Philippe Risoli

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Philippe Risoli
L'idole de tout un peuple
Né le 9 Septembre 1953 Paris
Métier Anciennement animateur de télévision, parfois chanteur. Actuellement au RSA à durée indéterminée.
Taille 15 cm au repos, le double en plein effort
Activité professionnelle Aucune, pratique actuellement la position latérale de sécurité de façon quotidienne derrière les buissons du bois de Vincennes.

Philippe Risoli est un artiste à multiples facettes né à Paris le 9 septembre 1953 de parents corso-italiens producteurs et vendeurs de poulets sur lit de pommes de terres fondantes (vendues 2€ par la marque Simply), ils savaient mettre bien tous les prolétaires de France.

[modifier] Enfance

Enfant, Philippe était un garçon assez réservé mais qui a toujours eu l'envie de briller sous les feux des projecteurs. Passionné de télévision, il rêvait à une carrière dans la même veine que Guy Lux, son idole de toujours.

Il se plaisait à raconter à ses camarades de classe que sa mère était une célébrité de la télévision, une vachette d'Interville plus exactement, qui l'emmenait régulièrement sur les tournages de son émission préférée où il avait plaisir à caresser les vaches pendant les pauses.

Il fut néanmoins difficile pour lui de les convaincre avec de telles inepties, si bien qu'il se retrouvera très vite sans ami. Il commença ainsi, pour éviter que ses parents ne le soupçonne d'être un fragile, à creuser des trous dans les bois puis à se cacher dedans en les recouvrant de feuilles mortes avec seulement la tête qui dépasse pour pouvoir respirer. A ce moment, il disait à ses parents qu'il se rendait à l'anniversaire de l'un de ses copains d'école.

[modifier] Ses débuts à la télévision

[[Image:Prisoli6fx.jpg|left|thumb|200px| Malgré des PLS remarquables tout au long de son enfance et son adolesence, Philippe Risoli réussit néanmoins à décrocher un CDD à Canal + en temps que chroniqueur dans un Talk Show. C'est Alain Chabat qui lui a donné sa chance après l'avoir découvert caché en bas de chez lui, caché derrière les pots de fleurs de sa concierge alors qu'il prétextait se rendre à une soirée de fin d'année universitaire (malheureusement pour lui, personne n'avait voulu l'inviter après qu'il ait soutenu pendant des mois auprès de toute sa promotion que ses parents étaient les chanteurs d'Ottawan alors que tout le monde savait très bien que sa mère était une vachette d'Intervilles).


[modifier] La Gloire

Risoli.jpg

Philippe doit porter des lunettes noires pour passer incognito

Après avoir enchainé la présentation d'émissions de télévision toutes insignifiantes les unes que les autres, il finit par se faire remarquer par TF1 qui lui proposa la présentation du Juste Prix, offre qu'il accepta sans réfléchir.

Ce tournant dans la vie de Philippe Risoli signa le début de la gloire. Il en profita d'ailleurs pour signer le tube international "Cuitas les Bananas" pour lequel il fut disque de platine. Tellement sûr de lui, il se vantait auprès de son entourage qu'il serait invité chez Michel Drucker pour recevoir une victoire de la musique.

Devant l'absence d'invitation à l'évènement et sa femme fier de lui, il fit mine de s'éclipser de chez lui quelques heures avant la cérémonie et construisit une cabane dans son jardin dans laquelle il passera toute la nuit sous assistance respiratoire. Le lendemain, il lui expliqua que Michel Drucker, qui commençait à se faire vieux déjà l'époque, avait oublié de le nommer.

[modifier] Carrière musicale

Philippe risoli.jpg

L'album de la consécration

Autrement est composé de 13 chefs d'œuvre.
  • Son plus grand succès "Cuitas les bananas" qui lui a rapporté du biff, plein de biff, il faut bien le dire.
  • Le deuxième titre "Je sais pas", chanson dédiée à sa vie entière qu'il a passé en PLS. Il y explique ici que c'est un choix de vie et qu'il n'échangerait pour rien au monde ses samedis après midi enterré dans un trou au fond de la forêt.
  • Alors on Danse, hommage aux bals de fin d'année qu'il n'a pas connu, trop occupé à trouver un buisson derrière lequel se cacher le soir du nouvel an.
  • Père Noël, parce que c'est facile de se faire de l'argent avec les enfants, au moins eux, ils ne téléchargent pas. Philippe Risoli était en effet un Businessman sans pareil et avait suivi un cursus universitaire en Marketing qu'il ne décrochera pas, ses camarades de l'époque se rappelaient qu'ils ne le voyaient que très rarement en cours et le retrouvait souvent caché derrière les bibliothèques de la BU.
  • Rosi Rosita, Hymne à la branlette qu'il a beaucoup pratiqué.
  • Comme C'est Bizarre est un clash directement adressé Julien Lepers qui s'était ouvertement foutu d sa gueule le jour où il l'a découvert au fond d'un camion citerne alors qu'il était censé, selon ses dires se produire à l'Olympia.
  • L'Eau à la Bouche, il parle ici une nouvelle fois de ses masturbations juvéniles, plus précisément celles derrière les buissons.
  • Danser Lover : Il parle ici de la vie qu'il aurait pu avoir s'il n'avait pas passé sa vie en PLS. Malgré ce qu'on pourrait croire, il explique à la fin de la chanson que c'est le meilleur sens que l'on peut donner à sa vie :


  • "J'aurais pu kiffer la vie à danser lover
  • Je l'ai passée en position latérale de sécurité
  • La vie c'est comme une boite de chocolat
  • A ce moment là j'étais caché dans les bois
  • C'est vrai je l'avoue, je me suis mis bien
  • Les gens qui parlent sur moi n'y connaissent rien
  • Il se peut que mon mode de vie vous rebute
  • Ceux qui vont en boite ce sont des fils de pute"


Le reste est un plagiat mal assumé d'un album quelconque de Patrick Sébastien.

[modifier] La chute

Ses histoires étranges ont néanmoins commencé à inquiéter son entourage professionnel, si bien que certains ont commencé à voir en lui un potentiel déviant ou autre psychopathe. Le patron de TF1 de l'époque, Etienne Mougeotte, se souvient de la fois où Philippe lui a expliqué être excité à l'idée de présenter le Juste Prix en prime time tous les jours de la semaine en remplacement du Journal Télévisé. Personne sur la chaine n'ayant jamais évoqué cette idée, Etienne tenta de le raisonner en lui expliquant que cela n'arrivera jamais et qu'il lui faudrait se contenter de sa tranche horaire habituelle. Pour essayer de faire croire aux employés de TF1 qu'il était bien à l'antenne à cette heure là, il prit alors l'habitude de se cacher sous les roues des voitures du parking de la chaine entre 20h et 21h.

Il fut licencié de la chaine le jour où il a été retrouvé en position latérale de sécurité dans le coffre du véhicule de Claire Chazal alors qu'il s'était malencontreusement endormi avant la fin du JT.

[modifier] L'après succès

Retour-gagnant-lecole-fans-L-1.jpeg

Philou en pleine démo face à son public déchainé

Philippe Risoli, n'ayant visiblement pas de retour possible au sein du petit ou grand écran, boudé par le milieu musical (ne lui ayant jamais pardonné sa chanson "Cuitas les bananas") continue tout de même de faire croire à sa femme ainsi qu'à ses proches que celui-ci est toujours un homme de la télévision.

En effet, il a été rapporté qu'il leur raconterait qu'il est maintenant devenu producteur d'émissions de télévision à succès telle que Danse avec les stars ou Money Drop.

Néanmoins, Philippe Risoli a été reconnu formellement par plusieurs passants non loin du bois de Vincennes. Il s'avère que ce dernier se cacherait dans différents bois Parisiens (généralement derrière un buisson) en position latérale de sécurité tous les jours de chaque semaine de chaque année. Il ferait ceci afin que ses proches continuent à croire en son succès alors qu'il est en fait au RSA depuis le juste prix.

[modifier] Liens Externes

- Le Site non-officiel Philippe Risoli !

Qu'avez-vous pensé de l'article "Philippe Risoli" ?
 
33
 
23
 
13
 
11
 
15
 
20
 

Ce sondage a été créé le avril 7, 2007 18:14 et 115 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia