Optimisme

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
Lilly1

Si vous croyez avoir un jour droit à ça, vous êtes à la bonne place. J'ajouterais que vous êtes sérieusement atteint.

« Ah, voilà que s'annonce une très bonne journée ! »
~ Oussama Ben Laden à propos du 11 septembre 2001
« Les optimistes pensent que notre monde est le meilleur possible, les pessimistes savent que c'est vrai ! »
~ Oppenheimer

L'optimisme est la faculté vous amenant à considérer comme possibles de faux espoirs. En étant optimiste, vous allez en effet croire que chaque problème vital s'arrangera par la suite, comme ça, tout seul, alors que tout le monde sait que la vie, c'est pas comme dans les films.

Savoir ce qu'est l'optimisme, c'est savoir l'éviter, et ainsi accepter la réalité. Accepter la réalité, c'est être doué d'une forte raison, c'est donc être intelligent. Cependant, n'oubliez pas que demain vous serez probablement de nouveau con.

Qu'est-ce que l'optimisme ?

La mise en scène est probablement le meilleur moyen de vous rendre compte de ce qu'il faut éviter de faire face à ses problèmes. Placez-vous donc dans votre train-train habituel. Vous vous réveillez à la sonnerie du réveil. Si à cet instant vous vous dites :

— Ah ! Quelle belle journée en perspective ! Je vais sûrement avoir enfin la promotion dont je rêvais. Vivement que j'arrive au boulot !

C'est que vous êtes optimiste. Vous croyez vivre au pays des Bisounours, et rejetez le fait acquis que l'existence correspond plutôt à l'enfer et ses succubes. Donc, vous vous levez. Vous allez prendre votre douche, vous disant :

— Sapristi ! Cette douche va me faire le plus grand bien ! Je vais péter le feu, et en plus je vais sentir bon !

Ne vous méprenez pas. Acceptez le fait que vous n'aurez peut-être pas d'eau chaude. Pire, vous pourriez glisser sur du savon, et vous briser le crâne contre le robinet. Vous vous retrouverez alors là, gisant comme un rat mort dans votre sang, atteint d'une commotion, sans que personne ne puisse vous venir en aide : vous vous traînerez alors difficilement jusqu'à votre téléphone afin d'appeler le SAMU, si bien sûr vous êtes encore capable de parler.

Admettons que vous ayez survécu à votre douche. Votre café est prêt, ainsi que vos croissants (chance, il en restait). Au moment de porter le breuvage toxique qui fait la honte de notre pays fasciste à vos lèvres, imaginons que vous vous disiez :

Mon Dieu ! Un café le matin fait partie des plaisirs de la vie ! Que j'ai hâte de le déguster.

D'une, vous allez vous brûler les lèvres, de deux, vous allez avoir mal à l'estomac.

Comprendre l'optimisme

Non ? Eh bien c'est une matinée qui sort de l'ordinaire. Ce ne sera pas faute d'avoir accepté le destin en face. Ce destin narquois qui ne veut que votre mort. Puisque oui, nous allons tous mourir, préparez-vous-y. Autant l'accepter.

— Palsambleu ! La circulation doit être fluide à cette heure, je suis en avance ! Autant prendre ma Z4 décapotable, un superbe soleil s'annonce.
11476980283traffic

Faudrait pas rêver !

Avez-vous cru une seule seconde que vous aviez raison ? Inutile de sortir ces lunettes de soleil qui seront sûrement la raison pour laquelle tout le monde va se foutre de vous dans la rue. Vous aurez l'air ridicule, elles ne vont pas avec votre tête. Et la circulation ? Pouah ! Aussi fluide que des neurones dans le cerveau d'un con.

Ok, ok, j'ai eu tort. Vous êtes effectivement arrivé en avance. Dans le hall du building où vous travaillez (qui ne demande qu'à s'écraser sur le coin de votre gueule), vous croisez Bernard, qui bosse au secrétariat. Admettez qu'il vous déteste, et tentera de récupérer votre boulot une fois que vous serez dans une période trouble.

— Saperlipopette, Bernard ! Que je suis heureux de te voir ! Comment va ta femme, comment vont tes enfants ?
— Très bien, très bien, mon cher. Tu as eu raison de me dire d'espérer, le cancer qui rongeait les seins de Julie a été éradiqué. Je suis si heureux. Je ne te remercierais jamais assez de m'avoir fait croire en des jours meilleurs.
— Ce n'est rien, crois bien que ton bonheur est en tête de mes priorités.

Comprendre l'optimisme, c'est comprendre qu'un truc pareil, ça arrive une fois sur un milliard. Il a eu de la chance, votre collègue. Il aurait mieux valu qu'il s'attende à ce que son aimée meure dans d'atroces souffrances, rongée par l'un des nombreux fléaux de Dieu. Ce Dieu qui nous a donné la vie pour pouvoir mieux nous la reprendre, tout bon fils de pute qu'il est.

Savoir utiliser l'optimisme

325101

La preuve que l'optimisme est nocif : il est mort !

Admettons que votre ascenseur ne s'écrase pas et que vous arriviez indemne à votre bureau. Vous croisez Marie-Josette, la superbe secrétaire que vous dragouillez sans relâche depuis trois ans. Si vous pensez ceci :

— Diantre ! Après tant d'années d'efforts soutenus, il ne manquerait point que je lui demandai de m'accompagnâsse lors d'une charmante soirée. Nous pourrions nous restaurer, discuter dans un cadre enchanteur. Puis, je la raccompagnerai chez elle, et l'embrasserai sans qu'elle ne fasse quoi que ce soit pour m'en empêcher vu qu'elle en mourra d'envie. Puis elle m'invitera à monter chez elle et nous ferons l'amour.

Redescendez sur Terre, mon vieux ! Si elle a accepté de vous parler et de vous fréquenter tout ce temps, c'était par pure pitié. Elle est autant attirée par vous sexuellement qu'elle le serait par un cadavre putréfié dans une rue boueuse de Pyongyang. Allez-y, lancez-vous pour voir.

— Marie-Josette, vous semblez radieuse en ce matin charmeur. Quel dommage que vous ne sachiez pas choisir votre parfum !

Voilà, très bien, ça va couper court ! En plus avec ce grand rire que vous avez lancé, elle aura honte. Vous avez enfin compris que...

— Rooh, arrêtez, taquin ! Hu hu hu hu !

Euh... C'est marrant, je m'attendais pas à ça. C'est stupide une fille en fait. Et c'est quoi cette petite tape sur le bras qu'elle vous a lancée ? Surtout, ne lui proposez pas de sortir avec vous. Ne restez pas ainsi, la tête dans les nuages.

— Voudriez-vous m'accompagner lors d'un dîner demain soir, vers huit heures ?
— Très bien. Vous avez mon numéro, alors vivement demain !

Eh mais quand est-ce que vous accepterez que la vie est monstrueuse et meurtrière ? Cessez de vous créer des faux espoirs, à moins que vous aimiez à ce point la déception. Ah, voilà votre patron. Si vous étiez optimiste, vous vous seriez dit qu'il allait vous proposer une augmentation.

— Ah, vous voilà ! Vous êtes en avance, en plus ! Je vous propose une augmentation !

Acceptez que votre patron soit très con et incompétent. Comment a-t-il pu vous augmenter ? C'est quelque chose qui atteint très profondément la psyché humaine, un espoir déçu. Veillez désormais à ce que vous gardiez toute votre stabilité mentale. Savoir utiliser l'optimisme, c'est également savoir comment ne pas l'utiliser.

Qu'apporte l'optimisme ?

Vous voilà à la pause déj. La bouillie infâme qui vous est servie ne contient certainement pas de viande. Soyez préparé à l'idée que les petites boules molles soient des boyaux de rat compacts. Acceptez le fait que l'optimisme vous tuera : la tristesse psychologique que vous éprouverez une fois rejeté de la table où les autres employés sont assis vous restera en tête pendant plusieurs jours. Évitez de prendre le risque. Ne demandez pas à pouvoir vous asseoir. Ah ouais, vous demandez carrément pas, vous vous asseyez, hop ? DEBOUT !

— Quelle joie de vous voir à notre table !
— Doux seigneur, c'est moi qui suis honoré de votre présence, c'est bien pour cela que me voilà me restaurant avec vous.
— Votre bonne humeur et votre optimisme font de vous la personne la plus appréciable de cette société, sachez-le.

Quelle bande d'hypocrites ! N'espérez pas que cela sera comme ça toute votre carrière. Ils n'hésiteront pas à vous planter un couteau dans la colonne vertébrale dès que vous aurez le dos tourné. Admettez qu'ils font des fêtes sans vous, et qu'ils font des gang-bang monumentaux avec Marie-Josette. Tiens parlons-en de cette salope. Ça vous dit une petite ellipse ?

Mlle Agnès
Mademoiselle Agnès s'écrie :
ELLIPSE !

Vous êtes à la soirée avec cette pute de secrétaire. Vous croyez qu'elle apprécie ce dîner ?

Marie-Josette : J'apprécie ce dîner.

Grosse hypocrite de merde. Elle a passé des soirées mille fois meilleures que celle-ci.

Marie-Josette : Cette soirée est mille fois meilleure que toutes celles que j'ai passées en compagnie d'un homme !

Vous voyez à quelle point elle ment facilement ? N'espérez surtout pas qu'elle commence à vous faire du pied.

Marie-Josette : Oups, on dirait que je commence à vous faire du pied !
Vous : Je vous dépose chez vous ?

D'accord, d'accord ! Ça fait deux jours que vous aviez toutes les raisons du monde pour être optimiste ! Mais ça va s'arrêter MAINTENANT ! DANS LA VOITURE !

Conclusion

Ah, ben vous voyez ! J'entre dans la nouvelle partie, et elle est plus là ! Elle a demandé à ce que vous la déposiez car elle trouvait que vous puiez de la gueule ? En tout cas, je la vois plus à la place du mort. Dommage, vous auriez bien aimé qu'elle vous suce pendant que vous conduisiez, avouez ?

C'est quoi ces bruits ? Aaaah, elle est toujours là. Je la voyais plus parce qu'elle s'était penchée. AH LA SALOPE ! J'y crois pas. C'est pour s'excuser de ne pas passer le reste de la soirée avec vous ?

Marie-Josette : Fais-moi l'amour anal.
Vous : Oké !

C'EST UN HOMME ! J'EN SUIS SÛR ! IL A JUSTE RENTRÉ SON ZIZI COMME UN GANT POUR QUE ÇA FASSE COMME UNE CHATTE !

Marie-Josette : Dis, il est pas un peu médisant ton narrateur ?
Vous : Faut l'excuser, il a jamais eu d'amis. Mais il a un bon fond.

Ah c'est sympa.

Mais bon, au point où j'en suis... Je vais sûrement me faire virer. Vu les statistiques, ma mère ou mon père va mourir demain. Et que dire de ce monde corrompu, crée par les hommes, ces fous ? Il finira un jour, et bien plus tôt que vous ne vous y attendez. Autant prendre de l'avance.

Pendu

BONNE JOURNÉE LES ZOUZOUS !

Qu'avez-vous pensé de l'article sur l'optimisme ?
 
42
 
15
 
5
 
4
 
0
 
12
 

Ce sondage a été créé le octobre 5, 2008 11:35 et 78 personnes ont déjà voté.


GoodJob
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Autres langues
wikia