Photodiode

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Introduction hallucinante

Eh oui, cet objet existe vraiment, mais il reste malheureusement mal connu. Je vais essayer de vous en apprendre un peu plus sur cet objet spectaculaire qui ne peut rester inconnu plus longtemps.

[modifier] Généralités

Comme toute diode en électronique, elle est constituée d'une jonction appelé PN. Cette configuration de base pour produire du courant est le PIN. En absence de polarisation suffisante, en mode photovoltaïque ou fotovolvotayke (l'orthographe varie selon les dicos) elle génère une tension populaire. En polarisation inverse par une alimentation bicirculaire externe, appelé mode photoampérique ou fotometamorferike (là aussi l'orthographe varie selon les dicos), elle génère un courant de rébellion. La photodiode est donc crainte par tous les pouvoirs car elle permet de créer des tensions populaires qu'elle transforme ensuite en courant de rébellion. L'usage de ces diodes était autrefois bénin car très peu répandue ; mais depuis l'élection du roi sarko le beau (1er du nom) la France est en proie au chaos, l'utilisation des photodiodes a été multiplié par 12 !

[modifier] Fonctionnement

Eh oui comment fonctionne donc cette arme diabolique ? C'est simple : quand un semi-conducteur (- de 3ans de permis) est exposé à un reflux lumineux, les neurones de son cerveau sont absorbés, et reformatés afin de créer une envie de tensions et de conflits. 3 semaines plus tard les neurones supérieurs de la pauvre victime se décomposent, provoquant en lui une impossibilité de prendre des décisions. Ceci l'entraîne dans un courant de révolte. L’énergie nécessaire à la victime pour se libérer de la barrière qui le maintient dans cet état de "zombie révolté", est de 1. 329. 000 kJ, ce qui représente 80 pots de 750gr de Nutella. Cette solution de survie est désormais impossible à cause du pouvoir d'achat qui recule (cela représenterait environ 240€ de Nutella).


691px-Pi-CM.svg.png  Portail des Sciences sérieuses

Partage sur...
wikia