Poignée de porte

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La poignée de porte (du latin suvasconvis piratem dubastis tekoteko) est un objet usuel permettant l'ouverture et la fermeture de la porte à laquelle elle est directement rattachée.

[modifier] Histoire

La poignée de porte est une invention originaire du sud de la France.

On en trouve les premières traces dès la préhistoire, sans doute crée par les premières tribus nomades. Néanmoins, si l'invention passionne jusqu'à susciter la création de nouveaux cultes, elle ne rencontre pas le succès escompté, l'homme de l'époque n'ayant pas encore inventé la porte. De fait, les poignées de portes, qu'elles soient en ivoire, en pierre ou en fémur de nouveau-né, n'ont pas de support et tombent continuellement par terre, ce qui est peu pratique. Cette invention finit par être oubliée au profit du tuyau d'arrosage.

Au Moyen-Âge, les différents édifices sont totalement impénétrables, clôturés d'au moins quatre murs fermement soudés. Désireux de poser le pied dans leurs batisses une fois construites, les carolingiens, aidés de Super Jésus, créeront la première porte de l'histoire.

En 1587, les portes se multiplient et se généralisent dans l'architecture humaine, mais il demeure impossible de les franchir. Six mois plus tard, un jeune berger met au jour une ancienne poignée de porte, judicieusement dissimulée dans une jarre à vin. Tentant le tout pour le tout, les carolingiens la fixeront à la première porte venue et le miracle se produisit. Depuis ce jour, tout un chacun pouvait désormais entrer et sortir de n'importe quelle façon nous pouvons accoucher.

[modifier] Genres et catégories

Il existe de nombreux modèles de poignées de porte, chacune remplissant une fonction bien particulière. En voici quelques-unes.

[modifier] Les poignées d'entrée

Ces poignées de porte, très populaires en Europe durant la Renaissance, permettent à son utilisateur d'entrer dans une maison, une église, un musée ou une école. Même s'il existe des spécificités régionales, ces poignées de portes doivent être tournées de gauche à droite pour permettre l'ouverture de la porte désignée.

[modifier] Les poignées de sortie

Crées au début de l'industrialisation, les poignées de sortie furent mises en place pour contrer le fort taux de mortalité lié à l'usage inconsidéré des poignées d'entrée. En effet, si les poignées d'entrée permettaient de pénétrer dans certains types de bâtiments, les usagers, une fois à l'intérieur du complexe architectural, ne pouvaient plus en sortir. D'après les quelques récits de l'époque, on estime à 12.000.000 le nombre de personnes décédées des causes de la déshydratation et de la sous-nutrition.

Fixées sur les portes à l'opposé des poignées d'entrée, ces poignées de sortie permirent d'entrer et de sortir des bâtiments pourvus de portes.

A noter que l'usage de ces poignées est strictement règlementé pour les prisons et autres camps militaires.

[modifier] Les poignées farce et attrape

Introduites en Chine lors du sacre du Pape en 1945, les poignées de porte farce et attrape sont une astuce visant à dérouter celui qui est l'objet d'une bonne blague ou d'une moquerie, lui donnant l'illusion qu'il va pouvoir entrer ou sortir. On doit à ce fabuleux objet divers évènements comme le bombardement de Paris en 1956, la déclamation par Jacqueline Maillant de la blague du con qui dit non ou encore la mort de Dieu.

[modifier] La poignée anglaise

Tenant plus que tout à se distinguer du reste du monde, les anglais ont mis au point une poignée unique permettant à la fois l'ouverture et la fermeture des portes, avec pour spécificité de ne pouvoir être tournée que de droite à gauche.

[modifier] La poignée inconnue

C'est après l'armistice de 1824 que fût érigé un monument en mémoire des poignées de porte mortes pour la France lors de la bataille de Verdeux. De nombreux personnages héroïques accompagnés chacun de leur porte personnelle viennent s'y recueillir chaque année, entre le 28 et le 31 février. On y croise par exemple tous les ans Hank Landry, Major Général du corps d'armée américain; et sa fameuse Porte des étoiles, prototype conçu a l'origine par Chuck Norris, mais qui, ayant détruit son 1er exemplaire par la faute d'une attaque terroriste serbe dans l'ouest du Texas, abandonna son progrès, pour s'adonner pleinement aux joies de la poignée de main, autre forme de poignée permettant d'ouvrir les portes vers des conversations plus ou moins intéressantes. L'histoire ne nous permettant pas de nous écarter trop de son cours paisible, pour en revenir a nos poneys, et finir ici cette section, il n'y a que peu de chances de voir, un jour, la poignée inconnue s'inscrire au registre militaire des poignées disparus de Verdeux.

[modifier] La poignée érotique

Ce modèle unique de poignée de porte est apparu pour la première fois dans la comédie familiale La Liste de Schindler, dans la célèbre scène d'amour entre Junior et son fidèle compagnon Rintintin.

[modifier] Economie

L'industrie florissante de la poignée de porte a gagné de nouveaux marchés, en particulier celui des fenêtres, des portes-fenêtres, des portes de voitures et des portes-portes.

En 2005, on estimait à plusieurs millions le nombre de poignées vendues à travers le monde, soit beaucoup d'argent.

[modifier] Anecdotes

  • Dans la mythologie nordique, le dieu des poignées de portes est Michel Leeb.
  • Un certain Galilée annonça en 1556 que les poignées de portes étaient l'oeuvre du démon. On le fît griller sur le bucher pour outrage à l'intelligence humaine.
  • Egalement, dans son ouvrage Les aventures de Bibi le petit pingouin, le jeune Goethe avouait sa haine des poignées de portes. On le fit découper en petits copeaux à l'aide d'une râpe à fromage.
Qu'avez-vous pensé de l'article "Poignée de porte" ?
 
24
 
52
 
34
 
10
 
15
 
8
 

Ce sondage a été créé le septembre 5, 2007 17:07 et 143 personnes ont déjà voté.
Le top high-tech de la dÉsencyclopédie
Go very plus fast avec la chaise cycliste !

Comprenez tout du matériel de pointe grâce aux articles de qualité de la sencyclopédie !

Ampoule - Aspi-morve - Aspirateur PC automatique - Balladur MP3 - Clizette - Coussin péteur - Flash-ball - IPhone Shuffle - Lance-marmotte - Logiciel libre - Lumière - Machine à laver les humains - Métropolitain - Minitel - Orlyval - Parapluie - Pendelshot - Photocopieur Xerox - Pixels morts - Poignée de porte - Rond-point - Trombone - Trottinette - Véhicule à Durée Limitée - Ventilateur - Wifi - Éolienne

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia