Photocopieur Xerox

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Hostie d’imprimante de Xerox de marde qui marche pas encore ! »
~ Chat frustré sur Youtube, Montréal
« Vise un peu mes fesses ! »
~ Gars du bureau qui s’est encore photocopié le postérieur, Lille
« Pas besoin de toner, met de la gouache séchée »
~ Conseiller en électronique chez WalMart, Gatineau
Logoxerox.jpeg

Lundi matin, vous vous réveillez en pleine forme, frais et dispos. Un café, une douche, un œuf McMuffin, et hop ! En route vers le boulot ! La journée est chaude et ensoleillée, vos collègues sont souriants, votre patron vous parle de votre promotion imminente, bref, tout plane ! Mais le danger vous guette. Dix heures et quart. La fille aux ressources humaines passe vous demander une copie de la dernière mise à jour du contrat avec Tokyo. Vous attrapez le dossier en question et vous vous approchez de la Grosse Bertha, la Xerox 4150 tant redoutée au bureau. Vous déposez méticuleusement la pile de feuilles sur le feeder. Une copie, recto seulement, la base quoi. Vous appuyez sur marche, et là, le drame ! Bertha s’empare des 12 feuilles en même temps, et dans un boucan du diable, les avale, les broie, les déchiquette et les recrache de l’autre côté, pendant que 4500 copies alignées tout croche sortent à 350km/h par une autre trappe. Et vous êtes chanceux cette fois-ci, puisque Bertha ne vous attaque pas à coup d’agrafes comme vendredi dernier !

Introduction

La technologie Xerox est très particulière. Ce qu’il faut savoir à la base, c'est que plus de 40% des pièces électroniques complexes et coûteuses sont remplacées par des bouts d’âme humaine et animale, gratuites et (presque) fonctionnelles, d’où son coût aussi intéressant pour les entreprises, d’où aussi cette curieuse impression que la bête est vivante et vous déteste, vous, tout particulièrement. Lumière sur l’historique, le fonctionnement, le dépannage et la vision d’avenir de Xerox.

Historique de Xerox

Kopiorclass.jpg

Photo anachronique de Kopiör en classe

Autriche

Xerox fut fondé en août 1718, à Eisenstadt, Autriche, par un certain Kzeiroks Van Kopiör. D’origine Liechtensteinnienne, il étudia la linguistique allemande à Berlin puis enseigna à Eisenstadt. D’une paresse incomparable, Van Kopiör détestait rédiger à la main les 150 copies d’examen de ses élèves. Il usa d’astuces dont écrire l’examen au tableau ou simplement dicter les questions toutes les 15 minutes durant l’examen, mais plusieurs plaintes de logistique le contraignirent à mettre au point un système sans failles.

Après des heures de laborieuses recherches, on vit apparaître la première photocopieuse de l’histoire : une boîte de carton de 2,4m par 1,3 dans laquelle travaillaient sans relâche 3 singes. Une fente large permettait de remettre le document à copier aux macaques, et un orifice circulaire servait quand à lui à remettre aux animaux une banane par copie à produire.

Van Kopiör

Kzeiroks Van Kopiör breveta son invention, et jusqu’en 1933, Xerox resta une affaire de famille ou chaque Kopiör peaufinait le photocopieur. En 1780, les macaques furent remplacés par des chimpanzés, plus tolérants au manque de lumière et d’exercice physique. On fournit aux singes dès 1801 plusieurs couleurs de stylos, ce qui fit naître le premier photocopieur couleur. Un nouvel écran tactile arriva en 1807 derrière lequel un petit lémurien spécialement dressé pouvait en tout temps fournir plusieurs infos sur l’état de la machine : niveau d’encre dans les stylos, papier restant dans le magasin, état de fatigue des chimpanzés et fruit suggéré pour remplacer la banane, les simiens souffrant d'écoeurantite aiguë envers le fruit jaune. L’invention de la dactylo en 1875 augmenta de beaucoup la rapidité d’impression de la Xerox, et celle de l’appareil photo en 1920 fit décupler la qualité des copies couleur de photographies et de graphiques, les singes n’étant de nature pas très habiles en dessin.

Singedactylo.jpg

Vue de l’intérieur des premiers prototypes Xerox

Xerox International

Usinexerox.jpg

Maison-mère de Xerox internationale, Corée du Nord

En 1933, Skäpps Van Kopiör, le mouton noir de la famille, vendit le brevet à une petite boîte américaine oeuvrant dans l’animo-technologie. Cette dernière reprit le nom du fondateur Kzeiroks Van Kopiör à l’anglaise, ce qui donna Xerox Copier. Dès lors la machine fut mise en marché à grande échelle, et le nouveau président de Xerox Internationale, John Paperjam, devint rapidement multimillionnaire. Cet argent permit à Paperjam d’entreprendre des recherches poussées pour réduire la taille des appareils, dont certains pouvaient mesurer plus de 10 mètres de long sur 5 de large (on parle des photocopieurs commerciaux à 50 chimpanzés et 50 dactylos, sur 3 étages). Et septembre 1951, deux innovations technologiques combinées révolutionnèrent l’ère Xerox : l’électricité et la synthétisation de l’âme.

Dès cette découverte brevetée, l’action de Xerox ne connut que des montées fulgurantes. Le président actuel de la multinationale, Kevin Paperjam, le petit-fils de John Paperjam, vend ses appareils à des coûts ridicules dans plus de 215 pays sur Terre, et sur 4 autres planètes de la Voie Lactée. De gros contrats se jouent actuellement pour une dizaine de nouveaux systèmes solaires adjacents au nôtre.

Fabre.jpg



Jean-Henri Fabre a dit :
Xéro y’ont eu des problèmes en 18 cent trente avec la S.P.C.A. quand que c’était l’année que les singes ont eu le droit de voter.

Fonctionnement du photocopieur commercial

Fioleame.jpg

Entrepôt d’âmes en fioles

Âmes

Ce qui distingue les photocopieurs Xerox de leurs principaux rivaux est leur absence de carte-mère, de micro-processeur et de mémoire-vive. Ces micro-circuits coûtent extrêmement cher à produire et ont une durée de vie très variable, alors qu’une âme ne coûte strictement rien, sinon les frais d’avocat encourus lorsque l’âme est prélevée sans autorisation. La Xerox se compose de 15 petits tubes de verre à l’intérieur desquels flottent 6 âmes humaines, 4 âmes de chimpanzés et 5 autres âmes animales, de n’importe quelle espèce animale celles-là. Chaque tube gère une fonctionnalité de l’appareil :

Âme de chien champion de freezebee : attraper les feuilles originales.
Âme de bibliothécaire : lire et mémoriser le document.
Âme de cobra constrictor : s’arranger pour faire sortir le document original en toute sûreté.
Âme de facteur : donner une feuille vierge au centre d’impression.
Âme de Gary Kurtz : lire l’esprit de la bibliothécaire et le répéter au centre d’impression.
Âmes de chimpanzée : imprimer, pixel par pixel, le document dicté par Gary Kurtz. On compte un seul chimpanzé dans les machines noir et blanc, et 4 dans les machines couleur : noir, cyan, magenta et jaune.
Âme d’enfant de pianiste : tourner les pages lorsqu’elles sont recto-verso.
Âme de chien aucunement champion : rapporter la feuille imprimée au centre de tri.
Âme de secrétaire : trier le document et le faire sortir à la bonne place.
Âme de furet : mordre le document pour l’agrafer.
Âme de gardien de sécurité : voit à ce que tout soit correct et sonne l’alarme si quelqu’un manque de quelque chose.
Âme de caméléon : peut prendre la place de n’importe qui lorsqu’une âme est en congé de maladie, en vacance ou en pause syndicale.

Chacun des tubes est relié au mécanisme physique du photocopieur, ceux-ci étant programmés comme étant une partie du corps qu’avait l’âme avant de mourir : un rouleau capteur est une main, par exemple.

Insidexerox.jpg

Intérieur d’un photocopieur

L’usine

Xerox International emploie plus de 400 chercheurs d’âmes à travers le monde. Contrairement à la croyance populaire qui veut que ces chercheurs d’âmes soient des Détraqueurs (Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban), Xerox n’emploie que des humains et des démons suceurs de vie. Ces derniers sont payés à commission : aussi, malgré le fait qu’il doivent théoriquement attendre qu’une personne meure avant de capturer son âme, il s’avère souvent plus payant pour eux de tuer la personne dont l’âme est convoitée. Certains pays ont une réglementation très stricte en matière de meurtre, aussi Xerox International est présentement en cours de procès pour 4811 cas de possession illégale d’âme.

Les âmes obtenues sont par la suite rapatriées en Corée du Nord à l’usine principale, dont l’aile Ouest sert d’institut supérieur de copie et d’impression pour âmes en recherche d’emploi. Les âmes y sont brainwashées, entubées et branchées sur un immense simulateur de photocopieur où elles perfectionneront en 60 jours leur nouvelles habiletés. L’équipe des 15 tubes est créée en fonction des origines ethniques, des croyances religieuses et de l’orientation sexuelle des âmes pour éviter tout risque de discrimination au sein de la machine. Le photocopieur est ensuite mis en quarantaine, une période de tests durant de 5 à 35 jours selon le risque de mésentente entre les membres de l’équipe, pour s’assurer d’avoir un bon esprit d’équipe.

Le hic

Gorille.png Georges le philosophe nous raconte :
Un sorcier de ma tribu a fait revenir un cousin mort dont l’âme a été vendue à Xerox International. Nous voilà donc rendus avec 3500 photocopies de ses fesses placardées à travers la jungle.


C’est très beau tout ça, mais c’est ici que ça se gâche. Le principe de base étant théoriquement sans faille, il ne faut pas oublier que nous travaillons avec des âmes pour la plupart humaines et qui dit âme, dit personnalité. Bien que brainwashées au maximum et infatigables vu l’absence de corps physique, les personnalités finissent par ressortir (souvent après la garantie légale de la machine) et les émotions et états d’âmes peuvent nuire au bon fonctionnement du groupe, ne garantissant ainsi pas toujours la qualité du service obtenu par l’utilisateur. La documentation sur le sujet est très rare, Xerox International niant souvent ce genre de problèmes, mais des tests poussés faits en laboratoires indépendants de Xerox ont permi de mettre au point un petit guide pratique de dépannage : Photocopieurs Xerox pour les Nuls.

Guide de dépannage

Le guide mentionné ci-dessus est très complet, pas très cher et disponible dans toute bonne librairie, mais si vous êtes présentement aux prises avec une imprimante capricieuse, voici un bref résumé des solutions à apporter aux problèmes les plus fréquents.

Xeroxnuls.jpg

Photocopieurs Xerox pour les Nuls

L’imprimante ne prend pas la feuille

Erreur du chasseur d’âme, le chien utilisé par l’appareil n’est pas un champion de frisbee. Badigeonnez votre document de bouillon de boeuf afin de le stimuler adéquatement.

Le document original est resté coincé

Le boa constrictor vient d’avaler une souris, ce qui bloque l’appareil à l’intérieur. Ouvrez le panneau latéral, retirer le rongeur, et appeler un exterminateur pour éviter que le problème ne se répète.

Votre copie est sortie dans une langue étrangère

Il s’agit probablement d’une erreur de logistique du service d’exportation de Xerox North Korea. Contactez le service à la clientèle pour recevoir par la poste une nouvelle âme de bibliothécaire compatible avec la langue officielle de votre pays.

La Xerox tente de vous agrafer

Le furet fait ce qu’il fait de mieux : il tentait de mordre ses co-équipiers lorsqu’une bagarre a éclaté. Vous n’avez qu’à redémarrer l’imprimante et tous oublieront ce qu’ils étaient en train de faire.

Le mode recto-verso ne fonctionne pas

Fort probablement que le gars qui tourne les pages aux joueurs de piano vient de se rendre compte qu’il fait une job poche et qu’il souhaite retourner aux études. Appuyez sur Menu+Cancel+F5 pour faire venir le caméléon au plus vite pour le remplacer. Notez que le photocopieur risque d’être instable à moins que vous ne fassiez une mise-à-jour du système.

Catprinter.jpg

Exemple de problème d’imprimante

Évidemment plusieurs autres problèmes risquent de survenir, comme par exemple, sur l’image ci-contre, on constate clairement qu’un chat s’est coincé la tête dans le rouleau capteur de l’imprimante. Ce genre de défectuosité n’est pas imputable à Xerox mais plutôt à la personne qui a tenté de se servir de la machine ‘’’même si’’’ son chat était en train de chercher quelque chose à l’intérieur du mécanisme.

Notez aussi que plusieurs problèmes peuvent ne pas être internes, mais plutôt en lien avec vous-même. Vous souvenez-vous de la fois où vous avez frappé l’appareil à plusieurs reprises, tout en l’insultant allègrement ? Les âmes aussi s’en souviennent, et elles vous reconnaissent lorsque vous approchez le photocopieur. C’est par pure vengeance qu’elles déchiquettent votre document original ou vous imprime 100 copies de vos fesses que vous avez fait en 1992 et qu’elles ont gardé en mémoire. Dans des cas comme ceux-ci, deux solutions s’appliquent :

  • Faire faire vos photocopies par une secrétaire quelconque durant 12 mois, le temps que la Xerox vous oublie ou choisisse un nouveau bouc émissaire au bureau. Cette solution peut vous coûter un café par jour et une surprise par semaine, à offrir à la sus-mentionnée secrétaire afin d’éviter que celle-ci ne se sente utilisée.

  • Vous excuser sincèrement auprès de la Xerox tout en reconnaissant vos torts. Par la suite, flattez et rassurez la machine chaque fois où vous aurez à l’utiliser afin d’éviter une reprise des hostilités.

Certaines personnes utilisent la violence et l’intimidation, menaçant le photocopieur avant chaque utilisation de le rouer de coups de poing ou de le lancer du haut du 15e étage. Cette méthode fonctionne en moyenne 4 jours ouvrables ensuite de quoi la Xerox se tanne et tente de se défendre. Le papercut et le jet de poudre de toner au visage sont ses plus efficaces mécanismes de défense, et l’auto-destruction, la pire menace pour vous et vos collègues. La violence n’est jamais une solution (ceci est un message du gouvernement du Canada).

Vision d’avenir

L’avenir s’annonce sombre chez Xerox International. Le brevet d’âmes en tubes de Xerox tire à sa fin, aussi dans moins d’une décennie nous pourrons voir apparaître ici et là plusieurs produits informatiques dotés de cette technologie. Si vous avez des actions chez Xerox, vendez-les, c’est le moment, car la compétition deviendra féroce, les ventes vont chuter et l’action va dégringoler.

Xerox Internationale

Afin de survivre à la perte du brevet, Xerox doit innover. Leur laboratoire de Papouasie-Nouvelle-Guinée est en plein processus de création de la première photocopieuse 3D. Dans un article publié dans le magasine Times, Rick Toe Varsow, porte-parole marketing chez Xerox explique : «(…) il sera dans quelques mois possible de créer un champ magnétique de basse amplitude qui épousera la forme de l’objet à copier. Les particules d’entrée chargées en ions négatifs y adhéreront pour créer une surface en couleur de l’objet. (…) La grandeur maximale du modèle dépend de l’imprimante, la plus grosse étant pour l’instant la Xerox 3D print 8500 qui peut scanner un objet de 2.15m de haut sur 75cm de côtés, et imprimer en agrandissement sur plus de 12.5m de haut, 7.35 de large». La photocopie 3D, étant magnétique, peut tenir sur un réfrigérateur. Elle est une excellente alternative à la taxidermie, mémé pouvant donc scanner son chat mort plutôt que de payer cher pour le faire empailler. Les photocopies de vos fesses seront d’un réalisme à couper le souffle. Les utilisations d’une telle technologie sont infinies, aussi, toujours selon Rick Toe Varsow : «Xerox Internationale pense pouvoir stabiliser ses actifs et garder un excellent chiffre d’affaires, et ce malgré le changement majeur d’orientation». La photocopie 3D : l’avenir de l’impression, ou gadget qui sera à la mode 6 mois avant de disparaître ?

Âmes en tube

D’autre part, le principe d’utiliser des âmes, voire des bouts de viande humaine ou animale à l’intérieur des circuits électroniques afin de minimiser les coûts et d’en accroître par le même fait l’efficacité est sur le point d’émerger. Les sciences fiction futuristes comme Virus ou Robocop seront monnaie courante d’ici une décennie ? Seul l’avenir nous le dira. Le fait est qu’IBM, Toshiba, HP et Sony sont présentement en étude de faisabilité pour créer des multiprocesseurs internes fait à partir de neurones humaines. Il ne reste plus qu’à prier pour que votre Pentium ne décide pas de vous bouder sans raison par un quelconque mardi après-midi.

Conclusion

Alors, voilà ! Un autre mystère au bureau est résolu ! En espérant que le tout vous aidera à surmonter les attaques quotidiennes de la photocopieuse...

Le top high-tech de la dÉsencyclopédie
Go very plus fast avec la chaise cycliste !

Comprenez tout du matériel de pointe grâce aux articles de qualité de la sencyclopédie !

Ampoule - Aspi-morve - Aspirateur PC automatique - Balladur MP3 - Clizette - Coussin péteur - Flash-ball - IPhone Shuffle - Lance-marmotte - Logiciel libre - Lumière - Machine à laver les humains - Métropolitain - Minitel - Orlyval - Parapluie - Pendelshot - Photocopieur Xerox - Pixels morts - Poignée de porte - Rond-point - Trombone - Trottinette - Véhicule à Durée Limitée - Ventilateur - Wifi - Éolienne


01.png  Portail de l'Informatique



Bestof v1.png
Meilleurde.jpg
Cet article a été élu dans le Best Of de la Désencyclopédie !
Partage sur...
wikia