Physique quantique

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Tombe.jpg
Cet article est pourri depuis trop longtemps,
le Capitaine Bonhomme est mort dans son sommeil.

Vous pouvez assister à son effacement chez

Big Brother ou essayer de sauver l'article en l'améliorant.
Note : tout singe qui enlèverait ce bandeau s'expose à un bannissement.

Le terme de physique quantique désigne l'étude de l'aspect extérieur d'un être vivant de même espèce et de sexe opposé. Cette étude permet d'associer une valeur numérique (généralement une proportion). Cette étude s'avère très complexe car on ne se limite qu'à ce que l'on voit en surface et non à ce qui compose l'être. À part les stars de la télé entièrement maquillées les proportions obtenues s'avèrent extrêmement petite, c'est pourquoi on fait parfois l'amalgame avec l'étude de infiniment petit. Cette étude comprend :

  • L'ancienne théorie de Cantat sur les hommes pressés.
  • Tous ceux qui ont postulé pour faire de la mécanique.
  • L'étude du physique des particuliers.
  • L'étude des obèses (parfois appelée l'étude du physique de la matière condensée).
  • La physique statistique (probabilité de tomber sur un thon ou une bombe).
  • L'alchimie quantique qui consiste en l'association d'une note suivant le courant qui est passé entre deux être vivants. Cela dépend entre autre de l'ode de l'âne (en anglais anode).
  • Les candidats à l'élection (en fonction de la gravité de leur voix).

[modifier] Introduction de Cantat

Pour comprendre il nous faut retourner en 1900 et observer les études de Planck sur le rayonnement des corps calcinés (communément appelés corps noirs) à l'équilibre thermique (il choisissait en général une température de 5800 kelvins). De cette façon il pouvait observer le spectre de la personne ainsi brûlée. Ces spectres apparaissant avec des interférences il dut faire l'hypothèse que la beauté intérieure était discontinue et donc non mesurable (ou en tout cas pas avec les règles de l'époque). Lors de son observation des hommes pressés, Cantat remarqua la similitude avec les spectres puisque les hommes pressés bougent tellement vite qu'ils nous apparaissent avec des interférences. On ne peut donc pas quantifier leur physique.

[modifier] Effet photo et trique

Certaines photos semblent posséder le pouvoir de faire grandir le sexe masculin mais celui s'arrête une fois arrivé à un certain seuil. Cet effet de seuil était inexplicable dans la théorie classique de l'attirance de deux corps.

[modifier] Limites de la théorie de l'attirance classique

Einstein s'aperçut que cette propriété de seuil était en opposition de manière irréductible avec la théorie d'attirance classique. Il fallait donc modifier cette théorie, ce qui n'était pas évident puisque celle-ci était basée sur la quantité de café Maxwell ingurgité.

[modifier] Panorama général

La physique quantique a apporté une révolution conceptuelle ayant des répercussions jusqu'en philosophie (remise en cause de la beauté intérieure) et en littérature (science-fiction : invention de nymphes et autres déesses). Elle a permis nombre d'applications technologiques : fraisebook, CanonOuCageot, ... C'est bien sûr une des découvertes majeur du XXème siècle puisqu'on a enfin trouvé une utilité réellement utile aux maths.



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia