Première L

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


La première Littéraire (en latin, Itellectum Supremum ou encore parlo linguii et magnanimus sum) est la première classe de la filière littéraire. Les élèves qui y étudient ont pour but d'apprendre à lire et à écrire afin de mieux détruire les scientifiques. Les premières littéraires ont véritablement une réputation de feignasse dans tous les lycées. Leur vie se résume à un épisode de Glee (étant donné le nombre impressionnant de gays qui empruntent cette filière) mixé à un film du Seigneur des Anneaux (du à leur côté saltimbanque et médiéval).

« Exfoliant. »
~ CLeverbot à propos des premières littéraires

[modifier] Lieu et habitat

Le première littéraire vit généralement dans les lieux calmes, tel que la forêt, ou près des fontaines, des lacs ou dans les grottes, le plus souvent sur les falaises du littoral. Ils se cachent généralement du Soleil, ce pourquoi on les prend pour des vampires, mais il s'agit en réalité d'une flemmingite aiguë permanente qui les empêchent d'exercer une activité en extérieur.

[modifier] Comportement

L'étudiant apprend surtout à répondre à des questions inutiles, ce qui influe fortement son comportement. Il commence à consommer des substances illicites pour augmenter son interprétation face à ces questions tel que : « Que pense un arbre ? » Mais les L sont souvent des gens différents, à part, avec une mentalité considérée pour eux comme différente mais pour les autres comme bizarre, et c'est pour ça qu'on les aime.

[modifier] Réputation

Le jeune L est réputé pour être un glandeur et n'a nullement besoin de travailler pour obtenir son bac, il doit juste se présenter en bonne tenue pendant les épreuves afin de donner une bonne impression.

[modifier] Cours

Philosophie : le L commence la philosophie en première pour le plus grand regret de son professeur qui note en fonction de ce qu'il a mangé le midi, et au plus grand bonheur des autres filières. Il y passe son temps à dormir et bavarder au fond de la classe, utilisant comme prétexte « Nous faisons un débat philosophique ». Le bienheureux professeur les laisse faire en disant « Le programme de première est inutile » mais sous-entend « Vous souffrirez en terminale ».


Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature

Partage sur...
wikia