Pedro Alonso López

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

ATTENTION : CET ARTICLE A ÉTÉ JUGÉ NON CONFORME À LA CONVENTION DE NEW YORK RELATIVE AUX DROITS DE L'ENFANT DE 1989.
(C'est pas drôle mais c'est comme ça)

« Je serais content de pouvoir encore tuer. C'est ma mission. »
~ Sacha Guitry à propos de la citation qu’il lit à haute voix dans le wikipédia de Pedro Alonso López

« Elle est mignonne, vot’ gamine. »
~ Pedro López à propos du fait que personne n’est innocent


PALviens.jpeg

« Laissez venir à moi les petits enfants... »

Pedro López, c’est un pédophile. Mais pas de la catégorie des gentils pédophiles, comme Mickaël Jackson ou Frédéric Mitterrand, non. Pedro Alonso ne raconte pas d’histoire à un enfant avant de lui toucher le zizou, ne lui offre pas de glace pour le séduire, ne l’embrasse pas quand il l’encule à sec. C’est un…méchant pédophile. Peut-être même le plus méchant. Demandons aux enfants.

Felipina, 4 ans, raconte :

Quand j’ai rencontré Pedro Alonso, je n’avais que 3 ans. Ça m’a fait un peu mal au début, et puis très vite ça m’a fait très mal et je me suis évanouie. Il faut dire qu’il y allait très fort, en entourant son sexe de fil barbelé, et mon anus n’était pas fait pour ça à l’époque. Aujourd’hui je n’ai que 4 ans et je connais déjà les fuites anales d’une octogénaire.
PALfelipina.jpg
Ernesto, 2 ans :

Là où j’ai eu de la chance, c’est qu’en partant il m’a laissé la vie sauve, en précisant seulement qu’il m’arracherait les ongles si je témoignais contre lui. Il m’a coupé 5 doigts en guise d’avertissement. L’avantage c’est que ça fait moins d’ongles, quoi.
PALernesto.jpg
Diego, 6 ans :

Je vis avec tonton Pedro López depuis maintenant 1 an. Chaque jour il mesure ma taille et m’avertit que ma croissance pourrait rapidement me rendre moins désirable. Alors je fais ce que je peux pour lui plaire, je me maquille, je lui prépare des petits plats…c’est un homme plutôt dur.
PALdiego.jpg


Les noms de ces enfants ont été changés, pour garder leur intimité (presque) intacte.


[modifier] (Re)naissance de Pedro Alonso

Pedro Alonso est né López et en Colombie, pays des neiges éternelles dans ton nez.
Après avoir été mis à la porte de chez lui pour une obscure histoire de touchage de sœur à l’âge de 8 ans, Pedro Alonso devint un jeune homme très excité. Et très excitant aussi, certainement, puisqu’il n’a pas eu très longtemps à attendre avant qu’un homme ne se décide, un jour, à lui apprendre l’amour charnel. Il fut au départ réticent, puis inconscient, mais à son réveil l’homme attendait son Pedro Alonso, à qui il était allé acheter des croissants par courtoisie. Ce dernier mangeait un croissant fourré au chocolat quand l’homme prit la parole :

L’homme : Petit, je m’appelle Ra's al Ghul. Peut-être que tu te demandes ce qui est en train de t’arriver…
Pedro Alonso : Euh…oui et non…on est mariés maintenant, c’est ça ?
Ra's al Ghul : Hohoho…tu es un petit garçon amusant. Mais non, nous ne sommes pas mariés. Ce qu’il s’est passé entre nous est un rite initiatique de ce qu’on appelle la ligue des ombres. Il me fallait pénétrer ton gros colon pour libérer ton esprit. Comment te sens-tu… ?
Pedro Alonso : Oui, libéré, c’est le mot. En tout cas ça me gratte plus du tout.
Ra's al Ghul : Eh bien tu viens d’entrer dans la société secrète dont je fais partie…enfin techniquement, c’est elle qui est entrée en toi, mais te formalise pas.
Pedro Alonso : C’est quoi une société secrète ?
Ra's al Ghul : C’est une société dont on ignore tout, par exemple pourquoi ses rites initiatiques consistent à s’introduire des chandeliers dans l’urètre, ou est-ce que Roman Polanski en est membre. Son but est d’œuvrer à un monde meilleur.
Pedro Alonso : Ah, OK.
Ra's al Ghul : Tu vois la bouteille d’huile d’olive, là, sur la table ? Je vais maintenant t’enseigner tout ce que je sais. Quand nous en aurons terminé, tu sauras tout de la ligue des ombres, tu vivras dans un monde meilleur et ne verra plus jamais les autres hommes de la même manière.
PALhuile.jpg

Un instrument de torture méconnu.

[modifier] La ligue des ombres

Pedro López, c’est pas un mec qui encule les mouches. On l’appelle « le monstre des Andes » et ce n’est pas pour rien. Si Ra's, son maître, l’a rebaptisé ainsi, c’est pour qu’un destin exceptionnel embrasse (enfin) la vie du jeune López. Mais ce qu’il est aujourd’hui, il ne le doit qu’à son bon sens et à son goût des jolies petites choses cromeugnonnes.
À la fin de son initiation, Ra's al Ghul avait fait appeler Pedro :

Ra's al Ghul : Tu es maintenant le monstre des Andes, tu fais désormais partie de la ligue des ombres. Cette dernière étape va enfin t’éclairer sur qui sont nos ennemis, et comment les affronter.
Pedro Alonso : Ah oui, ça serait temps, j’ai été quand même le bizut de la ligue pendant 3 ans !
Ra's al Ghul : Assis-toi, je vais te raconter qui nous combattons…
Pedro Alonso : Euh non, ça ira, je dois cicatriser du cérémonial d’hier soir.
Ra's al Ghul : Ahem. Euh, bien, reste debout. Ce que tu dois savoir, c’est que le cancer du monde, ce sont les petites filles.
Pedro Alonso : Ah oui ? Pourquoi ?
Ra's al Ghul : Parce que ! Tais-toi maintenant, laisse moi continuer….
Pedro Alonso : Oui mais non, c’est quand même pas rien ce que la ligue veut que je leur fasse !
Ra's al Ghul : C’est leur destin. Je sais qu’on fait mieux comme destin, mais la ligue se doit de punir toute tentative de corruption du monde. Regarde les : petites nattes, robes de princesse, souliers vernis, odeur de Mixa Bébé…la tentation pure ! La corruption assurée pour l’homme de bien, la vertu en déréliction, la fin du monde civilisé…tu dois les combattre !

À la suite de ces révélations, trop dures à supporter, Pedro Alonso s’enfuit loin de Ra’s, qui paraissait un peu trop con. Le jeune initié tenta alors de trouver d’autres réponses, par lui-même, et se tourna vers l’école publique. Mais comme le veut la tradition, il s’y fit rapidement violer par tous les trous et perdit tout espoir d’un jour pouvoir s’asseoir tranquillement. « Pedro Alons-y », finit-il par concéder. Ce jour-là il choisit de devenir méchant, et épousa définitivement la ligue des ombres à part entière.

[modifier] Mais pourquoi est-il si méchant ?

PALpauvre.jpg

Pauvre vieux, il a l'air tout triste :(

À cette période de sa vie, il vivait un tournant : fallait-il faire aux autres ce qu’ils ne voulaient pas qu’on leur fasse ou devenir auto-entrepreneur ? C’est en prison, où il ne toucha pas 20000 euros il faut le dire, qu’il prit sa décision.

Se remettant constamment en question, Pedro Alonso avait décidé d’aller en prison. Là-bas, les petites filles ne courraient pas les rues et il pensait pouvoir échapper à son destin. Mais ce dernier le rattrapa vite, sous la forme de quatre sexes de 25 cm.
Légitimement excités par le galbe glabre de son postérieur, des codétenus décidèrent eux-aussi de rempiler, niveau tradition colombienne, et au hasard d’un corridor mal surveillé élargirent les horizons de notre ami. Comme il trouvait d’un fort mauvais goût qu’on le force à pratiquer une fellation juste après la sodomie, cet épisode de son histoire s’acheva par la mort de trois des quatre agresseurs. Le juge déclara qu’ils étaient presque à égalité, et après avoir déboursé une compensation financière de 11 pesetas Pedro Alonso se retrouva à nouveau libre.

[modifier] #PremierViol

Dehors, il passa de longs jours à arpenter les rues. Il ne tarda pas à comprendre ce qu’avait tenté de lui dire Ra’s al Gul : s’il ne violait pas au plus vite les enfants qu’il croisait, ces derniers allaient devenir de véritables adultes. Et il savait ce que les adultes non-violés réservaient à leurs enfants…enfin, non, il ne le savait pas, mais se sentait suffisamment équilibré mentalement pour comprendre qu’un enfant indemne ne deviendrait jamais un homme bien comme lui, ni n’atteindrait son niveau de pragmatisme. La réalité de la vie toute dure, il décida donc de commencer à œuvrer pour la postérité.

PALsego.jpg

Des fois, quand les petites filles ne se font pas violées, elles deviennent Ségolène Royal, ou même pire !

Il commit son premier viol en freelance, vers 20 ans, après avoir immigré au Pérou où les petites filles étaient plus jeunes. Plus rien n’allait jamais l’arrêter.

[modifier] #FirstKiss

Searchtool.jpg Wikipédia estime qu’il tuait/violait/jouait au jokari avec trois petites filles par semaine. Nos recherches, au sein de la désencyclopédie, montrent que ce chiffre est en fait de 2,5 : Pedro Alonso prenait soin de toujours laisser une demi-petite fille rentrer chez elle saine et sauve.


Difficile de juger avec le prisme de l’actualité toute l’action de Pedro Alonso. À l’époque, déjà, des parents avaient essayé de l’assassiner, ne comprenant pas où il voulait en venir. Mais c’était sans compter sur l’intervention d’un prêtre du missionnaire, et la charité de l’Église Catholique, toujours prête à venir en aide à ceux qui sont dans le trou des besoins. L’homme d’église le sauva des griffes de ses assaillants et le remit sur le droit chemin.

[modifier] #PremièreClopeAprèsLamour

Question.png
Saviez-vous que...
Pedro López est un tueur de masse, oui, mais de petites masses trop mignonnes.

Après l’épisode du prêtre, il travailla si durement que les autorités pensèrent que quelqu’un construisait une cabane en petites filles, tant comme leur virginité ces dernières avaient tendance à disparaître brusquement. Cette hyperactivité, très classique chez les surdoués, le sauva donc pendant un moment. Moment qu’il ne perdit pas à faire carrière ou à finir Xenoblade à 100%, mais pendant lequel il continua de faire le métier qu’il aimait.

[modifier] Le combat contre la ligue des ombres

Mais Ra’s al Gul ne l’entendait pas de cette oreille : tirer du plaisir du fait de sauver le monde des dangereuses petites filles n’était pas admis par le code de la ligue des ombres. Il résolut donc de donner à Pedro Alonso López une bonne leçon, pour changer.

[modifier] À deux doigts de la fin

Ftu6.jpg

objectif prioritaire

Nom : Catarìna
Spécialité : trop choupinette
Groupe connu :
Ligue des ombres

Son ancien maître connaissait son point faible et lui envoya un agent de la ligue des ombres infiltré, Catarìna : 3kg550, des mensurations idéales qui eurent tôt fait de faire tourner la tête de Pedro Alonso. Tirant partie de sa diversion, Ra’s al Gul en profita pour déchaîner contre lui la ligue des ombres. Au moment où Pedro Alonso allait faire avaler à Catarìna son propre hochet, Ra’s et ses sbires débarquèrent dans le terrain vague rituel et commencèrent à en profiter aussi. C’est alors que Robìn, le frère de Catarìna, survint à la demande de sa sœur pour protéger le couple : cette dernière, tombée amoureuse du héros, permit ainsi à la situation de se renverser.

[modifier] Retournement de situation

Après un combat sans merci il ne restait plus face à Ra’s al Gul que Robìn, gravement blessé, Pedro Alonso et Catarìna. Mais le premier était l’homme le plus fort de la ligue des ombres, et l’affronter allait se montrer difficile.
Aussi quand il commença son ultime tirade selon laquelle l’amour triomphe toujours etc., Pedro Alonso en profita. Il entreprit d’arracher des petits bouts de Catarìna et, tels des shurikens, de les jeter sur Ra’s al Gul. Il s’y prit à huit reprises avant d’atteindre, avec un morceau d’humérus, ce dernier à l’œil gauche, qui se trouvait justement être son œil du tigre.

PALbutters.jpg

La ligue des ombres anéantie, Ra’s al Gul ne pouvait plus qu’être roi au royaume des aveugles.

Sans œil du tigre, ne pouvant plus se battre, Ra’s al Gul s’enfuit. L’ennemi en déroute, Pedro Alonso fêta sa victoire en finissant avec Robìn de dépecer Catarìna, trop heureuse d’avoir aidé l’amour à triompher, elle aussi.

[modifier] Le dark knight

PALdent.jpg

« Excugez-moi, j'ai encore un bout de Marìa entre les dents. »

Par la suite, Pedro Alonso prit Robin comme acolyte. Mais si le monstre des Andes n’était pas dépourvu de sens moral en soi, il l’était en Robin. Après bon nombre de maltraitances débridées, ce dernier finit donc par partir pour mener sa propre vie de super-héros. Sa fracture du péroné et Pedro Alonso le poursuivirent jusqu’à la fin de ses jours, une semaine après.

Après ces épisodes douloureux (pour tout le monde), Pedro Alonso renoua avec l’errance. Il décida de fonder sa propre ligue et d’apporter au monde la lumière nécessaire en ces temps de trouble. Il se remit donc à parcourir la cordillère en quête de viols plus originaux à commettre, avec des instruments ou dans des lieux sordides, tout en pensant tristement au fait que certaines petites filles lui échapperaient quand même, finalement. En souvenir de Catarìna et de leur brève idylle, il continua à réunir le plus de membres possibles au sein de sa nouvelle Justice League, et après avoir atteint 221 petits petons gauches, il devint le héros légendaire que connaît aujourd’hui l’Amérique du Sud.


Pas le héros dont le continent avait besoin, non. Mais celui qu’il méritait.

[modifier] Les enfances de Pedro Alonso

PALpeterpan.jpg

Sa vie continua paisiblement. Et continue encore. En les volant, le monstre des Andes aura vécu pas moins de 300 enfances. Par le truchement du viol, il est donc resté le plus grand enfant d’Amérique du Sud. Il n’est pas en prison, non, pas même recherché : il erre, quelque part, répandant de-ci de-là des centilitres de bien-être, aidant le monde à trouver un sens. Il a payé pour ses fautes en faisant quatre ans de prison en Équateur, et tout le monde semble oublier que c’est un autre homme qui en est sorti. Un homme plus décidé que jamais à combattre les vilaines petites filles, toujours plus nombreuses, et à dévaster leur anus étriqué comme leurs idées préconçues sur l’amour et le respect de l’enfance. Pour notre salut à tous.


Pedro Alonso López est peut-être un mauvais pédophile, mais c’est aussi le meilleur des êtres humains.

PALbatman.jpg
Que pensez-vous de tout ça au final ?
 
14
 
11
 
7
 
36
 
4
 

Ce sondage a été créé le novembre 28, 2012 18:17 et 72 personnes ont déjà voté.


Photo Bio.png  Portail des Gens  •  Étron.png  Portail du mauvais goût


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia