Os iliaque

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« C'est de lui que vient toute mon inspiration ! »
~ Sacha Guitry à propos de l'os iliaque

L'os iliaque, à ne pas confondre avec l'os ilbuffle ou l'os ilbison, est un os du corps humain, mais également du corps des mulots, des chats et de Adolf Hitler, qui a la particularité bien propre d'être le seul, l'unique, mais également le premier et aussi le dernier, l'alpha et l'oméga, l'inégalé, l'inimitable[1] os à non seulement pouvoir se poser des questions, mais aussi utiliser ce don de manière récurrente [2].

[modifier] Origines

[modifier] Un brin d'étymologie

La formule « l'os iliaque a demandé » si populaire et utilisée jadis, finit par en devenir déformée par le mauvais usage du français « l'os iliaque à demander ». L'os iliaque étant, comme on finit par le savoir, unique, c'est tout naturellement que le qualificatif d'os, devenant redondant a quitté l'usage pour donner l'expression connue aujourd'hui[3].
Osiliaque.png

Le fameux, le trop souvent oublié

[modifier] D'où vient la capacité de l'iliaque ?

Il y a de cela quelques milliers d'années, l'iliaque était séparé en deux parties bien distinctes : une proto-forme de l'os connu aujourd'hui, et l'omoplaton ; le petit de l'omoplate, également sujet à des déformations dans sa représentation actuelle dans la langue française : « l'homo, Platon ». L'odieux Kevin responsable d'avoir estropié ce nom de la sorte serait encore recherché par la loi à l'heure actuelle.

[modifier] Divergences avec la pensée publique

Qui dit Platon dit philosophie, et qui dit philosophie dit remise en question de principes acquis. Ainsi, la théorie de l'omoplaton, bien que correcte, est toujours aux prises avec des remarques désobligeantes telles que « Mais non, Platon était un philosophe Grec ». Il faut se le dire : ce n'est pas bien de traiter les Grecs d'homosexuels. C'est mal. Certains écrivains engagés[réf inutile] sont même allés jusqu'à dire que c'était “vachement pas cool”. En vérité, celui qu'on appelle encore aujourd'hui un philosophe n'était en réalité qu'un imposteur, restituant les paroles d'un omoplaton très vigousse et prenant le pseudonyme de “Platon”. D'ailleurs n'y a-t-il pas “os” en “philosophe” ? Le lecteur de cet article commence-t-il à entrevoir la vérité ? Ou peut-être a-t-il besoin de plus de questions rhétoriques ?

[modifier] Le voyage vers la vérité

Beaucoup de médisants et d'opposants à cette théorie ont demandé à qui appartenait cet omoplaton illuminé et pourquoi la personne le possédant n'avait-elle pas elle-même consigné ses pensées dans un livre. La réponse tient tout simplement en le fait que l'omoplaton en question était celui de Socrate, et que Socrate, étant un chat, il lui fut difficile, dans un premier temps, de comprendre le grec ancien parlé par ce premier[4], mais aussi, dans un second, de pouvoir restituer son savoir [5] sur le papier[6][7]. Quoiqu'il en soit, Socrate, le chat de Ρόμυαλδ aka “Platon” ne jouera dans cette histoire qu'un rôle de passeur, entre le monde des idées et le monde réel.

[modifier] Le monde des idées

Le savoir de l'omoplaton est qualifié par certains comme de l'anti-savoir. Cette notion s'explique par l'étendue de ce que sait l'omoplaton : qu'il ne sait rien.

« Bah dedieu, ça m'arrange pas, tout ça ! »
~ Toi, à la lecture de cette phrase
En effet, c'est un concept compliqué à saisir, car il existerait, selon l'omoplaton, deux mondes biens distincts : le monde des idées et le monde réel. Toujours selon ses dires, le monde des idées est le monde imperceptible, insaisissable de ce qui est parfait et compose notre monde imparfait. Il n'est en réalité pas insaisissable puisque certains témoins affirment y avoir vécu pendant plusieurs heures voire quelques jours à la suite d'une consommation de drogue excessive. Reste que l'omoplaton apporte plus de questions qu'il n'apporte de réponses, comme par exemple “Suis-je bon ? ; Qu'est-ce que la vérité ? ; Les articles de la sencyclopédie sont-ils représentatifs d'une réalité quelconque ?” Et si l'on écoutait les inepties de l'omoplaton assez longtemps sans mourir d'ennui ou de confusion, il nous parlerait de l'allégorie de la caverne.

[modifier] La dite allégorie

L'allégorie de la caverne, est simplement la théorie ultime de la vérité, celle qui permettrait à tout un chacun d'accéder à un état de conscience supérieur et d'éveiller des pouvoirs exceptionnels, comme faire flotter son paquet de chocapics dans les airs pour le verser sans les mains dans son bol de lait. Le problème, c'est que tout ce qu'on en connaît, c'est que la vie est une caverne et qu'il faut en sortir, puisqu'au moment où l'omoplaton allait révéler à Platon comment, Socrate mourut des suites d'une consommation de mort-aux-rats que ce deuxième[8]avait mis là pour tuer les mulots. C'est con.
Mulot.jpg

« Tiens et si je chiais dans ses draps ? »

[modifier] L'iliaque aujourd'hui

L'iliaque humain, fort de son évolution depuis les temps où sa préoccupation principale était “Dois-je vraiment essayer de manger ces tubercules de pomme de terre après que 5 gars sont morts en essayant d'en manger les fleurs, les feuilles, les racines, les tiges, et le vase le contenant ?” se pose depuis le 20e siècle des questions sérieuses telles que “1 et 1 font-ils vraiment 2 ? ; Un biscuit a-t-il du spirit ? ; Qu'est-ce que je suis venu foutre dans la cuisine, déjà ? ; Et si je m'inscrivais à une émission de téléréalité ? ; Pourquoi je ne pourrais pas mettre des chaussettes avec mes sandales ? ; Les juifs ne sont-ils pas finalement une sous-race à exterminer ? ; Et si je pensais au jeu ?”. L'iliaque est de ce fait responsable et coupable du plus grand crime jamais commis contre l'humanité[9]. Par ses questions, il a plus d'une fois influencé l'humanité dans ce qu'elle est devenue aujourd'hui et joue donc un rôle majeur dans chacune des crises qui ont bouleversé celle-ci.

[modifier] Les bons côtés de l'iliaque

Comme tout n'est pas tout blanc ou tout noir[10] dans la vie, l'iliaque a également contribué à des actes bénéfiques pour la race humaine. Par exemple, l'extermination de 6 millions d'êtres humains, l'oeuf au plat, la bande dessinée “Yakari” et la Gare d'Austerlitz sont tous des réponses directes aux questions de l'iliaque.[11]

[modifier] Notes et références

  1. Tu as bien compris que c'était le seul ?
  2. Mais pas pour nettoyer les toilettes
  3. Si tu ne sais pas de laquelle je parle, il y a qu'à demander
  4. L'omoplaton, donc, pour les infirmes intellectuels
  5. Ou plutôt son antisavoir
  6. C'est une sacrée longue phrase avec sacrément beaucoup de virgules
  7. Et de Notes en bas de page
  8. Platon
  9. Oui, le port des sandales couplé aux chaussettes
  10. Mis à part un spectacle d'ombres chinoises
  11. D'ailleurs, ton iliaque vient de te demander si on ne dit pas “toutes des réponses”, mais NON ! Parce qu'on dit UN oeuf. TOC.


À la lecture de cet article
 
2
 
6
 
1
 
0
 
1
 

Ce sondage a été créé le juin 25, 2014 16:55 et 10 personnes ont déjà voté.
La sencyclopédie explore le corps humain
ModeleAnatomie.gif
AnusBarbeBiteBoucheCerveauChatteCheveuClitorisCœurCouilleCulDentDoigtEstomacFesseGlandGros PénisHymenIncisive supérieureJambeLangueMainMoustacheNombrilŒilOnglePénisPhallusPiedPoilPoitrinePubisQueueRaieSangSeinSphincterTesticuleVaginValves nasalesZiziZob

Pour votre santé, jouez avec votre anatomie !


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.


PommierPDN.png  Portail des Sciences de la nature  •  Livres-bibliografia francesco 01.svg  Portail de l'Illittérature

Partage sur...
wikia