Orne

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

l'Orne est un département français sinistré appartenant à la région de Normandie


« Pendant la guerre on a donné les juifs, mais on a jamais donné les bons coins à champignons ! :  »
~ Un ornais à propos à propos de l'amitié franco - allemande

[modifier] L'Orne en quelques mots

Les habitants de l'Orne sont les Ornicars, ils ont la propriété de se rendre invisible quand bon leur chantent...

Parfois on les cherche partout, et c'est de là que vient cette expression hermétique "Mais où est donc Ornicar"

Les habitants de l'Orne habitent dans des ornières. La monnaie là bas est encore le Louis d'Or ou le Reichmark.


Orne.jpg

Ornais mâles typique de la région, arborant le blason de la famille du Seigneur Morel de Flers

La Capitale est Alençon, mais sa capitale culturelle est Saint Denis sur Sarthon où le peuple Dyonisien dit les " Saint Deniois" ont diffusé leur savoir sur bien des hectares.

Les sous-capitales sont : Argentan et Mortagne-au-Perche

On y produit deux magnifiques breuvages à base de pommes, le cidre, faiblement alcoolisé, avec tout pleins de p'tites bulles, contrairement au cidre Breton, celui de l'Orne est un vrai cidre. Et aussi le calvados , qui lui n'a pas de p'tites bulles mais pour compenser ce manque, le calva (on l'appelle aussi comme ça) est fortement, très fortement alcoolisé. Cette boisson porte le même nom que le département situé au nord de l'Orne, également producteur du-dit breuvage, les ornicars l'ont d’ailleurs très mauvaise et sont persuadés (à tort) que celui qui est produit chez eux est le meilleur. Le gibolin est aussi un alcool local qui sert à tout : linge, tâches de gras, bain de bouche, décap'pied et aussi pour la cuisine régionale.

[modifier] Villes

Mortagne-au-Perche: Plus connue sous le nom de la capitale du boudin dont l’évènement immanquable de l'année est bien sûr la célèbre " Foire au Boudin "

[modifier] Développement de l'Orne

L’Orne n’a malheureusement pas connu la révolution industrielle des siècles passés, son niveau de développement est donc resté au Moyen-âge.

Ainsi, si par folie vous décidez de vous rendre dans ce département, préparez-vous en conséquence, car on ne trouve ni EDF et encore moins d’eau courante. Il est de tradition de prendre un bain une fois dans l’année quand les odeurs ne sont plus supportables.

On ne trouve que très peu de chemin pour aller dans l’Orne, pas de route, pas de bitume seulement quelques routes boueuses. Il est impossible de s’y rendre en voiture, une fluctuation magnétique due à l’odeur empêche tous appareils modernes de fonctionner correctement. Il existe néanmoins un service express de calèche si vous êtes pressés, comptez tout de même 2 à 3 mois pour traverser le département.


Calva.jpg

La calvamobile du Conseil Général de l'Orne, et oui car l'eau courante n'existe pas puis celle du puits faut la désinfecter


La monnaie européenne appelée "Euro" n'y est encore que trés peu répandu. Les Ornais préfèrent le troc à cette monnaie "bien diabolique, ma foi" comme disent les anciens, des poullailles ou bien quelques litrons de gniole sont la monnaie d'échange la plus utilisée et surtout la plus appréciée surtout du coté de Saint Denis sur Sarthon

Il existe aucun service public dans l’Orne ceux-ci étant décentralisés dans une région bien moins sauvage. Néanmoins la tête d’un facteur de couleur a été aperçue au bout d’une pique sur la place du village nommé Alençon, croyant une invasion des Sarrasins.


Le tourisme dans l'Orne

Il y plein de choses à voir dans l'Orne : Le Mont St Michel (qui est dans la Manche), Deauville, Trouville et Honfleur (qui sont dans le Calvados)... Sinon, il y a le village de Croute qui est juste à côté de Camembert et puis le musée du Ménil Gondouin avec sa magnifique collection de charrues à mettre avant les boeufs.

Dans l'Orne il y a aussi Domfront et Dompierre, deux villages qui doivent leurs noms à leurs fondateurs : deux frères sud américains Don Front et Don Pierre qui ne sont autres que les cousins du célèbre Don Diégo dé la Véga (alias Zorro, bien sûr)! Mais ils n'ont aucun lien, comme certaines personnes mal renseignées le prétendent, avec Don Jonhson avec qui les deux frères n'étaient pas "amiami".

Autre curiosité, le village de Saint-Fraimbault, qui mérite d'avantage par son fleurissement (4 fleurs), que par sa rivière, la pisse.

D'un point de vu gastronomique, ne passez pas à côté d'un bon "claquos" au lait cru. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser entendre le claquos n'est pas une spécialité mexicaine (comme le tacos) mais un bon vieux camembert de derrière les fagos, euh pardon, les fagots qui vous claque le bec ! CARAMBA ! Dans le genre spécialités mexicaines, on a aussi le calvados (alcool costos de la sierra andainna) et bien sur le jambon à l'os ! Et viva le sous commandant Marcos mais pas les spéculos qui ne sont pas de notre mexique!

[modifier] Language De L'Orne

Authentique avec traduction pour les parigots ou les mayennais ne sachant pas conduire leur bagnole sans permis :

Ornais courant :

" Cha fut men père qu'entrit l' prémi. Nos gens écouotaient après nouos dé d'pis qu'il-avaient rarrivé. J' les vei aco. Men père assis à sa pllèche, sen blâodôt nei eun miot éfalé, sa casquette à visyire dé tcheû ramountée hâot sus ses qu'veus. Ma mère dé d'bouot d'aras la carre dé la tablle, sen devaunté byin agenci sus ses cotillouns d' droguet. Eune môque, no l'érait entendeûe. La couosène 'tait ilo, enter leûs déeus. Eune gamène grosse coume ryin - eune écrêle, coume érait prêchi l'pépé Panyi - heingue dé piâo, qui nouos guettait v'nin d'aveu d's uus neis à mitan évarés. No-z-érait creû qu'ol avait chômé, coume eune quenâle acraunchounée. "


Traduction :

" Ce fut mon père qui entra le premier. Nos parents nous attendaient depuis leur retour. Je les vois encore. Mon père assis à sa place, son blouson noir à demi ouvert, sa casquette à visière de cuir remontée haut sur ses cheveux. Ma mère debout tout contre l'angle de la table, son tablier bien ajusté sur ses jupons de droguet. Une mouche, on l'aurait entendue. La cousine était là, entre eux deux. Une gamine très fluette - une crevette d'eau douce, comme aurait dit Pépé Le Panier - au teint basané, qui nous regardait venir avec des yeux à demi effarés. On aurait dit qu'elle avait manqué de nourriture, comme une enfant arrêtée dans sa croissance. "

Alors quand on vous dit que c'est sous dévelloppé ... ti croâ maint'nant ?


[modifier] Le village de Flers

Le chateau de flers.jpg

Flers est un village dans l’Orne ou la mauvaise odeur culmine,il faut savoir qu’en vieux Français Flers signifie « qui sent mauvais », certaines mauvaises langues pensent qu’il faudrait 99x10⁵⁹ tonnes de produit à chiottes pour rendre l’air respirable pour la majorité de la population hors Flériens. Une curiosité locale, le chateau, construit sur une fosse à purin.

Le Flériens possède un accent horrible qui consiste à avaler le début d'une phrase et accentuer de façon horrible la dernière syllabe du mot de fin de phrase ce qui donne à peu près « J’sais pôôôôôôôô » ou encore «J’suis pôôô contennttt». Il est très difficile pour un non initié de comprendre un Flériens.

Parfois le Flérien s’exile hors de son territoire pour découvrir le monde, mais il est vite perdu et crie au secours « J’rentre à Flerrrsss ».

Flers est aussi connus pour sa boulangerie traditionnel ou le pain est fait a l'ancienne artisanalement, La Mie Caline.

Certains Flériens adore leur pays au point de le faire savoir partout, la plupart des murs de la ville étant tagués au stylo bic "NIQUE LA FRANCE" est la citation la plus en vue. PS: La police local en à déduit qu'il fallait faire de nouvelles infrastructures sociales pour récompenser ces artistes.

Flers dispose aussi du plus grand camping gratuit de France " AIR D'ACCUEIL POUR GENS DU VOYAGE" Hasard ou pas depuis l'ouverture de ce camping, la tuyauterie en cuivre de tous les voisins a disparue..

Le flérien a aussi l'expression "Heulo !", quant il aperçoit une chose qu'il n'a jamais rencontré avant (notamment lorsqu'il visite un autre département que le sien.

Il faut savoir qu'à Flers on a souvent la gueule de bois mais la langue de bois par contre on ne connait pas, en effet cette ville n'est pas conseillée pour les personnes naïves.

Industrie de Flers :

Faurecia : Principal employeur de Flers, équipementier automobile.(C'est toujours une curiosité d'aller visiter cette entreprise, alors que rare sont les automobile dans l'Orne...)

Charal : Il faut bien qu'il vienne de quelque part, le steack haché que vous avez mangé ce midi

Charles Amand : producteur d'andouilles. (Flers n'est qu'a une trentaine de kilomètres de Vire, la capitale des andouilles !)

Roval : la conception, le développement, la fabrication et le conditionnement de tous les produits d'hygiène corporelle et capillaire, de soin et de parfumerie à Marque De Distributeur ou privée. (Les fournisseur extérieur n'ayant plus assez de stock pour fournir les services municipaux de produit à chiotte, il a bien fallu que la ville s'approvisionne quelque part... C'est pourquoi Roval est né !


Dermophil Indien: et oui, c'est près de la Ferté Macé. On vous laisse deviner les composants de ce produits

[modifier] Anecdotes

  • Le carrefour des cinq becs ne doit pas son nom aux cinq rues qui y convergent, mais au nombre de becs de gaz du lampadaire qui s'y trouvaient. (Oui, il y a un lampadaire a cinq becs à Flers !! Ca vaut bien un nom de carrefour !)
  • Les ronds-point carrés de Flers, en partenariat avec les marchant de pneus de Flers !
  • La rue des dames qui pissent, a coté du marché couvert, ainsi nommé en raison du manque de latrines dans cette ville.
  • Dans l'Orne y'a pas de numéros pour les adresses, tout le monde habite "le bourg, 61---" ce qui décontenance beaucoup les téléopérateurs qui vous téléphonent toujours au moment où vous mangez vos brochettes de tripes (spécialité du sud de l'Orne)et qui sont en Afrique du Nord ou en Roumanie et qui découvrent que là c'est pas mieux que chez eux...

[modifier] Célébrités

  • François MOREL qui r'présente bin son départ'ment et qui v'in du côté d'Flers, bon diou !
Cher aimant.gif
Départements de France

Les liens en gras
sont des articles venus des États-Unis de qualité

IndreEtLoire aimant.gif

01 Ain
02 Aisne
03 Allier
04 Alpes-de-Haute-Provence
05 Hautes-Alpes
06 Alpes-Maritimes
07 Ardèche
08 Ardennes
09 Ariège
10 Aube
11 Aude
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
15 Cantal
16 Charente
17 Charente-Maritime
18 Cher
19 Corrèze
2A Corse-du-Sud
2B Haute-Corse
21 Côte-d'Or
22 Côtes-d'Armor
23 Creuse
24 Dordogne
25 Doubs
26 Drôme
27 Eure

28 Eure-et-Loir
29 Finistère
30 Gard
31 Haute-Garonne
32 Gers
33 Gironde
34 Hérault
35 Ille-et-Vilaine
36 Indre
37 Indre-et-Loire
38 Isère
39 Jura
40 Landes
41 Loir-et-Cher
42 Loire
43 Haute-Loire
44 Loire-Atlantique
45 Loiret
46 Lot
47 Lot-et-Garonne
48 Lozère
49 Maine-et-Loire
50 Manche
51 Marne
52 Haute-Marne
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse

56 Morbihan
57 Moselle
58 Nièvre
59 Nord
60 Oise
61 Orne
62 Pas-de-Calais
63 Puy-de-Dôme
64 Pyrénées-Atlantiques
65 Hautes-Pyrénées
66 Pyrénées-Orientales
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
69 Rhône
70 Haute-Saône
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
73 Savoie
74 Haute-Savoie
75 Paris
76 Seine-Maritime
77 Seine-et-Marne
78 Yvelines
79 Deux-Sèvres
80 Somme
81 Tarn
82 Tarn-et-Garonne
83 Var

84 Vaucluse
85 Vendée
86 Vienne
87 Haute-Vienne
88 Vosges
89 Yonne
90 Territoire de Belfort
91 Essonne
92 Hauts-de-Seine
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne
95 Val-d'Oise
96 Sambre-et-Meuse

Départements d'outre-mer :
971 Guadeloupe
972 Martinique
973 Guyane
974 Réunion
976 Mayotte

Collectivités d'outre-mer :
975 Saint-Pierre-et-Miquelon
984 Terres australes et antarctiques françaises
986 Wallis-et-Futuna
987 Polynésie française
988 Nouvelle-Calédonie

Qu'avez-vous pensé de l'article "Orne" ?
 
47
 
93
 
44
 
8
 
4
 
13
 

Ce sondage a été créé le octobre 12, 2007 14:03 et 209 personnes ont déjà voté.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia