FANDOM


KerAvon

Place centrale de Keravon, un jour de marché

Keravon est une ville du centre du Pandanstan, chef-lieu de la province (Jiom) de Keravon. De par sa position isolée sur la route de Aymbad à Pochol-na-Zobe et son environnement d'inquiétants menhirs et dolmens plantés par l'Ancou, la ville s'est développée de façon indépendante jusqu'à la période communiste. C'est pour cela qu'on trouve ici la plus grande densité de Pandani parlant breton.

Histoire Modifier

Keravon est une ville sans histoire. L'incident le plus mémorable depuis sa fondation est le passage en 1912 du başı bozuk Brennos, émissaire de la Grande Porte-Fenêtre, lors de son retour du Japon à pied par la Chine. Le pugilat qui s'en suivit dura pendant trois mois et trois jours.

Politique Modifier

Le gouverneur du Jiom et de la ville de Keravon est Piotr Alexandrovitch Brezatchkine, qui est également ministre des sports du Pandanstan.

Le saviez-vous ? Modifier

Les précipitations annuelles sont extrêmement faibles à Keravon, ce qui a amené la municipalité à interdire l'usage des douches en 2012. Les habitants doivent se laver avec un gant de toilette sec devant leur lavabo.

En 2016, l'augmentation des précipitations a amené la municipalité à adoucir le règlement concernant les douches. Désormais les douches sont autorisées à conditions qu'elles soient prises à plusieurs.

Économie Modifier

L'économie de Keravon repose surtout sur les cours de langues organisés l'été pour les étudiants étrangers avides d'apprendre les langues nationales du Pandanstan ainsi que sur l'usine de production de crottes en chocolat Le Coyote Rouge.

Depuis 2017 se développe un nouveau secteur de l'économie de Keravon : la fabrication de ramasse-savon à manche long, évitant d'avoir à se baisser sous la douche.

Jumelage Modifier

Keravon est jumelée avec Roazhon et Cardiff.

Citoyens célèbres Modifier

Keravon a vu naître le célèbre Selim, dit Kéraban le Tétu, le fameux marchand de café turc, qui servit de modèle à Jules Verne dans son roman éponyme, et qui entreprit de faire le tour de la Mer Noire en caravane pour ne pas avoir à payer le bakchich que lui réclamait le péagiste du bac d'Istanbul. Kéraban est la déformation en turc à la fois de Keravon et de caravane.


PGsextan  Portail de la Géographie