Origines sublimes et explication du mot "Perrier"

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Cette page appartient désencyclophilippeperrier, que seule une désencyclopédie pouvait accueillir, ses concurrents sur le marché n'étant ni assez intelligents, ni assez sérieux.

N'hésitez pas à consulter la page mère pour prendre conscience de la merde dans laquelle vous vous êtes mis en vous lançant dans un sujet aussi vaste.

[modifier] Origines sublimes et explication du mot "Perrier"

[modifier] "Perrier", mot corse suprême, dixit Philippe Perrier, de la langue suprême dixit les Corses

"Perrier" est un mot issu de la plus belle langue du monde, le Corse, dixit les Corses, qui ont toujours raison, sauf quand ils ont tort ou qu'on ne sait pas s'ils ont raison ou pas, qu'on s'en branle ou qu'il y a un film de cul à la télé.

"Perrier" en Corse, signifie littéralement et très précisément "sauvé des eaux minérales gazeuses qui rendent fou et font de petites bulles sont plus agréables au palais que les bulles de Badoit, Coca, Fanta, Orangina et tous celles des concurrents du Perrier sur le marché des eaux minérales".

[modifier] "Perrier", repris dans toutes les langues, jalouses de la langue corse

[modifier] "Perrier", chez nos amis les Juifs

En hébreux, par exemple, il devient "Moïse", déformation de "mouise", c'est-à-dire "merde", car Philippe Perrier, après avoir été sauvé des eaux, est allé faire un gros caca, il en avait bien besoin. Mais en hébreux, "Moïse" veut simplement dire "sauvé des eaux", preuve dixit les Corses, que l'hébreux ne vaut pas un pet de mouche par rapport au Corse, seule langue digne d'attention (vous avez d'ailleurs remarqué que je mets une majuscule à Corse mais pas à hébreu, c'est fait exprès !), les Corses respectant toutefois le Sindarin, le Quenya et le Khüzdul, d'autant plus passionnant qu'il est rudimentaire, un langage nain, en somme.

[modifier] "Perrier", chez nos amis les Chinois

En chinois, Perrier devient "Tchouang Tseu", mot qui tente de reproduire l'éternuement de Philippe Perrier après avoir bu autant d'eau gazeuse. Tente sans y parvenir, bien entendu car le mandarin est une langue inférieure au Corse, dixit les Corses. Il faut noter aussi que le meilleur commentateur français de Tchouang Tseu a choisi comme pseudonyme Jean-François "Billeter" en hommage aux bulles (traduites par la métaphore des "billes") infiniment parfaites de l'eau de Perrier ("ter", c'est-à-dire "trois" étant dans la culture occidentale un symbole absolu de perfection. Cf. sur ce point la théologie dite du "Mystère de la Trinité" selon lequel, comme le résume la formule consacrée "Dieu et Dieu font trois".) Mais c'est assez sur ce point, sauf si vous avez envie d'enrichir la page bien entendu.

[modifier] "Perrier", chez nos amis les Français

En français, "Perrier" devient un nom de métier. Le "Pierrier", celui qui s'occupe de la pierre, comme le charpentier s'occupe de la charpente, le guichetier du guichet ou le bouchetier des bouchées à la reine. Comme les Français sont de gros glandeurs, ce que toute la communauté internationale reconnait, unanimes, ils renoncèrent à prononcer la diphtongue et Pierrier devient Perrier, preuve, dixit les Corse, que le Français est inférieur au Corse, où Perrier, par opposition, se dit Perrier, ce qui n'a rien à voir. Il faut également voir dans ce "tailleur de pierre" une métaphore (puisque les Français sont frileux, l'humanité est unanime sur ce point, est que lorsqu'il fait frisquet, leur chérie leur dit systématiquement : "Mon cœur, il fait froid, mets ta phore.")

[modifier] "Perrier", chez nos amis les industriels

En industriel, "Perrier" de dit "Pschitt". Jacques Chirac, par exemple, grand industriel, a déjà utilisé pour contrer ses accusateurs la défense Perrier, qui a aussi été déclinée aux échecs. Et son "pschitt" laché devant les caméras de la France entière doit naturellement être interprété comme un hommage à la pensée de Philippe Perrier.

[modifier] "Perrier", chez nos amis les Koalas

En Yakoala, la langue koala, "Perrier" devient "oouuuuuuaaaaaaaaaaaa", ce qui est très délicat à interpréter car en Yakoala, langue de ces philosophes qui dorment vingt heures par jour, tout devient "oouuuuuuaaaaaaaaaaaa". Il faudrait demander aux Corses, qui sont tous trilingues Corse-Français-Yakoala, mais, en ce moment, ils font tous la sieste ou sont en train de jouer à la pétanque. Repassez plus tard et n'oubliez pas de cliquer sur les panneaux de pub pour enrichir Désencyclopédie.

[modifier] C'est cool désencyclopédie : on peut créer autant d'arborescences à la con qu'on veut sans même avoir besoin de les remplir.

Qu'avez-vous pensé de l'article "Origines sublimes et explication du mot "Perrier"" ?
 
4
 
6
 
5
 
0
 
1
 
2
 

Ce sondage a été créé le mai 7, 2007 06:35 et 18 personnes ont déjà voté.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia