Pandanstan/Aymbad

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Aymbad.jpg

Aymbad, capitale du Pandanstan

Aymbad, aussi appelée Jacksonskoié (Джэксонское en kotava) du temps de l'URSS, est la capitale de la République Zoroastrienne du Pandanstan. Elle se situe dans la verte et riante vallée de Fépassa, au nord-ouest du désert de Zobi, sur les rives du Syr-Brynza.

[modifier] Population

Sa population était de 354.237 lors du recensement de 2004. Elle est composée d'une majorité de Pandanstani (dont environ 12,7% d'origine wallonne ou bretonne) et d'à peu près 15% de russes, kazakhs et turkmènes.

[modifier] Origines

La ville est citée dès 1247 comme caravansérail sur la route de la soif entre la Chine et l'occident. Sa situation entre le désert et les montagnes en firent vite une prospère ville commerçante qui atteint son apogée aux XVe et XVIe siècles.

CarteAymbad.GIF

Carte de Aymbad

[modifier] Économie

La ville de Aymbad est célèbre pour abriter le siège de la maison d'édition SabIzdatSoyouz (5 Place de la Culture) et le bureau de représentation du kolkhoze ovin de Blyadabad (23 route de Blyadabad). Le secteur tertiaire regroupe essentiellement des danseuses exotiques venues de l'ensemble du pays pour répondre aux attentes des gentilshommes qui savent ce qu'ils veulent.

La seule usine moderne d'Aymbad est sa laiterie (40% rue Sainte Brebis), exploitée par Carol Molokan le roi du lait.

[modifier] Culture

La majorité des bâtiments de bois érigés avant la révolution ayant été détruite lors du grand incendie de 1913, l'attraction touristique principale d'Aymbad est le mausolée de Ahmed ben Mahis al Souye (1435-1521), grand poète de l'époque classique. C'est autour du mausolée, situé dans le parc de la révolution, que se déroule la fête annuelle de Ahura Mazda.

[modifier] Jumelage

Aymbad est jumelée avec Gembloux, San Francisco, Châtillon-en-Diois et Kernawed de Bretagne.


PGsextan.png  Portail de la Géographie

Partage sur...
wikia