Perte de temps

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Une perte de temps c'est:

[modifier] Les Grandes Lignes

  • Ce que tu es en train de faire: Lire cet article
  • Ce que j'ai fait, en écrivant cet article
  • Ce que tu risques de faire en ne quittant pas ce site
  • Dormir (quoique, c'est utile de dormir parfois, mais pas trop).
  • Réfléchir à la suite de cet article
  • Faire du marteau piqueur pendant un tremblement de terre
  • Enfoncer les portes ouvertes

[modifier] L'histoire

La perte de temps fut de tout temps présente, même avant l'homme.

[modifier] La perte de temps dans notre temps moderne

[modifier] La perception de la perte de temps

Celle-ci se déroule entre le moment où tu as commencé cette phrase et le moment où tu sera sur le point de la finir. Elle peut-être plus ou moins longue selon ton niveau de lecture, voire, pour les plus analphabètes d'entre nous, durer éternellement.


[modifier] Quelques grands hommes de la perte de temps

Tous d'abord nous trouvons tous les grands mathématiciens qui ont été jusqu'à créer des chiffre irrationnels tels que pi(\pi), voire complètement imaginaires comme la racine carrée de -1, à l'exemple de

Thales qui démontre que deux rapport de longueur pouvait être égale

Newton Dans le vide, une pomme tombe aussi vite que du plomb

Archimède Si la pomme tombe dans l'eau elle coulera pas (contrairement au plomb)

Pythagore Si tu perds ton temps à dessiner un triangle rectangle sache que le ² de la somme des deux côté est égale au ² du plus long côté (hypoténuse)

Galilée avait réussi à faire tourner la Terre, mais les évêques l'ont torturé parce qu'ils voulaient la lui faire arrêter. Pour sauver sa peau, Galilée a qualifié lui-même sa théorie d'hérésie mais il creva quand même excommunié. C'était l'époque de l'Inquisition des cathos.

[modifier] Les événements de la perte de temps

Partage sur...
wikia