Paysan-céréalier Simulator: vis la vie de Paul

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher


« 20/20 »
~ 'Tout bon site de jeux vidéos qui note correctement à propos de Paysan-céréalier Simulator: vis la vie de Paul'
Paysan-céréalier Simulator
Endive.jpg

Éditeur Carrefour
Développeur Harry's France
Concepteur José Bové

Début du projet 2014
Date de sortie

Wii U

  • Normandie: 10/01/2014
  • Reste de la France: 25/01/2014
  • Auvergne: prévue le 36/18/2785

XBOX ONE/PS4

Licence Les métiers de nos régions
Genre Simulateur chiant
Langue Patois normand
Contrôle Wii U Gamepad + Wiimote (obligatoire)

Évaluation
  • PEGI : 18+
  • Le Figaro : Trop violent
  • Le JT de France 2: Néo-nazi
Moteur Unity

Paysan-céréalier Simulator: vis la vie de Paul est un jeu vidéo révolutionnaire permettant une approche plus que réaliste de la vie typique des paysans bas-normands. Sorti début 2014 dans toutes les régions de France (sauf en Auvergne pour cause d'absence de consoles), il a immédiatement reçu un accueil très enthousiaste de la part de médias qui l'ont tout de suite mis sur le devant de la scène, et non sans raison, bien sûr. Doté d'un gameplay unique et addictif, nul doute que ce jeu a littéralement scotché ses possesseurs devant leur écran, fascinés par tant de médiocrité perfection.

[modifier] Synopsis

Paysan-céréalier Simulator: vis la vie de Paul vous plonge en pleine campagne bas-normande, au milieu des vac', porcs, normands et autres bestiaux. Vous y contrôlez Paul, céréaliculteur quinquagénaire qui vit isolé dans une ferme avec sa femme Yvette et son fils Germain, au cœur de la commune de Prouton-les-Eglises, pas loin des centrales nucléaires de la Manche. Paul a pour but de survivre le plus longtemps possible dans cet environnement hostile où la nourriture est rare, et ce en égorgeant des poules (ou des humains si urgence il y a), cueillant des pommes, pêchant des homards ou volant des fruits frais à l'épicerie du coin. En plus de cela il devra entretenir son champ et traire ses vaches (pour récolter le salaire misérable qui lui est alloué), lire le journal, aller à la messe et fuir le propriétaire de la ferme qui lui réclame son loyer impayé depuis 3 ans.

Pauln.jpeg

Ça c'est vous, le reste de votre famille est trop laid pour avoir droit à un screenshot (Note: votre apparence peut changer selon votre nationalité).

Saddam.jpg

Lui c'est Monsieur Garcia, le proprio de votre ferme. Il tentera de vous tuer avec son tracteur et son fusil de chasse, mais vous pourrez l'en empêcher en lui prêtant votre femme pour la soirée.

[modifier] Début d'une partie

Paysan-céréalier Simulator: vis la vie de Paul est un jeu vraiment génial. Preuve en est que dès le début, alors que votre partie n'est même pas commencée, vous pouvez influer sur la vie de Paul en lui choisissant une nationalité. Le menu de nationalité est très vaste et vous trouverez à coup sûr quelque chose qui vous plaira (dans la limite du bon goût bien sûr). Chaque nationalité vous apporte un bonus en cours de partie, mais aussi quelques désagréments:

  • Bas-normand: La nationalité par défaut. Sous cet état-là, Paul gagnera +20 en rendement lorsqu'il traira les vaches et son beurre obtiendra +10 de crémeux lorsqu'il le fabriquera. Ce statut permet également de démarrer la partie avec des relations plus fortes vis-à-vis des villageois: certains sont de grands amis et vous aideront volontiers, mais d'autres voudront votre mort pour des histoires de camemberts moisis.
  • Auvergnat: Lorsqu'il est auvergnat, Paul ne parle pas le patois normand et ne comprend rien de ce qu'on lui dit. Il est également détesté par tout le monde, sauf le prêtre pour qui "tous les humains sont les enfants de Dieu". Petit bonus toutefois: les auvergnats étant habitués aux périodes de famine, la barre de faim de Paul se videra 2 fois moins vite.
  • Parisien: Sous forme de parisien, Paul sera toujours haï de tous, sauf du prêtre pour qui "tous les humains sont les enfants de Dieu" (en fait, le prêtre aime tout le monde). Par contre il démarrera la partie avec 2 fois plus d'argent et un swag multiplié par 3,75.

Note: En tant que parisien, Paul démarrera la partie avec un noeud papillon, ce qui ne sert à rien.

  • Allemand: Personne n'aime les allemands, alors un conseil, fuyez toute forme de vie humaine lorsque vous choisissez de l'être. Votre barre de vie se videra 2 fois plus vite que la normale MAIS vous commencerez avec des réserves de graisse suffisantes pour tenir 3 jours sans manger. Bonus: vous disposez d'une croix gammée que vous pouvez coller à votre ventre pour faire fuir la maréchaussée.
  • Portugais: Quand Paul est Portugais, il paye son loyer 50 % moins cher et a 2 fois plus de chances de voler sans se faire prendre. Il devra par contre tondre quotidiennement ses poils qui pousseront très vite jusqu'à lui obscurcir complètement la vue.

Note: vous commencerez la partie avec une moustache, une truelle (une bonne arme pour démarrer) et 10 parpaings dans votre poche (pour construire un enclos aux poules). De plus, Paul s'appellera Paulo.


Hit.png

Paul en allemand, remarquez comme son physique s'adapte à sa nationalité (possible seulement grâce à la puissance du moteur graphique Unity).

Paulo.png

Paul en portugais, plus charismatique et aussi beaucoup plus doux.




En plus de ces nationalités toutes plaisantes à jouer, il y en a des secrètes à débloquer:

~

Une fois votre nationalité choisie, vous êtes immédiatement plongé dans ce palpitant jeu à la première personne... Lorsque vous démarrez votre première partie, vous apparaissez seul dans votre ferme. Inutile de paniquer dès lors, calmez-vous et profitons-en pour apprendre ensemble à déchiffrer l'interface:

[modifier] Présentation du jeu

[modifier] Le HUB

Une interface lisible et des graphismes proches du réel.

Légende:

  • 1. La barre de vie: c'est le petit truc en rouge qui est utile pour savoir si vous serez assez fort pour attaquer des vaches enragées ou Monsieur Garcia à mains nues. Accessoirement, ça sert aussi à connaître l'état de santé de Paul, ce qui peut se révéler utile pour ne pas gâcher inutilement vos soins (c'est la crise ma bonne dame). Vous pourrez regagner de la vie en utilisant certains items ou en priant Saint-Médard à l'église, le bon patron des braves paysans, contre une offrande (l'église a besoin d'argent. De beaucoup d'argent).
  • 2. La barre de faim: c'est la barre jaune qui descend très vite (sauf si vous êtes auvergnat -voir nationalités-). D'où la nécessité de satisfaire la faim de Paul en le nourrissant coûte que coûte, en lui faisant manger tout ce qui est à priori consommable (vous comprenez pourquoi vous pouvez égorger des humains si il y a urgence). Pour la remplir il faut... bah... manger. Bonus si vous consommez un produit bio (en plus d'augmenter votre barre d'amitié vis-à-vis d'Europe Ecologie Les Verts).
  • 3. Munitions disponibles: Au cours de son périple Paul pourra utiliser de nombreuses armes toutes plus meurtrières les unes que les autres, comme par exemple une pelle, un cochon, un motoculteur, du Zyklon B ou votre boîte à malice (liste non exhaustive, venez découvrir la liste complète plus bas !). Paul pourra acheter des munitions auprès de Jacky, le chef de la mafia de Prouton-les-Eglises qui se terre dans les toilettes pour dames du bar-brasserie.
  • 4. Paul: C'est vous (et vous avez les mains sales).
  • 5. Objectifs: Ce sont les missions qui vous sont confiées par certains personnages lors de quêtes annexes et que vous devez compléter pour avoir de belles récompenses, comme un agrandissement de votre boîte à malice (ou de la raie de vos fesses si vous échouez).
  • 6. La barre de chiasse: Lorsque notre brave héros mange trop, il a besoin de se soulager. Il gagne un bonus de classe lorsqu'il chie dans des zones appropriées : votre trou à compost, les plantations de Monsieur Garcia, le camion des fosses sceptiques, etc... Ce bonus lui permet notamment de se sentir plus sûr de lui, débloquant de nouvelles possibilités de dialogue avec les villageois. Si la barre se remplit entièrement, Paul se fait littéralement dessus et sent très mauvais, vous empêchant de parler aux villageois qui fuiront à pleines jambes. Pour vous nettoyer, baignez-vous dans la Manche, ou retournez votre pantalon en faisant d'amples mouvements vers la droite avec votre Gamepad.


[modifier] Les personnages

Nom Description
Gnehe.jpg Yvette Votre (grosse) femme, que vous avez rencontrée lors d'un vide-grenier à Saint-Gaetan-des-Chardons parce qu'elle avait flashé sur la même horloge comtoise que vous. Elle vit chez vous mais fait plus figure de simple PNJ qu'autre chose. Vous pouvez lui parler si vous voulez, et elle vous confiera quelques missions comme traire les vaches, faire du beurre, ou aller pêcher des homards. Chose amusante, vous pouvez rompre avec elle (elle tentera dès lors de vous tuer) voire carrément l'abattre si vous en avez marre.


Note: si vous êtes portugais, non seulement votre femme aura une moustache mais elle aura aussi 50000€ de dettes que vous devrez rembourser. Si vous y arrivez, elle vous offrira un gros bisou.

Fiss.jpeg Germain Ce gosse est très con (normal, c'est le votre). Vous avez lamentablement raté son éducation, et vous en êtes conscient. Il est en bac pro d'agroéquipement et prépare son brevet de chauffeur de tracteur, espérant que ça lui servira dans la vie. Votre mission concernant Germain est de ne pas le laisser se faire tuer afin qu'il reprenne la ferme à votre retraite et paye vos 3 ans de loyers impayés, en revanche vous pouvez très bien le tuer vous-même si ses répliques vous énervent (il tentera par tous les moyens de vous convaincre de l'emmener faire une balade en mobylette près de la centrale nucléaire).


Note: si vous êtes allemand, Germain sera parti faire les jeunesses hitlériennes et vous enverra des cartes postales. Libre à vous alors de les lire, les brûler ou les manger.

Saddam.jpg Monsieur Garcia Il a déjà été présenté plus haut mais il convient de parler de lui plus en détail. C'est donc le proprio de votre ferme, et cela fait 3 ans qu'il vous pourchasse car vous n'avez pas payé votre loyer. Lorsque vous le rencontrerez dans la rue, ils vous demandera si vous avez payé, libre à vous de répondre oui et de risquer un coup de fusil de sa part si il détecte votre mensonge, ou alors vous répondez non et il vous faudra le semer à travers une course-poursuite en tracteur où il vous tirera dessus et tentera d'écraser vos poussins. Si vous vous sentez assez fort vous pouvez tenter de le tuer, en effet Monsieur Garcia fait office de boss dans le jeu et vous lègue un chèque en bois de 1 million d'euros si vous arrivez à le faire tressaillir.

Si vous payez votre loyer, Monsieur Garcia devient riche et monte en grade puisqu'il devient également huissier. Il en profite alors pour doubler le loyer et venir vous vider votre boîte à malice (voir plus bas) si vous n'êtes pas réglo. Il conviendra alors de le tuer pour de bon afin de respirer financièrement, mais il aura troqué son tracteur contre une Aston Martin et sera donc bien plus difficile à battre.


Note: si vous êtes portugais, Monsieur Garcia est votre ami puisqu'il baisse votre loyer de 50 %. Cela veut dira également qu'il ne deviendra pas huissier si vous le payez (puisqu'il gagnera moins), le rendant plus facile à battre.

Votreami.jpg ---- Dédé Pudépié Dédé Pudépié (il préfère qu'on l'appelle juste Dédé, on se demande pourquoi) et votre ami de longue date. Il vient chez vous tous les jours pour vous apporter le journal, et ne part que lorsque vous l'avez lu à voix haute. La plupart du temps il ne vous le fait pas payer, mais si vos relations se détériorent il vous le facturera 10€ pièce. Il n'a aucun ami à par vous "Et l'bon Dieu" (citation) et cela se comprend facilement, il n'a aucun sujet de conversation et reste assis devant vous à attendre que vous lisiez votre journal, affichant h24 un sourire de demeuré. Il est cependant déconseillé de le tuer, car il fait du bruit quand il meurt.

Note: si vous êtes auvergnat Dédé vous fera toujours payer le journal. Si vous êtes parisien, il ne prendra même pas le peine d'entrer chez vous et se contentera de le balancer devant votre porte.

Rachid.jpg ---- Rachid Dupont Rachid Dupont est l'épicier-en-chef de Prouton-les-Eglises, comme il aime bien qu'on l'appelle. Il tient le seul magasin du village qui vend des trucs à manger et n'hésite jamais à proposer des choses basiques, tel que du pain, à des prix démentiels (350 Louis d'or). Il pratique aussi le troc mais seulement si l'objet qu'on lui échange est mieux que celui qu'il donne. Toutefois vous pouvez sortir de son petit jeu absurde en sortant une arme que vous pointerez sur lui; désemparé, il vous fera des "prix spéciaux" juste pour que vous le laissiez en vie. Sinon, distrayez-le pour lui voler des choses quand il a le dos tourné, mais attention à ne pas vous faire prendre sinon il vous mitraille de cailloux (ce qu'il avouera avoir fait avec sa femme si vous vous liez d'amitié avec lui).

Note: si vous êtes parisien Rachid se sentira obligé de doubler ses prix, pensant que vous êtes riche.

Curé.jpg ------- Le père Sylvestre Le père Sylvestre est le grand prêtre qui dirige d'une main de fer l'église de Prouton-les-Eglises, et également le fondateur du "Club du Christ", une sorte de milice qui crucifie les infidèles. Il aime tous les humains quelle que soit leur ethnie et leur couleur de peau (du moment qu'ils sont chrétiens) et pisse dans l'eau bénite pour ne pas que les fidèles croient que c'est de l'eau banale. Il vous confiera plusieurs missions consistant pour la plupart soit à porter la croix lors des messes, soit à crucifier un hérétique en entrant chez lui par effraction. Si vous les honorez, il se fera un plaisir de vous bénir avec son eau, voire même de vous faire manger le Petit Jésus sous forme de nouvelles hosties goût fraise. Vous ne pouvez pas le tuer, en effet il est protégé par Dieu (soi-disant...). Si vous essayez quand même il vous crucifiera, de toute façon.

Note: si vous êtes bas-normand le père Sylvestre vous autorisera à prier Saint-Félicien qui est le patron des camemberts en échange de quelques sous. On raconte que celui qui le prie correctement peut transformer l'eau en fromage...

Chefpolice.jpg ---- Colonel Bresteau C'est le chef de la police de Prouton-les-Eglises, il est à la tête de plus d'une vingtaine de fonctionnaires et gère un parc de près de 5 voitures. Il vous pourchassera sans relâche où que vous alliez, car il ne vous aime pas. Si vous le tuez, un autre chef sera immédiatement renommé, etc etc etc (c'est une spirale sans fin). Vous pouvez néanmoins l'assouplir un peu en le flattant lorsque vous lui parlez, mais attention à ne pas rentrer dans sa vie privée sinon il vous tranche la gorge sur le champ. Le meilleur moyen d'en faire votre ami et de lui parler de Verlaine: en effet le colonel Bresteau adore Verlaine et écoutera volontiers ce que vous aurez à lui dire dessus.

Note: si vous êtes auvergnat ou parisien le colonel Bresteau vous tapera même si vous êtes parfaitement en règle.

[modifier] Les boss

Ce jeu extrêmement passionnant comporte des épreuves difficiles tel que des combats épiques à coup de pelle et autres outils dont vous pourrez vous servir. Voici la liste des choses les plus solides qui vous demanderont de l'entrainement et beaucoup de courage pour les battre:

  • Marguerite, aussi surnommée "la terreur des pâturages" par les riverains du coin: cette vache enragée ne vit que pour tuer des humains, et compte bien vous ajouter à son compteur de décès. Elle est bien trop solide pour se faire abattre avec de simples coups de feu, la technique pour la terrasser réside plutôt dans des esquives contrôlées qui, à terme, permettront à Marguerite de se prendre des murs dans la gueule. Sinon vous pouvez emprunter un lance-roquettes à Jacky, mais si vous tuez Marguerite avec, le voisin vous obligera à travers un mini-jeu à nettoyer le cadavre avec vos doigts.
  • La vac' à trois yeux et deux culs: c'est une des bestioles qui s'est trop approchée de la centrale nucléaire d'à côté. Sa résistance est accrue et elle a le pouvoir de péter par les oreilles et de lancer un dévastateur "HADOKEN".
  • Le homard géant: lorsque vous devez vous rendre à la pêche au homard sur le rivage, n'oubliez pas de guetter l'arrivée de cette bête absolument monstrueuse. Ses pinces acérées sont suffisamment puissantes pour vous broyer en morceaux, alors n'hésitez pas à courir non-stop si vous souhaitez vaincre cette terrible menace. Si vous abattez le homard géant, vous pourrez le revendre à Rachid Dupont pour seulement 2€: en effet pour ne pas perdre trop d'argent Rachid dira "il est un peu gros, ça ne va pas".
  • La réincarnation de Jimmy Hendrix: Ce boss optionnel est réservé aux plus aguerris. Pour le faire apparaître il faut rendre visite à Rachid Dupont et lui acheter 500 grammes d'héroïne qu'il vous facturera 1 million d'euros (c'est là que vous lui donnerez le chèque en bois légué par Monsieur Garcia à sa mort). Une fois l'héroïne en votre possession, sniffez-la et vous verrez le monde entier se métamorphoser, ainsi que Jimmy Hendrix qui jouera de la guitare en ville. Sa musique est mortelle pour vous, et plus vous êtes proche de lui, plus vous souffrez. Pensez donc à vous rentrer dans les oreilles des poireaux pour diminuer les dégâts de 50 % puis foncez sur Jimmy pour l’occire à l'arme blanche. Sa mort vous sera récompensée par le gain de sa guitare, considérée comme l'arme la plus puissante du jeu (voir section "Armes").
  • La centrale nucléaire: Non vous ne rêvez pas, le réacteur nucléaire de Paluel est un boss, et également le boss final de surcroît. Après vous être rendu compte que les déchets radioactifs polluent vos champs et transforment vos animaux en monstres, vous devrez prendre avec l'aide de vos concitoyens de Prouton-les-Eglises la décision de mettre un terme à tout cela. Vous devrez lors d'une mission périlleuse toquer à la porte de tous les habitants pour récolter de l'argent qui servira à financer la construction d'un Airbus A380. Une fois l'avion construit (NB: c'est une mission plutôt longue, sisi), vous devrez monter à bord, décoller, puis foncer sur la centrale nucléaire pour vous écraser dessus et faire exploser le réacteur. Pensez par contre à vous éjecter de l'avion avant qu'il ne s'écrase, avec l'aide d'un parachute préalablement acheté chez Rachid Dupont pour 500.000 €. Une fois que le réacteur ne sera plus, le monde sera sauvé et vous gagnerez un agrandissement bonus de votre boîte à malice.



[modifier] Plan de Prouton-les-Eglises

EN TRAVAUX !!!


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia