Psychopathe

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Attention ! Cet article est fortement déconseillé aux jeunes poneys prudes et influençables !
Poney.jpg
The-shining-with-axe.jpg

PRÊTEZ-MOI DU SEEEEEEEEEEEEEEEEEL !

Un psychopathe est un de ces êtres qui vivent pleinement vie et passion. Ils sont donc les personnes les moins atteintes et perturbées par ce monde qui les entoure, et en tant que tels, sont des individus parfaitement équilibrés.

Mais la plupart des personnes sont perturbées. Elles ont ce qu'elles veulent, quand elles le veulent, et les femmes/hommes tombent comme des mouches à leurs pieds. Elles ont tout réussi dans la vie, et sont exagérément intelligentes. C'est donc tout naturellement qu'elles s'interrogent sur la vacuité de l'existence. Qu'elles ont envie de mourir pour ne jamais découvrir la véritable nature de l'univers et de la matière étrange. Elles se demandent si la civilisation s'est bâtie sur des fondements qui leur apportent quelque chose à eux, pauvres anonymes abandonnés dans la jungle pernicieuse qu'est le monde qui les entoure. Oublie tous tes soucis, deviens un psychopathe abominable !

[modifier] Généralités

Que vous décidiez de devenir un psychopathe sexuel, un barjo meurtrier ou juste un horrible pédophile, il y a quelques règles à respecter pour vivre pleinement sa vie perturbée.

[modifier] Faites-vous mal

Pour péter un bon gros câble, il est d'entente commune de se faire souffrir comme si vous torturiez une personne qui a violé votre mère devant votre sœur[1]. Les lames de rasoir marchent pas mal, mais veillez à vous couper de préférence la main ou le visage afin de ne pas abîmer une veine qui risquerait de vous tuer une fois sectionnée.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Le visage est un excellent choix : les chiens d'infidèles tomberont potentiellement dans les pommes en voyant votre visage décharné avant d'être éparpillés en morceaux de chair rouge par votre ceinture d'explosifs saints.


Le feu est aussi un bon outil. Achetez-vous un briquet "tempête" et épilez-vous les tétons avec. Si vous n'avez pas de poils aux tétons, vous pouvez vous brûler les poils pubiens, mais vous risqueriez d'endommager votre outil de travail passe-temps. Si vous aimez la littérature[2], coupez-vous régulièrement avec du papier à des endroits très sensibles (langue, œil, plante du pied...) et versez du citron dessus.

Une fois couvert de plaies, allez dans la mare pleine de vase de parc abandonné à côté de chez vous, et baignez vous en prenant bien soin de plonger afin de frotter vos blessures sanglantes contre les pourritures tout au fond de l'eau. Dès que vous aurez développé une belle gangrène purulente, recouvrez-la de bandages très serrés. Vous aurez de cette façon constamment mal et serez un peu plus dingue chaque jour.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Une solution efficace est de se faire pousser des ampoules aux pieds et de les entretenir. Vous ne pourrez alors marcher plus de deux mètres sans hurler "ALLAH AKBAR !"



[modifier] Sachez vous habiller

Un bon psychopathe n'a que faire de la mode. Il met juste un truc ample et confortable, de façon à cacher son corps roussi par les poils brûlés. Vous ne voudriez pas effrayer les enfants avec l'énorme bubon que vous avez développé sur le torse, tout de même ?

Voici notre choix de vêtements de rue :

  • Un imperméable
  • Un peignoir
  • Des sweat-shirts les uns sur les autres (de préférence de couleur criarde)
  • Un bonnet de laine plein de trous
  • Des chaussettes (ou des lanières de tissu enroulées)
  • Des mitaines
Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Sachez que le turban sera toujours très efficace.


Évitez cependant les pulls à cagoule, ils sont en effet réservés à nos amis les autistes. Ne portez rien non plus qui puisse recouvrir votre visage, et plus particulièrement vos yeux : vous devez faire profiter tout le monde de votre expression torturée et de vos yeux injectés de sang.

[modifier] Prenez de la drogue ou des cachets

[modifier] De la drogue

Rejoignez vos idoles, comme Jimi Hendrix et Santiago "El ogre de Bogotá" González, et défoncez-vous le cerveau à la drogue. La cocaïne est assez efficace. Vous serez dans un état perpétuel de nervosité physique et mentale, et serez fin prêt à violer le distributeur de journaux qui passe tous les matins devant chez vous. Le LSD risque de vous ramollir complètement, à éviter donc. Le cannabis a le bon côté de vous donner un regard vitreux et un air halluciné du plus bel effet. Notre conseil reste de sniffer du poppers, qui, non content de vous faire décoller du sol et de vous donner des doigts violets, vous fera perdre les cheveux et les dents.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Se droguer à la foi, y'a qu'ça de vrai !



[modifier] Des cachets

Valium5pil.jpg

Gardez-les toujours sur vous !

Prenons en compte le fait que vous soyez un psychopathe reclus et chômeur, et qu'en tant que tel, n'ayez probablement pas assez d'argent pour de la drogue. C'est pourquoi les cachets (moins chers dans le cadre d'une consommation massive) sont très très utiles. Allez voir un médecin peu scrupuleux et pas tout à fait professionnel. Dites-lui que vous avez des convulsions, ne dormez pas, torturez les rats qui habitent dans votre lave-vaisselle, et kidnappez les portées de chaton de votre voisine d'au-dessus. N'hésitez pas à en rajouter ; bave aux lèvres, yeux grands ouverts, mains parkinsonesques, et, si votre médecin n'a aucune conscience professionnelle, il vous prescrira ce que vous demandez : une bonne benzodiazépine.

Alternativement, vous pouvez tabasser votre pharmacien (ou lui faire peur, vous devriez en être capable à ce point-ci) et lui voler tout son Valium® (le Lexomil® marche pas mal non plus).

Le traitement à suivre est le suivant : servez-vous d'un grand verre de café pour faire glisser, et prenez six à douze cachets par jour, toutes les deux ou quatre heures, sans jamais dormir. Vous développerez très vite une dépendance, et, une fois sevré, serez suffisamment nerveux, irritable et misanthrope pour tuer Les Choristes à coups de boule.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Prenez vos cachets en public, l'effet n'en sera que plus percutant. Demandez un verre d'eau aux gens que vous rencontrez, et enfournez les cachets en gémissant.



[modifier] Haïssez votre prochain

N'espérez pas commettre les pires sévices possibles en étant joyeux et plein d'amour ! La race humaine mérite votre présence : elle est pourrie de suffisance et de consumérisme avilissant. Les lectures que nous vous conseillons sont Sartre, Stendhal, Malraux, et Céline vers la fin. Imprégnez-vous de la nature humaine et de l'intérêt qu'elle expulse. Une fois que vous serez très critique et interpréterez à travers du dégoût tout ce que produisent vos "semblables", procurez-vous les magazines ELLE, Entrevue, People, Chic, Choc, Spirou, et abonnez-vous-y. Ces lectures vous rendront complètement taré et orageux.

Allez par la suite dans la rue, et regardez à quel point cette race est ignoble. Insistez sur les strings qui dépassent et les décolletés, ou les hommes beaux qui vont frustreront. Le soir, allez dans les abris de bus et masturbez-vous en regardant les passants.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Les femmes voilées ne sont pas très utiles pour cet exercice.



Il est important par la suite d'exprimer votre haine. Toujours dans la rue, lancez certaines des phrases suivantes :

  • À un homme : Va te faire enculer !
  • À une femme : Va te faire enculer !
  • À un enfant : Va te faire enculer !
  • À un homosexuel : Va te faire enculer !
  • À une lesbienne : Va te faire enculer !
  • À une personne âgée : Allez vous faire enculer !

Peut s'ensuivre une agression physique. N'hésitez pas à vous jeter à corps perdu dans les batailles, de préférence contre des gens en groupe, portant des capuches, des blousons de cuir, ou des képis.

[modifier] Développez des petites manies

Un psychopathe est souvent maniaque. Créez des tics, des tocs, que vous utiliserez à longueur de journée jusqu'à ce qu'ils soient aussi naturels que de s'endormir devant Des chiffres et des lettres. Clignez d'un œil, craquez-vous le cou, faites des flexions avec vos doigts... Faites preuve d'imagination !

Pour les manies, vous pouvez acheter la photo d'un poney et vous asseoir sur le sol en vous balançant d'avant en arrière, regardant la photo et fredonnant une berceuse lugubre. Vous pouvez aussi découper toutes les photos de Trifouille-les-oies que vous trouverez dans la presse et les coller avec votre sperme sur le plafond de votre chambre[3]. Si vous êtes un meurtrier, récupérez une partie du corps de vos victimes, comme le nez ou le pied gauche, et entreposez-les dans une salle, où vous ferez passer en boucle du Cindy Sander.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Ma petite manie à moi, c'est de m'écorcher les genoux avec une râpe. J'aime avoir les genoux râpés.



Vous pouvez aussi regarder dehors au-travers des stores de votre fenêtre. Parlez tout seul, fixez les gens, hurlez de temps en temps. Faites en sorte de vous amuser.

[modifier] Quel genre de psychopathe ?

Les psychopathes se classent en trois grandes catégories : les meurtriers, les prédateurs sexuels et les pédophiles. Alors, quelle sera la suite de votre vie ?

[modifier] Meurtrier

Deuxième type de psychopathe le plus couramment répandu, être un tueur en série à l'instar de Ted Bundy, Jack l'éventreur, ou encore la très respectable Elizabeth Báthory permet une grande satisfaction du travail bien fait.

[modifier] Se procurer ses outils de travail

Un bon psychopathe n'utilise pas d'armes à feu. Il préfère les objets contondants ou ce qui est solide et maniable. Une hache est facile à trouver et est très pratique : vous pourrez ainsi pénétrer chez n'importe qui et les massacrer à coups de hache avec violence et en poussant des cris rauques.

La batte de base-ball est aussi très rigolote à utiliser. Vous passerez plus de temps sur votre victime, et passerez ainsi un plus grand temps de connexion émotionnelle avec elle.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Le cimeterre est léger et maniable, et en plus il tranche très bien. Le seul défaut étant qu'il n'est trouvable qu'au Moyen-Orient.



Pensez à disposer des crochets de boucherie chez vous. C'est plus efficace pour conserver les cadavres ou les morceaux qu'une commode. Ils sont faciles à installer, il faut juste se rappeler de les aiguiser de temps en temps. Prévoyez toujours un petit couteau ou un scalpel pour les zones un peu dures à découper.

[modifier] Tuer des trucs

[modifier] Des chiens

N'importe quel être vivant peut être une cible. Tuer des animaux peut être suffisant, et plus facile. Choisissez d'abord l'animal que vous voulez tuer, puis appâtez-le avec un peu de nourriture. Dès qu'il est à portée, sortez votre hache et tranchez dans le vif avec violence en hurlant "YAAAAAAAAAAAAAAAAAARGH !".

Il est plus intéressant de tuer le chien du voisin qu'un pigeon innocent dans la rue. La nuit, pénétrez dans le jardin de votre voisin. Si le chien dort dehors, plantez un pic à glace dans son dos de façon à ce qu'il reste bloqué au sol, et arrachez-lui la tête avec les mains. Repartez chez vous en courant et en disant "FREEDOOOOOOOOM !" ou, alternativement, en lançant votre rire maniaque répété chez vous. À l'aise dans votre cuisine, mettez la tête dans un plat avec un peu de sauce aux champignons, et faites revenir le tout au four pendant trente minutes. C'est prêt !

