Paul VI

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Né en 1897, pape en 1963, parti chez les extraterrestres en 1978

[modifier] Enfance et vocation

Paul VI.jpg

Le pape Paul VI en pleine crise mystique

Le cardinal Montini qui deviendra Paul VI était maigre, fluet et chétif, il ne put assumer sa passion pour les sports qu'en regardant la télévision. Il n'a aucun succès auprès des filles, (ni auprès des garçons non plus) A 18 ans, grâce à un jeu télévisé, il gagne une place pour la finale de rugby religieux Vatican-Lourdes. Il n'a alors d'yeux que pour le bel arbitre en soutane. Et ainsi naquit sa vocation. Il entre dans les ordres en 1920.

[modifier] Carrière

Curé atypique, et mystique, il voit des anges partout, ce qui lui vaudra d'être la risée des collègues, de ses diocésains et de sa hiérarchie. Son profil de carrière en sera rendu difficile : il ne devient archevêque qu'en 1954 (à 3 ans de la retraite) du coup il rempile et il est nommé cardinal 4 ans plus tard par le tout nouveau pape Jean XXIII

[modifier] Election

A la mort de Jean XXIII, c'est le bordel, alors qu'on attendait un pape ronfleur, ce dernier s'était mis en tête d'organiser un concile pour réformer l'église en ayant l'indélicatesse de périr avant ses conclusions.

Il fallait donc un pape avec une date de péremption moins proche pour finir tout ça, mais en douceur parce que l'idée du concile plaisait bien aux journalistes, aux enfants de cœur et aux cathos de gauches.

Montini choisit le pseudo de Paul VI en hommage dit-il à Paul V qui fut un grand pape. Effectivement quand on fait des recherches on s'aperçoit que Paul V est le pape qui a refusé que Galilée puisse librement exprimer le fait que la Terre tournait autour du soleil. Et qu'il avait une particulièrement grande taille pour l'époque...

[modifier] Le Pape à réaction

A peine élu, il reçoit la visite de Wladimir Tupolev, marchand d'avions russe. Le pape est surpris, son visiteur veut-il lui proposer de normaliser les relations entre le Vatican et l'URSS ? Ben non pas du tout, Tupolev est aussi un homme de science et il a constaté qu'on avait jamais fait l'expérience de mettre un pape dans un avion pour voir ce que ça donnerait. Paul VI accepte la proposition (contre quelques millions de dollars versés sur une banque suisse) et sera donc le premier pape à réaction, il fera ainsi le tour du monde tout content de s'envoyer en l'air.

La mode était lancé, et ses deux successeurs, Jean-Paul II et Benoît XVI seront encore plus à réaction que lui !

En 1968, il pond une encyclique sur le mariage et la régulation des naissances : qui se résume ainsi : pas de boogie-woogie hors mariage, et ni capote ni pilule....

La période de retour des fidèles vers l'église commencé en 1958 avec l'élection de Jean XXIII en prend un coup dans la tronche et la tendance s'inverse de nouveau... et continue toujours.

Et quand on demanda au pape pourquoi, il avait pondu ce machin, qui après tout n'avait rien d'indispensable, il répondit simplement : « Normal je suis un pape à réaction ! »

[modifier] Un pape ésotérique

Grand spécialiste des formules creuses et des phrases qui ne veulent rien dire, il déclara par exemple le jour de Noël 1970, "Noël nous oriente vers une plénitude qui ne faillira pas". Formule qui trouva le moyen de faire la une du Figaro !

[modifier] Epilogue

Il meurt en 1978 dans des circonstances tragiques, alors qu'il poursuivait un chat sur le toit de sa résidence secondaire de Castel Gandolfo, il glissa, chuta, et s'écrasa ! Amen !

[modifier] Post Mortem

666 Paull6.jpg

Dans la signature de Paul VI, quand on la retourne, on découvre le chiffre de la bête

Il se chuchote dans certains milieux bien particuliers que Paul VI aurait été pendant son règne une créature du diable ! Rien que ça ! Et ceux qui font courir ce bruit en veulent pour preuve sa signature à Popaul, on la retourne et on obtient un magnifique 666


Icône religion.svg  Portail de l'Irreligion


ArmesVatican.png
ArmesVatican.png

des Papes, des Papes...

Habemus Papam, en habemus en veux-tu en voilà

· Habemus des Papes officiels : Liste complèteSaint Pierre (30-67) • Lin (67-76) • Corneille (251-253) • A. Régnier 1er (604-606) • Calixte II (1119-1124) • Calixte III (1378-1458) • Paul II (1468-1471) • Alexandre VI (1492–1503) • Jules II (1503–1513) • Léon X (1513-1521) • Pie IV (1559-1565) • Sixte V (1585-1590) • Pie VII (1742-1823) • Pie IX (1846–1878) • Léon XIII (1878-1903) • Pie X (1903-1914) • Benoît XV (1914-1922) • Pie XI (1922-1939) • Pie XII (1939–1958) • Jean XXIII (1958-1963) • Paul VI (1963-1978) • Jean-Paul Ier (1978) • Jean-Paul II (1978–2005) • Benoît XVI (2005-2013) • François (Depuis 2013)
Habemus des Papesses : Papesse Jeanne (855-857) • Dame Marozia (926-932) • Olimpia Maidalchini‎ (1644-1655)
Habemus des Papes scissionnistes : Marcel III (1970-1991) • Yéku (1978-1999) • Léon XIV (depuis 2005)
Habemus des Papes parallèles : Film X (1723-1727) • Patine (?-?) • Pie XIX (2549) • Pie-Trois XIV (1276-1277) • Sancho VII (1730-1740)
Et habemus des Papes bouddhistes : Tenzin Gyatso, le Dalaï Lama (depuis 1940)
Quoque videre : ConclavePortail:Irreligion

Vaticano.jpg
Qu'avez-vous pensé de l'article "Paul VI" ?
 
5
 
5
 
1
 
2
 
1
 
3
 

Ce sondage a été créé le mai 24, 2007 06:52 et 17 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.

Partage sur...
Autres langues
wikia