Peine 2 Mort

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


Peine 2 Mort est un groupe de rap / hip-hop français dont la période d'activité s'étend principalement sur les années 1990. Connu surtout pour son célèbre tube : Meurtre à Perpétuité, en 1996 ; un morceau de rap "énervé" à tendance Trip-Dance-Crew-Neo-Radical et un subtil mélange des compositions d'autres grands artistes, d'ailleurs aujourd'hui un grand standard souvent interprété par les candidats des émissions musicales Nouvelle Star et Star Academy.

Là où le groupe se démarque le plus des autres groupes de sa catégorie, c'est dans l'origine géographique de ses membres : l'Afrique. Une originalité discutée par certains experts du journal L'Équipe.

Si lorsque le groupe débute sa carrière en 1993, avec une instrumentation proche du jazz (on notera la présence d'un pianiste, ainsi que d'un mec corpulent qui joue du saxophone), il finit en beauté en mêlant ses paroles enragés dites "de rue" à une musique constructive et moderne à la fois, rappelant les courants électroniques actuels, tel que la tecktonik. Ainsi, le groupe est une référence dans le monde de la musique actuelle, de part l'immense marge de changements de style empruntée et la radicalité de son évolution, comme le souligne Alexandre Jaures, rédacteur en chef du magasine Le Point.

[modifier] Histoire

Peine 2 Mort connu certes des heures de gloires, mais il n'aura pas connu que succès. Nous avons pour objectif de retracer les palpitantes aventures du groupe.

Tout commence en Janvier 1995. Il fait un froid de canard. Jean-Simon Bounzoua en profite pour monter une petite entreprise de vente de canard laqué. D'origine Africaine, il fait faillite. Son grand ami et ex-compagnon de cellule, Karim Bouaziz, le rejoint dans son restaurant chinois (ou plutôt africain, hahaha, vu qu'il est africain) le jour de sa fermeture et lui propose de monter un groupe de musique pour prêcher la bonne parole.

« La vraie parole, la bonne, la dure à accepter », ajoute-t-il dans un élan de conviction. Jean-Simon, ne sachant plus quoi faire de sa vie, accepte. Il veut en découdre avec les méchants. Contre le capitalisme, il chantera accompagné de son pote. « Je veux vraiment en découdre », dira-t-il dans un élan du Père-Noël (mdr).

C'est alors que nos deux compères se lancent dans une carrière à mi-chemin entre la musique et pas-vraiment-de-la-musique.

Sur leur chemin, ils rencontrent d'autres musiciens, Larry Golade et Oussama Ferir. Ces deux musiciens, ne les rejoignent évidemment pas. Car le groupe Peine 2 Mort se formera avec Jacquot M'Dioun, vendeur de nems et saxophoniste, et Hervé Raflafla, personne avec un nom marrant.

Le groupe commence à chanter du rap dans les bars et les festivals gratuits pour les vieux en province. Heureusement, un producteur riche les trouve et décide de faire un tube contre le capitalisme. La chanson naîtra en Hiver 1996 et s'appelle Meurtre à Perpétuité.

[modifier] Les débuts de la gloire

Le tube fait un carton. D'ailleurs, le groupe en profite pour déménager. Ainsi, tous les membres du groupe s'en vont de leur ghetto inconfortable qu'est Clignancourt pour s'installer dans un endroit plus tranquille, et choisissent donc Saint-Denis (dans le quatre-vingt-treize), en raison de l'occurrence du mot "Saint" dans le nom de la ville, ne pouvant être que synonyme d'ordre et de sécurité pour nos quatre larrons musiciens en quête d'une vie plus sereine que celle qu'ils avaient eu à "Clicli les embrouilles", plus communément appelée « Clicli les morsayeries ».

Bien sur, ce déménagement soudain n'a strictement aucun rapport avec les accusations de trafic de stupéfiants dont ils avaient été victimes à Clignancourt juste après la sortie de leur tube ; ils ont décidé d'aller vivre en Seine-Saint-Denis pour des questions d'aisance de vie, comme le précise Karim Bouaziz dans une interview avec Les Inrockuptibles : « Wesh, fuck la police de toute façon ». Pour certains experts, cet argument n'est pas suffisant.

Le fait que cette argumentation fût mise en cause aura d'ailleurs entraîné quelques conflits au sein des cités, notamment celle des Rochers Bleus, qui s'opposa avec vigueur contre les accusateurs du groupe Peine 2 Mort. Chez les jeunes, la volonté de ne pas prendre en compte les arguments de leur chanteur préféré leur donne l'envie d'appuyer sur ces arguments eux-aussi en écrivant sur les murs, comme le montre très bien la photographie ci-dessous :


Toutes ces petites guéguerres entre la police et Peine 2 Mort auront fait monter fortement la notoriété du groupe, et le mois suivant leur déménagement, ils enregistrent leur second tube : Harcèlement sexuel sur mineur, considéré comme trop "cru" pour être dégusté tel quel par certains spécialistes. Peu après, le groupe sortira une autre version afin de se rattraper. Comme le précise Hervé Raflafla, cette dernière est une version « cuite au four » et est présente en tant que seconde piste sur le CD-single du tube Vol organisé aggravé d'un délit de fuite.

En Mars 1997, le groupe a déjà une bonne demi-dizaine de tubes à son actif, et compte enregistrer un album. Celui-ci sortira en fin d'année et sera classé comme une référence cultissime en matière de rap français. En effet, Regroupement de jeunes en difficulté remportera plusieurs prix : Prix du Rap Enragé 97 ; Culture 2 Rue ; Festival Des Petits-Bois et se positionnera en 1ère place des chartz française pendant une semaine.

[modifier] La suite

Mais le groupe ne peux pas s'arrêter ici. C'est trop beau et ça doit continuer. Peine 2 Mort part pour Los Angeles où ils jouent au XZibit Fest 2000. Les détracteurs du groupe n'hésitent pas à dire que c'est ce festival qui les lia d'amitié avec XZibit et qui ensuite leur donna le très convoité prix du MTV Music Awards Special Pimp My Ride en 2006, dont XZibit sera le maître de cérémonie. Mais, revenons en 2000...



Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia