Outrecuidance

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

[modifier] Définition moderne et utilisation :

L'outrecuidance est un terme évolué qui date du Moyen-Âge. De nos jours il signifie: la pratique de la danse jusqu'à en brûler. Il peut aussi être utilisé dans la politique comme insulte. On notera notamment une forte utilisation du terme dans les procès verbaux.


[modifier] Etymologie :

Le mot se divise en trois mots couplés. Outre, cuit, danse. Outre qui vient du latin outrus qui signifie : beaucoup, de trop ou encore assez. Cuit qui vient aussi du latin et qui signifie : grillé, cuit. Dance qui définit le fait de mouvoir son corps en rythme. Terme venu lui même de l'anglais dance, d'où son orthographe dans "outrecuidance".


[modifier] Histoire du terme :

Le terme fut utilisé pour la première fois par le chanteur français Bernard Lavilliers lors de l'un de ses voyages. En voici le récit rédigé par Papa Goungoulou, fidèle ami de Bernard Lavilliers.

Le maître avait voyagé durant plusieurs jours afin de découvrir ce temps perdu au milieu de la forêt amazonienne... Il avait vaincu bon nombres d'ennemi que même Chuck Norris semblait pouvoir craindre en rêve. Des alligators, des caïmans, des varans, des chiens et même un tricératops. Nous avions voyagé à travers l'Afrique pour atteindre la Jungle vingt jours durant.

Le constat de Papa Gougoulou ici est plus que clair. Bernard Lavilliers avait dépassé son stade de force. Il ne pouvait continuer. C'est ainsi que Charlemagne tira de ce récit, en 1243 le mot "Outre". Il ne cessait de hurler "OUTRE !" à qui voulait l'entendre.

Ce ne fut que quelques années plus tard en 1245 que Richard XVILOLXDVVXMDR décida d'ajouter du piment à cette insulte. Malheureusement elle lui semblait bien trop piquante. Il tenta d'y ajouter du lait mais malheureusement le résultat n'en fut que plus mauvais. Dès lors, il mit le tout sur le feu et cuisit ainsi obtenant le résultat. Outre-cuit, Outrecuit.

Le mot fut fort utilisé durant plusieurs années. Jusqu'à l'arrivée d'André Sjolikadoquetumefailaovitch à Paris. Le russe d'origine, dansant la Polka et très outré qu'outrecuit ne fut point plus complet, décida d'en faire une danse. Danse qui se danse sur quatre temps. Poum pa pa poum pichiboudouboudou... Si vous voyez de quoi je parle... On parla depuis ce 24 avril 1839 d'outrecuitdance. Je vous vois tout à fait venir. Vous allez me dire que j'ai un "t" en trop dans mon mot. Il est vrai. Mais écoutons donc l'exposé du professeur Michdoudou.

Voilà, c'était tout ce dont je voulais vous parler.

La conclusion de notre cher professeur nous a permis de rechercher les cause de cette suppression de "t".

En 1902, une coalition anglaise je joignit aux armées russes pour envahir l'Allemagne, malheureusement la guerre cessa bien vite et le monde n'en fut que meilleur. Les Anglais, déçus de leur échec, décidèrent de créer une société secrète du nom de Society Secret To Be Free And To Drink Tea Without Milch. La société prit une telle importance qu'elle alla jusque dans les écoles. Un jour de pluie, je jeudi 14 septembre 1927, le professeur Oudlougoumada décida qu'il était temps d'en finir avec le thé. Il fit donc voter une loi afin de supprimer tous les "t" de toutes les langues. La loi fut acceptée et de 1928 à 1933 on ne parla plus avec des "t" dans les mots. Ils étaient simplement supprimés. Ce fut Adolf Hitler qui ramena l'utilisation du "t" dans les langues (bah oui... Il est allemand...).

Mais certains mots ne reprirent pas leurs "t" ou du moins pas tous. Comme Outrecuidance. Qui prit enfin sa forme sous laquelle nous pouvons le voir de nos jours.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia