Pastèque

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Médecin laurent ruquier.png

Mon dentiste ressemble à Laurent Ruquier

Contrairement à une croyance populaire, la pastèque n'est pas un fruit. De même que la tomate ressemble à un légume, que le manchot ressemble à un animal volant, que le cul-de-jatte ressemble à rien, ou que mon dentiste ressemble à Laurent Ruquier, la pastèque ressemble à un fruit. Mais de même que la tomate est un fruit, que le manchot est un animal terrestre et marin, que le cul-de-jatte n'est effictivement pas grand chose et que mon dentiste n'est qu'un professionnel de la santé, la patate-cul-de-jatte-volante est oulà, je m'y perds...la pastèque est un animal. Une créature aussi vivante que vous et moi, qui a besoin de respirer, de se nourrir, d'avoir un boulôt stable et un salaire convenable. Seulement, vicieuse comme elle est, la pastèque sait comment nous tromper. Vous croyez tout savoir ? vous êtes loin de connaître tout de cet infâme créature...

[modifier] Organisme de la pastèque

[modifier] Anatomie

Vision anatomique d'une pastèque.png

  1. Peau. Autant vous le dire tout de suite, c'est la partie la plus douce de l'animal. Les lignes latérales sombres qui la composent jouent un rôle majeur dans le mimétisme de la pastèque: elles la font ressembler à un vrai fruit tropical. Ne vous laissez pas abuser par l'aspect de cette peau, c'est un habile subterfuge pour cacher sa véritable identité.
  2. Cerveau. Organe essentiel à la pastèque. C'est lui qui envoie les ordres dans tout l'organisme, au moyen de fibres nerveuses fixées le long de la peau. Par conséquent, c'est un fait, la pastèque souffre lorsqu'on la découpe. Mais ne le mérite-t-elle pas, elle qui nous pourrit la vie par ses petits pépins vicelards qu'on se voit obligé de triturer avec dégoût pour tâcher de les dégager d'entre nos molaires ?
  3. Estomac. Directement relié au cortex de la créature, la pastèque possède un estomac au pH extrèmement acide, qui lui permet de digérer tout et n'importe quoi. Mais la pastèque ne se nourrit bien sûr pas de tout et n'importe quoi (vous pensez bien, par les temps qui courent, le tout et n'importe quoi devient une proie difficile à dénicher). La section Nourriture principale vous en apprendra plus sur les plats favoris de la pastèque. On peut également noter que la pastèque mâche principalement avec son cerveau.
  4. Foie. Le foie est un organe secondaire, mais nécessaire au bon fonctionnement de la pastèque. En effet, celle-ci sait aprécier une petite gorgée de Bordeaux ou une lampée de bière de temps à autres. La pastèque scannée dans l'exemple fait partie des rares et tristes cas de pastèques alcooliques. On peut d'ailleurs distinguer un léger déficit au niveau de l'organe (collez la tête contre votre écran, ça ne saute pas aux yeux).
  5. Muscles. Des muscles en apparences ridiculement maigres, mais d'une puissance incontestable. En effet, la pastèque s'adonne plusieurs heures par semaine au culturisme. Ses muscles lui servent bien évidemment à sautiller. Oui, la pastèque sautille. Vous vous coucherez moins bête ce soir.

[modifier] La pastèque en mouvement

Etudions en détail ce mouvement de sautillement si gracieux qui permet à la pastèque, lorsqu'aucun témoin occulaire n'est présent aux alentours, de se mouvoir à sa guise.

Pastèque1.png

L'élan est indispensable à la réalisation du mouvement. Les muscles inférieurs se préparent à se tendre tandis que le cerveau envoie une impulsion qui fait que l'organisme entier se rétracte sur lui même. Admirez la beauté du geste, la nature est bien faite, quand même.

Pastèque2.png

Et c'est le bondissement. Les muscles inférieurs se contractent et font jaillir la pastèque à quelques mètres.

Pastèque3.png

Vient ensuite le retourné. Par un phénomène physique naturel, comparable au phénomène d'électrisation par influence dans un corps chargé, le poids de son cerveau fait basculer la pastèque.

Pastèque4.png

On en arrive au rebondissement. La matière grise de la pastèque est d'une resistance à toute épreuve. Le cerveau sert ici d'amortisseur, avant de propulser de nouveau la pastèque dans les airs.

Pastèque5.png

C'est la propulsion en question. Les étapes 3, 4 et 5 seront ainsi répétées jusqu'à ce que la pastèque arrive à destination.

(NB : La pastèque de l'exemple a eu la sagesse, et nous l'en félicitons, de traverser dans les clous. Dans le cas contraire, il faut généralement rajouter une étape au déplacement :)

Pastèque6.png

(NB(2): La pastèque n'use pas tout son précieux temps à rebondir. Pour les longs trajets, elle préfère utiliser le RER. La densité de la foule a parfois, après de multiples trajets, des effets désastreux sur la créature.)

Pastèque rer.png

[modifier] Nourriture principale

Pastèque dévore.png

La pastèque s'apprête à fondre sur sa proie.

Pour se nourrir, la pastèque chasse principalement la nuit. Elle jette son dévolu sur de pauvres melons sans défense, sur des bananes fébriles, ou encore sur de jeune kiwis qui constituent une proie facile et un met délicat. Mais son plat favori reste sans doute les litchis, qu'elle aime décortiquer lentement en frémissant d'un plaisir sadique. La pastèque résiste étonnement bien au froid, et n'hésitera pas à piller votre frigo, à la recherche de ces friandises. Notons que la pastèque mange généralement 5 fruits et légumes par jour. Les ondes produites par la télécommandes l'intéressent également tout particulièrement, et la pastèque n'hésite pas à engloutir le gadget dans sa totalité. Vous qui fouillez désespérément sous le canapé dans l'espoir d'y retrouver votre télécommande, ne cherchez plus.

[modifier] Tout sur la pastèque

[modifier] L'apparition de la pastèque

Cucurbitacus.png

Cucurbitacus

Tout commença sur la paisible planète de Cucurbitacus, dans la galaxie Citrullus. Ce paisible îlot au milieu de nulle part était habité par d'étranges créatures à forme sphérique et à la peau tigrée (vous l'aurez deviné, c'étaient elles...), qui vivaient en harmonie avec une autre tribu à l'allure droite et au teint verdâtre. Les deux espèces cohabitaient dans une atmosphère de saine camaraderie depuis des lustres, et elles étaient à mille lieux de penser qu'un événement de la plus haute gravité allait bientôt se produire. Une polémique. Le petit Xyrgosmurph, jeune sphère tigrée fougueuse, commit un soir une chose qu'il allait regretter toute sa vie. Il avait mis la jeune Extromarh, fille du chef de la tribu des bâtons verdâtres, en cloque. Malheur à lui ! La colère du chef en question ne se fit pas attendre. Ce jour là, il maudit l'espèce des sphères rayées à tout jamais et, par une proclamation lue et approuvée par le gouvernement batonneux verdâtre, bannit la tribu de Cucurbitacus. Bien-sûr, les bouboules tentèrent de se rebeller, mais leurs efforts furent vains. Il leur fallait quitter la terre où, il y avait à peine quelques jours, elles vivaient au calme et en paix. Des mesures d'expulsion furent rapidement prises, et le peuple des sphères tigrées fut propulsé dans l'espace, où il progressa durant des années, dans l'espoir d'atteindre la nouvelle terre promise. Un beau matin, alors qu'il était occupé à sacrifier violemment un jeune homme en pagne doré déjà taché de sang, Ektanoka leva les yeux et aperçut d'"étranges bouboules vertes" (pour le citer) foncer à grande allure vers l'autel. Il ne fit ni une ni deux; en quelques secondes, il était parti se réfugier derrière l'imposante statue du Dieu Quetzacoalt, tandis que les objets venus du ciel s'écrasaient lourdement sur la Terre. Il y eu un moment de silence, puis, en peu de temps, tout le village s'était attroupé autour des mystérieuses sphères tigrées. Ces dernières finirent par se lever, et dévisagèrent les mayas d'un air blasé.

Chef des sphères tigrées : Peuple de la terre ! Une nouvelle ère est sûr le point de commencer. Nous, le peuple des sphères tigrées, venues de la lointaine galaxie de Citrullus, revendiquons la possession de la totalité de cette planète ! Cette terre nous a été promise, et sera bientôt notre royaume. Soumettez-vous à notre toute puissance, où mourrez sous la souffrance !!

Sur ce, les sphères bondirent vivement en direction du peuple d'indigènes en poussant de redoutables cris de guerre. Mais la situation fut différente de ce qu'elles attendaient. En quelques secondes, les mayas les avaient saisies et mises hors d'état de nuire. Ektanoka, le souverain, se leva dignement :

Ektanoka : Cette plaie être sans aucun doute envoyée par aztèques, plus redoutables ennemis à nous. Nous nous diriger vers cité à eux, et nous leur rendre leur malédiction !

A ces mots, les hommes s'armèrent de lances de silex et se mirent en marche pour la cité aztèque. Quand ils furent arrivés au portes de la ville, alors qu'une guerre semblait prête à éclater, le chamane aztèque s'approcha d'Ektanoka.

Chamane : Quoi toi et tes hommes venir faire ici ?
Ektanoka : Moi rendre vous bouboules maudites que vous lancer sur nous.
Chamane : Bouboules maudites ?

Ektanoka lui présenta alors les sphères tigrées qui les avaient agressés, désormais enfermées dans un filet aux mailles solides.

Chamane : Ça, pas chez nous.
Ektanoka : Pas chez vous ?
Chamane : Non, pas aztèque
Ektanoka : Pas aztèque ?
Chamane : Pas aztèque !

Et les mayas se rendirent compte de leur erreur. À cause d'un simple malentendu, ils étaient sur le point de s'entre-massacrer. Tous les hommes jetèrent à terre (niuh uh uh) leurs armes et, dans un élan de fraternité et de bonheur, chaque tribu courut l'une vers l'autre, tandis qu'Ektanoka et le chamane s'accolaient en souriant, et en reprenant le même refrain.

« Pas aztèque ! Pas aztèque ! »

Tandis que les indigènes festoyaient, les sphères tigrées, qui depuis ce jour avaient été rebaptisées, parvinrent à lier les mailles du filet, et à s'échapper sans que personne ne s'en aperçut. Tout en marchant vers l'inconnu, elles maudissaient cette terre qui les avaient accueillies, et tous ses habitants qui les avaient maîtrisées. Elles maudissaient ce monde où les peuples cohabitaient dans l'harmonie, alors qu'elles avaient dû tout abandonner pour quitter leur planète... Et elle juraient qu'elles finiraient un jour par réduire l'espèce humaine à néant, et par rebâtir leur royaume défunt, même si cela dût leur prendre plusieurs millénaires.

Calendrier maya.png

Les pastèques ne respectent vraiment rien.

C'est drôle, j'ai presque la larme à l'oeil.

Enfin, depuis ce jour, les pastèques n'ont cessé de se multiplier, et de conquérir petit à petit les 5 continents, sans que personne ne le remarque. Elles représentent une réelle menace pour l'humanité, prenez-en conscience.

Anecdotes relatives à cette histoire :

  • Le peuple des bâtons verdâtres, honteux d'avoir ainsi banni l'espèce des pastèques, finira par les rejoindre un peu plus tard sur Terre (mais les pastèques sont encore très rancunières vis à vis des concombres).
  • Il paraîtrait que, avant de partir pour toujours de la cité Maya, une pastèque, prise de rage, griffonna des inepties sur un grand calendrier solaire. Ca fait encore beaucoup de bruit aujourd'hui.

[modifier] Les réunions

A la nuit tombée, les pastèques organisent en cachette des réunions dans des lieux tenus secrets et souvent peu fréquentés tels que les ruelles sombres, les caves à vins abandonnées, les égoûts, ou encore la bibliothèque au coin de la rue. Là, elles mettent au point des plans et des stratégies dignes de Machiavel, dans le but pervers d'éradiquer l'espèce humaine. Pour parvenir à leurs fins, les pastèques prennent appui sur le fascisme, la discrimination, le coca-cola zéro et parfois sur des partis politique corrompus tels que Chasse, pêche et tradition ou, plus explicitement, les Verts. C'est de ces rassemblements massifs que naquirent des concepts tels que le Ku Klux Klan, la mafia et les réunions Tupperware. Les pastèques débattent généralement de leurs plans maléfiques autour d'un bon pastis, ou en jouant à la belote. A ce sujet, notons d'ailleurs que la pastèque est incapable de jouer une partie sans tricher sur les points, et qu'elle est d'une exécrable mauvaise foi. C'est répugnant.

Ku klux klan pastèque.png

Brrr...Ca fait froid dans le dos !

Ecologie pastèque.png

L'écologie extrémiste revendique le culte des végétaux et la soumission de l'être humain à la nature.

[modifier] Aller plus loin

[modifier] Comment savoir si mon voisin est une pastèque

Il est fort probable que, dans votre entourage, vos amis, relations, se niche un de ces petits êtres perfides. En vérité, les pastèques cachent incroyablement bien leur jeu, et elles parviennent à se fondre dans la masse, comme si de rien n'était. « Mais alors...Comment savoir si mon voisin est une pastèque ? », me direz vous. « Mais alors...Pourquoi répéter une phrase que l'on retrouve déjà dans le titre ? », me direz vous.

Eh bien, soyez attentifs, chers lecteurs, car voici des signes qui ne trompent pas :

1. L'aspect physique.

Si les pastèques sont les maîtresses du travestissement, elles ne peuvent pas se transformer pour autant. Ainsi, si vous observez votre voisin plus attentivement, vous remarquerez peut-être un détail insolite, insignifiant en soi, mais assez flagrant pour trahir la pastèque.

Monsieur monopoly pastèque.png

Qui l'eût cru ?


2. Comportement

Depuis des années, les pastèques observent notre mode de vie, nos coutumes. Elles ont appris à bouger comme nous, à parler comme nous, à penser comme nous, mais malgré cela, les pastèques ne sont pas des hommes. Ainsi, un léger trouble du comportement, un geste étrange, une action douteuse peut vous permettre de prendre une pastèque la main dans le sac !

Pastèque chapeau.png

Tiens tiens...Monsieur Howkings sort avec son chapeau par un temps si radieux ?...


3. Relations

Vous avez sans doute remarqué, dans votre entourage, cet ami solitaire, timide, qui parle peu, renfermé sur lui même... Méfiez-vous de cet individu ! Certaines pastèques seront assez subtiles pour parvenir à s'introduire dans le cercle très fermé de vos amis. Mais fort heureusement, la principale faille dans le jeu de rôle des pastèques est celle des relations humaines. Vous n'obtenez pas de réponses satisfaisantes aux questions que vous lui posez ? Lorsque vous l'invitez à boire un verre, il rejète immédiatement la proposition, en feintant qu'il a énormement de boulôt qui l'attend ? Ne cherchez plus, cet individu est vraisemblablement une pastèque !

Pastèque casquette.png

Lors d'une conversation, votre ami Xavier vous avoue ne pas apprécier le football... C'est un signe qui ne trompe pas !

Néanmoins, prenez garde aux abus ! Bon nombre d'innocents furent dénoncés massivement par suspicion... Soyez-donc bien sûr de ce que vous avancez avant de dénoncer une pastèque au commissariat le plus proche.

Chapeau melon incarcéré.png

Patrick Macnee, héros de "Chapeau melon et botte de cuir", incarcéré pour être sorti de la sorte par un temps si radieux.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Pastèque" ?
 
76
 
48
 
8
 
3
 
20
 
17
 

Ce sondage a été créé le janvier 29, 2010 19:24 et 172 personnes ont déjà voté.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.


Le Marché de la - Rayon fruits et légumes
De bien belles oranges
Une bien belle courgette
Abricot  •  Asperge  •  Banane  •  Brocoli  •  Cacahouète  •  Carotte  •  Cerise  •  Champignon  •  Chou-fleur  •  Châtaigne  •  Cornichon  •  Courge  •  Framboise  •  Haricot vert  •  Kiwi  •  Kiwi (fruit)  •  Les carottes sont la raison de la bêtise humaine  •  Légume chiant  •  Légumes  •  Miley Cyrus contre les tomates tueuses  •  Nasique  •  Oignon  •  Orange  •  Pamplemousse  •  Pauvre  •  Petits pois  •  Pois  •  Poivron  •  Pomme  •  Potiron  •  Prune  •  Radis  •  Salade  •  Tomate  •  Truffe


Autres rayons : Alcools - Viandes


Logo fines herbes.png  Portail de la Grande Cuisine  •  PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature

Partage sur...
wikia