Pain auto-grillant

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Painautogrillantavant
Du pain auto-grillant, avant grillage.

Le pain auto-grillant est un aliment innovant et technologiquement avancé conçu spécialement pour satisfaire les besoins des citoyens paresseux, ces derniers représentant une cible commerciale prenant de plus en plus d'importance aux yeux des commerciaux depuis quelques années. Disponible seulement depuis 2005 aux États-Unis, il s'est déjà hissé au rang d'un des aliments les plus populaires de toute l'histoire américaine.


[modifier] Contexte

Grille-pain
Laaargement trop complexe

En 2003, les ventes de grille-pains de la compagnie d'électroménager Black & Decker se sont révélés très faibles. En fait, les ventes de grille-pains dans l'ensemble déclinaient. Cette tendance au déclin remonte à la fin des années 1980, et Black & Decker décida de lancer une enquête d'opinion à ce propos. Leurs résultats se sont avérés hautement intéressants et, avec le recul, pas du tout surprenants. Parmi les plus de 5000 américains interrogés, 98 % ont déclaré ne pas posséder de grille-pain parce que l'action de griller du pain était largement trop "consommatrice de temps" ou encore "demandeuse d'efforts". La série d'actes consistant à physiquement se lever, ouvrir un paquet de pain pré-coupé, en saisir une tranche, l'insérer dans la fente du grille-pain, régler sa puissance et la durée, actionner le levier et patienter pendant une durée allant jusqu'à deux minutes était au-delà de ce que n'importe qui pouvait endurer. 84 % des interrogés ne sont même pas parvenus à finir la description du processus avant de s'essouffler.

[modifier] Développement

Scientifiques
Scientifiques dans un laboratoire renommé discutant du fait que la saveur d'un pain ne peut être mesurée sans altérer la saveur de ce pain.

En réaction, Black & Decker se lança en coopération avec la société Wonderbread (leader de la production de pain en tranches) et le Massachusetts Institute of Technology dans le développement d'un pain qui se grillerait réellement automatiquement -- sans effort requis pour le consommateur. Au départ, l'entreprise semblait irréalisable. Le pain devait convertir de l'énergie potentielle directement en énergie thermique sans apport ni de mouvement ni d'une source externe d'énergie, et tout ceci sans violer les lois de la physique. Les chercheurs du MIT furent déconcertés par ce dernier point un temps avant de parvenir à la solution. Pourquoi ne pas simplement ignorer les lois de la physique ? Une fois cet obstacle surmonté, le développement s'avéra facile. Cela leur prit à peine cinq mois pour parvenir à développer un prototype satisfaisant.

L'année 2004 vit apparaître le premier pain auto-grillant dans sa phase d'étude de marché. La réaction fût unanimement positive. Les utilisateurs s'extasièrent devant le fait qu'ils pouvaient "avoir des toasts sans les tracas du déplacement". Ils déclarèrent également que "le pain grillé est chaud et croustillant" et qu'ils "aiment ce genre de choses".

[modifier] Mise en vente et réactions des consommateurs

En 2005, le pain fit son apparition dans les rayons des épiceries et des supermarchés à travers tout le pays. Ce fut un succès immédiat, avec plus d'un million d'unités vendues la première semaine, gagnant de ce fait une baguette de platine.

La critique réagit de manière unanimement positive dans les magazines de consommateurs. Le critique alimentaire Ray Buckman écrivit :

Le pain auto-grillant est indubitablement la meilleur chose depuis le pain pré-tranché, qui avait permis de se débarrasser du tracas du tranchage de pain partout dans le monde. Dans le passé, nous devions faire appel a des immigrants illégaux pour griller notre pain. Aujourd'hui nous pouvons enfin reconduire ces gens dans leurs pays d'origine, pour garder tous les toasts et l'éducation pour nous et nos enfants !

Alors que le pain blanc était à l'origine l'unique modèle disponible, de nouvelles versions de pain auto-grillant firent bientôt leur apparition, chacune faisant couler plus d'encre que la précédente dans les médias. Un article à propos de l'apparition prochaine du pain de seigle auto-grillant paru sur un blog recueillit plus de 50 000 votes positifs sur le site communautaire Digg. La rumeur selon laquelle des petits-pains auto-grillants étaient en cours de développement causa une frénésie qui conduisit à trois décès et un kidnapping.

Manuelpainautogrillant
Le manuel d'instruction qui accompagne chaque unité. Certains se plaignent que le schéma est vague et difficile à comprendre.

[modifier] Utilisation

L'utilisation du pain auto-grillant est très simple. Tout d'abord, l'utilisateur doit gueuler sur quelqu'un pour qu'on lui apporte le pain et qu'on le lui place dans son assiette. Ensuite l'utilisateur doit observer le morceau de pain. Finalement, le pain s'auto-grille. L'utilisateur mange alors le toast en utilisant sa mâchoire pour mâcher et l'œsophage pour avaler le toast mâché et l'amener dans l'estomac.

Intellectualisationtranchepain
Il ne faut pas trop intellectualiser ces choses là

La dernière partie de ce processus suscite une controverse mineure concernant l'énergie considérable dépensée à ce stade. Cependant, dans Toast Journal, David Scott, docteur en Études des Toasts à Harvard, souligne que « les toasts c'est vraiment bon et donc le goût qu'on obtient en récompense vaut largement l'effort de mâcher ». Il avance l'argument que cette étape est une partie fondamentale et indissociable du processus de consommation de pain-grillé, indépendamment de la manière dont ce pain a été grillé, et donc l'auto-grillage doit être considéré comme la meilleure source de toasts disponible.

[modifier] Innovations futures

Malgré son extrême succès, le pain auto-grillant est encore loin de la perfection. La quasi-totalité des consommateurs le mangent nature en raison du fait qu'étaler quelque chose dessus, par exemple du beurre de cacahuètes, impliquerait de se lever, se saisir d'un pot de beurre de cacahuètes, en dévisser le bouchon, en sortir un peu de beurre de cacahuètes avec un couteau puis l'étaler sur le pain. Le MIT travaille actuellement sur une option d'auto-étalement dans le pain qui permettrait l'étalement d'un produit tel que le beurre (de cacahuètes ou autre), la confiture, le miel ou la cannelle sur le pain.

UncyclopédiaWiki

Cet article, basé sur le texte Uncyclopédien Self-toasting bread, est disponible uniquement sous licence CC-BY-NC-SA de Creative Commons.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


Logo fines herbes  Portail de la Grande Cuisine  •  Puzzle Potato Dry Brush-notext-square  Portail de la Tour de Babelfish

Autres langues
wikia