Pourquoi ça veut pas ?

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Pourquoi ça veut pas, nom d'une pipe en bois ? »
~ Sacha Guitry à propos de la vie en général et de sa voiture en particulier

Probablement la question que tu t'es posée en premier, et le plus souvent. Une question vague, s'il en est, mais qui, replacée dans son contexte, permet à quiconque de comprendre le problème posé. Dès l'âge le plus primitif jusqu'au plus sénile, la question reviendra fréquemment face aux diverses situations qui se présenteront à toi. Et tu as décidément de la chance, chenapan, de te trouver sur la seule page du web qui va t'expliquer comment résoudre un souci provoquant cette question fondamentale :

Pourquoi ça veut pas ?

Stade embryonnaire

Problème

Parmi les milliards de possibilités qu'offraient les appareils reproducteurs de tes parents, tu es l'heureux élu, désigné pour les faire chier pendant deux décennies minimum. Les premières semaines de grossesse se passent plutôt pas mal pour ta mère, étant donné que le peu de cellules que tu représentes ne fait pas le poids face à l'amas de cellules graisseuses dont tu es entouré [1]. Mais voilà, de mitoses en mitoses, tu grossis jusqu'à devenir un embryon. À ce moment-là, ton cerveau est à peu près aussi performant que celui d'un lapin nain que l'on aurait trépané. Cependant, Dieu fait bien les choses, tout ce dont tu as besoin pour vivre passe donc par le cordon ombilical qui te relie à ta mère. C'est beau la vie, hein ? Tellement beau que ta nature brutale commence déjà à s'exprimer. Ton cerveau atrophié se demande bien qu'est-ce que c'est que ce gros bout de chair qui te sort de l'estomac. À question primaire, expérience primaire : tu tires dessus. Et tu t'aperçois que la corde ne bouge pas des masses. Confronté à la première frustration de ta misérable vie, tu te poseras inconsciemment la question :

Analyse

L'analyse est courte et simple à établir. Au bout de trois mois d'existence, tu es stupide, comme la plupart des embryons de ton âge. La différence c'est que toi, tu le resteras peut-être encore longtemps. Mais revenons à l'expérience que tu as tenté : tu tires dessus et ça ne marche pas. C'est normal. C'est Dieu qui l'a voulu comme ça. Si tu persistes à vouloir tirer, tordre ou casser le cordon, là c'est une autre affaire. Tu es intelligent, ce qui est assez rare chez les embryons. Tu as compris ce qui t'attend dehors et en conséquence, tu tentes de te suicider. Sage décision.
Embryon.jpg

Laisse-ça tranquille, c'est mieux comme ça

Résolution

Si tu es stupide, que tu le veuilles ou non, tu vas lâcher le cordon et tu n'y toucheras plus. C'est mieux comme ça. Si tu es intelligent, ta tentative de suicide va probablement échouer, en raison de ton métabolisme primaire. Mais si ça fonctionne, bien joué, ta mère va faire une fausse couche. Fais gaffe cependant, si tu amoches trop le cordon mais que tu nais quand même, tu risques d'être trisomique. Et ça, c'est pas cool. Mais je suis sur que tu n'as aucune, mais alors vraiment aucune envie de ressembler à Bill de Tokio Hotel, ou même à George W. Bush. Donc tu dois réussir à te suicider. C'est mieux pour nous.

Stade baby (1ère seconde - 5 ans)

Problème

C'est parti, tu as commencé à vivre, et sincèrement, tes parents commencent à le regretter. Mais bon, ils avaient qu'à se protéger, hein. Donc te voilà, tu ressembles à pas grand-chose, et ça ne va pas s'arranger. Ton cerveau a évolué, te voilà l'égal d'un canard à l'abattoir [2]. Tu es totalement dépendant de tes parents et tu le sais. Pour te calmer, on t'a offert toutes sortes d'objets en plastique fort inutiles. Tu fais semblant d'être heureux avec ça, parce que t'as pas tellement envie de reprendre une volée par ton père, comme la fois où tu lui as fait remarquer que sa voiture de collection qu'il t'a léguée (l'ayant lui-même hérité de son arrière grand-père) n'était plus qu'un tas de pièces détachées bonnes à servir de piercings pour Barbie.

Mais toi, tu vois plus grand. C'est d'ailleurs la marque des gens stupides, à toujours essayer quelque chose qui n'est pas à leur portée. Pendant que ton père est au boulot et que ta mère est occupée à raconter sa vie au téléphone, tu viens te planter devant la télé (ou l'ordinateur si tu es apprenti geek). L'écran est noir, c'est frustrant. Pourtant, quand tu es sur les genoux de ta mère, y'a plein de trucs qui se passent [3]. Dans ta tête de petit crétin, une seule question se pose :

Analyse

Visiblement, tu t'es planté devant l'écran alors qu'il n'y avait ni Dechavanne, ni Clara Morgane à la télé. Ni Franklin, sinon ta mère t'aurait déjà posé devant. Non, ça doit être l'heure à laquelle passe Chuck Norris. C'est pas de ton âge, ni de celui de ta mère. La télé est donc éteinte. S'il s'agit de l'ordinateur, il est en veille ou éteint. Mais ça, tu ne peux pas le comprendre. Tu es bien trop jeune et stupide.
Bébé.jpg

Et oui, c'est comme ça que ça marche, la télé

Résolution

Bon, à première vue, c'est pas bien compliqué, dans les deux cas il suffit d'appuyer sur un bouton. Reste à savoir si tu pourras le comprendre, et puis le faire. Pour la compréhension, malheureusement pour toi, je ne peux rien faire. Si tu ne comprends pas, tu peux te suicider, tu es encore assez maigre pour passer entre les barreaux du balcon (tu habites au 6ème étage). Si t'as compris, ton plus gros défi est d'atteindre le bouton d'allumage. Tu as à peu près la taille de deux bombes anti-moustiques mises l'une sur l'autre. Autant dire que ta seule chance est de trouver la télécommande [4]. Passons sur toutes les péripéties qui t'amèneront à enfin accéder à la télécommande [5]. Il y a un tas de fichus boutons sur cette télécommande. Comme tout être primitif, tu vas appuyer sur les plus gros d'abord. Constatant que les boutons de volume ne marchent pas, tu vas appuyer sur le bouton POWER. Et là magie, la télé s'allume. Tiens, ton père a oublié de zapper depuis son dernier passage sur XXL TV. C'est ta mère qui va être contente.

Stade enfant (5 ans - 11 ans)

Problème

Ça y est, tu sais marcher et parler. Autant dire que c'est le bazar total chez toi. À cause de toi. Tes parents, qui ne maîtrisent plus la situation depuis longtemps [6], profitent des instants que tu passes sur les bancs de l'école. Là-bas, tu as plein de petits crétins de camarades comme toi, et vous vous entendez plutôt bien. Évidemment, à cet âge-là, les cours de la maîtresse, t'en as un peu rien à foutre, tu t'intéresses à bien plus important.

Si tu es un garçon, toi et tes petits copains, allez essayer de faire comme dans les films que regarde ton père. Autrement dit, vous allez essayer de faire les beaux gosses auprès des filles. Toi, par exemple, tu vas t'approcher de l'une d'entre elles (entourée d'une ou deux copines) et, tout en l'entourant de tes bras, tu vas lui dire : Hello baby [7], ça te dirait de boire un verre ? [8]. Tu vas ensuite tenter vaguement de l'embrasser, avant qu'une gifle bien placée te fasse comprendre que tu peux tout aussi bien embrasser le goudron. Désemparé, tu poseras à voix haute :

Si tu es une fille, toi et tes garces de copines, vous en avez rien à foutre des crétins de la même classe que vous. Ce qui ne veut pas dire que vous êtes moins crétines qu'eux. Vous croyez en effet pouvoir faire tomber tous les mecs ayant 19 à 24 ans et jouant dans des navets style Twilight, High School Musical ou même Harry Potter (mais n'exagérons rien). Heureusement pour toi et tes copines, tu as réussi à piquer de l'argent dans le sac à main de ta mère ou, à défaut, dans le slip de ton père. Tu as aussi subtilisé tout un attirail de maquillage dans la salle de bain, assurément vous allez bien vous amuser. Tu es donc barbouillée de rouge à lèvre, mascara et autre fond de teint, et tu trouves ça super cool et super beau [9]. À la sortie des cours, tu fais un petit tour dans le parc pas loin, avec tes amies. Et là, évidemment, tu croises LE Beau Gosse, le mec de tes rêves. Il est trop beau, il a une coiffure topissime, il est habillé comme un Dieu, tu as des étoiles plein les yeux. [10] Sans attendre, tu prends les devants, tu t'approches de lui, et avec ton plus beau sourire de petite garce, tu lui demande en papillonnant des yeux : Coucou, tu veux faire un bout de chemin ensemble ?
S'ensuivra, les larmes aux yeux, l'inévitable question:

Analyse

Pour toi, petit garçon, l’analyse est simple. Tu viens de te faire refouler. La réaction de la fille est à la fois compréhensible et naturelle. Ce n’est certainement pas la dernière fois que ça va t’arriver. Oh que non.

Quant à toi, jeune insouciante, le garçon que tu convoitais t’a proprement ignorée après t’avoir regardée d’un air à la fois perplexe et ahuri. Pas étonnant, il a dû te prendre pour un clown, avec ce que tu t’es mis sur la figure. De toutes façons il pensait à ses propres problèmes, qui sont bien plus importants et graves que les tiens, crois-moi. Sache également que les copines qui t’accompagnaient ne sont pas malheureuses pour toi, au contraire, elles sont soulagées de voir qu’il t’a ignorée. Elles ont failli être jalouses. [11]
Picasso.jpg

C'est moche, hein ?

Résolution

Pour toi, le mioche, la réponse à ta question est simple. La fille ne veut pas et elle ne voudra probablement jamais. C’est comme ça. Cherche pas d’explication, il n’y en a pas. Cela fait partie des quelques erreurs de Dieu, lorsqu’il a créé ce monde. T’emballe pas non plus, y’a pas que chez les femmes qu’il y a des dysfonctionnements. Regarde ton entrejambe, tu comprendras.

Et pour toi, l’apprentie prostituée, arrête de pleurer d’abord. À cause de ça, ton visage ressemble à un Picasso. Je sais pas si t’as déjà vu un Picasso, mais en plus d’être coloré, ça ressemble à rien. Rien du tout. Ensuite, si le grand monsieur il veut pas, c’est parce que tu es trop jeune. Tu n’as aucun intérêt pour lui. Et en plus, s'il te touche, il va aller en prison. Tu ferais mieux d’attendre pour te lancer dans des plans drague comme celui-là. C’est pas sain, et tu pourrais tomber sur un pédophile. Remarque, peut-être que ça te plairait.

Stade Kevin / Jennifer (11 ans - 18 ans)

Problème

Allez, honneur aux dames pour une fois. Même si je doute qu’on puisse t’appeler « dame », petite pouffe. Car autant le dire tout de suite, tes parents te font chier et tu le leur rends bien, tout en veillant à garder une relation suffisamment solide pour que le porte-monnaie de ta mère puisse couvrir tes frais. Car, comme toute petite pétasse qui se respecte, tu passe tes journées devant les magasins avec tes Bestah Sistah. Les garçons de ton âge ne sont que des accessoires parmi d’autres, bien que capables de rendre jalouse ta pire ennemie. [12] Mais revenons à tes petits problèmes sans intérêt. Tu es en train d’essayer quelques vêtements, dans une boutique style Jennyfer. Après avoir tripoté la moitié du stock du magasin, tu trouves enfin LA tenue (139 € HT) qui colle parfaitement avec ton tout nouveau piercing à la paupière. Direction cabine d’essayage. Et là, c’est le drame :

Quant à toi, le boutonneux, tu es un Kevin accompli. Ta maîtrise de l’orthographe défie les lois du lisible et du compréhensible. Tu es évidemment enfermé dans ta piaule qui pue le chacal décédé depuis trois mois, mais tu ne t’en rends compte que quand tu sors prendre l’air. Autant dire pas souvent. Je sais même pas comment ton ordi arrive encore à ventiler. Bref, tu joues encore et encore à un jeu de rôle en ligne, dans lequel tu retrouves toute ta tribu de Kevin. Tu es super fier de toi car tu roxxes à mort, tu as un mage-guerrier-voleur au niveau 127 avec un stuff de taré, putain c’est trop énorme. Tu as configuré ton écran pour jouer dans des conditions optimales, tu connais l’emplacement de tous tes sorts et techniques par cœur. Aujourd’hui tu vas faire un raid. Il faut que tu assures, que tu leur montres qui c’est le meilleur. La bataille commence et là c’est le drame :

Analyse

Jeune donzelle, le constat est facile à faire, et tes copines, pourtant pas très futées, l’ont aussi compris. Tu es trop grosse. Tu suis les traces de ta mère (c’est peut-être génétique). Tu les vois mieux tes petits bourrelets maintenant hein ?

Quant à toi, geek en puissance, tu t’aperçois maintenant qu’avoir Windows, c’est la loose. Ton écran s’est figé (ptin le freeze !) au moment où t’allais faire un coup fatal mettant fin à un combo des plus majestueux (bien qu’inutile). Et mon vieux, quand Windows veut pas, il veut pas. Comme les filles ça.

Oui les filles. Si, si, rappelle-toi, t’as tenté d’en embrasser une. Toujours pas ? Ça ressemble un peu à ta mère. Ça va mieux ?
Pétasse.png

Je ne te le fais pas dire !

Résolution

Bon cocotte, dans l’immédiat, tu ne peux que constater les dégâts : faut arrêter le gras et le sucré. Oh, je sais que tu n’y arriveras pas. En attendant, tu peux toujours vérifier si il y a pas la taille au-dessus, genre XL ou XXL, mais si t’as des copines pas trop trop connes, elles auront déjà pris les tailles les plus larges. [15]

Pour toi, petit avorton, tu vas être obligé de redémarrer ton PC (ptin le reboot relou). Evidemment, comme tu étais ’’online’’ tu vas tout rater du raid et tu seras vachement frustré. Faut pas s’étonner aussi. Profite-en pour sortir un peu de chez toi, histoire de t’acheter une vie. Avec un peu de chance, et si t’oublies pas tes lunettes, tu verras peut-être une fille. Elle par contre, elle te verra pas.

Stade Jeune et con (18 ans - 25 ans)

Problème

Bon, là ça commence à devenir sérieux. Fini de rire l’ami. Tu as quitté l’école depuis un petit moment déjà (sinon tu ne serais pas sur cette page). Tes parents sont au bord de la crise cardiaque. Pour diverses raisons d’ailleurs. Ta mère ne peut plus te supporter et ton père ne peut plus supporter la bière. Il est temps pour toi de leur dire bye-bye. C’est mieux comme ça. Ta vie est déjà bien ratée, pas la peine d’en rajouter en faisant ton Tanguy. Après avoir trouvé une colocation pas trop chère, un boulot merdique [16] et éventuellement un ou deux amis (dans la même galère que toi), tu es en quête du grand amour. Les gens sages savent qu’appliquer les notions de grand et de petit à l’amour est parfaitement stupide car inapproprié, mais que veux-tu, tu as une éducation de phacochère. Bref supposons que par le plus grand des hasards tu te trouves quelqu’un. C’est bien. En voilà une avancée sociale ! Mais ne crie pas victoire trop tôt. Une relation c’est bien, mais ça s’entretient. On passe sur les choses parfaitement ennuyeuses [17] et on arrive à ce qui compte, et qui en général détermine la santé d’un couple. Les performances au pieu, tu devrais le savoir, c’est essentiel. Il arrivera bien un soir où ta « moitié » va commencer à te réclamer, auquel cas faudra que t’assures. Si c’est toi qui réclame, pas la peine, tu vas te faire traiter de pervers (ou de cochonne). Donc on y arrive, préliminaires, préservatif (oui, ne fais pas comme ton père, petit con), et là, c’est ta première fois. Quoiqu’il arrive, nous le verrons en analyse, la question va se poser :

Analyse

La question est d’ordre technique, et pour cause. Monsieur (oui, toi, imbécile) est visiblement incapable de viser correctement. C’est pas faute d’essayer pourtant. Ce qui a d’ailleurs l’air d’indisposer la demoiselle (m’enfin elle a l’habitude, elle en a vu d’autres), puisqu’elle se prend pas mal de coups sur le pubis. Mec, tu pouvais pas plus mal commencer. Mais t’as l’habitude (sauf que là, t’es à poil).
Pas doué.jpg

Tu ferais mieux de t'occuper de ton engin au lieu de faire le ténébreux

Résolution

Le binoclard, tu pourrais toujours essayer de remettre tes lunettes, mais tu ne peux pas imaginer à quel point ça va casser l’ambiance. Laisse plutôt ta salope de partenaire s’occuper de tout ça. Ah, ne t’étonnes pas si elle n’est pas vierge. Tu es le 23ème sur la liste. Moi j’étais le premier. Loser, va.

Stade parents (25 ans - 50 ans)

Problème

Ça y est, tu as fondé une petite famille. Une âme sœur, des mômes, tu as reproduit exactement les mêmes erreurs que tes parents, qui viennent tout juste de crever d’ailleurs. Inutile de préciser que c’est une cirrhose du foie qui a emporté ton père. Ta mère est morte peu de temps avant, lorsque ton père, bourré comme jamais, lui a enfoncé un couteau de cuisine dans la tête. M’enfin, c’est du passé tout ça. Maintenant, c’est ton tour ! N’est-ce pas réjouissant ? Haha. Bref, toi, par rapport à tes parents, tu as de la chance, tu as réussi à avoir un gosse surdoué et pas trop moche.
Si tu es un mec, vérifie que ta femme ne te trompe pas.
Si tu es une femme, chérie, je pense qu’il vaut mieux que l’on ne se voie plus.
Bref, la journée se résume à métro, boulot, dodo. Ce qui constitue déjà un problème en soi, mais tu l’as bien cherché, imbécile. L’autre problème, c’est les mioches. Un surdoué qui te met la honte dès qu’il le peut à même pas six ans, et deux tarés comme toi. Les deux derniers sont particulièrement pénibles, en particulier ton fils de trois ans. Les signes de stupidité qu’il présente sont très inquiétants [18] et parfois même, il trouve le moyen de choper la crève. Le médecin a dit qu’un suppositoire pendant trois jours, un par jour, devrait régler le problème. Inéluctablement, quand tu passes à l’exécution :

Analyse

Encore une question d’ordre technique. Mais merde, t’es vraiment attardé ou quoi ? Pour résumer, le parent (toi, espèce de débile) s’avère incapable d’insérer un suppositoire dans l’anus de son gosse. Si c’est pas malheureux. C’est un garçon pourtant ! Il n’y a pas 36 trous que je sache ! T’as bien vu que ça rentrait pas de l’autre côté ? Non, pas par le nez, t’es en train de confondre avec ton crack ! Oh là là là là. Heureusement que je suis là quand même. Pas dans l’oreille, pas dans l’oreille !
Suppositoire.jpg

Faut vraiment tout t'expliquer, hein ?

Résolution

Localise les fesses de ton fils, espèce d’andouille. Tu les vois ces deux bouts de chair bien roses ? Non ? Baisse son jean sacrebleu ! Voilà. Bon, tu nous écartes tout ça, tu prends le suppo, et hop, tu nous l’insères dans le trou que tu peux observer. Ça y est ? Bah c’était pas si compliqué. Bon, va te laver les mains maintenant, avant de les mettre dans ton nez, gros(se) dégueulasse.

Stade retraité (50 ans - 75 ans)

Problème

Alors, tes mômes se sont barrés ? Il était temps. Ta femme/ton mari aussi ? Non ? Vous êtes pas divorcés ? Bravo ! Alors là, chapeau bas. Ca ne va pas t’arranger la vie mais les couples qui durent, c’est rare de nos jours. T’as plus de boulot ? Tu m’étonnes. C’est normal, tu es sûrement à la retraite. [19] Et qu’est-ce que tu vas faire de tes journées maintenant ? Tu les passes au bistrot avec le papy du bar d’en face. Bien sûr. Enfin, ça, c’est si tu es un homme. Si tu es une femme, tu vas rester plantée pendant vingt ans devant Julien Lepers. Pas de problème majeur en perspective. Par contre, pour toi, vieux con, les choses se gâtent. Tu enchaînes cuite sur cuite, à ton âge, c’est pas très raisonnable. Bref, aujourd’hui, le papy du bar d’en face t’a confié qu’une soirée « boisson à volonté » était organisée. Tu vas quand même pas manquer ça, sale ivrogne ! Allez, c’est parti. Un verre, deux verres, trois verres, …, 26 verres, faudrait penser à se calmer, maintenant. 32 verres, viens pas te plaindre si tu fais un coma éthylique. Tu tentes le 33ème ?

Analyse

Le sujet est ivre. Au bout de 32 verres c’est logique. [20]

Techniquement, toi, le soiffard, es parfaitement incapable de boire le 33ème verre. Et pour cause, tu vois tellement trouble que tu ne peux pas viser ta bouche. Bonjour l’état du T-shirt. J’espère que t’as préparé une bonne excuse, vieux macaque.
Alcoolique2.jpg

Visiblement, tu n'as pas vu le panneau

Résolution

La situation va se résoudre d’elle-même. Tu l’auras jamais ce 33ème verre (sauf sur le T-shirt). D’ailleurs, Jésus n’a pas dépassé 33 ans. Mais ça tu t’en branles. Par contre, tu vas t’écrouler sur le sol du bar dans un avenir proche. Fallait t’y attendre, vieux crétin. Pour le coup, ton cerveau est à peu près équivalent à celui d’un poney en pleine saillie (c’est triste…). Qu’est-ce que tu vas prendre quand ta femme va venir te chercher. Si c’est pas les flics. Enfin, ça te servira de leçon. Ou pas.

Stade sénile (75 ans - variable)

Problème

Tu vis encore. Personne n’ira dire que c’est une bonne nouvelle. Mais bon. Pour l’heure, tu es en maison de retraite, et ce grâce à tes chers enfants. Je t’avais pourtant prévenu, vieux débris. On te traite comme un bébé, et tu passes ton temps soit devant la télé, soit avec tes collègues vieillards. C’est chiant. Tu as fait le bilan de ta vie et franchement, tu t’aperçois que c’est pas glorieux. Encore une fois, je t’avais prévenu. Néanmoins, un autre problème, un des derniers probablement, va se poser à toi, sac à patates. Tu es bien trop faible pour marcher maintenant. Tu dois apprendre à te servir d’un fauteuil roulant. L’occasion de s’exclamer une dernière fois :

Analyse

Tu n’arrives vraisemblablement pas à te servir d’une chaise roulante. T’es pas à un échec près, remarque. Pourtant, j’ai bien vérifié, la chaise n’est pas bloquée. Attends, tu croyais quand même pas qu’ils allaient te refiler du matos de professionnel ? Avec télécommande et tout ? Faut arrêter de rêver des fois, vieux schnock. Ces trucs-là, on les garde pour les gosses atteints de maladies graves voire génétiques. [21]. Toi, et estime-toi heureux, t’as droit à un siège avec deux roues. C’est quoi ces caprices de riches ?! Si les mecs de la maison de retraite étaient pas aussi bien payés, et s’ils connaissaient ton passé, tu serais en train de ramper pour aller aux WC. Ingrat, va.
Chaise roulante.jpg

C'est pourtant pas très compliqué !

Résolution

À défaut de pouvoir te servir de tes jambes, tu vas devoir te servir de tes bras. Allez, on pousse sur les roues. Il faut vraiment tout t’expliquer, c’est pas possible. T’imagines ce qu’aurait été ta vie sans moi ? Réfléchis-y deux minutes. Bon, trente secondes. [22] Tu te rends compte maintenant ? Remercie-moi un peu, vieux chacal. Voilà. Bon maintenant, direction la salle de détente, là où il y le home cinéma. Vas-y, pousse, mauviette ! Ah quand même ! Allez, allez, allez, a… Ah. Tu bouges ? T’as l’air tout raide. Tu m’entends ? Pourquoi t’avances pas ? Pourquoi tu baisses la tête ? Pourquoi…


Pourquoi ça veut pas ?


Notes

  1. Et oui, ta mère était déjà grosse avant d'être enceinte
  2. Pour ton information, le canard à l'abattoir est heureux, même avec un hachoir au-dessus de la tête
  3. Sur les genoux de ton père aussi, mais c'est beaucoup moins catholique, et puis il aura du mal à se branler, boire une bière et t'avoir sur les genoux en même temps
  4. Encore faut-il que tu comprennes que tu peux allumer la télé avec une télécommande
  5. Je te rappelle qu'en cas d'échec, la baie vitrée du balcon est toujours grande ouverte
  6. Faut dire que ton père s'en tamponne, il se contente de te mettre des claques quand tu le fais chier
  7. Avec un accent anglais aussi exécrable que celui de Jean-Michel Larqué
  8. Je te rappelle que tu n'as pas mué...
  9. Même si tu ressembles à Arielle Dombasle, ou dans une version plus trash, Armande Altaï
  10. Tu ne sais cependant pas qu'il est accro au crack, maniaco-dépressif, au chômage, toujours chez sa mère, et homosexuel
  11. Elles ne te l’avouerons jamais bien entendu, et vont tout faire pour te consoler, avec une mauvaise foi et une hypocrisie que détecterait même mon chien
  12. Sur ce point, tu as raison, alors choisis bien, choisis-en un qui assure au lit
  13. Si tu es un homme, et que ce schéma te correspond, tu es pédé.
  14. Si tu es une fille, et que ce schéma te correspond, je te conseille de t’inscrire à Secret Story.
  15. Après s’être moquées intérieurement de tes rondeurs, pensant même que tu es une grosse vache
  16. C’est-à-dire à la hauteur de tes capacités, qui rappelons-le, sont maintenant équivalentes à celles d’un bonobo trisomique
  17. Ne pas oublier son anniversaire, lui offrir des fleurs, et toutes sortes de futilités
  18. et au lieu de t’en occuper, tu préfère regarder un porno ou Dechavanne, hein ?
  19. Avec une pension merdique, certes, mais viens pas te plaindre, t’avais qu’à aller voter
  20. On précisera que le sujet fonctionne au whisky pur
  21. On les reconnaît à leur nom imprononçable
  22. Mon hamster, qui a une aiguille à coudre plantée dans la tête, est en effet plus vif et intelligent que toi, à l’heure qu’il est
 :



Pourquoi ça veut pas ?
 
385
 
93
 
15
 
9
 
39
 
22
 
32
 

Ce sondage a été créé le juillet 3, 2009 06:09 et 595 personnes ont déjà voté.


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Des guides illustrés, sympas, pas chers et aux couleurs chatoyantes
 L'École de la vie dÉsencyclopédique
 Une source essentielle de fiches pratiques pour tous les singes lettrés dans tous les domaines, notamment la fiche toi-de-ma-gueule.

 Voir aussi : Guide zoologique




Couteau-suisse.png  Portail de la Vie Quotidienne

Partage sur...
wikia