 13 : Je tir/football/coéquipier te trouver/contraire à alcool/raison temps/minute/soixante
Holtz.jpg

Le saviez-vous ? L'Elysée offre un porte-suppositoir et un aileron de requin en verre avec la légion d'honneur.

La Pyramide mania prit une envergure telle qu’il fut envisagé de mettre une photo de Patrice Laffont au-dessus des pyramides du Louvre ; d’autre part la chaîne Arte lança un projet de construction d’un temple en l’honneur du jeu. Le projet au Louvre fut refusé par l’intéressé, celui du temple d’Arte mis à effets et abandonné par manque de moyens.


Côté récompense, Pyramide, qui enfilait les 7 d’or comme les perles, fut également gratifié du titre de « meilleur jeu de la décennie » par le magazine Télé Loisirs. Marie-Ange Nardi, Laurent Broomhead et Patrice Laffont furent pendant 6 années consécutives classés respectivement quatrième, troisième et deuxième au classement des personnalités préférées des français, derrière l’abbé Pierre. Celui-ci avait pour coutume d’expliquer sa résistance face à la fine équipe par une boutade :

« C’est sûrement grâce à ma barbe en forme de pyramide ! »
~ L'Abbé Pierre à propos de son succès auprès des Français

Pour lui rendre hommage, cette blague, Marie-Ange et Patrice la font encore aujourd’hui.


Enfin fait exceptionnel dans l’histoire de France, Gérard Holtz a été fait chevalier de la Légion d’Honneur en 1996 par Jacques Chirac pour sa prestation époustouflante dans l’émission.


Finalement Pyramide a été durant sa vie un modèle de réussite pour tout un chacun, et nul doute que l’Humanité tout entière a un grand nombre d’enseignements à tirer de cette émission.


Partie trop tôt

C’est à partir de 2001 que Pyramide se mit à vaciller. La décision fut rendu cette année de supprimer le jeu de l’antenne, officiellement pour cause d’une crainte de la chaîne que le concept ne s’essouffle. Mais personne n’était dupe en réalité, il s’agissait bel et bien d’un complot bolcheviko-judéo-arabo-maçonnique, destiné à faire chuter le morale des ménages, et évidemment à booster les ventes des industries pharmaceutiques.


En tout cas le jeu fut retiré une première fois de l’antenne le 29 décembre 2001. Mais une fronde digne des événements de mai 68 se dressa face à cette décision. Plusieurs actions furent menées :

Ramassetesdents.jpg

Voilà qui met l'eau à la bouche.

  • Un groupe de personnes âgées lança l’opération Ramasse tes dents pour laquelle chaque protestataire envoya son dentier au siège de France Télévision. Environ 5000 prothèses arrivèrent ainsi à l’esplanade Henri de France, noyant les responsables dans un bain de bouches.
  • Un groupe d’action se constitua comptant près de 18000 personnes qui avaient décidé de montrer leurs fesses les uns à côté des autres sur les Champs Elysées le jour du réveillon, sous les caméras de France Télévision. Cet épisode fut appelé le lendemain par la presse La muraille d’échines.
  • Un boycott massif de France 2 fut décidé pendant une semaine. Malheureusement cette action ne se vit pas dans les chiffres de l’audimat puisqu’à part Pyramide, les gens ne regardaient pas France 2 en temps normal.
Vieille-dame-epee.jpg

Certains téléspectateurs n'étaient pas prêts à passer l'arme à gauche.

Face à cette levée de bouclier, la chaîne n’eut d’autre choix que de remettre le jeu à l’antenne, en prenant soin d’avoir modifié les décors, et même le présentateur puisque Laffont fut remplacé par Nardi pendant un temps.


Mais les industries pharmaceutiques ne voulaient pas en rester là, et truquèrent les chiffres d’audimat pour déprogrammer définitivement l’émission. Le jour de la dernière, Patrice Laffont fondit en larme et déclama un discours poignant dont voici un extrait :

« Vous savez toutes ces années vous avez été ma raison de vivre, je vous aime tous et ne vous oublierai jamais. »


…non je déconne il a rien dit de tout ça, il a dit sa formule habituelle et s’est cassé. Il a été interviewé à la sortie et a dit « Oui bah j’m’en branle que ça s’arrête j’vais pas mourir non plus alors foutez moi la paix. »


Finalement Pyramide, qui était née dans l’allégresse générale, mourut sordidement dans le dénuement le plus total à cause de la perfidie de celle qui l’avait enfanté : l’humanité.


Tous enfants de Pyramide

Patrice lafont reference.jpg

Robocop n'avait qu'à pas faire chier Patrice...

C’est évidemment non sans laisser un héritage considérable que Pyramide s’est effondré. Il suffit pour s’en convaincre d’allumer la télévision à tout moment de la journée.


Le principe du candidat a été systématisé par Pyramide, et est aujourd’hui utilisé dans tous les jeux télévisés. Le recours à un public fait également partie des grands concepts dont Pyramide a été l’un des fers de lance. L’emploi de micros, de caméras et de lumières sur un plateau télé fut également un pas en avant franchi grâce à Pyramide. L’utilisation de guest stars à la place de candidats de temps en temps a été popularisée par l’abasourdissante participation de Gérard Holtz. L’idée des boîtes de jeu a été reprise par de nombreuses autres émissions, et même étendue dans tous les domaines : on retrouve désormais des boîtes de jeu pour recevoir le courrier, des boîtes de jeu pour ranger des outils, et même des boîtes de jeu où les jeunes aiment aller danser.


Pyramide nous a tous marqué d’une manière ou d’une autre.Il n’y a aucun doute sur le fait que nous avons tous, nous les Hommes, derrière nos défauts, nos perversions, notre animalité, par delà nos faiblesses, nos peurs et nos angoisses, une petite pyramide au fond de notre cœur qui veille sur nous et nous montre le chemin.


Les meilleurs moments

Il serait dommage de ne pas finir par un petit best-of des meilleurs coups et/ou expressions rencontrées tout au long des ces douze merveilleuses années.

  • En 1994, Laurent Broomhead trouve conchyliculture en un, alors que le candidat ne savait pas ce que cela voulait dire et avait dit au hasard lumière.
  • En 1998, Marie-Ange Nardi utilise 12 briques pour faire deviner le mot voiture.
  • En 2000, le candidat Erik Töpenberger reste invaincu pendant quatre mois. Exploit d’autant plus grand qu’il est danois et a commencé le français mi-décembre 1999.
  • La même année, le candidat Ali Boumnijel qui venait de Carnac parvient à battre Erik à l’issue d’un match épique : tout s’est joué au dernier mot, où Ali réussit à faire trouver « groin » en deux briques : museau et laid. Ce coup resta mémorable, on y fait référence comme le museau/laid d’Ali de Carnac.
  • En 2001, alors que Patrice Laffont avait exceptionnellement pris le siège d’un maître-mot, il réussit le tour de force de faire deviner tous les mots à son candidat rien qu’en utilisant le mot abruti et en mimant la sodomie verticale.
  • L’ensemble du passage de Gérard Holtz dans l’émission, en tout point extraordinaire.


Laffont.jpg
Patrice Laffont dit :

Oui bon bah c’est fini... Maintenant dégagez.


Minitélé.png - Au programme de la dÉ ce soir - Minitélé.png

Rubik.png  Portail des jeux et jouets  •  Casimir.gif  Portail de la télévision

Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia