Père Noël

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Bazar & Cie-Desktop Folder-santahussein

Le père Noël (ou un de ses clones) pris en photo lors de son passage en Irak en décembre 2003.

Le père Noël est une légende païenne un authentique papy qui a été inventé est apparu peu après l'invention de la cheminée.

[modifier] Biographie totalement vraie

Après de longue et interminables recherches, l'homme était face à un grand problème : comment nettoyer ce conduit où circule à midi durant tout l'hiver une fumée qui dépose des petites particules formant une croûte noire.

Par une froide journée d'hiver, mère-grand demanda au petit chaperon rouge d'aller nettoyer les parois internes de la cheminée. Elle monta donc sur le toit et commença à frotter, frotter, frotter quand tout à coup surgit le fameux loup. Elle tomba dans le tube et y resta coincée. Mère-grand monta sur le toit et lança tout ce qu'elle trouva sur la petite et ainsi exerça une pression telle que l'enfant arriva en bas du canal. La vieille, une fois de retour dans la maison n'arrivait plus à distinguer ce qu'elle retrouvait parmi les cendres[1]. Ce jour-ci est plus connu car pour laver les habits tous noirs, on employa pour la première fois de la lessive Oriel color[2]. Vous savez maintenant pourquoi le père Noël est en rouge et pourquoi on offre des cadeaux pendant le jour du ramonage annuel.

Ce que vous ne savez pas, ce sont les circonstances exactes de la naissance du père Noël. Le mythe populaire qu’est le père Noël n’est en réalité que la face cachée de l’iceberg du complot contre le monde. En effet, si la croyance est de l’imaginer rondouillard, le regard tendre, la hotte pleine de cadeaux et souriant tout le temps, une très petite minorité, composée de moi-même, sait de quoi il retourne véritablement. Tout a commencé un soir d’été, le 25 décembre 1666 vers midi. Si on ne sait pas l’heure exacte de sa création, on peut en revanche la soupçonner aux environs de la pause sandwich, entre l’apéro et le contre-digestif.

Comme la malformation de naissance du père Noël ne le rendait pas vraiment terrifiant, on le prit pour un abruti en gelée, un taré doublé d’un sourire dégoulinant de crème fouettée. Pourtant, à l’inverse de la croyance populaire, il était particulièrement cruel. Il adorait la torture, mais comme il habitait à Perpette-Les-Oies (une petite province française méconnue), il ne put jamais faire ses expérimentations sordides sur quelqu’un d’autre que lui-même. Aussi prenait il un malin plaisir à se torturer. Pareillement, encore une frustration pour notre cruel père Noël qui cette fois-ci tomba en dépression. S’ensuivit une longue période de vaches maigres où il perdit 2 kilos parmi les 233 qui le composaient jusqu'alors. N’ayant plus le cœur à manger plus de 12 repas par jour, il devint alcoolique. Mais sa solitude prit fin le jour où il eut l’idée de vérifier ses équations sur la dynamique des rennes dans un fluide, après quoi il sortit son célèbre Discours de la méthode de comment faire voler les rennes plus vite que la vitesse de la lumière (éd Gallimard, disponible Portfolio). Il eut aussi d’autres idées à propos des rennes, mais la censure m’oblige à les taire.

Chaque année, il verse un chèque de 200€ à la fondation Brigitte Bardot pour la défense des ours polaires et pour avoir la paix au sujet de l'origine obscure de la confection de ses manteaux rouges à fourrures blanches.

Durant un hiver, plusieurs groupes de citoyens se formèrent pour revendiquer un retour du christianisme à Noël et accuser le père Noël de récupération. Suite à cet hiver, le père Noël fît des excuses publiques pour le tord causé et un discret mais efficace règlement de compte hors caméra, ce qui mit fin aux discordes. Dès lors, il poursuivit sa distribution de cadeaux à grande échelle, même si depuis cet incident, certains soupçonnent le « vrai » père Noël d'avoir été remplacé par un père Noël de centre d’achats.

[modifier] Rôle dans la fin du monde du 21 décembre 2012

C'est le Père Noël qui a planifié la fin du monde le 21 décembre 2012 pour éviter de distribuer les cadeaux le 25 et, comme à moins d'une semaine de Noël, les cadeaux auraient déjà été fabriqués, afin de les garder pour lui. Et il avait un plan machiavélique pour arriver à ses fins.

La fin du monde était prévue de longue date pour l'an 2000. Les extraterrestres ont donc débarqué le 23 décembre 1999 pour coloniser ce qui resterait de la Terre après l'apocalypse. Ils se sont posés en Lozère afin de passer inaperçus le temps que la fin du monde arrive et ont commencé à combattre les autochtones pour s'entraîner à conquérir le monde. Heureusement, les Français, alertés par des lumières bizarres dans la montagne inexplorée, se sont réfugiés dans les quartiers nord de Marseille, où jamais les extraterrestres n'oseraient s'aventurer. Les Lozériens se sont alliés à Chuck Norris et à Booba pour repousser les aliens. Il s'ensuivit une guerre terrible et le 24 décembre 1999, la ville de Mende, le dernier bastion extraterrestre, tomba. Dégoûtés, les envahisseurs repartirent. Un de leurs vaisseaux spatiaux entra en collision avec le traîneau du Père Noël au-dessus de la ville de Trappes et certains débris tombèrent sur le 4x4 de La Fouine, qui fêtait son anniversaire (qui tombe le 25 décembre, d'où la fête) avec tous les rappeurs du coin. Les rappeurs crurent à un bombardement nationaliste et allèrent, chacun dans son Hummer H6, tenter de prendre le pouvoir. Le dictateur Jean-Marie Le Pen, qui avait du l'idée géniale de se déguiser en Jacques Chirac pour remplacer ce dernier aux commandes de la France, a été surpris de voir les rappeurs arriver aussi tôt alors que le bombardement de leurs maisons n'était prévu que la semaine prochaine. Il a été chassé et Booba a été mis sur le trône pour ses exploits contre les extraterrestres. Booba, qui était déjà le duc autoproclamé de Boulogne, accepta la promotion, ce qui fâcha Sinik. Ainsi, le monde se trouva coupé en deux blocs entre les 92izistes (partisans de Booba) et les Sinistes (partisans de Sinik), qui ont commencé à se faire la guerre. Chaque année, le père Noël leur apportaient toutes les armes qu'ils avaient gentiment commandées. Un jour cependant, un Siniste a osé mettre les pieds dans le sanctuaire sacré de Boulogne-Billancourt, fief des 92izistes, qui, pour lui faire peur, ont lancé une bombe à fragmentation de 500 mégatonnes offerte par Papa Noël, ce qui a eu pour effet de détruire la planète le 21 décembre 2012.

[modifier] Est-il un vrai roux ou est-ce une teinture ?

Afin d'éviter la controverse, nous préférons ne pas prendre position sur la question.

[modifier] Description physique

SexSanta

Le père Noël l'été.

En dépit du fait malheureux qu’il ne ressemble à rien, on peut néanmoins remarquer quelques similitudes avec une gelée anglaise, cette arme de torture extra-terrestre couleur fluo qui colle aux dents et qui ne se décolle pas de son assiette quand on la retourne. Sa hotte, remplie de bonbons, de smarties, de pizzas chorizo, de Machine Guns et de grenades frags, est la seule chose qui a une forme régulière et consistance chez lui. Sa morphologie lui permet de passer sous les portes[3]. La barbe est un élément caractéristique de son physique. Elle lui sert de corde à piano pour étrangler ses victimes, ou alors optionnellement de garde manger. Il est toujours pourvu dans sa poche arrière droite de sucreries les plus répugnantes fournies par The Coca Chucky Company, « c'est beau la vie ». On le voit toujours un biscuit à la main et le regard cruel, souvent stupide, s’apprêtant à torturer ce dernier sans vergogne. Voili, voilou.

[modifier] Description mentale

Le père Noël est un psychopathe à moustache (et barbe). Il a fait partie de nombreuses organisations extrémistes comme l’Organisation des lutteurs Sumotori contre la malbouffe (voir José Bové-san), le Front national de libération des schtroumpfs haribo, Al Qaïda, et encore bien d’autres corpuscules industriels alimentaires. Remarquons aussi qu'il est l'inventeur du Réseau De Distribution De Cadeaux Moisis Que Personne Ne Demandait mieux connu sous le nom de RDDDCMQPND. Il est aussi célèbre pour avoir dit au président russe lors d'une conférence internationale contre la famine « Que le magnifique rat tchernobylesque guérisse ta famille jusqu'aux confins de l'univers ! », ce qui n’avait aucun rapport. Croyant que le père Noël était américain, les russes déclenchèrent la Guerre froide, gagnée par les russes qui avaient ingénieusement décidé de congeler la moitié de leur pays (cf. Sibérie).

[modifier] Le mythe

Le père Noël est une légende urbaine faisant croire aux enfants qu'il est possible d'avoir tout plein de trucs inutiles et super chers sans travailler (cf. gauchiste).

Vers l'âge de 10-12 ans[4], l'enfant apprend que le père Noël est en fait un mythe et comprend alors que dans la vie d'aujourd'hui, il faut bosser. D'ailleurs, c'est souvent par vengeance que des enfants désabusés transmettent la vérité à leurs camarades rêveurs. S'ensuit une phase de dépression, appelée adolescence, puis, plus tard, une nostalgie de l'époque coloniale où les noirs faisaient tout le boulot et où l'on pouvait glander tranquillement, ce qui amène à voter Sarkozy, voire Le Pen, ou pire encore, Michel Sardou.

Conclusion : le père Noël est responsable du 6 mai 2007, et surtout du 6 mai 2012.

Il fait aussi peur aux jeunes enfants, dans les centres commerciaux à cause de son habit couleur sang et de son sombre grognement « Ho-ho-ho-ho-ho-ho-ho ! ».

[modifier] Notes

  1. Ben oué, c'est de là que ça vient les cadeaux, inculte.
  2. Venant du prénom de l'inventrice.
  3. C’est aussi la raison pour laquelle il arrive à passer dans la cheminée de ses victimes.
  4. Pas beaucoup plus, ou alors il passe pour un arriéré.


Illuminati  Portail des Conspirations  •  Icône religion  Portail de l'Irreligion

Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
wikia