Pandanstan/Maiao

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Maiao, est une petite île d'environ 10 km² située en Polynésie, environ 120 km à l'ouest de Tahiti, peuplée d'environ 300 habitants.

Maiao vue aérienne.jpg

Vue aérienne de l'île pandanie de Maiao

[modifier] Histoire récente

Jusqu'en 2014, elle faisait partie de la Polynésie française. Par le traité d'Argenteuil, signé le 21 avril 2013, elle a été vendue pour 10 millions d'euros (1 million par km²) par la France, sommée par le Fonds Monétaire International de tenir ses engagements financiers et de rembourser l'équivalent de trois jours d'intérêts de son déficit budgétaire, au Pandanstan soucieux de s'offrir un territoire maritime afin de se désenclaver. Maiao a désormais le statut administratif d'une Ewala.

Toutefois, cette cession n'a toujours pas été rendue publique, par crainte de réactions violentes, et les habitants de Maiao croient toujours qu'ils dépendent de Papeete.

Les plans mis au point par le gouvernement pandani envers sa nouvelle dépendance sont encore flous, mais une information surprenante a récemment filtré. Soucieux d'innover et de proposer un développement original à cette colonie lointaine, il aurait été décidé, sous l'influence de sa toute puissante ministre de la culture Weltikya Sabovna, d'y déporter et y installer tous les pandanis appartenant à l'ethnie Kotava. Le but est double.

D'une part, il s'agit de citoyens turbulents, toujours prêts à contester les autorités et à ergoter sans fin sur le rôle exact de la préposition "va", donc un bon moyen de les éloigner. Ensuite, leur esprit d'entreprise incontestable permettrait à Maiao de décoller économiquement et de constituer un pôle de développement susceptible d'y attirer une industrie littéraire performante.

[modifier] Économie

Maiao pandanus.jpg

Botte de pend d'anus servant à fabriquer les écouvillons

Jusqu'à présent, les habitants de Maiao vivent encore en dehors des grands circuits économiques. Les activités principales sont la pêche et le cocotier. Néanmoins, ces dernières années s'était développée de façon non négligeable l'activité artisanale du pend d'anus (parfois orthographié incorrectement "pandanus"), consistant à tresser des fibres végétales pour en réaliser des écouvillons à toilettes. La production a été de 38 425 écouvillons double-tige et 74 321 écouvillons simple-tige produits en 2012.

Maiao sat.jpg

Vue aérienne de l'île pandanie de Maiao

Il existe également une activité illégale fort lucrative, le trafic du fameux coquillage Venus reticulata fort recherché par les femmes peu gâtées par la nature.

[modifier] Capitale

La capitale de l'île de Maiao, anciennement appelée Taora o mere en Kotava insulaire, a été renommée Maiao pour des raisons administratives lors du rattachement au Pandanstan. Une statue du président Tchernov est en court d'érection sur la place du Gépaltan (anciennement place du marché).


PGsextan.png  Portail de la Géographie

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia