Pifomètre

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Putain de liste.gif
Putain de liste !!!


Ami potentiellement Montreuilois, cet article concernant sans doute une région fameuse ou une ville formidable comme Montreuil a tendance à s'allonger incessamment sous l'influence des Montreuiliens et devient une putain de liste qui emmerde ses lecteurs.

Aide cette région paumée à gagner plein de touristes Montreuilites en raccourcissant ces listes pas drôles, et deviens citoyen d'honneur de Montreuil.

Équeuter ces putains de listes.


Le pifomètre (du radical piff- indiquant la grosseur et du grec ancien μέτρον, mesure[1]) est un instrument de mesure scalaire analogique portatif non gradué permettant d'estimer un nombre ou une quantité de matière, une longueur ou un temps.

Il fut créé et ainsi nommé par l'ingénieure Martha Rhein-Blair en 1929[2][3].

[modifier] Description

L'instrument se présente généralement sous la forme d'une petite pièce souple de forme variable, de quelques centimètres de long, percée de deux trous d'environ un demi-centimètre débouchant sur une cavité de quelques centimètres. Ces trous et cette cavité, destinés à laisser passer l'air dans les deux sens, sont recouverts de senseurs qui constituent la partie importante du dispositif. Ils ne doivent pas être employés pour faire passer des solides (par ex. un doigt) sous peine de détérioration (perte de sensibilité passagère) de l'instrument. La présence de certains gaz peuvent dérégler ou détériorer l'appareil, notamment :

  • le gaz moutarde
  • l'ammoniac
  • les vapeurs d'éthanol

Les dépôts solides peuvent également dérégler l'appareil. Les plus communs sont les goudrons en association avec le THC. L'appareil, portatif, est généralement placé au milieu du visage. On notera que parfois, la mesure par pifomètre est aidée par l'intermédiaire d'ustensiles tous aussi performants et standardisés que sont :

  • Pour les mesures de longueurs :
  • La bouteille : (Une pratique semble-t-il abandonné mais longtemps utilisé par certain corps de métier dans la construction des habitations. Cela consiste simplement à utiliser une bouteille comme unité de référence)
  • A l'œil : Technique qui s'apparente beaucoup au pifomètre
  • Le feeling : Technique généralisée s'appuyant sur les statistiques
  • Dans les mathématiques
  • Par ajout/multiplication/division/soustraction/etc. de l'âge du capitaine

[modifier] Unités

Les valeurs données par un pifomètre sont dans un ensemble discret. Selon la qualité de l'instrument, le nombre de valeurs discrètes peut être plus ou moins élevé.

[modifier] Nombre et quantité de matière

Le pifomètre de base connait les valeurs suivantes

  • moins que rien : Valeur minimale admissible
  • un rien : Valeur nettement inférieure à la moyenne
  • trois fois rien : Valeur proche du rien, dont la position relative à celui-ci n'est pas standardisée
  • une goutte : Valeur nettement inférieure à la moyenne directement supérieure au rien
  • un chouia : Valeur nettement inférieure à la moyenne directement supérieure à la goutte
  • une poignée: valeur non nulle, utilisée surtout dans les sphères gastronomiques
  • une louche: valeur comprise entre la poignée et le tas
  • un tas : Valeur nettement supérieure à la moyenne
  • une tripotée : Valeur nettement supérieure à la moyenne directement supérieure au tas
  • une nuée : Valeur nettement supérieure à la moyenne directement supérieure à la tripotée
  • un max : Valeur maximale admissible

Se rencontrent également la larme, la chiée, le soupçon, le pouième, la kyrielle, le monceau, la poignée (unité monétaire), le paquet.

Question.png
Saviez-vous que...
suivant les personnes, la chiée est, n'est pas une unité pifométrique. En effet, La chiée peut prendre la valeur de 11 (valeur trop précise pour être adoptée dans le système pifométrique). Exemple : "11 fait chiée". Elle peut aussi prendre la valeur de 13. Exemple : "13 emmerdé"

L'usage de la "louche" est très employé dans le monde de l'entreprise notamment par les salariés. Les patrons sont naturellement et régulièrement en désaccord avec la classe ouvrière concernant la valeur sur- ou sous-estimée, c'est selon, de la louche dont la valeur est extrêmement aléatoire. Exemple: "le patron a estimé nos augmentations à la louche"

[modifier] En Belgique francophone

  • une klouche : Une quantité raisonnablement généreuse (nous insistons sur le mot raisonnablement).
  • une rawète : Un petit ajout.

Ainsi, une quantité définie, par exemple, comme "trois klouches et une rawète" est parfaitement comprise par tout francophone de Belgique.

[modifier] Unité de longueur

Quand il mesure une unité de longueur, les valeurs discrètes les plus courantes sont

  • un poil de cul : Plus petite longueur non nulle admissible
  • un poil : Petite longueur directement supérieure au poil de bite
  • un cheveu : Petite longueur directement supérieur au poil
  • un pied : Environ 30 cm
  • une tête : Environ 30 cm
  • une encablure : Quelques mètres
  • une trotte : Valeur nettement supérieure à la moyenne
  • pétaouchnok : Un peu moins loin que le maximum.
  • perpète : Valeur maximale admissible

La tête, le pied et l'encablure admettent des multiples entiers. Une autre variante de Pétaouchnok est parfois utilisé à tort, car celle ci n'étant pas une unité pifométrique : Tataouine. On note également parfois l'utilisation de la mesure de distance « 15km après le brouillard » comme équivalent à pétaouchnok. Une autre variante de Pétaouchnok existe mais son utilisation se limite au département des Landes: "Campet-Lamolère".

[modifier] Unité de temps

Les unités de temps pifométriques les plus courantes sont :

  • un instant : Valeur nettement inférieure à la moyenne
  • une minute : La moitié de 120 secondes
  • une nute : Nettement moins d'une heure
  • un quart d'heure : Plus d'une minute
  • un quart d'heure de coiffeur: Synonyme de plombe
  • une paie : Valeur nettement supérieure à la moyenne
  • un bail : Valeur assez proche de la paie, dont la valeur relative vis-à-vis d'icelle n'est pas standardisée
  • une heure : Nettement moins d'un jour
  • une plombe : Nettement moins d'un jour, mais nettement plus d'une heure
  • perpète : Valeur maximale admissible

La minute, l'heure et la plombe admettent des multiples entiers.

[modifier] Unité de vitesse

  • au train de sénateur : valeur très très inférieure à la moyenne
  • à deux à l'heure : Valeur très inférieure à la moyenne
  • à toute berzingue : Valeur très supérieure à la moyenne
  • à tombeau ouvert : Valeur très supérieure à la moyenne

[modifier] Population d'une ville

  • un trou : Le minimum acceptable
  • un coin : Juste au dessus du trou
  • un bled : Petit village
  • un patelin : Taille moyenne d'un village
  • un bourg : Au dessus du village - chef lieu de canton
  • une peuplade : Le maximum possible

à noter que ce système dépend de la provenance de la personne qui juge. Ainsi un parisien aura une version différente d'un habitant de Trifouilly-les-Oies.

[modifier] Approximation quantitative

lors d'une mesure hasardeuse ou d'un doute sur la valeur mesurée, le pifomètre donne une valeur unique indiquant une approximation quantitative:

  • une trouzaine : représentant un nombre entier positif manquant de précision et d'exactitude, mais encore assez significative pour être utile. Il se caractérise par une fluctuation plus ou moins importante selon les conditions de mesure et de la personne qui juge. Elle peut être associée a toutes les unités de mesure du système international d'unités.
  • une vache : approximation quantifiant une valeur qualitative ou numérique et indiquant qu'une large erreur d'évaluation est possible :
    « Combien de CRS ? 100 ? Dites 500 ! On n'est pas à une vache près ! »
    ~ Le ministre de l'intérieur à propos de la dernière manif
  • le caviar : utilisée principalement au foot, un caviar est une passe ajustée au poil de couille près, dans des conditions idéales. Après, seulement après le match, on peut servir le caviar à la louche, mais là c'est pas comparable : les supporters n'ont pas le droit de loucher sur le caviar.

[modifier] Domaines d'utilisation

Le pifomètre est un outil officiel dans les domaines suivants :

  • arbitrage sportif, notamment au football (instrument unique) et au rugby (complémenté par la vidéo) ;
  • désignation des jurés conviés à un procès (ex. cour d'assises en France).
  • En électronique, pratique qui nécessite : un soupçon de connaissance, un chouia de chance et une kyrielle de pifomètrie.

L'utilisation du potentiométre permet d'en relativiser l'incidence car souvent : il jura mais un "potar" qu'on ne l'y prendrait plus. Il est couramment utilisé :

  • en physique expérimentale comme complément aux autres instruments de mesure ;
  • en cuisine ;
  • en alchimie, comme dans la célèbre formule de création de la Schtroumpfette: "Un brin de coquetterie, une solide couche de parti-pris, trois larmes de crocodile, une cervelle de linotte, de la poudre de langue de vipère, un carat de rouerie, une poignée de colère, un doigt de tissu de mensonge, cousu de fil blanc, bien sûr, un boisseau de gourmandise, un quarteron de mauvaise foi, un dé d'inconscience, un trait d'orgueil, une pointe d'envie, un zeste de sensiblerie, une part de sottise et une part de ruse, beaucoup d'esprit volatil et beaucoup d'obstination, une chandelle brûlée par les deux bouts." (extrait de l'album "La Schtroumpfette", cette formule engage la seule responsabilité de l'auteur du grimoire "Magicae Formulae", éditions Belzébuth).
  • en politique économique.
  • en général à ce qui touche à l'artisanat

[modifier] Analyse pifométrique

Les lois fondamentales de l'analyse pifométriques sont :

  1. Une grandeur pifométrique n'est pas un invariant. Elle dépend ainsi de l'observateur. Exemples : Le tortionnaire estime la durée de son action à « quelques heures », la victime à « perpète ». Le temps d'attente « un quart d'heure » donné par un coiffeur dure « deux plombes ». Le cadre qui possède une « poignée » de fric n'a que « trois fois rien » d'après l'actionnaire. Albert Einstein résume ainsi ce principe de relativité : « Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez-vous auprès d'une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute »
  2. Une unité pifométrique ne se représente pas comme un opérateur linéaire. Par exemple, « Trois minutes s'il vous plait » ne correspond pas à 1,5 fois « Deux minutes ! »
  3. La valeur d'une unité pifométrique n'est pas standardisée. Elle dépend des conventions choisies par l'observateur au moment de la mesure. Cependant,un lissage des données pifométriques brutes est obtenu par l'emploi du viron, adjuvant toujours pertinent permettant de ramener toute mesure à un dénominateur commun: "Trois plombes en virons ", "Un poil de bite en virons" etc.
  4. Deux mesures d'une même grandeur donnent nécessairement deux résultats distincts.

[modifier] Voir aussi

[modifier] Liens internes

[modifier] Bibliographie

  1. Trésor de la langue française informatisé, entrées « pif » et « mètre »
  2. Trésor de la langue française informatisé, entrée « pifomètre »
  3. Dictionnaire des synonymes de l'Université de Caen, entrée « blair »


691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

Qu'avez-vous pensé de l'article "Pifomètre" ?
 
88
 
26
 
3
 
0
 
0
 
3
 

Ce sondage a été créé le septembre 21, 2007 13:22 et 120 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia