Oskar Freysinger

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Nuvola apps important.png
Faites attention !
Cet article parle d'un personnage politique suisse! Outre les propos choquant, il est possible que les sales étrangers criminels, tels que les français, les québécois ou les belges, ne comprennent pas.

Oskar Freysinger est un être humain vivant dans un canton de Suisse. À moins que l’on nous ait menti.

[modifier] Vie publique

Cet homme de sexe masculin a, en effet, une vie, et même, une vie publique. Ce qui pourrait justifier une rubrique dans cet article appelée vie publique.

[modifier] Enfance

Oskar Freysinger est née un jour d'hiver[1] avec deux bras et deux jambes, le reste fait partie de sa vie privée, ça ne nous regarde pas. Il a grandi, élevé par ses parents autrichiens, dans les montagnes d'une contrée très très très éloignée de toutes civilisations terrestres et extraterrestres[2] : le Valais.

Dans ces montagnes où l'Homme n'a pas rencontré le monolithe de Stanley Kubrick, les choses[3] ont accueilli la famille autrichienne complètement perdue sans trop se plaindre, à peine un Huuhuu ou un bouha. Et ces colons de la civilisation ont appris le langage allemand à une partie de la population de cet Eldorado alpin sans or, d'où le fait que plus tard, Oskar Freysinger dira : « 90% des Valaisans pensent comme moi. »

Dans ce monde enfin civilisé, le petit Freysinger, seul à être doté d'un cerveau développé de tout le Valais, décida de traverser les frontières, enfin libérées, du Valais pour aller dans le reste de la Suisse. En réalité les routes étaient déjà construites mais personne n'avait pensé à les utiliser. Il décida d'aller à l'ouest, point cardinal intéressant du fait qu'il est opposé à celui de son arrivée. Il arriva dans des contrées où les gens parlent le français, langue qu'il connaissait, bien qu'il ne l’ait jamais parlé. Dans les cantons de Vaud, Bern et Fribourg, il apprend plein de choses qui rempliront son cerveau encore vierge de toute idée et de toute logique[4]. Et en plaine pleine de plein d'idées, il fit le plein d'esprit et de culture, il y apprit notamment comment la Suisse se fit en 1291 et en 1845 (bien qu'il préférait la première légende) et comment parler au petit peuple.

Le petit Oskar ayant toujours été amoureux des chevaux se laissa pousser les cheveux pour pouvoir s'en faire une queue (de cheval), ce qui lui donnait, et lui donne toujours un certain charme, ça lui permettait de séduire les filles malgré ses nombreux boutons d'acné et sa mauvaise haleine qu'il a héritée de sa contré natale.

Après ce long apprentissage des cultes et croyances de la civilisation humaine il revint en Valais avec une culture englobant l'histoire de la civilisation, de l'antiquité jusqu'à 1979. Son pays d'adoption avait passé, depuis son départ, de la préhistoire à l'époque médiévale avancée et avait élu comme grand roi absolu Pascal Ier (les Valaisans n'avaient pas compris le principe de despotisme, ils l'avaient élu par suffrage universel). Oskar Freysinger apprit beaucoup de ce grand homme, il comprit que l'on pouvait « dictaturer en démocratie » (mot du grand Pascal), il fit immédiatement le lien avec Adolf Hitler, qui avait réussi un coup d'État par élection. À l'âge de dix-huit ans, il finit ses études avec succès et avec, gravé dans son esprit, les mots du grand Pascal. Il se mit alors à la politique, les Valaisans n'ayant pas encore compris le principe de mensonge, la politique était et est encore très facile. Il réussit très rapidement à se faire un nom, malgré le manque de convictions politiques de sa part.

[modifier] Entrée en politique

Cette renommée lui a valu d'être télégraphié en 1999 par Christoph Blocher qui le vit dans une gravure de journal lors d'un voyage en carrosse en Valais. Ils se rencontrèrent rapidement dans une assemblée politique dans un de ces grands immeubles en verre de Zurich, ils discutèrent des talents d'orateur de M. Freysinger et des capacités financières de M. Blocher. Ils conclurent rapidement qu'il fallait améliorer la propagande du SVP (UDC pour les Welches), le parti politique que le grand Blocher avait acheté quelques années plus tôt, et organiser une ligne politique qui puisse fonctionner, contredirait-elle les idéaux du riche humaniste. L'autrichien s'étant souvenu du succès de l'autre autrichien en Allemagne ils se mirent d'accord sur la position politique du parti.

Le SVP/UDC gardant ses électeurs et gagnant les voix les Communistes déçus et les fachos de première de l'UDF et de Vigilance, ils firent vite, 15%, 20%, 25%, bientôt plus. Mais comme c'est un article sur Oskar Freysinger je n'irais pas plus loin.

[modifier] Politique

Aujourd'hui Oskar Freysinger se différencie du reste de la politique suisse —non pas par son manque de convictions, car aucun politicien suisse n'a de convictions— mais par sa spécialisation dans la gestion des Islamistes, musulmans et arabes[5]. On a entendu Jean-François Rime (ou c'était peut-être Yvan Perrin) dire à un journaliste qui lui posait une question sur le Moyen-Orient: « Je ne réponds pas à ce genre de question, demandez à Oskar Freysinger: c'est lui le spécialiste en Islam » (c'est véridique).

L'homme du sud[6] apparait donc beaucoup dans les différents médias lors des votations populaires, utilisant la rhétorique comme personne et comme aucuns politiciens n'égale son niveau de perfection en manipulation du langage, il donne toujours l'impression de la petite brebis face aux méchants loups.

[modifier] Relations extérieurs

Parallèlement à sa politique de rassemblement populaire, Oskar Freysinger étend ses relations dans l'Europe entière: on l'a vu avec Marine Le Pen, Umberto Bossi (président de la lega italienne) et quelques personnalités qui se revendiquent d'extrême droite. Ce n'est pas leurs idées qui plaisent à Oskar Freysinger, c'est plutôt l'idée d'un grand parti européano-nationaliste qui répandrait l'union des peuples européens sous la bannière du nationalisme comme doctrine absolue.

[modifier] Marine Le Pen

Marine Le Pen, digne héritière idéologique de son père, a déclaré moult fois, tant en Suisse qu'en France, qu'elle est la plus grande admiratrice d'Oskar Freysinger. Mais elle n'a pas compris que Freysinger n'est pas-du-tout du même bord politique qu'elle et que son succès n'a rien à voir avec ses idées mais est le résultat d'années de préparation rhétorique et d'une manipulation langagière innée. Marine Le Pen est simplement conne et même si elle monte dans les sondages elle n'atteindra jamais le niveau de l'autrichien suisse.

[modifier] Queue de cheval

La queue de cheval d'Oskar Freysinger n'est pas pour rien dans son succès continental, elle est même l'unique raison pour laquelle il a réussi. En effet, bien qu'habile pour cacher sa mauvaise foi, il y a toujours des failles, notamment lorsqu'il dit dans l'hebdo du douze Janvier 2011: « S’indigner ne sert le plus souvent à rien, c’est juste un jeu médiatique, de la communication. Il faut analyser froidement les choses et je suis de ceux qui pensent qu’on ne fait pas de bonne politique avec des bons sentiments. […] Je la ressens [l'indignation] comme une sorte de moralisme, une position de pharisien. » Au delà de l'utilisation du mot pharisien digne d'un homme cultivé comme Freysinger, il dit que lorsqu'il s'indigne de la présence d'étrangers en Suisse il se considère lui-même de haut, ou peut-être qu'il considère ses interlocuteurs de haut… Donc, grâce à sa queue de cheval il passe pour un con prétentieux qui a découvert dans le dictionnaire un mot et qui est tout content de pouvoir l'utiliser, alors que ce sont les mots d'un stratège politique roi en rhétorique.

Searchtool.jpg Voir aussi: queue de cheval

[modifier] Futur

Dans le futur, suite au décès à l'âge de 99 ans de Christoph Blocher, Oskar Freysinger reçoit toute la quotité disponible des avoirs du milliardaire, au défaut de sa propre fille qui est de droite, donc ne comprend pas les idées de son père, et devient le nouveau chef de l'UNS (Union Nationale-Socialiste le nom a changé pour pouvoir attirer des électeurs de gauches). Après ça, il arrive au conseil fédéral d'où il vire tout le monde et devient président à vie après un vote accepté par nonante pourcent de la population[7] et impose au pays une adhésion à l'Europe, devenue Union des Républiques Nationalistes d'Europe dirigée par Rubis, la pute à Berlusconi, qui a beaucoup couché pour monter dans le métier.

[modifier] Notes et références

  1. Ou d'été, ou d'automne, ou de printemps, je ne sais plus.
  2. Malgré les dires de certains.
  3. Car les Valaisans forment leur propre espèce et sont très éloignés des êtres humains, donc on les nomme Choses.
  4. Il n'avait que dix ans à l'époque.
  5. Il sait bien qu'il y a une différence entre ces trois termes mais la direction du parti faisait des économies et a préféré tout regrouper.
  6. de la Suisse, cela va de soi.
  7. qui est obligée d'avoir la carte du parti pour ne pas être expulsé.


Tous les trucs qui peuvent te faire très mal mais pas te tuer ou alors, si c'est ton cas, t'as vraiment pas de chance !
Bobo.jpg

Alphabet - Barack Obama - Bébé mort - Big Brother - Quatrième Reich - Bill Gates - Capitalisme - Oskar Freysinger - Christoph Blocher - Coca-Cola - Communisme - Coussin péteur - Disneyland - Duolingo - Frite - Gros - Hélice - Ici - Jacques Chirac - Ku Klux Klan - Lapin - Livre - Mickey - Non - Oui - Patate - Pet - Pipi - Rien - Ta prof de Maths - Ta queue - Ta soupe - Ta vache - Ton ami - Ton couteau suisse - Ton école - Ton singe - Ton zèbre - Toi - Triangle - UDC - Wagner - X - Y
Exceptions notables:
- Le Ku Klux Klan a tué plusieurs noirs mais ça fait longtemps qu'on en entend plus parler.
- En 2008, un singe thaïlandais s'est révolté contre son maître et l'a tué en lui lançant des noix de coco.
- Un jour, un homme s'est noyé dans sa soupe en tombant dans les pommes.
- Le 25 mars 1996, Un homme fut tué par ses pets durant son sommeil car il suivait un régime constitué exclusivement de choux et de flageolets.
- En 1997, un américain escalada un pylône électrique avec 6 cannettes de bières. Au moment de boire la sixième cannette, il décida d'uriner ce qui l'électrocuta. La police le trouva avec de la fumée sortant de sa braguette et une cannette de bière à la main.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia