Presbyte

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Mot-valise servant à amener le mot masturbation de manière assez peu discrète, quoique légèrement détournée. Il a fallu que des oculistes soudoyés par les libertins lui bricolent un sens compliqué pour que les douaniers le laissent passer sans causer trop de problèmes.

Dans ce cas-là, il désigne quelqu'un qui n'arrive pas à voir quelque chose quand on le lui colle sous le nez (ainsi, Jean-Marie Le Pen serait à la fois borgne et presbyte).

NOTA : Certains vieux crisses peuvent très bien être à la fois presbytes et casse-couilles, voire être presbytes et porter des moules-burnes.

[modifier] La tactique du presbyte

Le presbyte fréquente les urinoirs publics, il connaît tous ceux de la ville, ceux des gares, des cinémas, des bistrots. Il arrive décontracté et dans un premier temps observe ce qui se passe. Dés qu'une place se libère, il l'occupe (bien sûr cette place doit être mitoyenne). Ensuite la presbytie s'effectue en deux temps :

  • 1er temps : le presbyte regarde ostensiblement ce que fait son voisin, et guette une réaction
  • 2ème temps : en cas de réaction neutre, (ou mieux positive) le presbyte va allonger sa main de façon à presser la bite de son voisin d'urinoir.

On peut bien sur se presbyter mutuellement ou faire des combinaisons à Troyes (Aube)

La presbytie est une fantaisie sexuelle qui peut se suffire à elle-même, mais parfois on voit le presbyte se diriger vers une cabine avec son nouveau complice pour jouer à d'autres choses.

Partage sur...
wikia