Proportionnelle

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

On appelle proportionnelle le mode de fabrication du président de la République française en pratique depuis les événements tragiques de 1968. Cette pratique quelque peu sanglante est apparentée aux traditions Incas ou Aztèques de sacrifices humains. Elle est critiquée par une frange minoritaire de la société française, principalement les militants anti-vivisection et anti-corrida.

[modifier] Principe et Justification

Pour clarifier l'origine de l'élection du président à la proportionnelle, rappelons l'article 53 bis de la constipution française:

L'Assemblée Nationale et le Sénat, réunis en congrès à Versailles
ce 23 Tonosmédor 1968,ont retenu les observations suivantes:

- L'élection présidentielle décide seule des résultats des scrutins futurs;
Le président élu représente l'ensemble du peuple, tout le peuple, 
rien que le peuple;
- Il existe en général plus d'un candidat à l'élection présidentielle;
Aucun de ces candidats n'obtient toujours cent pour cent des
suffrages extorqués;
- Les voix se répartissent en proportion variable pour des raisons 
indéterminées à l'avance ou a posteriori.

Le congrès, représentant souverain du peuple français, décide donc:

Art.53bis-1 / Le président de la République française sera élu 
à la proportionnelle intégrale lors d'un scrutin à un tour.

Art.53bis-2 / Le président de la République française sera constitué 
de parties des corps des différents candidats.

Art.53bis-3 / Les parties corporelles seront découpées sur les candidats 
en stricte proportion pondérale des voix obtenues.

Art 53bis-4 / Lors de leur dépôt de candidature, les postulants
au poste de président de la République française signeront un engagement
à céder partie de leur corps à la République.
Art 54bis-1 / Le Conseil Constitutionnel est chargé des opérations
chirurgicales afférentes à la fabrication du président de la République.
Un corps de médecins légistes lui est adjoint pour ce faire.

Art 53bis-6 / Le Conseil Constitutionnel est nommé exécuteur testamentaire 
des candidats décédés suite à la fabrication du président de la République.

[modifier] Pratique théorique de la Proportionnelle

Tous les cinq ans, les citoyens français sont appelés à voter sur un nombre de candidats variables tous volontaires pour participer à la fabrication du futur président de la République. Le vote se déroule de façon parfaitement standard et trafiquée, sur un seul tour, le dimanche le plus proche de la première lune d'Avril.

Les suffrages sont décomptés selon le principe de la proportionnelle intégrale où une voix compte pour un pouillème de pourcent, fut elle portée sur un candidat parfaitement débile ou mortellement enragé.

Sur la base de ce décompte, le nouveau président est constitué de parties découpées sur les différents candidats, en proportion stricte de leur résultat. On retient un critère pondéral et non volumique lors de ce partage.

Les parties extraites des différents candidats sont greffées sur un support inerte et leur tout tient lieu de président de la République. Le mandat du corps constitué est établi pour une durée de cinq ans ou jusqu'à décomposition anticipée.

Le nouveau président est censé représenter un miroir du peuple français. Il s'agit bien sur d'une chimère comme le miroir et le peuple lui même. En fait, le nouveau président passera l'essentiel de son temps à lutter contre le rejet et à essayer de retenir ses partie constitutives.

[modifier] Application au cas de 2007

Les élections de Mai 2007 ont eu lieu après une âpre bataille entre 12 candidats. La participation électorale a été très élevée amenant à un faible taux d'abstinence. Les parties prélevées sur les différents candidats ont ainsi été plus copieuses que lors des scrutins précédents. Le taux de décès parmi les candidats en a été accru en regard, atteignant 42,7%.

Les infographies ci-dessous illustrent d'une part le mode de découpe des candidats et les parties extraites après intervention du Conseil Constitutionnel, d'autre part le résultat, notre Président de la République Française fort pitoyable d'aspect il faut le souligner !

Presid-decoupe.jpg

Plan de découpe du président à la suite du scrutin de Mai 2007.

Presid-proport.jpg

Le président fabriqué par la volonté du peuple français.

[modifier] Notes

  • Il est rappelé que le critère de découpe est pondéral ce qui explique des différences surprenantes de surface sur le plan de découpe. Les poils et cheveux par exemple sont beaucoup moins denses que la chair ou les dents et couvrent donc une surface ou volume plus important sur le président final.
  • Les parties apparaissant en vert sont celles qui ont été comblées par le substrat biologique inerte.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Proportionnelle" ?
 
1
 
4
 
6
 
1
 
0
 
0
 

Ce sondage a été créé le juin 21, 2007 11:07 et 12 personnes ont déjà voté.
Partage sur...
wikia