Phallus

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Phallus ava ? »
~ Sophie Favier saluant un cueilleur de champignon dans son langage propre
« Il m'a fallut six ans de dure, dure labeur pour y arriver, mais ça y est : j'ai enfin pu ingurgiter un authentique phallus ! »
~ Sacha Guitry à propos de la cuisine grecque

Le phallus est la partie du corps d'un champignon dont la taille exprime le soin apporté à sa culture ou à son élevage.

[modifier] La culture du phallus

Phallus impudique.jpg

Phallus impudique surgissant parmi les feuilles de vigne.

Le phallus a été cultivé depuis Adam et Eve. Sa découverte a provoqué le Big Bang et précède les découvertes du feu et de l'amour. Les premiers propriétaires de phallus en firent un dieu afin de le négocier plus cher.

Comme le phallus se vendait bien, l'évolution des espèces a donné l'idée à un dénommé Darwin de faire une théorie sur l'évolution de la taille du phallus en fonction du concept-marketing de l'époque. Il la nomma priapisme.

Le temps passa. Et les japonais, adeptes des aphrodisiaques, trouvèrent le moyen de faire grandir les phallus rapidement et en tous lieux, même chez eux. Faut bien dire qu'ils élevèrent sur leur sol d'énormes champignons, ça c'est vrai, et tout le monde le leur reproche.

Il faut savoir que le phallus se développe en terrain favorable. Il faut beaucoup d'attention pour le conserver dans un état désirable. C'est le seul végétal dont les japonais n'aient pas fait de bonzaï, c'est dire si naturellement c'est petit. Depuis, le monde entier s'en régale, sauf ceux qui n'aiment pas ça.

[modifier] Les femmes et le phallus

La gent féminine n'étant pas adepte de la consommation répétée du phallus est appelée Phaloppe par les hommes frustrés qui se trompent (facile...) sur leurs goûts culinaires. En général, elles aiment le plaisir que procure son élevage. Elles récupèrent leurs petites graines pour les faire grandir.

[modifier] L'élevage de phallus

L'élevage de phallus est comparable à l'érection de menhir. Il diffère de la culture par le fait que même les plus incultes arrivent à l'ériger, sa culture étant réservée à une certaine élite que la simple évocation suffit à mettre dans des états de transe.

Les phallus sont élevés à des fins de consommation courante ou plus obscures. Ils ont une apparence plus ou moins charnue, une croissance étonnamment rapide, apparaissant et disparaissant soudainement, sont de forme variée et parfois provocante.

Selon l'usage, il faudra les choisir dans la liste des cinq divisions de l'espèce des phallus, dressée par des spécialistes :

  • Obsédomycètes, toujours prêts, et parfois agressifs,
  • Pasidiotmycètes, qui ne se développent qu'à bon escient,
  • Grosmycètes, qui procurent des délires obsessionnels,
  • Asticotmycètes, de petite taille, mais plus inventifs,
  • Zigotomycètes, qui se faufilent partout.

L'élevage consistant à développer le phallus, c'est-à-dire à le faire croître le plus rentablement possible, il faudra distinguer les techniques naturelles dites bio, et les techniques mécaniques. L'outillage dans les techniques traditionnelles est relativement simple et peu coûteux. Il suffit d'exciter les cordes sensibles, la formation est très courte et nécessite peu de stages. Les techniques mécanisées, avec accessoires en tissus, cordages, chaînes et outils sont généralement réservées aux espèces les plus compliquées. L'imagerie peut également suppléer le manque de partenariat, internet ne manque pas de sites spécialisés sur le sujet. L'élevage industriel de phallus requiert de nombreuses qualités et du matériel spécialisé. Suivant les régions, le matériel et les qualités diffèrent.

[modifier] Élevage en serre

L'élevage de phallus dans des serres a été inventé par les hollandais. C'est en fait un détournement du brevet de l'élevage de phallus dans les saunas qui avait été mis au point par les suédoises, qui lui-même est copié sur la technique des igloos. Le développement du phallus serait dû à la température ambiante. La communauté scientifique est divisée sur le sujet. Certains pensent que l'effet de serre est principalement la conséquence de la présence de personnel féminin. On a également constaté en Bretagne que les ramasseuses de tomates de serres les faisaient rougir. Cette compétence particulière en fait d'excellentes opératrices du phallus. L'élevage en plate-bande donne des résultats décevants.

[modifier] Élevage en boîte

Suivant les normes sanitaires de chaque état, les maisons d'abattage de phallus sont plus ou moins tolérées. Dans les pays où les serres ont été interdites, on en pratique la cueillette dans des endroits ouverts à tout le monde :

  • Boîtes de nuit, discothèques ou nichte-clubs,
  • Lycées et collèges,
  • Écoles privées,
  • Recrutement de personnel, en commerce non équitable.

[modifier] Élevage en plein champs

À part quelques adeptes pratiquant encore la proto-industrie du phallus, cette méthode remontant aux menhirs n'est plus guère en vogue que dans les campagnes profondes.

[modifier] ATTENTION

En temps de guerre ne pas confondre avec : "prend ton fal U.S"

La sencyclopédie explore le corps humain
ModeleAnatomie.gif
AnusBarbeBiteBoucheCerveauChatteCheveuClitorisCœurCouilleCulDentDoigtEstomacFesseGlandGros PénisHymenIncisive supérieureJambeLangueMainMoustacheNombrilŒilOnglePénisPhallusPiedPoilPoitrinePubisQueueRaieSangSeinSphincterTesticuleVaginValves nasalesZiziZob

Pour votre santé, jouez avec votre anatomie !

PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia