Onymie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

L'onymie est l'ensemble des procédés lexicaux permettant d'établir les relations sémantiques entre des mots. Il en existe plusieurs dérivées, des plus courantes (comme la synonymie, l'antonymie ou la gastronymie) aux plus obscures, pour lesquelles seule une recherche approfondie dans les tréfonds de la connaissance pourra confirmer l'indéniable inutilité.

La suite de cet article liste les différentes onymies que l'on peut rencontrer (ou pas) dans la vie quotidienne et en explique le sens et l'art de les manier.

Synonymie

La synonymie est un rapport, un lien, une interdépendance de proximité, contiguïté, parenté sémantique entre des mots, termes, dénominations ou des expressions, élocutions d'une même langue, dialecte, jargon. La proximité sémantique, linguistique, sémasiologique indique, expose, dénote, démontre qu'ils ont des significations, des définitions, des sens très semblables, équivalents, identiques.

Searchtool.jpg Règle :

  • A est un synonyme de B si
    • A et B ont des significations identiques.

Ici, il est possible, facile, imaginable de remarquer, constater, observer que l'utilisation, l'usage, l'emploi abusif, exagéré, immodéré, démesuré, prohibitif, insensé, outrancier de synonymes déclenche, entraîne, occasionne l'agacement, l'ennui, l'emmerdement quasi-immédiat du lecteur. Ainsi que du rédacteur.

Antonymie

Nuvola apps important.png
Faites attention !
L'antonymie n'a aucun rapport avec la ville d'Antony ni avec Anthony Kavanagh

L'antonymie est une relation et pas une disconvenance sémantique entre deux mots (et non pas de deux non-termes) dont les non-désignifications diffèrent et donc ne correspondent pas, d'un point non-linéaire de vue sémantique.

Searchtool.jpg Règle :

  • A est un antonyme de B si
    • A et B ont des non-contresens qui ne sont pas non-opposés.

L'usage abusif d'antonymes est très apprécié par les politiciens et/ou les journalistes afin d'allonger considérablement leurs phrases dans le but de se donner un « style ».

Exemples

« Un non-désaccord n'est pas impossible »
~ Jacques Chirac à propos d'un accord possible
« Cette œuvre non-insignifiante du cinéma insonore n'est pas dépourvue de thèmes non sans-intérêt »
~ Un journaliste à propos d'un film muet pas trop mal

Homonymie

L'homonymie haie une relation sémantique antre d'eux thermes, lesquelles ont une orthographe différente met une prononciation identique. Il vient du latin homo, signifiant « qui aime cliquer les liens gay sur les sites pornos »

Searchtool.jpg Règle :

  • A est un homonyme de B si
    • A et B son dés maux qui ceux dix pareil met s'écrivent pas dû tous deux la même façon.
LRuquier.JPG Laurent Ruquier dit :
L'homonymie est aussi la façon de nommer toutes les pratiques sexuelles spécifiques à l'homosexualité comme le 3cocks2ass, le shitbukkake ou encore le headfucking mon préféré. N'est-ce pas Steevy ?


Paronymie

La paronymie est une fellation relation lexicale qui pourtant porte entre démodant deux mots dont l'essence les sens sont différents mais dont l'écriture et/ou la prolongation prononciation sont fort broches proches.

Searchtool.jpg Régle :

  • A est un paronyme de B si
    • A et B ont des autographes orthographes s'assemblant se ressemblant.

Attention : depuis les réformes d'orthographe de 1990, le mot hélicoptère n'est plus un paronyme de plante, le h ne s'aspirant plus.

Antoparosynohomonymie

Question.png
Saviez-vous que...
… l'antoparosynohomonymie fait partie avec la synoparohomoantonymie et la homoparoantosynonymie d'un ensemble de figures de style très ennuyantes ?

L'antoparosynohomonymie en plus d'être assez chiante à écrire, est la relation sémantique entre deux termes, telle que l'un s'épelle de même manière que l'équivalent significatif du paronyme de l'inverse sémantique de l'autre. En d'autres termes, un mot est antoparosynohomonyme s'il se prononce de la même façon que le synonyme d'un équivalent orthographique approximatif du contraire d'un autre. La règle suivante clarifie les choses.

Searchtool.jpg Règle :

  • A est un antoparosynohomonyme de B si
    • A possède une interprétation en alphabet phonétique du substitut linguistique d'un doublet graphique sensiblement analogue à l'opposé sémiotique, similaire à B.

La définition exacte scientifique, bien qu'assez compliqué est : « L'antoparosynohomonyme est l'antonyme du paronyme du synonyme de l'homonyme d'un mot »

Des études scientifiques récentes auraient remis en cause l'utilité et l'intérêt de l'antoparosynohomonymie. Cette science bien qu'assimilée dans le contexte littéraire demande cependant une certaine maîtrise du vocabulaire. Une de ses principales utilisations dans la recherche a été la création d'un algorithme de cryptage de données dans la sécurité informatique. Cependant, aucun procédé de décryptage n'a encore pu être mis au point à l'heure actuelle.

Exemples et explication

gourmet, indigne, non-chaise et anti-balustrade sont des antoparosynohomonymes du mot mère

Construction des antoparosynohomonymes du mot mère
mère
Homonymes
mairemer
Synonymes
chefmagistratocéangouffre
Paronymes
chaisebalustradeséantgoinfre
Antonymes
non-chaiseanti-balustradeindignegourmet

Éponymie

Roch-voisine-vanessa.jpg

Roch Voisine et son album éponyme

L'éponymie est le fait de « donner un nom de poney » à quelque chose. Le quelque chose ainsi ridiculisé s'appelle l'éponyme (exemples : Kevin, Vanessa ou Zonork). Le mot vient du grec epônumos, signifiant « qui est inutile et envahissant ».

Searchtool.jpg Règle :

  • A est un éponyme de B si
    • A est un mot que ta petite sœur émo de 14 ans a employé hier soir pendant le repas à la place de B.


Éponymie d'expression

Ci-dessous, une liste non-exhaustive d'éponymie d'expressions de la vie de tous les jours :

« Bien le bonjour. Je suis fort aise de vous rencontrer »
« kikoo! »
« Vos propos désopilants déclenchent en moi une hilarité sans mesure »
« lol »
« Ce quartet allemand m'inspire une profonde frénésie que je ne saurais contenir »
« Koman C trO bi1 Tokio Hotel mdr Jlé kiFF a mor!! »
« Ce membre du corps enseignant extériorise quelque animosité qui me révulse singulièrement »
« t1 tRO relou le prof 2 math kel BATAR va! »


Searchtool.jpg Vous n'êtes pas invité à allonger cette liste. Ça te démange, petit salopiot va !


Holonymie

L'holonymie est une science des mots très mal connue et très chiante, dont on se fout éperdument.

Nawakonymie

La nawakonymie est la reproduction collaborative du porc dans une couchette simiesque, si un babouin mâle incompétent en sédimentologie est illusoirement lié à une mini-souche de platane décomposé par les principes d'une porte de prison. La présence ou non de caractères terminaux rudimentaires dans la banane landaise prouve donc fortement l'attirance édulcorée des races mélioratives dans un espace congolais d'atterrissage urbain. Le mot vient du patois hermaphrodite norrois nawakïlehtfuus, signifiant n'importe quoi.

Searchtool.jpg Règle :

  • A est un nawakonyme de B si
    • A et B n'ont strictement aucun rapport entre eux.

Un dictionnaire sur la nawakonymie est proposé chez Larousse : Le grand Larousse des nawakonymes pour les personnes âgées. 17 volumes de 7000 pages chacun, disponible au prix de 249,99 € seulement.

Schtroumpfonymie

La schtroumpfonymie est une schtroumpf qui permet d'établir des relations schtroumpfiques entre des termes plus au moins schtroumpfés, si au moins l'un d'entre eux schtroumpfe l'inverse de son équivalent schtroumpfesque. C'est une science très controversée en littérature moderne, où les partisans du gargamélisme (comité anti-schtroumpf) y accusent le manque de schtroumpfitude.

Searchtool.jpg Régle :

  • A est un schtroumpfonyme de B si
    • A et B schtroumpfent des schtroumpfs entre eux.

Attention cependant : le novice pourrait y comprendre une certaine ambivalence entre les schtroumpfs, ce qui n'est absolument pas le cas. Ainsi « J'ai schtroumpfé de la salsepareille hier soir » n'est pas équivalent à « J'ai fumé du schtroumpf hier soir » (et encore moins à « J'ai schtroumpfé du schtroumpf hier schtroumpf »)

Hyperonymie

L'hyperonymie est la relation sémantique hiérarchique et intrinsèque d'un lexème paradigmatique équidistant à son antanaclase surjective, à un autre terme linguistiquement péremptoire selon laquelle l'extension parallèle du premier terme médian de la suite des dérivés sémiotiques, plus généralement divisée en sous-sections syntagmatiques distinctes, englobe l'extension du second, plus spécifique et dans une moindre mesure, graduellement asymptomatique.

Searchtool.jpg Pour les lecteurs néophytes qui ne comprendraient pas le sens de certains mots dans le paragraphe précédent, voici un petit lexique :

  • terme : nom m, mot
  • englober: verbe tr, réunir plusieurs choses ou plusieurs personnes pour en former un tout
  • moindre: adjectif mf, plus petit
Hyperonymie-schema.png

Un schéma récapitulatif conforme à la norme ISO1274

Il a été jugé bon ici de pas inclure d'exemples, qui alourdiraient inutilement cette rubrique, la définition étant évidemment triviale.

Sodonymie

La sodonymie, du grec sodômiis, signifiant « qui aime faire des saloperies avec son papa », est la relation sémantique entre un mot ou expression avec son équivalent littéraire grossier, déplacé et/ou immoral.

Searchtool.jpg Régle :

  • A est un sodonyme de B si
    • A fait dégobiller ta salope de grand-mère à la place de B.


Exemples

Voici un extrait de « Le corbeau et le Renard » des Fables de La Fontaine traduit avec des équivalents sodonymes :

   
Onymie
Maître Corbeau, sur un arbre perché
   
Onymie
   
Onymie
Philibert, un enculé de bourgeois de merde était en train de se masturber,
   
Onymie
   
Onymie
Tenait en son bec un fromage.
   
Onymie
   
Onymie
Dans du fromage fait de sperme d'une dizaine de transsexuels péruviens,
   
Onymie
   
Onymie
Maître Renard, par l'odeur alléché,
   
Onymie
   
Onymie
Quand Fatima, grosse pute coprophile attirée par la puanteur rectale du piaf
   
Onymie
   
Onymie
Lui tint à peu près ce langage :
   
Onymie
   
Onymie
Beugla de sa grosse gueule de suceuse, postillonnant la merde fraiche :
   
Onymie
   
Onymie
"Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau.
   
Onymie
   
Onymie
"Hey ! Raclure de tafiolle congénitale qui dépucelle des ours à la hache.
   
Onymie
   
Onymie
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
   
Onymie
   
Onymie
T'as l'air d'avoir des bonnes grosses couilles remplies de foutre gluant !
   
Onymie
   
Onymie
Sans mentir, si votre ramage
   
Onymie
   
Onymie
Si ta queue de poney à la verge saillante est aussi large et longue
   
Onymie
   
Onymie
Se rapporte à votre plumage,
   
Onymie
   
Onymie
Que ton bras ruisselant de déjections intestinales diarrhéiques
   
Onymie
   
Onymie
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois. "
   
Onymie
   
Onymie
Je serais d'avis que tu me la colles bien profond dans la gorge."
   
Onymie

Petit jeu

Question.png
Saviez-vous que...
…l'expression « Saviez-vous » est la seule qui ne soit pas saviévonyme d'elle-même ?

Un exobiogérontolaryngonyme de putrescent se cache dans ce texte. Sauras-tu le retrouver ?


Logolangue.png  Portail des langues

Qu'avez-vous pensé de Onymie ?
 
29
 
39
 
4
 
2
 
3
 
3
 
5
 

Ce sondage a été créé le février 7, 2009 23:57 et 85 personnes ont déjà voté.


GoodJob.gif
Cet article a failli être élu au Best Of de la Désencyclopédie.
Si vous l'avez adoré, vous pouvez encore relancer le débat.
Partage sur...
wikia