Normandie

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

La Normandie est une région de France très verte avec plein de vaches qui broutent dans les prés, d'étudiants chinois qui squattent les transports en commun (voir Caen), d'usines qui polluent (voir Le Havre) et... de rien (Alençon). La Normandie est connue pour son Camembert, son cidre, ses paysans zoophiles, son Calva et son faible taux d'immigrés (trop humide).

[modifier] Démographie

Il y a deux types d'habitants en Normandie : Les normands/normandes et les bœufs/vaches. Les Normands vivent dans des maisons blanches avec des traits noirs mais pas en crème ni chocolat. Les bœufs, quant à eux, vivent dans des pâtures. Une pâture est constituée d'un ciel, d'une barrière et d'herbes. Le jour, les vaches et un normand sont dans la pâture. La nuit, le normand est dans la maison et les vaches dans l'étable. Des fois, une vache ne rentre pas à l'étable mais à la maison dormir avec le Normand. Dès lors, on l'appelle une Normande.

Les Normands sont tous très économes. Tout luxe[1] est pour eux superflu. Ils peuvent aussi avoir le sens de l'humour à défaut de celui de l'accueil. Les normands les plus célèbres sont Guy Roux, Picsou et Guillaume le Conquérant. Ils ont d'ailleurs connu plusieurs invasions dont celles des vikings (du 8e au 11e siècle), des Anglais (une colonie normande qui a mal tourné) (11e siècle), des américains (1944) et des parisiens (tous les étés).

Il existe des Fêtes de la pomme où les Normands se remplissent le ventre de tripes et de calva. Au passage, ils en profitent pour cramer les quelques Bretons égarés de l'autre côté du Couesnon après les avoir arrosés de calva. C'est ainsi qu'est fait le boudin noir (ou sarrasin).

[modifier] Villes principales

Caen, qui est la capitale (celui ou celle qui dit que c'est Rouen ou Le Havre se prendra un parpaing dans la tronche). On y trouve entre autres des étudiants chinois, des vaches catholiques et de l'herbe plus verte que verte que les Caennais aiment bien rouler et mettre dans leur bouche.

Rouen, qui est la capitale du barbecue où est sacrifiée chaque année une jeune jouvencelle en la mémoire d'une crémation célèbre. Sinon on n'y trouve rien d'intéressant à part des fenêtres assez hautes pour se suicider.

Le Havre, capitale du CO2, des mouettes, principal nid industriel de Normandie et source principale de cancer dans la région. Elle est exclusivement peuplée de dockers alcooliques.

Vimoutiers avec son célèbre musée du claquos camembert et sa moyenne de vie atteignant les 120 ans.

Périers-sur-le-Dan qui est un trou sans fond où on jette nos objets inutiles. La légende prétend que des humains y vivraient mais aucun explorateur téméraire s'est risqué à explorer ce village atypique.

Morteaux-Couliboeuf pour son inexactitude spatiale et les chances peu probable de trouver ce "p'tit patelin" comme disent les habitués du bar "La vache boiteuse".

Cherbourg, un petit hameau difficilement trouvable à moins de bien s'éloigner des routes et de couper à travers les forêts. Le vent y est si fort qu'il risque de vous provoquer une calvitie prématurée (et là le sexe ne change rien).

Bordeaux qui n'a rien à faire dans cette liste.

[modifier] Tourisme

Raffinerie Total.jpg

Ci-dessus : la raffinerie TOTAL. Les aficionados de tourisme industriel se délecteront de l'odeur prégnante d'œuf pourri qui embaume le Havre et ses alentours

Un seul endroit touristique notable : le Mont-Saint-Michel, qui a été donné aux Normands par les Bretons par pitié pour calmer leur jalousie et éviter qu'ils ne viennent envahir la Bretagne. La fameuse mère Poulard s'y fait des couilles en or en vendant des omelettes et des biscuits que les Bretons n'ont pas les moyens d'acheter. Trônant fièrement sur une étendue de vase et de boue, le Mont Saint Michel attire pendant la saison estivale de nombreux touristes inconscients, remplacés l'hiver par des moutons.

Les Normands ont également lancé le tourisme sur les sites de la 2° guerre mondiale. Chaque touriste peut rentrer avec une mine et se fendre la gueule à la maison. Les touristes pourront aussi visiter le mémorial de Caen, musée rassemblant la plus grande collection de balles usagées ou les cimetières militaires, lieux particulièrement vivants.

Voyager en Normandie sans passer par Rouen tiendrait de l'erreur. En effet, chaque année se tient le traditionnel barbecue de la Sainte Jeanne. Une jeune pucelle y est jugée et brûlée en place publique par les locaux afin de célébrer à leur manière l'héroïsme de Jeanne d'Arc. Malheureusement, la dégradation des mœurs de notre société rendant de plus en plus difficile de trouver de pures demoiselles, les organisateurs sont parfois obligés d'importer ou de se contenter d'un Emo.

Le guide de survie à l'usage des touristes en Normandie recommande :

Le climat en Normandie est particulièrement hostile. Pensez à vous équiper de brassards gonflables les jours de fortes pluies. Évitez de vous rendre dans le pays de Caux, où l'omniprésence de betterave et de la langue normande auront tôt fait de vous rendre fou. Évitez les villes suivantes : Caen, Rouen, Le Havre, Fécamp, Dieppe... Pour bien faire, évitez la Normandie le plus possible. Si vous vous voyez dans l'obligation de vous y rendre, adoptez les coutumes locales et hydratez-vous à l'aide de Calva. Beaucoup.

[modifier] Économie

Elle est basée essentiellement sur la gastronomie et le tourisme... Le but est de se faire un max de blé en faisant payer des trucs à la con (vaches en plastique, confiture de pluie, bottes, bouses de vaches...) aux gogos en 4x4 immatriculés "75" ou aux imbéciles d'Anglo-saxons qui croient que Deauville c'est comme Nice. Au passage, la Normandie produit un taux élevé de cancers et de méningites grâce à ses 4 sites nucléaires. Cela permet aussi d'avoir des vaches fluorescentes (faciles à retrouver quand il pleut, c'est-à-dire tout le temps) et des coquilles St-Jacques de 10kg !

Depuis l'avènement de l'économie de Marchais, le théoricien politique, la Normandie est devenue un foyer de l'industrialisme. Première région pour l'importation de camelotes chinoises via le port du Havre et pour le raffinage du pétrole[2], la région doit toutefois faire face aux mutations. Afin de satisfaire les exigences écologiques, les industriels doivent investir des sommes considérables afin de teinter de vert leur usines.

[modifier] Gastronomie normande

Ils ont mis en place une gastronomie essentiellement basée sur les mauvaises odeurs (Livarot, tripes, Pont-l'évêque) et les plats immangeables (andouille de Vire, teurgoules...). La mode est de boire du calvados en l'accompagnant de tripes.

[modifier] Notes

  1. Le luxe étant défini comme tout bien ou service demandant une contrepartie monétaire pour son obtention.
  2. Procédé qui consiste à apprendre les bonnes manières aux bruts.


France
Pinard.gif
Baguette.gif
Pays
du vin, du pain
et des râleurs.
Pinard.gif
Baguette.gif
Alsaciens * Antillais * Auvergnats * Basques * Bourguignons * Bretons * Catalans * Ch'tis * Corses * Normands * Parisiens * Occitans *Provençaux * Savoyards * Saint-Pierre-et-Miqueloniens* Vosgiens
PGsextan.png  Portail de la Géographie


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
Autres langues
wikia