Professeur de sport

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Oups, désolé les filles, je me suis trompé de vestiaires ! »
~ Un prof de sport à propos de son irruption soit disant involontaire dans les vestiaires des filles
« Celui qui arrive premier en 15.000 mètres gagne le maillot de Zinédine Zidane ! »
~ Un prof de sport qui arnaque ses propres élèves
La lecture de cet article est conseillée aux parents de jeunes filles en fleurs qui croient qu'il n'y a pas de cours d'éducation sexuelle au collège !

Le prof de sport, ou plus officiellement professeur d'éducation physique et sportive, est un enseignant rémunéré par l'État (c'est-à-dire par toi, cher contribuable) dont le travail est de faire bouger leur corps à des adolescents qui en ont généralement rien à foutre et qui préféreraient être pénards à discuter sur le banc. Tous les profs de sport ne sont pas pareils, et leurs caractéristiques varient selon l'âge. Mais analysons d'abord les traits communs à tous les profs de sport.

[modifier] Prof de sport en général

Le prof de sport est le seul des profs avec qui on ne peut pas discuter culture. Essayez de lui parler de littérature, de mathématiques, de langue anglaise : il va bloquer. C'est pourquoi dans la salle des profs, il est seul, ou souvent en petit groupe à papoter avec les autres profs de sport ou avec un prof de maths qui a pitié de lui et qui lui parle des derniers résultats de l'OM. Autrement, aucun prof normal ne souhaite parler avec cet énergumène qui n'a jamais lu un livre. On remarque d'ailleurs qu'afin de combler ce manque de reconnaissance, il aime répéter des conseils précis sur la pratique du sport, pour montrer qu'il sait des choses, non mais sans blagues! Cependant, ces conseils se révèlent assez évident donc inutiles, du style: "quand tu tires, prend appui sur l'autre pied", ou encore: "quand tu cours, souffle pour respirer" etc. Mais ne soyez pas si sévères: cet homme souffre, sachez-le ! Il souffre d'autant plus que chaque matin, même en hiver, il doit être dehors avec un survêt' violet qui le rend particulièrement ridicule. Quand il fait trop froid, il va au gymnase avec ses élèves, quand celui-ci n'est pas occupé par un autre prof de sport qui en avait lui aussi marre de se cailler sous la neige. On peut donc voir le difficile train de vie du prof de sport, humilié, méprisé. Il pourrait se suicider, mais qu'est ce qui le fait tenir ? C'est qu'au début de sa carrière, il est mû par un idéal : celui de faire de chacun de ses élève un champion olympique. Mais en vieillissant, il profite des autres avantages de sa profession, de petits plaisirs simples qui lui permettent de ne pas déprimer. Nous verrons lesquels.

[modifier] Prof de sport jeune

(Encore) sportif, vigoureux et déterminé, il ne vit que par le sport et pour le sport. Il participe à tous les tournois de foot, volley, handball, rugby (un peu moins depuis que le directeur lui a reproché ses trois semaines d'absence à cause d'une entorse à la cheville), escrime, natation, cyclisme, tir à l'arc, et j'en passe. Il veut que chaque élève soit aussi doué et motivé que lui, et c'est pour cela qu'il ne cesse de gueuler contre tout le monde, les filles en particulier, qui, c'est bien connu, se fichent pas mal du sport. Le prof de sport jeune est donc particulièrement chiant et redouté, surtout quand il propose ses balades "en nature" pour une journée où il fait subir à ses élèves un véritable parcours du combattant pire que celui de la Légion étrangère. Mais en vieillissant, le prof de sport se rend compte qu'il ne fera pas de ses élèves des champions. Alors il se ramollit et finit par n'être plus que l'ombre de lui-même, du champion qu'il était autrefois.

[modifier] Vieux prof de sport

Le vieux prof de sport est très caractéristique. S'il n'avait pas ses baskets et son jogging, personne ne pourrait deviner qu'il est prof de sport. Et pourtant... Le vieux prof aime, une fois l'appel fini, s'assoir sur un banc et regarder ses élèves jouer au foot en même temps qu'il lit l'Équipe (parce qu'il faut bien montrer qu'on est prof de sport). Avouez que regarder les mômes se défouler sur un ballon en buvant le café, c'est tout de même plus agréable que de calmer des têtes à claques dans un très ennuyeux cours de maths. Mais ce n'est pas tout ! Être prof de sport, c'est aussi regarder les filles en jogging jouer au basket, qui dandinent leur corps tout frais d'ados encore pures. Parfois, quand ces filles en ont marre de jouer, elles viennent discuter avec le prof, parler des autres profs que celui-ci déteste. Une fois la journée finie, le prof de sport appelle Lisa, une ancienne élève, qu'il va voir quand sa femme n'est pas là. C'est ça être prof de sport : profiter de plaisirs simples dans cet océan d'ennui qu'est l'école. On appellera donc cette espèce un "roublard". Sa roublardise est d'autant plus exacerbée qu'évidemment, il n'a jamais aucune copie à corriger, contrairement à ses condisciples.


Venez visiter les articles de nos casse-couilles préférés de l'école
Flantier.JPG

Article principal : Professeur
Les autres qui se croient meilleurs : Professeur de droit - Professeur de lettres - Professeur de français - Professeur d'anglais - Professeur d'espagnol - Professeur de science - Professeur de mathématiques - Professeur de technologie - Professeur de sport - Conseiller d'orientation
Leçons à étudier : Vous aussi, devenez professeur d'énigmes


Logoemploi.png  Portail de la recherche d'emploi

Qu'avez-vous pensé de l'article "Prof de sport" ?
 
60
 
91
 
142
 
16
 
25
 
19
 

Ce sondage a été créé le août 23, 2007 19:37 et 353 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia