Petonium

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Le Petonium est un gaz naturel hautement toxique pour ceux qui le respirent. Il se caractérise par une odeur située entre l'œuf de coin-coin pourri et le chou-fleur à poil long.



[modifier] Découverte

Connu depuis la préhistoire mais réellement identifié en 1934,5 par le savant Jean Pètedejoie, le petonium a été analysé par ce dernier après que sa belle-mère lui ait préparé une mixture explosive lors d'un repas du dimanche.

Voyant que même le chien ne pouvait pas rester après qu'il ait lâché une caisse monstrueuse, il décida de prélevé un échantillon volumétrique moléculaire ultra concentré (pour faire simple il prit un bocal, l'ouvrit dans "la masse" et le referma expressément).

Et ce n'est qu'après les résultats qu'il découvrit que ce gaz (rare, mais pas trop bien au contraire) était d'une toxicité inégalée, comportant même des traces de radioactivité aiguë.

Classificationpetonium.jpg

Tableau des néléments


Comme nous le montre le tableau périodique des néléments ci-dessus, le petonium se situe sur la couche Q, notamment en raison de son origine (création et fermentation) (je ne rentrerai pas dans les détails, ceci étant scientifiquement bien trop compliqué).


[modifier] Risques

Le principal danger du petonium est de faire fuir tout être vivant à plusieurs mètres à la ronde de celui qui l'a expulsé. En effet, son inhalation par les autres congénères, à pour effet dans un premier temps de leur faire sortir des mots du genre: "Pouah!", "Mouahhh l'enfoiré!", "C'est toi?", ou encore "T'es vraiment un gros dégueulasse!".


Les effets secondaires suivant cette réaction qui en résultent:

  • modification de la structure de l'air ambiant (le rendant toxique).
  • la fuite des être vivants situés à moins de 5 mètres de "la source".
  • la montée en température de "la source", la faisant virer au rouge et dire "Meeuuuh! C'est pô moi!".



[modifier] Utilisations expérimentales

Des recherches sont en cours afin d'élaborer des armes de destruction massive. Ses propriétés lui permettraient d'asphyxier l'ennemi. Des obus au petonium enrichi sont en cours de tests.

« On le sent passer ! »
~ Sacha Guitry à propos d'un obus au petonium.
Partage sur...
wikia