Peter Gabriel

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


« Oh oh Biko, Biko, becau-au-ause, Biko »
~ Peter Gabriel, 1980
« Oh oh biquette, biquette, biqueeeeette, biquette »
~ Monsieur Seguin, il y a longtemps


[modifier] Au départ était la genèse

Peter Brian Gabriel est né le 13 février 1950, pile 408 ans après que Catherine Howard, la cinquième femme de Henri VIII d'Angleterre, ait été décapitée parce qu'elle avait fait zizi-panpan avec quelqu'un d'autre que son mari et on ne rigolait pas avec l'adultère à cette époque, c'est pas comme maintenant, franchement, ce qu'il leur faudrait c'est une bonne guerre à ces petits cons. Bref.

Vers l'âge de 17 ans, il rencontre d'autres chevelus de son accabit et ils décident tous ensemble de fonder une étude notariale progressive, qui permet de gagner autant d'argent qu'une étude notariale normale, d'écire des actes notariés de plus de 50 pages sans que ça ne choque personne, d'utiliser 21 crayons en même temps, tout en fumant de l'herbe. Mais ça a beau être progressif, ça reste du notariat. C'est amusant cinq minutes, et encore. Ils abandonnent donc l'idée du notariat progressif et se lancent dans la musique du même métal.

Pendant quelques années, Peter et ses amis vont s'amuser comme des petits fous, mais rapidement, Peter se rend compte que tout cela est ridicule, surtout face à des petits jeunes énervés comme Led Zeppelin, MC5 ou Ringo et Sheila. Pour qu'on ne le reconnaisse pas, Peter Gabriel va alors se déguiser. Mais ça ne suffit pas, alors en 1975, il se barre. En 1976, Barre arrive. C'est dire.


[modifier] Il faut bien que genèse se passe

Pendant quelques mois, Peter Gabriel se demande ce qu'il va faire. Il n'a aucun don pour la maçonnerie, n'y connait rien à la proctologie, déteste le lait de chèvre et n'a jamais réussi à finir le moindre tricot. Il est hors de question pour lui de retourner au notariat, alors il se lance dans la musique en solo. Enfin, presque en solo. Il va s'entourer d'autres musiciens. Mais ça n'est pas vraiment un groupe, même s'il va garder le même bassiste et le même guitariste pendant une bonne trentaine d'années.

Ca n'est qu'en 77 que sort donc son premier album auquel il donne le titre de 1 - mon dieu qu'elle créativité. Et comme personne ne lui fait de remarques, ses albums suivants s'appelleront 2, puis 3 et enfin 4. En 1986, se disant que quand même, les gens vont finir par s'en rendre compte, il donne à son cinquième album le titre de So. De cet énorme effort d'imagination, il lui faudra 6 ans pour se remettre et trouver le titre de son album suivant, Us. Dix ans supplémentaires lui seront nécessaires pour remplacer le -s par le -p et nous pondre Up. Depuis, la créativité de Gabriel est tellement partie en vrille qu'il a été jusqu'à pondre en 2010 un album de reprises - que Dieu me les fasse frire si jamais je l'achète un jour.


[modifier] Et maintenant, que va-t-il faire ?

Passionné de "world music", ou "sono mondiale" dans la langue de Jack Lang, Peter Gabriel envisage de publier un disque de chansons inédites uniquement accompagnées à l'oud, au bouzouki et à l'ocarina. Mais comptez une bonne dizaine d'années d'attente. Le titre seul devrait déjà l'occuper 3 ou 4 ans.


[modifier] Peter Gabriel est il soluble dans l'eau ?

A priori, non.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia