Orgasme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Un orgasme est un orgue programmable en assembleur (orgue ASM), dans lequel on introduit le code de la manière suivante :

CarltonOrgasme.gif

Une soirée normale au Carlton de Lille. Vue d'artiste.

  • 0 signifie la bite[1] dehors.
  • 1 signifie la bite dedans.

La succession des entrées et sorties, ainsi que leur rythme ou leur vitesse permet à l’orgue de jouer de la musique.

Par extension, ce sont les bruits entendus lors de l'intrusion de l'objet en question, et surtout le point d’orgue du morceau, parfois appelé climax.

[modifier] Les différents types d'orgasme féminin

Il existe différents orgasmes féminins, tels que :

  • l'orgasme positif : "Oh oui! Oh oui!"
  • l'orgasme négatif : "Oh non! Oh non!" (Courant en cas de viol[2])
  • l'orgasme faux-négatif : "Oh non ! Oh non !" à prendre pour un "Oh oui! Oh oui!"
  • l'orgasme divin : "Oh mon dieu!" ("Oh Chuck!" fonctionne aussi)
  • l'orgasme simulé, exemple : "Oh Toi"


[modifier] Le saviez-vous ?

L'orgasme, qu'il soit masculin ou féminin, est souvent accompagné d'une éjaculation. Si la majorité des femmes éjaculent directement dans leur vessie, certaines d'entres elles, appelées femmes fontaines, peuvent littéralement vous exploser au visage ! Cette réaction incroyable et extrêmement dangereuse n'est pas à prendre à la légère. La science rapporte de nombreux cas de défigurations, d'amputations partielles ou totales, mais aussi de surdité voir de brûlure[3].

Le savant Érasme à été le premier à avoir expliqué ce phénomène en redémontrant la relation liant la femme au verre d'eau.

« SPLASH ! SPLASH-SPPPPLIISHHHHH ! Spppppliiiiissssssssshhhhhhhh ... Splishh ... ploc ploc ploc.  »
~ La femme d'Érasme, lui donnant par la même occasion l'inspiration pour ses recherches.


[modifier] Mythes associés


[modifier] Références

  1. A ne pas confondre avec un Byte ! Qui est un paquet de huit bites !
  2. Certains chercheurs prétendent que l'orgasme négatif n'est pas un orgasme mais DDSK affirme que si ! Qui croire ? Je ne sais pas...
  3. Quand la femme concernée est à la fois Fontaine et Chaudière
  4. Sauf dans mon cas, évidement.
Partage sur...
wikia