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Avec du citron c'est pas mal non plus.



Si le chien est à l'intérieur de la maison, entrez chez eux à coups de hache ou de pied de biche, tuez vite le clébard, buvez un peu de son sang et repartez à toute vitesse.

[modifier] Des gens

Mais bien sûr, le principal intérêt est le meurtre. L'assassinat sauvage en pleine rue est ce qui correspond le plus à votre personnalité morcelée.

Pour un meurtre de jour, cachez votre arme (couteau, pic à glace, stalactite, pistolet à clous, marteau...) sous votre manteau, et repérez votre cible. Pourquoi pas cette superbe femme, là-bas ? Ou ce sale jeune en slim ? Dès que vous l'avez repérée, commencez à marcher à son rythme afin de vous tenir au même niveau, et regardez droit devant vous, votre plus bel air de maniaque sur la tronche. Dès que la cible remarque votre présence et commence à trembler, sortez votre arme et frappez-le à plusieurs reprises. Le nombre conseillé (et donc le plus efficace) est de vingt-trois. Puis, dites "Tu quoque, fili" et partez vous cacher. Vous pouvez aussi scalper la victime, mais faites vite.

Pour un meurtre de nuit, errez dans les rues avec une arme plus encombrante (hache, batte, pied de biche, poteau, évier...) en la faisant traîner sur le sol de façon à créer un bruit inquiétant. Marchez de préférence dans les ruelles sombres, et frappez la première personne à portée. Placez d'abord un coup solide sur le visage, et terminez votre victime étalée sur le sol avec rage et haine. N'hésitez pas à pousser de petits cris ; ça rajoute de l'effet. Détachez la colonne vertébrale du cadavre encore chaud, et ramenez-la chez vous. Vous pouvez vous servir des vertèbres pour bloquer une table branlante, ou en récupérer une dizaine et les faire pendre de votre plafond. De cette façon, elles produiront une jolie musique en s'entrechoquant s'il y a du vent.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Si vous avez un message à faire passer, comme "Allah Akbar" par exemple, écrivez-le avec du sang sur le sol.



[modifier] Sexuel

Aaaah, le dérangé sexuel. Le psychopathe le plus répandu au monde, et qui vient en plusieurs styles. Choisissez le vôtre avec sagesse.

[modifier] L'exhibitionniste

Mettez votre imperméable ou votre peignoir et rien d'autre. Le but de votre vie manœuvre est de surprendre les passants, le sexe à l'air.

Vous pouvez vous cacher dans un buisson, ou en haut d'un arbre. Quelqu'un arrivant à portée, vous avez le choix entre surgir en lui bloquant le chemin, ou lui sauter dessus afin de le bloquer et de lui coller votre sexe contre le visage en disant "Blaaa bla bla bla ! Glu lu lu !". Si vous choisissez de vous mettre simplement face à la victime, ouvrez rapidement votre veste et secouez le bassin. Pour plus d'effet, vous pouvez avoir accroché des clochettes à votre pénis ou, si vous êtes une femme, au piercing que vous avez à cet endroit-là (espèce de malade). La personne devrait avoir peur et être gênée, et tenter de partir sans trop faire attention. Continuez de vous rapprocher d'elle, jusqu'à ce qu'elle s'évanouisse ou s'enfuie en courant. Vous pouvez remonter dans votre arbre.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Attention aux nymphomanes, ils risqueraient d'exécuter un péché capital et ainsi faire perdre toute crédibilité à votre action.



[modifier] Le violeur en série

C'est souvent la raison pour laquelle la plupart des psychopathes sont devenus psychopathes.

Dans le cadre du violeur classique, l'objectif est de coincer votre cible (femme, homme, vieux, animal, cadavre) dans un coin sombre. En effet, un viol sauvage risque d'être interrompu par les personnes alentours. Vous pouvez toujours tenter (c'est humain) mais préparez-vous à ce qu'on vous sorte le zizi du kiki de la dame. Tout d'abord, repérez le lieu où vous allez violer ; puis, portez vos plus beaux atours (comme ce charmant imperméable en cuir couvert de sperme) et marchez dans la rue d'un pas nerveux et irrégulier. Dès que vous trouvez un truc vivant (ou pas) à votre convenance, bloquez-lui le passage. Une fois la victime apeurée, frappez-la violemment avec vos poings calleux et gras, de sorte à ce que sa résistance soit moindre et que vous puissiez la traîner vers votre tanière. Arrivé au lieudit, arrachez-lui seulement les vêtements du bas et violez-la avec force et rage. Le but est que vous ayez mal au devant des hanches tellement vous frappez fort sur son bassin/sa tête[4]. Une fois fini, jetez-la quelque part et essuyez-vous sur le clochard qui dort à côté. Partez en courant.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Pardon les lecteurs, c'est d'un extrême mauvais goût.



[modifier] Pédophile

Ces mignons petits enfants, avec leurs joues roses, leurs grands yeux curieux, leur petit cul étroit, qui n'aurait pas envie d'en profiter ?

[modifier] Comment attirer son partenaire

Les sorties d'école sont très bien. Veillez cependant à ne pas être juste à côté, auquel cas vous vous feriez enguirlander par les professeurs ou la police. Les clubs de football sont pas mal, mais faites attention à l'entraîneur qui rôde.

Votre cible repérée, proposez-lui des bonbons d'une voix grave mais douce à la fois[5]. S'il pleure, prenez-le dans vos bras et rassurez-le. S'il s'enfuit, lancez-lui vos bonbons pour qu'il tombe (vaut mieux choisir des énormes sucettes ou des jawbreaker). S'il accepte, dites-lui que vous en avez beaucoup plus chez vous. Prévenez-le qu'ils ont beau être bons, il risque d'y avoir des poils brûlés dessus.

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Je me demande si l'auteur de cet article va finir en taule.



L'autre solution est de lui offrir des jouets, et de lui proposer de jouer chez vous. Par exemple, un train sans rails, une voiture électrique sans télécommande, des personnages Lego sans briques, des piles sans Game Boy.

[modifier] Que faire avec Jérémy ?

Vous pouvez lui dire de se déshabiller pour qu'il soit plus à l'aise[6]. Commencez par lui dire que vous avez un cadeau dans votre sl...

Randeep singh beards.JPG Le petit truc spirituel du cousin de Ben Laden :
Y'a un type qui a sonné à la porte.



Ah ? Euh, excusez-moi, je continuerai l'écriture plus tard.

[modifier] Conclusion

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Je suis juste là pour vous informer que l'auteur de cet article a été arrêté par les forces de l'ordre. Il a été accusé d'incitation au meurtre, au viol, à abus sexuels sur personnes mineures, et de rapt de prêtres. Le cousin de Ben Laden a accompli sa mission hier, mais sa ceinture était défectueuse, et il a été abattu par la police alors qu'il criait "ALLAH AKBLARGH". Sur ce, moi je me casse, parce que cet endroit me fout les jetons, avec toutes ces vertèbres pendues au plafond et ces photos de Tokio Hotel.



[modifier] Références sexuelles

  1. Mais ! Suis-je bête, vous êtes probablement cette personne !
  2. C'est possible ! Les bibles et les encyclopédies sont très efficaces pour repousser les enfants passant sur le trottoir d'en face.
  3. Ça a l'air anodin, mais cela sert à devenir attiré sexuellement par à peu près n'importe quoi.
  4. Dans ce cas là, penser à lui casser les dents avec une pierre.
  5. Nécessite pas mal d'entraînement.
  6. C'est pas très pudique à cet âge-la.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Qu'avez-vous pensé de l'article sur les psychopathes ?
 
495
 
95
 
35
 
13
 
42
 
112
 

Ce sondage a été créé le octobre 12, 2008 20:29 et 792 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia