Parking

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Un parking (ou parc de stationnement pour les fucking Québecois, ou putains de Québécois pour les maudits Français) est un espace ou un bâtiment spécifiquement aménagé pour le stationnement des véhicules. Et c’est bien pratique.

[modifier] Origines historiques

Question.png
Saviez-vous que...
En fonction du nombre total de place, une certaine quantité d’emplacement est dédiés aux handicapés. Les gens normaux n’ont pas le droit de s’y arrêter. Une certaine partie de la population a donc plus de droits que les autres. C’est injuste. Garons-nous sur ces places, brûlons les handicapés, sauvons la démocratie !
Agora.jpg

Les vestiges de l’Agora, le premier parking.

Les parking existent depuis l’antiquité. En effet, les grecs anciens avait pour usage de se réunir dans un espace de discussion où ils réglaient les problèmes de la cité par de nombreuses discutions, discours ou concours de danse. Ces espaces étaient nommés parquigonos. Malheureusement, l’homme étant ce qu’il est, l’âge d’or du discours est passé et ces grands espaces n’ont plus servi qu’à déposer son char ou ses attelages… Les parquigonos sont devenus de simples abris à véhicule.

[modifier] Activité culturelle sur les parkings

Elsa Benaby.jpg

Elsa Benaby a été violée et assassinée le 8 novembre 1994 par Guy Georges dans sa voiture, dans un parking sous-terrain.

Punks.jpg

Des jeunes respectant les traditions sur un parking allemand.

Malgré le désintérêt général pour son usage premier, certaines personnes continuent à fréquenter les parkings dans un autre but que le simple stationnement véhiculaire susdit plus-haut. On rencontre ainsi encore quelques jeunes gens qui perpétuent les anciennes coutumes et honorent la mémoire de leurs aînés. Ils passent alors leurs soirées sur le parking de l’inter du coin à boire des boissons ancestrales, débattre de politique et de philosophie, à parler d’amour, de paix et d’avenir. À leurs yeux, ces espaces sont des lieux d’expression artistique et de liberté. Ils ont tellement raison…Les parkings sont en général :

  • Faciles d’accès,
  • Fréquentés par toutes sortes de gens,
  • Pourvus de surface propices aux joies du skate-board,
  • Équipés de bordures pour s’asseoir.
  • Remplis de recoins à l’abri des regards pour se bastonner ou conter fleurettes à des jeunes filles (voir les deux en même temps, si la demoiselle est difficile à convaincre),
  • Enfin, dans le cas de parking en plein air, on trouve très souvent un abribus pour finir la soirée en cas de pluie.
Question.png
Saviez-vous que...
Les parkings ne sont pas le lieu idéal pour faire la connaissance de jeunes filles vertueuses. C’est dommage.

[modifier] Les parkings à travers le monde

Parking3.jpg

L’une des plus jolies zones de stationnement de Rome.

Si on accepte l’idée de globe pourvu de coin, on peut dire que l’on rencontre des parking aux quatre coins du globe. Il convient ensuite de remarquer que parking se dit de la même façon dans toutes les langues (sauf en québécois) et qu’il est toujours symbolisé par un P blanc sur fond bleu ou vert. Hum… Sinon, les parking de Rome sont très jolis, surtout à la belle saison.

[modifier] Taxonomie des Parkings

Question.png
Saviez-vous que...
Parkinson doit son patronyme à un ancêtre constructeur de parking. Son prénom, James, il le doit à sa mère qui trouvait ça joli.
  • Parking de surface,
  • Zone bleue,
  • Parking souterrain,
  • Parking à étages,
  • Parking-relais,
  • Pelouse.

Tous ces espaces sont des parkings et peuvent être utilisés comme lieu de rencontre ou zone de stationnement. Par contre, en prenant pour paradigme la finalité des choses et donc, dans notre cas, la notion moderne de stationnement, les ports ne sont pas des parkings, mais l’accès au parking, puisque les véhicules (les bateaux) restent dans l’eau. Donc c’est l’eau qui serait un parking et ceci impliquerait que l’on peut boire de la bière dans l’eau et fumer des pétards à la piscine… Or, c’est deux activités sont très dures à réaliser. On ne devrait donc pas considérer les bateaux comme des voitures normales. Hé ouais !

[modifier] Point de vue écologique

Les parkings sont principalement composés de béton et de bitume. Il faut savoir que durant ses dix premières années, le béton capte et fixe du carbone atmosphérique. On appelle ce phénomène la carbonatation du béton. Le bitume est composé de gravillons enrobés de résidus d’hydrocarbures. Il constitue donc un stock de déchets du pétrole. Il faut ajouter que béton et bitume sont poreux au hydrocarbures : devant une fuite d’huile ou d’essence, ils se comportent donc comme des éponges et évitent pendant plusieurs années la pollution des sols. Ces arguments doivent donc nous amener à considérer les parkings comme de véritables pièges à carbone. Les parkings sont donc non seulement des lieux d’expression et de culture, mais aussi des solutions aux problèmes écologiques planétaires ! Brûlons les forêts, construisons des parking, sauvons la terre !

[modifier] Les Québécois sont des rigolos

Question.png
Saviez-vous que...
Tous les parkings mènent au rhum.

Au Québec, les usagers n’utilisent pas le mot parking. Non, non. Les parkings y sont appelés terrain de stationnement ou simplement stationnement. Ha, les rigolos. Ils pensent sûrement parler un joli français en n’utilisant aucun anglicisme. Mais, parking, c’est pas un vrai anglicisme, puisque ce mot n’existe pas en anglais ! Ha, les marrants.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia