Psychologie du désencyclopédiste

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Vous en avez marre de l'accueil que vous laisse la société dans la reconnaissance de votre être, vous vous sentez différent mais pas trop, juste ce qu'il faut pour éprouver la plus pure et mince jouissance de sortir des blagues puériles émanant de votre pauvre psyché pas réellement achevée pour cause de crise d'adolescence jamais vraiment terminée, jamais vraiment commencée. Vous pensez que vous avez un don pour faire rire les gens, tel un troubadour de pacotille qui croirait bon de rejeter de la société toute sa couche superficielle et ingrate dans un élan créatif inédit afin d'épater les piètres esclaves de la machine et de la technologie qui lisent ces lignes. Mais j'insiste puisque vous avez un gros problème (en dehors du fait que votre vie sexuelle est proche du néant), vous faites ce que les psychologues appellent un faire-valoir risible contre l'abrutissement de la société que vous recevez entièrement en tant que victime.

[modifier] Explications

Réalisant le sort que réserve les industries culturelles à la culture, la sphère médiatico-politique à la politique, le divertissement au divertissement, etc. etc. Vous décidez d'agir. Étant de nature créative vous pensez qu'il serait bon de critiquer, pour mieux accepter la vie, toujours en se fixant et en s'accrochant sur toute la merde que le monde vous inflige de manière maniaque et compulsive. À vous, pauvre abruti dégénéré, clown raté qui dépeint le monde comme Lorie chante si bien la condition de l'artiste, de la genèse au parachèvement de l’œuvre, de l'esprit populiste du contre-matraquage ambiant recyclable à l'infini, que ce soit via des poussées inconditionnelles individualistes et narcissiques autour du thème de la scission entre l'artiste et le matraqué, à son tour macchabée et torturé indéfiniment par la radio et la télévision à travers vos singles et autres.

Mais non, définitivement, vous ne pouvez pas vous lancer dans une carrière artistique, vous êtes trop fort pour ça, vous êtes convaincu que vous, de votre petit fauteuil de pleutre bien garni, avez plus de chances d'acquérir fierté, confiance en soi, admiration, gloire et beauté, en réalisant de somptueuses daubes urinifères dignes d'un trisomique sous acide qui déboulonnerait toutes sa contre-jouissance technologique dans une sorte d'éternel retour de la destruction et du caca dont parlait Freud. Mais voila vous persistez, pour vous c'est essentiel de rire dans la vie, c'est trop cool, quoi la joie quoi, c'est trop bien.

Alors vous détournez les pires choses que vous avez à trouver sur les gens, sans vous rendre compte qu'en réalité vous ne faites que dépeindre votre mièvrerie pathétique dans une sorte de transcendance inconsciente avec la crème de la crème des adolescents qui peuplent le monde, toujours en feignant l'indifférence face à la vérité de votre psychologie, dans la posture d'un comique de situation nouveau venu du XXIème siècle qui n'est même plus conscient qu'il essaye de rire de lui même et s'enfonce dans un déni grave de ce fait en essayant tant bien que mal de continuer sa tâche de zouave inaccompli,vous refusez de faire comprendre à toute votre génération, la fameuse génération perdue, que son futur c'est d'être des pervers narcissiques psychopathes doublés de sado-masochistes inconscients.

Mais vous persistez, vous comprenez qu'en fin de compte il est vain de tâcher de mettre des mots sur les choses qui ne vont pas pour tacher de les faire changer, en commençant par les faire changer pour soi, non vous vous êtes plutôt du genre passif, gueule ouverte sur la daube, je sais qu'elle arrivera, vous pensez qu'un jour enfin vous pourrez vivre cette chose tant rêvé, être une sorte d'encyclopédiste daubé qui pioche dans le caca pour le répandre sur l'Internet dans un doux et fumeux nihilisme libertaire teinté d'humour de collégien.

Finalement vous êtes une merde un peu, vous êtes bon à rien, vous vous dites que la société marche bien, qu'il est possible d'être heureux en faisant de la dérision, que finalement on ne changera pas le monde alors autant en rire quoi, c'est trop drôle, on continue de vivre c'est trop bien, on a aucun but on veut continuer à critiquer la masse infime de ce qu'est la vie sur laquelle 90% des gens formatent et vendent leurs corps et leurs esprits parce que vous n'avez, au fond, pas compris que vous n'êtes pas différent. En biologie, vous êtes un peu la bactérie qui tente de désintégrer les autres après un vaccin de la mère-société effectué avant que vous n'ayez conscience que vous étiez quelqu'un et qui vous marquera à vie tant il est difficile d'accepter que la réelle psychologie de l'homme ce n'est pas d'être un mais d'être plusieurs, dans un jeu de mimétisme qui alterne entre votre conscient et votre inconscient. Cependant vous persistez, vous pensez que vous avez un talent, vous cherchez, vous cherchez, alors la première chose que vous faites, c'est de vous concentrer sur tout les produits de la société de consommation que vous avez pu subir dans votre enfance jusqu'à votre pré-fausse adolescence. Alors voila, ça marche, on a le droit à la pire niaiserie daubesque jamais vue, on dirait des charlatans qui s'excitent sans fin filant n'importe quel portrait sur des idoles, des petits détails de la vie détournés dans des trucs trop drôles, qui vous donnent le sourire parce que c'est cool en fait toutes les saloperies hégémoniques que l'on inflige tous les jours aux gens pour les abrutir, et surtout de ne pas se poser de question.

Bref, vous comprenez assez rapidement que l'ensemble de votre psyché n'est pas totalement normale mais vous n'assumez pas, que ce soit le fait que votre esprit est en réalité organisé comme un arbre psychique porteur d'un chaos acausal dans ses profondeurs, que vous avez besoin de voyager, et pourquoi pas au Japon par exemple, ou vous pourrez enfin assouvir vos désirs refoulés, en faisant attention à ne pas tomber dans les limbes du syndrome de Tokyo : [1]

Je vous emmerde.

Olivier Debieuvre


Qu'avez-vous pensé de la psychologie du désencyclopédiste ?
 
2
 
0
 
1
 
0
 
16
 
1
 
2
 

Ce sondage a été créé le juillet 23, 2011 20:04 et 22 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia