Pätäwõuetthe

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

(Si vous êtes tombés sur cet article au moyen de la recherche, vous êtes déjà fou, passez votre chemin).

Le pätäwõuetthe est une langue utilisée principalement dans les hôpitaux psychiatriques, et dans certains cas, extrêmes, mais vraiment EXTRÊMES, chez les personnes présentant des troubles du comportement, et une homosexualité refoulée. De toute façon, si quelqu'un d'autre ne tente ne serait-ce que d'écrire le nom de la langue, il rejoindra immédiatement l'asile sus-mentionné. Il s'agit donc d'un schéma circulaire paraboliquement infini. Mais apprendre le pätäwõuetthe est très simple : il suffit de mlqsdklplmqùdcqömdk.

Cet article sera traduit pour que les pätäwõuetthophones puissent avoir accès à cette culture. Cependant, nous traduisons en pätäwõuetthe simplifiée cubique, en omettant la pré-ponctuation, et les circonlocutions de rigueur (si un possesseur de clavier pätäwõuetthique veut bien ajouter la traduction en pätäwõuetthe du Nord avec les caractères appropriés, il est le bienvenue). Je demande par avance à l'académie pätäwõuetthomitique de nous excuser de cet outrage justifié.

Pour les pätäwõuetthophones : döwinhaj mac shouhihis H patewsdaž (excusez moi, je m'emporte. Bref, reprenons) zimbhraiw das jeuh whé thHé dayfhonchay (ici, le mot dayfonchay serait mis en accentuation biactivée, sans bifidus actif, par un geste du majeur). Jarouwmhxt GJ. !ùHdù (je suis content que vous ne preniez pas ça pour vous) Szaktja GH 'QSzmasshe

Maintenant, la traduction strictement rigoureuse, et donc en conséquence complexe, de cette introduction, pour les parfaitement bilingues en pätäwõuetthe : aKj-l

[modifier] Règles de grammaire de base

En pätäwõuetthe, il est évident que l'accord ne se fait pas en fonction du genre de l'interlocuteur (ça va de soi franchement!). En revanche, il est donné par une formule très complexe qui relie : longueur du nez du locuteur (notée u), du nombre de lettres dans le mot (.n), et pour les mots qualifiant la liberté, ou la politique, on tient aussi compte de la longueur des ongles (notée Qsz), mesurée deux jours avant l'énonciation. Pour les anciens, il faut parfois prendre en compte la taille de la bite (d'amarrage).

Cette formule a été résumée par le fameux mathématicien pätäwõuetthien : ZinKl!! Zhahpho (notez bien que je ne parle pas du tristement célèbre ZinKl! Zhahpho, assassin de la souris verte). G = Erreur math (erreur lexicale): [u*.n*Qsz*2π*cos(G²)]/0*0


Environ deux siècles plus tard, le non moins fameux Zinhkhlih!! ZiPTA découvrit que la formule complexe (qui empêchait tout simplement de parler sans avoir préparé son discours bien avant) pouvait être simplifiée. Désormais, G=0, il n'y a donc aucun genre en pätäwõuetthe.

Nous tenterons de résumer ces règles dans une fiche mémoire, pour vous qui êtes chez vous.


[modifier] Longueur des ongles comprises entre -0.2pwm et 0.2pwm

(notons qu'ici nous parlons bien du pwm : unité de longueur, et non pas du pwm : unité de poids en vigueur en pätäwõuetthY). La troisième lettre du mot se pré-accorde en fonction de la longueur du nez, en supposant que celui-ci ne soit pas un nez négatif, c'est à dire obtenu par le retrait de deux nez d'une marmite n'en contenant qu'un seul. Pensez toutefois à éviter le thème de la liberté, au risque de ressembler à un Kévin en galérant avec vos accords.

1. Si on peut voir votre nez lorsque vous nous tournez le dos, alors la troisième lettre sera un P, mais sans !! (le premier ! représentant la lettre à éviter, le second ! symbolise mon énervement).

2. Si vous vous êtes déjà cassé un membre en trébuchant sur votre nez, alors ... coupez vous le. Accessoirement, la troisième lettre est identique à celle qui suit la dernière lettre de mot.

3. Enfin, si votre nez est plus court, vous n'êtes pas un vrai pätäwõuetthien.

Exercice pratique : devinez la longueur de mon nez et de mes ongles à l'aide de ce mot "tuPÜdhukhu". Vous avez pensé au cas 1 (mon nez se voit de dos). Eh bien, non, vous êtes nuls. En effet, la lettre qui suit le u final est un P, on est donc dans le second cas. Réfléchissez un peu! Le piège était visible, pourtant...


[modifier] Pour des ongles plus longs que 0.2pwm (3 pouces négatifs environ).

(pensez à vous les couper là, vous allez me crever les yeux). Dans ce cas, il s'agit de la quatrième lettre et demi, soit 4.502, qui s'accorde. Pour les accords, vous pouvez, au choix, respecter les règles en vigueur au Tchad, ou au contraire lever votre bras (gauche, bien sur) en l'air. Attention, le bras droit en l'air est un signe d'hétérosexualité, et donc très mal vue en pätäwõuetthY. Dyslexiques, s'abstenir.


[modifier] Pour des ongles verts fluo flashouille (sans extinction roulante) avec des étoiles et/ou une macle de Carlsbad (comme de l'olivine en LPA pour les géologues)

Hum, je vous plains, vous êtes moches. Mais étant donné que je veux offrir une culture gratuite à tous (comme chez carrefour), je passerais outre ce détail trop détaillé. Revenons en à nos üdkLidk (moutons pätäwõuetthiens). Je ne pense pas que vous ayez jamais l'occasion de parler à quelqu'un, mais dans le doute, pensez à accorder avec la lettre située à -2π du début du mot (évitez le üIdk quand même, on est pas des sauvages). /!\En effet, ne gâchez votre unique conversation de votre vie avec un vrai pätäwõuetthien (du Nord) par une faute aussi grossière./!\


Je sens que les pätäwõuetthiens s'offusquent, nous ne parlons pas assez pätäwõuetthe, il est vrai. Réparons cette erreur par quelques exemples. Ne dites pas : TshonghaÜp! Hyds Dites plutôt : TsPonghaÜp! Hyds (je considère que le locuteur a les ongles courts, et un nez bien proportionné (visible de dos (considéré comme un atout sexuel(oui en pätäwõuetthe on peut cumuler les parenthèses!))))

Ne dites pas : ù!ÏPqqMyh (en plus, en disant ça vous m'insultez, et je vous rappelle qu'on a pas élevé les üdkLidk (les moutons!) ensemble. Dites plutôt : ù!ÏPqqMyh (et oui, le piège, le P était déjà là)

Ne dites pas : jHeuh mhe suÏŸ chhIay DessswÜ Dites plutôt : jay dhü PQ (ici, l'accord est complexe, je vous l'accorde, c'est une des exceptions du pätäwõuetthe)

/!\Dans la suite de l'exercice, le locuteur a les ongles olivine (voir plus haut pour la liste des caractéristiques)/!\

Ne dites pas : lLMSp Dites plutôt : ....... (ça vous évitera de parler tout seul, au pire faites un geste ressemblant à un üdkLidk qui trébuche sur une barrière en essayant d'avoir la classe (voir Kévin).

(Considérons que vous avez trouvé quelqu'un à qui parler) Ne dites pas : JhimFÜ Dites plutôt : JHfdJ(je vous rappelle qu'on travaille congru modulo 25)

[modifier] Cas particuliers

Il existe trois cas assez rare où les règles de la grammaire sont modifiées pour une certaine partie de la population.

Le premier cas et si vous êtes une femme enceinte. En effet il faut ajouter à la longueur du nez et des ongles celle du future enfant. Dans ce premier cas il faut remplacer chaque voyelle par @. Effectivement, c'est parfaitement logique car la longueur du nez et des ongles totales n'est qu'une estimation, on ne peut pas la connaitre exactement. Or la longueur des ongles et du nez sont des composantes primordiales à la grammaire du pätäwõuetthe, il n'est pas donc permis de commettre d'erreur. C'est pour cela que les voyelles sont remplacé par @ puisque @ est une lettre mi-voyelle mi-consonne. Cependant pour les mots comportant exactement une voyelle, celle-ci doit être remplacé par ç car l'on risquerait de confondre le mot avec une adresse email. Enfin pour les mots ne comportant aucune voyelle, il n'y a aucune transformation.

Le deuxième cas est si vous vous adressez à une personne de haut rang (c'est à dire un sophiste, un mérovingien, un chevalier Jedi, un tyrosémiophilie, un nécrozoophile et Chuck Norris). Dans ce cas pour montrer de la politesse et du respect il faut ajouter la lettre q à chaque rang correspondant à un nombre premier de chaque mot (exemple : zëd devient zqqëqdq). Malheureusement il n'est pas possible de communiquer avec Maitre Yoda car il faudrait évidemment placer le COD avant le sujet et le verbe, or en pätäwõuetthe le sens de la phrase deviendrait sensiblement différent surtout avec la règle des q qui sont au rang des nombres premiers. Il existe une alternative à ce problème car l'on peut modifié le sens des phrases en effectuant des mouvements elliptiques coordonné avec les deuxième phalanges des doigts de la main droite et les troisièmes phalanges des doigts de la main gauche (Cette technique présente des limites à cause de l'impossibilité de communiquer sans contact visuel et surtout de l'absence de troisième phalanges au pouce gauche.) Remarque : il est possible d'utiliser le crible d'Eratosthène pour connaitre les nombres premiers (Certain se le sont même fait tatouer sur le dos)

Le troisième cas est lorsque vous êtes un animal en voie de disparition, si c'est le cas vous devez logiquement remplacer les q par des p, les p par des q, les b par les d et les d par les b. Si vous êtes dans ce cas nous vous conseillons également de contacter les personnes suivantes : un psychiatre, un psychologue et un psychanalyste.

En somme il est aussi possible de combiner plusieurs de ces cas. Par exemple si vous êtes une femelle pingouin enceinte qui parlait à nécrozoophile pour dire zëd vous devez dire zpp@pbp et non zqqëqdq ou zëb ou z@d.

[modifier] Histoire du pätäwõuetthe

L'histoire du pätäwõuetthe débute véritablement avant l'apparition de l'Homme (certaines sources prétendent qu'elle date de moins 400 avant Big-Bang (négatif), mais il n'existe pas de consensus à ce sujet). A ce moment, un cerf (bien sûr qu'il y avait des cerfs (ancêtres des üdkLidk) à cette époque) qui passaient par là a hurlé XÜiït!t!h!wo!(il s'était pris les pieds dans une scie sauteuse manuelle (l'électricité n'existait pas)qui traînait). Le pätäwõuetthe primitif était né. Bien sûr, les règles qui régissent cette langue ont bien changé (constatez l'absence d'accord), mais l'idée était là.

Depuis, le pätäwõuetthe n'a cessé d'évoluer. On l'a respectivement appelé pataproute, patagateau (patatarte pour les intimes), patatartiner, patafix, patatenégative. Dans la seconde ère, il fut nommé pataTATAquandmeme, patagonie, patamacher, patamodeler.

Comme vous le voyez, les noms changent, le cœur reste. C'est en effet sur ses pratiquants que le pätäwõuetthe se repose depuis l'aurore des temps.

[modifier] Conclusion

Comme l'a dit Descartes (et Guy Carlier) : "Je pense donc je suis", ce qui en pätäwõuetthe donne approximativement : "zëd", donc la traduction littéral est "Je pense donc je fume de la tête en mangeant des mains". Avant de vous quitter, je vous rappelle que manger épicé, c'est pas facile, surtout en même temps !

Bon, cet article est bien assez long (CMB), donc je pense qu'on va arrêter les frais!

Sur ce, que les üdkLidk portent vos pas, vous guidant ainsi dans votre longue, mais j'espère fructueuse quête du savoir absolu et de la vérité.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia