Osmund Saddler

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Osmund Saddler est un homme d'Eglise puis romancier autrichien, né à Innsbrück en 1966, mort sur une île au large des côtes espagnoles en 2004.

Il est connu pour avoir été le fondateur de la secte des Illuminados qui a sévi sur le continent européen durant la première moitié des années 2000.


[modifier] Jeunesse

Osmund Saddler est né dans une famille de petits commerçants d'Innsbrück, son grand-père, sous-officier de la Wehrmacht durant la Seconde Guerre Mondiale mourut sur le front russe en 1943. La sympathie de la famille Saddler pour le régime nazi leur offrit une situation privilégiée et ils purent développer leur commerce en Autriche durant l'Occupation, mais ils connurent des ennuis à la Libération, leur prospérité ayant largement été financée par le Reich, ils perdirent alors beaucoup des commerces qu'ils avaient créés, devant se contenter d'une situation de petits commerçants dans la zone militairement occupée par l'armée française.


L'anecdote raconte que la boutique de ses parents fût parfois victime d'abus pouvant s'apparenter à du racket de la part de groupes de soldats et de sous-officiers français qui profitaient de leur position de force pour prendre une pârt sur l'argent qu'ils gagnaient en échange de la protection de leur commerce, à l'instar de la Mafia...Eh oui, la vie était peu sûre dans un pays qui se relevait de la guerre.


[modifier] Les traumatismes irréversibles

Le jeune Osmund fût apparemment traumatisé par cette attitude et [[Jura |jura]] en son fort intérieur de venger sa famille de l'affront des "sales français".


Mais la situation dégénéra véritablement lorsque le jeune garçon, âgé de treize ans (En 1979 donc), assista horrifié au viol de sa jeune soeur Kerstin et au meurtre de ses deux parents par un groupe armé des "brigades juives" qui voulait, même longtemps après "faire payer tous les collabos pour leurs dénonciations pendant la guerre". Osmund en réchappa par miracle et fût juste blessé au bras en essayant de s'interposer.


La police arriva et parvint à arrêter les coupables pour les traduire en justice. Les voisins des Saddler accéptèrent de recueillir Osmund et Kerstin chez eux, mais la jeune fille ne fût plus jamais la même, traumatisée par le viol dont elle avait été victime et par la mort de ses parents sous ses yeux, il fallut très vite la faire admettre en hôpital psychiatrique.


Deux des agresseurs furent condamnés à la prison à vie avec une période de sûreté assortie de trente ans. L'avocat du troisième parvint à plaider l'irresponsabilité mentale et à réduire la peine de son client à douze ans de prison donc six ferme avec soins psychiatriques....c'était cet homme qui avait violé Kerstin le plus complaisemment....Osmund âgé de quinze ans lors du procès en fût attéré espérant la peine de mort pour les trois hommes et jura de faire justice lui-même.


[modifier] Formation et études

Il passa son Baccalauréat (équivalent autrichien) en 1983 et décida de s'orienter vers des études de théologie. On raconte en effet qu'après le drame survenu dans sa famille il trouva un certain réconfort dans la religion, le calme des églises, les chants religieux et les prières. Il a écrit dans son ouvrage "Rester debout malgré tout": J'ai pensé à tout même au suicide, j'ai pleuré des nuits durant et puis Dieu m'est apparu et m'a dit de garder la tête haute et de continuer à me battre et à espérer, la foi m'a redonné la force de vivre!".


Grâce à ses remarquables résultats scolaires au lycée et aux félicitations du jury lors de l'examen final, il pût obtenir une bourse pour aller faire ses études à la faculté de Théologie de Paris de [[Big Brother |1984]] à 1986 puis de Rome de 1987 à 1990.


Il obtint un Doctorat en Théologie Catholique en soutenant une thèse sur "Le Rôle des Religions dans les Sociétés Modernes", il semble déja qu'à l'époque il avait un don pour fasciner son auditoire.


Durant des études il a participé un un grand nombre d'oeuvres de militantisme dans divers mouvements de jeunesse catholique et faisait partie de la chorale de son diocése.


Durant ses dernières années d'études il fût rappelé à l'ordre par les prêtres de sa paroisse et par les divers enseignants de son université pour avoir participé à des actions au sein de mouvements catholiques plus radicaux prônant notamment le salut de l'âme humaine par la religion seule et la fin justifiant les moyens pour imposer la Foi dans le monde. Il sera même arrêté par la police pour avoir saccagé un lieu de réunion du Parti Communiste Italien. C'est à cette période qu'il se liera avec un professeur, fervent partisan de l'oeuvre de Mgr Lefebvre, Antonio Baldini qui paiera sa caution pour le sortir de prison et le prendra sous son aile.


[modifier] L'homme d'Eglise et l'enseignant

Même après l'obtention de son doctorat, Saddler continuera à entretenir de bons rapports avec son mentor. Le professeur de dogme catholique Baldini avait été plusieurs fois menacé d'excommunication mais avait fait semblant de renoncer à ses pratiques intégristes pour pouvoir jouir d'une position de force à l'intérieur de l'Eglise Catholique.


Saddler fût professeur de Théologie appliquée de 1990 à 1995 et entre temps fût ordonné prêtre, puis élevé au range d'évêques de Trieste en 1995. Il fait partie des évêques signataires de la pétition réclamant une observation plus stricte de la Foi. Il s'attirera maints désaccords au sein de l'Eglise, il se pose en défenseur d'une Foi stricte guidant l'humanité vers son salut et réclame une intransigeance envers certains criminels comme les violeurs ou les assassins d'innocents, refusant lui-même de leur accorder une quelconque absolution.


[modifier] L'excommuniation et les prémices de la secte

Inquiétant de plus en plus les autorités religieuses, car rassemblant de nombreux fidèles autour de sa cause (certains camarades de fac et d'actions religieuses étudiantes notamment), dont certains deviendront par la suite co-fondateurs de la secte des Illuminados, le Vatican l'excommunie. Selon l'anecdote Saddler aurait maudit le Pape Jean-Paul II et aurait promis au souverrain pontife la veangeance terrible du Tout Puissant contre "une Foi s'accomodant de tous les vices"


[modifier] L'aventure espagnole

Exilé en 2000 en Espagne, pays de l'Inquisition ou il espère développer son mouvement, il enseigne quelque temps dans des écoles universitaires privées, tenues généralement par des courants catholiques fondamentalistes (l'appui de son mentor qui le soutient toujours secrètement lui sera d'un grand secours), il commence à écrire des livres ou il jette les bases de la théorie qui servira de dogme à la secte des Illuminados:

  1. Une observation stricte de la Foi, seul espoir de salut de l'âme humaine.
  2. Une population soumise aux règles divines, pour leur bien.
  3. Un encadrement religieux strict et implacable de la part de personnes compétentes.
  4. Tous les moyens sont bons pour y parvenir car c'est le seul espoir de l'humanité pour accéder au Royaume de Dieu.


[modifier] Las Plagas

A cette époque Saddler se penchera sur les travaux eugénistes menés depuis l'époque de Francis Galton. Il croyait en effet à la possibilité d'améliorer la génétique humaine pour mieux répandre la Foi


Il éprouva une certaine fascination pour les expériences menées par les nazis dans ce domaine, bien qu'il n'encouragea jamais une quelconque utilisation de ce procédé pour "extrerminer une race et en créer une supérieure".


Tout en protestant avec la dernière énergie, suite à la publication des ouvrages de Saddler, l'Eglise catholique encouragea cependant secrètement ce genre d'idées dans le but de restaurer l'Inquisition espagnole et promis même de le réintégrer en son sein avec une fonction importante dans le Saint Office, avec toutefois pour condition de ne pas trop bricoler la génétique mais de simplement privilégier les "facteurs pouvant faire que quelqu'un se tourne facilement vers la Foi" (On sait aujourd'hui que cette théorie n'a pas de sens puisque la Foi n'a rien de génétique). Le but réel était de récupérer Saddler en espérant le manipuler pour qu'il serve l'Eglise, mais celui-ci avec l'aide de Baldini les pris à leur propre piège.


Avec les fonds versés par le Vatican il entreprit de travailler sur la question de l'eugénisme en poussant toutefois davantage les recherches que ce qui était prévu. Il entendit parler d'un certain Luis Serra, ancien policier devenu scientifique expert dans la science des insectes et des parasites. Il avait postulé à l'Université de Biologie de Madrid mais avait été refusé en raison de son passé turbulent. Baldini en avait entendu parlé par un confrère de cette univeristé.


Ayant développé une fascination pour la chimie et pour les incidents survenus aux Etats-Unis à Racoon City en 1998, il pris contact avec Serra et lui proposa de travailler pour lui sur de nouvelles expériences sur les réactions humaines face aux infections parasitaires, tout en gardant un certain secret sur la dimension religieuse de son projet, Serra ayant besoin d'argent accepta (Certaines rumeurs affirment qu'il travaillait en réalité pour l'organisation Umbrella qui espérait elle aussi manipuler Saddler pour restaurer son prestige, mais rien n'est sûr à ce niveau).


Saddler entendit parler d'incident survenus dans une région de l'Espagne profonde: Dans la région de Pueblo des parasites dangereux auraient jadis infecté la population en les transformant en êtres violents et incontrôlable. Le gouverneur de la région, Salazar aurait alors pris des mesures pour tuer ces parasites et interdire le culte d'une petite religion locale nommé "Les illuminés de la Parole Divine" dont les prêtres avaient vu en ces parasites un moyen d'asseoir leur autorité religieuse sur la population.


C'était une bonne occasion et Saddler se rendit sur place pour convaincre le huitième descendant de la famille Salazar, Ramon, âgé de presque vingt ans et dont le père venait de mourrir récemment. Ramon entretenait des sympathies de plus en plus marquées avec les illuminés de la Parole Divine dont les groupes clandestins opéraient toujours dans les environs et Saddler en joua également. De par sa capacité de brillant orateur et par le discours séduisant qu'il tenait, il rallia le courant religieux à sa cause et le rattacha à son propre mouvement. Salazar ayant restauré le culte des illuminés de la Parole Divine ordonna que l'on déterre les parasites enfouis dans le sol du domaine (Las Plagas)


[modifier] Le développement de Los Illuminados

On connaît ensuite les événements, les villageois de Pueblo ayant participé aux fouilles furent infectés par les parasites et placés sous contrôle complet notamment grâce à un appareil permettant de contrôler le comportement des parasites, mis au point à partir d'ondes à ultrasons et infrasons par Serra (Sous forme de sceptre que Saddler gardazit toujours en sa possession).


Saddler se servit ensuite des villageois infectés pour massacrer les principaux leaders des illuminés de la Parole Divine et les remplacer par ses propres fidèles. Le mouvement changea alors son nom en "Los Illuminados", certains, plus favorables à une utilisation moindre des Plagas pour un contrôle plus modéré sur les gens, garantissant simplement leur Foi envers l'Eglise furent supprimés également. Baldini lui-même fût dépassé par les événements, trouvant que les expériences avec les Plagas prenaient des proportions trop grandes et trop dangereuses, il en réclama la fin à Saddler et proposa lui-même un contrôle plus modéré qui n'impliquait pas une transformation des humains en pantins, mais leur laissait un minimum de libre-arbitre et de conscience. Saddler fit assassiner son ancien mentor par un de ses agents Illuminado.


L'Eglise Catholique, quant à elle, n'avait pas d'autre choix que de fermer les yeux si elle voulait éviter un scandale si il était révélé qu'elle avait en partie financé les travaux de la secte.

[modifier] Les événements de l'année 2004

Un ex-membre des unités spéciales américaines, officiellement mort deux ans auparavant dans un crash d'hélicoptère approche Saddler. Il semblerait qu'il travaillait en réalité lui aussi pour Umbrella et participe à l'enlévement de la fille du [[Bushium|Président des Etats-Unis] pour gagner sa confiance. S'ensuit l'épisode que l'on connaît à présent très bien, les services secrets américains envoyant sur place l'agent spécial Leon S Kennedy, Umbrella agissant de son côté pour récupérer l'échantillon des Plagas développé par Saddler.


La trahison de Luis ayant pris conscience de l'horreur qui se jouait, son meurtre de la main de Saddler lui-même (ou plutôt de son dard puisque Saddler lui-même avait modifié son apparence et obtenu des pouvoirs quasi surhumains avec l'aide des Plagas).


La découverte des intentions de Krauser et d'Umbrella mais un peu tard Saddler est finalement tué lors de affrontement final avec Leon S Kennedy sur une île qui servait de base militaire à des adeptes de la secte sous contrôle des Plagas et qui constituaient la branche armée de la secte.


[modifier] L'avenir de la secte après Saddler

L'enquête suit son cours mais aucune certitude n'a été établie quant au rôle d'Umbrella dans la récuparétion de l'échantillon de Saddler ni par rapport au soutien de l'Eglise Catholique aux Illuminados, le dossier reste ouvert et laisse la place aux hypothèses les plus folles.


La secte des Illuminados a été officiellement enlever et les Plagas ,netralisés, mais certains disent que la secte existe toujours de manière clandestine souhaitant "achever le travail de leur cher bienfaiteur et rétablir la Foi et la morale sur la planète". Légende urbaine ou réalité nul ne le sait...jusqu'à quand? Vous le saurez bientôt si la saga des Resident Evil monte jusqu'au numéro 6 car Ada n'a pas embarqué l'échantillon pour rien j'imagine. C'est un secret !


Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature  •  Photo Bio.png  Portail des Gens


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia