Pompadour

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Pompadoursalut.JPG

Portrait de Pompadour effectuant le salut Babariste

Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour, aussi connu sous le sobriquets de "la trompe au cul", est un homme d'état éléphantien, actuellement vice Chancelier du Royaume des Éléphants. Il ne doit pas être confondu avec Madame de Pompadour, avec laquelle il n'entretient absolument aucun lien de parenté (bien que certaines rumeurs affirment que cette dernière se fut faite engrosser par un vigoureux pachyderme au court d'une des grandes partouzes royales qu'elle aimait organiser, et que Philibert Gonzague Norbert Marie François serait par conséquent le dernier descendant de la dynastie d'éléphants nés de cette curieuse union uro-scato-zoophile).

[modifier] Jeunesse

Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour nait au lendemain de la première guerre animale, alors que la pays est sous occupation Rhinocérosse. Son père, ancien chef du protocole et duc de Braavanie sous le règne du roi Cocor, n'est pas menacé par l'occupant, malgré la perte de ses titres de noblesse, et est nommé au gouvernement civil de collaboration. Lors de la révolution communiste qui éclata peu après la guerre en Rhinocérie, il fut un des artisans de la restauration, c'est à dire du léger recouvrement d'indépendance de l'Éléphantie face à la tutelle rhinocérosse.

C'est dans cette ambiance très orientée sur la politique qu'a grandit le jeune Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour. Dès qu'il eu soufflé sa première bougie, son père se chargea de faire son éducation, et le prit comme secrétaire personnel alors qu'il n'était encore qu'éléphanteau.

Pour autant, le père de Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour était aussi bercé de mœurs pas très nettes, connu pour être un libertin notoire qui organisait des soirées assez Olé-Olé dans les quartiers huppés d'Éléphantville. D'après certains témoignages, l'éducation de son fils se serait également faite au court de ces soirées, ce qui expliquerait les quelques troubles sexuels et comportementaux qui l'habitent aujourd'hui.

Politique, diplomatie, et vie sexuelle trépidante ont ainsi forgé le jeune éléphant jusqu'à la mort de son père.

[modifier] Première Fonctions officielles

Troubadourele.JPG

l'éléphant nain muet myope Troubadour

Après la mort de son père, dans un étrange accident de palmier et d'anus, Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour fait des pattes et des trompes pour se faire bien voir par la CSIRE (commission de surveillance des intérêts rhinocérosse en Éléphantie, organisme qui veillait, après le retrait des troupes rhino, à conserver un certain contrôle sur le pays des éléphants) et la LICEA (ligue contre l'espécisme et l'antirhinocérossisme).

Après quelques passages remarqués dans divers endroits pas très clairs, il se fait successivement nommer Ministre de l'Agriculture, puis Ministre des Affaires Étrangères avant d'atteindre le poste suprême de Chancelier des éléphants, au début de l'année 1928.

C'est à ce poste qu'il fait la connaissance du nain éléphant myope muet Troubadour, greffier de son état. Il se lie avec lui d'une amitié quelque peu tendancieuse, et le nomme comme secrétaire particulier. Ce qu'il s'est passé sous le bureau est bien entendu resté confidentiel.

[modifier] Rencontre avec Babar et ralliement au babarisme

Pompcorn.JPG

Pompadour rencontre Cornélius

Question.png
Saviez-vous que...
... C'est Pompadour qui arrangea la rencontre entre Babar et Jean de Brunhoff en 1930, suite à laquelle sera signé le juteux contrat d'adaptation romancée de la vie de Babar à destination des petits occidentaux ?

En 1929 se produit un évènement inattendu et imprévisible. Une canonnière chargée d'anciens prisonniers de guerre, avec à sa tête l'ancien général Cornelius et un jeune politicien fougueux, connu sous le nom de Babar, débarque au port de Kikul plage. Les babaristes se lancent alors dans une course effrénée au pouvoir en s'en prenant violemment aux rhinocéros et à leur tutelle politique.

Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour est convoqué au dîné de CRIR (Conseil représentatif des institutions rhinocérosses d'Éléphantie) où des agents de la CSIRE font pression sur lui pour qu'il se débarrassasse de Babar. Mais le chancelier est intrigué par les virils militants en uniforme de la milice babariste.

Au court d'une soirée MaxiChatbite au Banana Club, il établi des contacts et parvient à s'arranger un déjeuner avec le Général Cornelius. Il est séduit par le discours du vieux militaire, et peu à peu des liens se tissent entre le chancelier et le parti contestataire.

Au nez et à la barbe de la CSIRE, Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour donne des consignes à la police pour laisser faire le coup d'Etat de la milice Babariste de janvier 1933, à la suite duquel il démitionnera de son poste en faveur du futur Roi Babar.

[modifier] Vice Chancelier du Royaume

Chancepompa.JPG

Le Vice Chancelier Pompadour

Pour le remercier de sa participation et sa bienveillance au court de la révolution babariste, Babar fait de Pompadour la troisième personnalité de l'Etat en le nommant Vice Chancelier. Il est également nommé Gauleiter de Célesteville (anciennement Éléphantville). Paradoxalement, grâce à la fin de la tutelle rhinocérosse, Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour se voit disposer de plus grands pouvoirs que quand il était Chancelier.

Dans sa tâche, il seconde et conseille officiellement le roi Babar dans toutes les affaires concernant la diplomatie et les relations extérieures. Il est connu pour ses talents dans la négociation et la politesse extrême dont il fait montre à chaque entrevue officielle. Parallèlement, il est également responsable, comme jadis feu son père, de l'application du protocole au sein du palais royal. Ce qui ne l'empêche pas d'être, toujours comme feu son père, un adepte inconditionnel des soirées débauchée.

Il n'eu qu'un rôle très mineur au court de la Seconde Guerre Animale, se contentant de garder les gouvernement humains bien à l'écart de cette affaire interanimale.

[modifier] Incident 764 et scandale de la trompe-au-cul

Babarcarica.JPG

La caricature qui a mit le feu aux poudres

L'incident 764 ou affaire des caricatures est un incident diplomatique qui a opposé de manière très grave l'Éléphantie, l'URSS et la Belgique au milieu des années 90. Il débuta à la suite de la parution de caricatures offensantes à l'égard du roi Babar dans le Qu'il ferme sa gueule, journal officiel du parti babariste. Il apparu assez rapidement que la production de la gazette avait été saboté par des membres dissidents des services secrets rhinocérosses, sans qu'aucun des sous traitants ne s'en aperçoive.

Je vous laisse imaginer le scandale à l'ouverture des bureaux de tabac...

A la suite de cet évènement, une enquête fut menée et l'on découvrit que la chose avait été financée involontairement en sous main par la vice chancellerie, dans le cadre d'une sombre affaire de trafic de mangues. Le peuple s’excitait, et c'est suite à des révélations parues dans la presse Belge qu'à éclaté le scandale de la trompe-au-cul (nommé d'après une photo éponyme montrant une action éponyme et qui a fait le tour du net éléphantien) au court duquel toute la double vie de débauche de Philibert Gonzague Norbert Marie François de Pompadour, son homosexualité, ses liaisons de la trompe au cul avec Troubadour, ont été dévoilées au grand public.

Le peuple fut très en colère et réclama la démission du vice chancelier. Parallèlement, le syndicat des ponts et chaussées, mené par le clan aligator de Kuulmiy, profita de l'agitation pour organiser une grève nationale et demander une renégociation du temps de travail. Ce à quoi Babar répondit Qu'il ferme sa gueule avant de se reprendre avec un bon vieux Ne nous trompons plus, nous ne sommes pas sans défenses. La Milice Babariste du intervenir pour rosser quelque peu tout ces gueux en colère, et Pompadour fut maintenu à son poste. Mais le syndicat des ponts et chaussées pu obtenir gain de cause.

Depuis, le Vice Chancelier est en disgrâce, moqué par le peuple et ayant perdu la confiance de Babar à cause des graves troubles qu'il a fait connaitre à la nation.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Pompadour" ?
 
16
 
4
 
4
 
2
 
2
 
6
 

Ce sondage a été créé le décembre 2, 2012 18:53 et 34 personnes ont déjà voté.


Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia