Portrait pourri

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Portraitpourri1.jpg

-Euh... Jean-August Dominique, êtes-vous sûr que tout cela soit bien sérieux ?
-Mais voui mon petit chou ! Allez on serre fort fort fort son sceptre, on fait sa moue coquine, et le petit zoziau va sortir!

« Mais ! J'ai une tête de con ! »

~ George W. Bush


La discipline artistique du portrait pourri remonte à l'époque des romains, et consiste à réaliser le portrait le plus pourri de façon à émouvoir/plaire/choquer/séduire/gerber/faire disparaître le spectateur dans la sixième dimension du maléfique Borgalex, roi des gargarismes.

Art millénaire et majeur, il est important de lui rendre aujourd'hui hommage afin que tout le monde se rende compte que finalement, la gueule qu'on fait sur la totalité des photos de classe de notre enfance est pas trop mal.



Historique

Rome Antique

Le premier portrait pourri remonte à l'époque de Jules César qui, par pur narcissisme, décida un jour de se faire sculpter le buste.

   
Portrait pourri
Tiens! Et si j'allais me faire sculpter un p'tit buste?[1]
   
Portrait pourri

Juju alla donc chez le sculpteur du coin. Pour l'anecdote historique, il lut dans la salle d'attente un article de La romaine moderne disant que le céleri est bon pour le teint. Cet espèce de con se planta d'herbe et prit des lauriers. Fin de l'anecdote[2]. La sculpture dura environ quatre heures, et le buste fini, César le montra à sa femme et Filmix, son esclave préféré au petit cul. Cette grosse pute prononça une phrase devenue célèbre:

   
Portrait pourri
Ha ha! T'as vu la gueule que tu tires!
   
Portrait pourri
Tandis que Filmix, plus poli et mieux éduqué, dit "Crébondiou, en v'là donc un beau bus' !".
Portraitpourri2.png

Aaaah, mince, il a fermé les yeux!


L'infortuné empereur, et alors inconscient d'avoir crée un art révolutionnaire à l'insu de son plein gré (et soit dit en passant bien plus durable que son empire à deux balles) fit congeler sa femme dans les caves de son palais pour injure faite à César, et déguisa Filmix en elle, pour garder une bonne image aux yeux de la populace ignorante du crime.[3] Le buste, lui, est l'image que nous considérons aujourd'hui comme la plus valable de l'empereur. Alors que vos photos de classe elles vont pas durer deux mille ans bande d'abrutis.

Christianisme

7fea637fd6d02b8f0adf6f7dc36aed93-2.jpg

Honnêtement, je comprends pourquoi il est vénère. Quelle tête de con!

Les peintres des quelques millénaires suivants étant forcés de représenter uniquement Jésus et ses potes, ce dernier développa une fois de plus à l'insu de son plein gré le portrait pourri, atteignant un paroxysme. Furieux de voir la tronche qu'il avait sur ces peintures, il ressuscita vers 1265 afin d'expliquer à tout le monde que c'était pas de sa faute, qu'il avait mal dormi la veille, que son peigne marchait plus, que quelque chose a attiré son attention au moment de la peinture, qu'il venait de se faire tabasser par Ponce Pilate, trahir par Judas, ou encore que, la veille, l'un de ses articles sur la désencyclopédie s'était vu accepter au best-of et qu'il s'était bourré la gueule et branlé toute la nuit pour fêter ça. Malheureusement pour lui, il arrivait en pleine inquisition et fut qualifié d'hérétique pour s'être présenté comme le fils du seigneur. Son procès fut (f)relaté dans les Mémoires de l'évêque de Poupoule-sur-Garfunkel tel que suit:


"Cher Journal,

Aujourd'hui, j'ai fait ma première inquisition. J'étais tellement excité que j'en ai fait pipi dans ma culotte. Heureusement, j'avais mis ma soutane jaune donc personne il a dû voir. J'ai tout appliqué dans les règles, et tout le monde a été très content. Je me souviens parfaitement du procès tellement que j'étais trop content mdrrrrrrrrrrr ! Comme tu es mon seul et meilleur ami (parce que, comme je te l'ai déjà raconté plein de fois, les autres évêques arrêtent pas de me piquer mon goûter et de mettre du camembert moisi dans ma mitre) je vais tout te raconter dans tous les détails ! lol!

Moi : Shrist, Présus. Accusé d'hérésie. Le 22 octobre dernier, vous avez prétendu être le fils de Dieu. Niez-vous les faits? (c'est là que j'ai eu du mal à respirer tellement je stressais mdr)
L'hérétique : Mais non mais je suis le fils de Dieu! Je sais que j'ai pas encore la barbe et les cheveux, mais faut que je me retape tout le cycle vital! Je suis Dieu fait homme, 'vous souvenez? J'ai une réputation à tenir, moi.
Moi : S'il vous plaît, n'aggravez pas votre cas, nous sommes ici en présence du Saint-Père et de l'APFCHAFF[4] (là il a trop fermé son clapet ptdr). Silence, dans la salle. Continuons. Ce même jour, dans l'après-midi, vous vous êtes plaint d'avoir une, je cite, "face de cake sur toutes les peintures vous représentant", en désignant les représentations de notre Seigneur. Est-ce vrai ?
L'hérétique : Mais bordel de merde je vous dis que c'est MOI, votre Seigneur! Regardez! (alors là j'étais trop OMG, il a sorti un verre d'eau le dingue) Hop, c'est de l'eau, hop, hop Abracadabra, et hop! C'est un lapin!
L'APFCHAFF : Sorcellerie! Crevez-lui les yeux! Brûlez-lui les bras! Ecartelez-lui les orteils![5]
Moi : Silence ! Silence ou je fais excommunier la salle! (ils étaient trop pwnés les noobs ils ont bien stfu leur mouth) Par les faits mis en évidence, Présus Shrist, je vous condamne au châtiment suprême !
L'hérétique : Attendez j'vais quand même pas encore me faire crucifier pour une peinture? Parce que sérieux ça fait vraiment trop super mal, mon père et moi on se parle plus depuis.
Moi : Non, certainement pas, ça ne se fait plus, nous sommes des hommes civilisés. On va d'abord vous arracher les ongles, puis on va vous attacher et vous donner des coups de doigt sur les reins pendant trois heures, et puis on va vous mettre un entonnoir dans la bouche, tous les diarrhéiques du coin vont venir vous nourrir du fruit de leurs entrailles afin que vous soyez plein et qu'on vous attache à un arbre. Ensuite, les évêques se réuniront et on va vous taper dessus avec nos crosses en criant "Piñata Piñata!" jusqu'à ce que vous explosiez. Ensuite, on va pisser sur vos restes de façon à ce qu'il ne reste de vous plus que de la vase de déjections humaines. Dieu sera super content.


Aaaah, cher journal, quelle journée fantastique. Vivement demain ! J'ai prévu ma plus belle crosse, je vais m'amuser comme un petit fou. Maintenant je dois te laisser, on nous appelle pour le déjeuner. J'espère qu'il y aura du pain au repas ! J'adore le pain mais faut que je fasse attention sinon je vais grossir moi ! mdr"

XIXème siècle

Portraitpourri4.jpg

Tu pensais franchement qu'imiter Napoléon ça marcherait? Et puis ce regard dans le lointain là arrête c'est ridicule en plus t'as une tête de con.

Avec l'avènement de la peinture de plus en plus réaliste et quasi-photographique (et parallèlement de la photographie), les portraits pourris devinrent monnaie courante. Tous les richards voulaient en effet se faire peindre la tronche afin de laisser quelque chose (dont on se serait bien passés) à la postérité.

Une fois de plus, le phénomène se fit vite sentir; tous les Émile Zola look alike avaient des sacrés faces de pet sur les peintures. Cela amena aux révoltes ouvrières, ouvriers qui s'étaient rendus compte qu'en fait leurs employeurs accessoirement tortionnaires et fascistes n'étaient que des bigleux à tête de con. Lesdits employeurs effrayés, dirent alors aux peintres d'aller se faire voir chez les bouseux, ce qui amena les peintres à peindre ces mêmes bouseux, conduisant à la création de la peinture réaliste, dont Gustave Courbet fut le chef de file. Certaines de ses œuvres, comme Monsieur tête d'huître et ses enfants, ou Bonjour Monsieur J'ai-oublié-de-mette-mon-filet-sur-les-cheveux-avant-d'aller-dormir-hier soir restent aujourd'hui les standards du portrait pourri.






Ère moderne

Polnareff.jpg

Mon dieu, quel artiste.

Avec l'avènement des hippies et des modes déglingos, ainsi que la démocratisation de la photographie, le pourcentage de portrait pourri par habitant passa à 78% dans les années 70. C'est alors que les standards furent établis :


  • Des grosses lunettes (teintées de préférence).
  • Une coiffure improbable (Afro, coupe au bol, mullet).
  • Des fringues moulantes et colorées.
  • Et bien sûr, un air ahuri.


Attendez, je crois que j'ai confondu ma liste avec celle des critères de mode de l'époque sus-nommée... Qui m'a encore fait n'importe quoi avec mes papiers ? Ah, c'est moi.

Blue girl-1.png
La nana aux cheveux bleus dit :
Je suis sûr qu'il avait l'intention de s'en prendre encore à moi.



Le portrait pourri le plus mémorable de l'époque est probablement celui prit à Yalta en 1975 pour la troisième fête mondiale annuelle des rognons de porc. Les gros tas organisateurs s'étaient alors réunis après le repas traditionnel pour digérer, lorsqu'un petit malin prit une photo. Étudions-la de plus près.

Portraittoutpourri.jpg

Ah la vache, il les a pas ratés le bougre!

L'homme tout à gauche est par nature une tête de con; on voit bien qu'il a abusé de la gelée à la menthe, cela se ressent sur son teint pâle et ses yeux vitreux comme ceux d'un bouledogue sous antibiotiques. De plus, il est clair qu'il s'était rendu compte de la photo, car il prend la pose, faisant semblant de regarder ailleurs.[6]

Le vieux au milieu, non content de regarder la caméra et ainsi de foirer l'effet de spontanéité, profite visiblement du fait de tenir une clope pour se gratter discrètement mais allègrement une burne. Normalement, à ce stade, votre photo de classe de CM2 où l'on voit qu'il vous manque deux dents n'est qu'un lointain souvenir. Mais il y a encore plus !

La face de psychopathe à droite a commis le plus irréparable, et lui seul sur la photo aurait été suffisant pour la pourrir dans son intégralité. Non, ce ne sont pas ses habits... Non non, ses bottes sont classes... Oui, c'est un dictateur, mais on s'en fout... C'est sa moustache. Il a oublié d'utiliser du Nose & Shoulders ce matin et elle est pleine de pellicules. Quel malappris !

La décadence du portrait pourri

Portraitsoul.jpg

-Ec... Écoutez, je veux bien que vous preof... prendiez une phto burp, mais je comprends juste pas, hic, pourqu... pourquewa vous m'avez (beorf) bourré la gueule.

Le portrait pourri étant reconnu officiellement comme un art vers le début du XXIème siècle, certains photographes ne reculèrent pas devant les méfaits les plus vils pour obtenir une trombine d'imbécile heureux imprimée sur du papier photo. Il y eut de nombreux rapports de gens kidnappés et bourrés de substances illicites pour se rapprocher le plus du modèle adéquat, se faisant ensuite prendre en photo et se retrouvant dans une galerie d'art à leur insu, avec un pantalon trop court et une chemise à fleurs. Une des techniques les plus répandues parmi ces artistes sans scrupules était de coincer une personne devant un mur en briques, de lui demander de regarder l'oiseau mort, et, la victime regardant vers le ciel en disant "Où ça?", de prendre une photo et de s'enfuir comme un dératé. Une de ces victimes (toujours en état de choc) fut interrogée par le Croque-Mitaine.

   
Portrait pourri
Bonsoir, mademoiselle X, bienvenue à notre émission.
Euh... Bonsoir, monsieur le Croque-Mitaine.

Votre cas est intéressant; croyant avoir rendez-vous à un simple rendez-vous galant avec un charmant jeune homme, vous arrivez chez lui. Que s'est-il exactement passé à ce moment-là ?

Eh bien, je suis arrivé chez lui vers dix-neuf heures, toute contente de me faire turlupiner mistigri, parce que ça faisait longtemps, et...

Qu'a-t-il fait en premier ?

Il... Il m'a proposé un verre, que j'ai accepté...

Qu'y avait-il dans le verre ?

Du jus de fruit.

Et ensuite, qu'a-t-il fait ?

Il m'a proposé de m'asseoir ailleurs, je.. je n'ai pas tout de suite compris, j'ai juste vu une chaise à bascule devant un fond à motifs écossais. J'aime bien les chaises à bascule, donc je n'ai pas hésité un instant.

Et il a immédiatement pris une photo ?

Non, il m'a d'abord dit de mettre une broche dans mes cheveux, bien que ça ne m'aille pas du tout. Puis, il m'a dit que j'étais très jolie et il a voulu me prendre en photo.

C'est là que vous avez appelé la police.

Non, je ne me doutais de rien, j'étais flattée, parce que comme je suis une fille, même Ben Laden aurait eu l'air innocent s'il m'avait dit que j'étais jolie. Et là il a commencé à prendre des... des photos.

Quel appareil avait-il ?

Euh... Un Nikon je cr...

Quelle lentille ?

Probablement une foc...

Y'avait-il une dragonne à son appareil?

Beuh, j'en sais r...

Preitasto ?

En fait, il... Euh, j'ai pas compris la question, vous pourriez parler moins vite?

Prenait-il de l'ecstasy entre les photos ?

Non, certainement pour endormir ma méfiance.

Vous a-t-il mis un doigt dans un orifice ?

Ah ben non, ça je m'en serais souvenue.

A-t-il été violent, a-t-il tenté de vous racler les tétons avec un cintre ?

Quel genre de dingue peut avoir une idée pareille ?

A-t-il insulté votre mère, et ouvert une porte vers les enfers faisant apparaître Borgalex ?

Qui ça ?

Vous a-t-il mordu, comme ceci ?

AÏE !
   
Portrait pourri

Le présentateur fut par la suite admis dans un hôpital psychiatrique.

Maintenant c'est à vous !

A l'instar de certaines disciplines, pour réussir un portrait pourri nous vous conseillons premièrement de ne pas avoir l'intention primaire de vouloir en réaliser un du tout[7]. Allez donc vous faire tirer le portrait tout naturellement, c'est à dire armé de vos plus belles lunettes, de vos plus beaux habits, de vos cheveux les plus gras, et souriez surtout! Souriez à la vie, souriez à la joie, souriez à l'amour, souriez à pleines dents! Vous aurez tout le temps de déprimer face à la vie (et accessoirement à votre tronche) une fois la photo développée.

Voici les critères d'une véritable œuvre d'art, le tout accompagné de quelques conseils pour la prochaine tentative;

Portraitfion.jpg

Peut-être un jour atteindrez-vous son niveau, qui sait?

  • Vous avez l'air détaché de la photo, vous regardez éventuellement l'objectif, mais vous êtes absent en même temps, vous avez un regard vide, sans âme, sans émotions, sans intérêt.
CONSEIL ! Vous défoncer à l'euphorisant vous fait gagner 30% de pourritude[8].
CONSEIL ! N'hésitez pas à rentrer dans la peau du personnage dont vous vous inspirez pour plus de crédibilité.
  • Vous avez une attitude particulière; souriant, regardant ailleurs, la main autre part que le long du corps (veillez à ne pas en faire trop, un doigt dans le nez est juste stupide)...
CONSEIL ! Le regard à droite, la bouche entrouverte, parfait. La tête appuyée sur la main, ou la main sur le genou, encore mieux. Vous aurez vraiment l'air d'un gros loser, et aurez créé UN MONSTRE!!! une œuvre.
  • La photo semble naturelle au possible, tout en étant évident qu'elle fut mise en scène. Vous êtes sur un fond avec une plage ? Vous êtes assit sur un malicieux tabouret rouge ? Vous avez l'air heureux? Vous êtes une future star.
CONSEIL ! Une bonne technique consiste à prendre un complice, qui vous racontera une blague dont la chute tombera en même temps que la photo sera prise. Votre visage hilare sera d'un ridicule délicieux, et vous aurez sans conteste un bonus de 60% de pourritude.
Comme pour toute discipline, la pratique est essentielle. Ce n'est probablement que vers vos soixante ans que vous aurez un portrait pourri. Vous savez, ce portrait fait à 16 ans avec votre gueule de minet plein de gel en slim et en t-shirt noir avec un aigle rose dessus...
Pourrik.jpg

Ah ben vous voyez que c'était pas si difficile!

Conséquences

Bien que réaliser avec succès un portrait pourri reconnu vous portera très probablement au firmament de la gloire, certains effets secondaires peuvent se faire sentir.

  • Voici les symptômes auxquels vous devriez réagir dès l'apparition:
  1. Vous réalisez que vous n'avez pas d'ami et que vous vous faites frapper par des garçons forts et beaux, alors que les grosses bonnasses de votre lycée se foutent de vous;
  2. Vous prenez goût aux modes des décennies précédentes, ou découvrez que finalement les slims ça fait pas si pédé que ça;
  3. Vous pensez que votre visage est une œuvre d'art (vous l'avez confondu avec la photo, ne vous inquiétez pas: vous avez toujours autant de charme qu'un rat tuberculeux);
  4. Vous avez ouvert une brèche vers la dimension parallèle de Borgalex, le démon des ablutions buccales, et chaque nuit il vient vous enduire l'anus de margarine.

Il vous reste deux solutions: la première est de devenir photographe familial afin de vous rendre compte qu'en fait c'était un portrait tout à fait commun (relativiser peut éviter des guerres, n'oubliez jamais ça). Alternativement, vous pouvez attraper Borgalex en vous mettant un piège à ours dans le cul avant de dormir. Si ça marche, prenez avec vous un caniche recouvert de ruban adhésif et amenez le tout chez moi que je vous exorcise.

Portraitistes pourris reconnus

La particularité de cet art ancestral est que la plupart du temps, c'est le sujet et non le photographe qui est considéré comme l'auteur. Voici une petite liste de certain de ces grands.


Alfonso Detalleno: Surnommé le Geek Pourri, son portrait est considéré comme établissant ce que doit être un portrait pourri. Prenez-en de la graine.

Artr73.jpg

Oliver Canabel: Considéré comme le plus outrancier, son portrait développe au maximum l'idée de "Choc graphique et culturel".

5829197777.jpg

George Bouregueau: Un des seuls artistes à avoir été capable de garder sa tête de fiacre au fil des années tout en renouvelant son art.

Giorg.jpg

Flip Di Vanci: A établi le modèle de "charmante tête à claque".

Flipbyflip71.jpg

Notes

  1. Citation restée célèbre, et utilisée pour un peu n'importe quoi de nos jours.
  2. On s'en serait bien passés.
  3. Tout le monde était malvoyant à l'époque et personne ne découvrit la supercherie. Ben oui à force de se faire enculer, l'oeil commence à sortir.
  4. Association Paysanne des Foules en Colère contre les Hérétiques Armées de Fourches et de Feu. On aimait déjà les acronymes en France à l'époque.
  5. On savait vraiment faire super mal à l'époque.
  6. Il se justifiera par la suite en disant qu'il avait "cru voir Jean-Claude Van Damme dans la foule. Tout le monde sait qu'au même moment, ce dernier était en réalité en train de repousser la tentative d'invasion du démon Borgalex.
  7. Admettant bien sûr que vous ayez des goûts de chiotte de naissance.
  8. La pourriture n'a aucun rapport.

Le lien externe où tu ne peux que aller

Sans aucune autorisation (et qu'il soit béni d'entre les peuples)


Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Qu'avez-vous pensé de l'article sur l'Art du Portrait Pourri?
 
216
 
91
 
32
 
7
 
20
 
20
 
37
 

Ce sondage a été créé le septembre 24, 2008 11:21 et 423 personnes ont déjà voté.


Lyre.png  Portail des Arts Plastiques

Partage sur...
wikia