Points confondus

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


[modifier] Historique

Adam Jones, mathématicien moderne ancestral et précurseur du mouvement de tout en haut des États-Unis à tout en bas des États-Unis, du se rendre à l'évidence, il y a des probabilités non nulles de passer deux fois au même endroit. Ainsi, Jones et ses acolytes se mettent en quête de trouver une description concise de ce qui allait être un point confondu. Terme singulier et au singulier (bien que ce mot ressemble à sanglier) à l'origine, il devient pluriel lorsque Jones découvre qu'une droite est infinie: et qu'elle admet donc moult points au même endroit. Inspiré du latin Con Fondum (litt. personne stupide fondue), Jones trouva son nom en ouvrant successivement deux pages au pif dans le dictionnaire Americain-Latin.

[modifier] Utilité

L'utilité des points confondus demeure contestée. Certains, comme mon copain Hervé, pensent que cette notion n'a aucune utilité. En vérité elle est très importante car elle montre qu'il y a une infinité de points en un seul, et a fortiori, que l'infini est unitaire. Ceci étant, il faudrait avoir beaucoup beaucoup de lettres pour donner autant de noms à un seul point, alors que l'alphabet arabe n'en contient que 4 demie douzaines et un tiers.

[modifier] Pour aller plus loin...

Pour aller encore plus loin que Jones, il vous faudra prendre l'avion, car tout en haut des États-Unis, il y a le Canada, zone beaucoup trop froide à pieds.

Partage sur...
wikia