Point Pampers

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Cacabébé.jpg

"Déjà petit, il chiait comme un grand malade." M.Prout

La loi du caca de nourrisson (ou Point Pampers) s'inspire directement de la théorie du point Godwin, selon laquelle "Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Hitler s'approche de 1". À l'instar de cette loi, plus longtemps de jeunes parents parlent de leur progéniture, plus la probabilité d'évocation des cacas de bébé s'approche de 1.

[modifier] Concept

La loi du caca de nourrisson et ses applications concrètes trouvent leurs origines dans les théories de la communication et notamment dans le modèle de Jackobson. Le modèle de Jakobson développe une réflexion sur le caca dans la communication verbale inter-parentale. Ce modèle est composé de 4 facteurs majeurs, dans l'ordre croissant du glissement sémantique : le "Oukilébo" (variante "oukellebelle"), le "Yfaisesnuits ?", le "Talètencor ?" et enfin le "Colikoupa ?".

Le caca suppose une ingestion et une digestion, d'où l'introduction du facteur couche. Le contact est la liaison odorante et psychoactive entre l'émetteur (le cul de bébé) et le récepteur (maman ou papa). Le contexte est l'ensemble des conditions d'élevage d'un bébé.

La principale originalité de ce modèle, c'est qu'à ces 4 facteurs correspondent 4 fonctions :

  • La fonction expressive : Consiste à informer l'émetteur (le cul de bébé) sur la personnalité de celui qui transmet le message : volonté d'exprimer les pensées, les critiques à leur égard (communication de crise). ex : Nom de dieu, qu'est ce que tu pues !
  • La fonction conative : cette fonction va efforcer le destinateur (papa ou maman) à agir sur le destinataire (défaire le body, retirer la couche d'un air dégouté, laver le cul, remettre une couche). Cette fonction apparaît clairement dans les situations où la finalité de la communication est de faire agir le destinataire, dans le sens souhaité par le destinateur. Ex : continues comme ça et je te colle un bouchon.
    Violet-400.jpg

    "Baby Bouchon, l'assurance de nuits tranquilles"

  • La fonction phatique : cette fonction est relative au contact. Elle permet de provoquer et de maintenir le contact. Le destinataire (le bébé) informe ainsi le destinateur (un parent) que somme toute il est bien dans sa merde et que il va y mettre les doigts pour le prouver.
  • La fonction poétique : Ne se limite pas à la seule poésie, car tout message est expressif. En effet, un prout est un prout mais au delà du simple gaz, une parabole du caca à venir. Cette fonction se rapporte à la forme du message dans la mesure où elle a une valeur expressive propre : liquide, en grains, solide, etc.

C'est l'expérience acquise au cours de ces situations de communication méta-cacatière qui va enrichir le message inter-parental. En effet, le traumatisme éprouvé par les parents soudainement au contact de la matière fécale de leur nouveau né vient rompre la stase du couple pour y introduire ce nouvel élément, marron et odorant qui renvoie au stade anal. Pour conjurer cet état de choc, les jeunes parents lorsqu'ils se rencontrent finissent immanquablement par parler des déjections de leurs nourrissons, de leurs couleurs, de leurs consistances faisant ainsi appel à l'expérience vécue du destinataire du message, et confortant le destinateur que, même si il fout les mains dans la merde, au moins il n'est pas le seul à qui ça arrive. Ils atteignent alors le Point Pampers. Et ce, quelque soit le sujet de conversation initial.

[modifier] Exemples

« Changer une couche dans le TGV Paris/Strasbourg, c'est une vraie plaie, j'en ai ruiné mon tailleur Channel »
~ Rachida Dati à propos de Zohra, sa fille
« Déjà qu'il a fallu que je torche mes mômes, maintenant c'est au tour de ma mère »
~ Françoise Bettencourt à propos de Liliane, sa mère
« Chéri, c'est normal si le caca de doudou brille dans le noir ? »
~ Germaine Kent à propos de Superman
« Naon mais tout le monde croit qu'il sent bon, qu'il brille, avec ses petites bouclettes, là, mais la vérité, c'est qu'il daube comme un rat crevé ! »
~ Odette Cadum à propos de bébé Cadum
« Le vrai problème de cet enfant, ce ne sont pas ses fèces, mais ses gaz »
~ Madame Hitler à propos de Adolf, son fils


691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia