Poulpe géant intergalactique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Jésus adore cet article

Le Fils de l’Homme lui-même, dans Son infinie sagesse, a daigné y jeter un œil. Il a, dans son infinie bonté, lu, approuvé et béni cet article. L’auteur se verra pardonner cinq péchés véniels.

TheJeeMan.jpg
Poulpe géant.jpg

Poulpe géant sur la défensive.

« Je me demande si ils servent encore du poulpe au resto japonais? »
~ Sacha Guitry à propos de son prochain souper.

Errant parmis les débris cosmiques, les astres et les galaxie, se trouve une créature hideuse et immense. Une bête si grande qu'elle serait en mesure d'entourer la lune de ses tentacules. Cet être terrible est le Poulpe géant intergalactique.

[modifier] Description

Le poulpe intergalactique géant est semblable à une pieuvre d'approximativement 2500 km de long. Il ressemble en tout point à un poulpe ordinaire, mais en format agrandi. Même si leur vitesse moyenne est de 10km/seconde, ils peuvent atteindre un tiers de la vitesse de la lumière. Contrairement à leur cousin éloigné vivant dans la mer, ils ne sont pas dotés de 8 tentacules mais bien de 1325,7 tentacules. Leur couleur, elle, varie selon les émotions. Habituellement, elle est jaune pâle tâchée noir. Lorsque le poulpe est en colère ou se sent menacé, il vire au rouge écarlate strié noir. Lorsqu'il se prépare à attraper une proie, il devient noir tâcheté jaune (pour se fondre dans le ciel nocturne). Finalement, lorsqu'il croise une femelle, sa peau molle ondule de diverses couleurs (bleu, violet et vert) et est tapissée de motifs en forme d'organe génital mâle.

[modifier] Mode de vie

Pieuvre.jpg

Un poulpe intergalactique en déplacement.

[modifier] Reproduction

Le poulpe spatial a un mode de reproduction assez aléatoire. Au fil de ses errances, il arrive qu'il rencontre l'un de ses congénères. Si celui-ci est un mâle, un violent combat à mort s'engage. Possédant un incommensurable besoin de protéger son territoire, il est dans sa nature d'éliminer tout concurrent potentiel sur son chemin. Ainsi, les deux animaux s'agrippent de leurs puissantes tentacules et tournoient à une vitesse vertigineuse dans les airs. Le combat prend fin lorsque l'un des deux meurt étouffé ou se fait détruire par une météorite de passage. Si c'est une femelle, le poulpe cosmique mâle expulse des traînées de feu par son anus (étrangement situé dans sa bouche), ce qui prouve à la femelle qu'il est chaud. Il s'ensuit une orgie de plusieurs jours. Pour féconder sa partenaire, le mâle doit lancer une boule de glace contenant son sperme dans l'orifice buccal de la femelle. Lorsqu'il échoue, sa déjection orgasmique devient une comète.

[modifier] Alimentation

Les poulpes intergalactiques se nourrissent d'à-peu-près tout ce qui leur tombe sous la main. Astéroïde, étoile naine, comète, satellite naturel, eau, matière en combustion, leurs propres excréments, etc. En fait, ils sont bien obligés de se nourrir d'aliments très diversifiés étant donné qu'ils sont presque aussi gros que ta mère. Pour ingurgiter leur nourriture, ils l'englobent de leurs tentacules et la déchiquettent avec de très longues dents aiguisées comme des feuilles de papier (ça fait mal une coupure faite par une feuille de papier). Puis, ils la digèrent avec une quantité non négligeable (autant que la Mer Méditerranée) de Pepsi. Cette substance étant en mesure de dissoudre des dents, rien ne lui résiste.

Kraken-Croiseur.jpg

L'un des hobby du poulpe intergalactique est de s'attaquer aux vaisseaux spatiaux.

[modifier] Habitat

Ces bêtes se déplacent constamment à travers l'espace sans jamais s'arrêter. Ainsi, ils peuvent parcourir des distances incroyablement longues durant leur vie (qui dure quelques centaines d'années). Selon certains, quelques unes de ces créatures auraient atteint les limites de leur univers. Mais ce n'est pas sûr car ce seraient les seuls à avoir pénétré cet endroit. Quoi qu'il en soit, ils migrent toujours sans but précis, puisqu'ils ont le QI d'une mouche. Même si la plupart d'entre eux sont nomades, certains deviennent sédentaires et s'établissent dans une région en particulier. De plus, ils sont très sensibles à la chaleur qui les fait attaquer toutes les sources chaudes à leur portée. Ainsi, lorsqu'ils croisent une étoile, ils lui projettent un jet fulgurant d'encre. Mais la noirceur entourant l'astre brûle et disparaît en quelques instants. Ce que la NASA nous cache est que les éclipses solaires sont en fait des attaques futiles de poulpe intergalactique sur notre soleil. Il aime les chose douce qui sentent quelque chose de fort (lol ?)


Voici les trucs flasques du zoo sencyclopédique !
Pieuvre-foot.gif Calmar géant  •  Cthulhu  •  Docteur Zoïdberg  •  Escargot  •  Escargot Géant de Combat  •  Geek  •  Moule

Articles mollusco-incestueux : Cloverfield  •  Pompe à huîtres  •  Sea Wars  •  Shuriken
À voir aussi : Insectes - Mammifères - Oiseaux - Poissons - Reptiles
Merci de ne pas leur jeter des cacahuètes !

2moules.png
Bave-rose.png
GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia