Non

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher
« Non ! Je veux pas expliquer ! »
~ Sacha Guitry à propos de l'article "non" de Désencyclopédie

[modifier] Origines

[modifier] Étymologies

Le mot 'non' est issu de la déformation du nom de NoNnios, qui fut empereur de Nouvelle Calcédoine de -783 à -612. Sa notoriété était telle que partout où il passait, on étendait sur son passage de nombreux pétales de fleurs. Mais après son départ, les gens ne ramassaient pas les pétales et la chaussée devenant glissante, de nombreux accidents se produisaient avec le retour des pluies. Les gens alors, chaque fois qu'ils voyaient passer un fleuriste, pour dissuader les acheteurs de se fournir, criaient de loin au client: "Nonnios" afin que l'on se souvienne des incidents liés aux pétales. Par métonymie du nom de Nonnios, qui fut d'abord déformé en "Nonne" - qui passa en français pour désigner celles qui disent toujours 'non' parce qu'elles aiment les fleurs - le nom "Nonnios" fut lexicalisé en emploi adverbial de négation pleine: "Non non" puis par apocope "non". Le sens étymologique est parfois réactivé dans le contexte de la fleuristerie lorsque l'on offre un bouquet: 'Oh non, des fleurs, il ne fallait pas !', hommage à Nonnios qui n'en demandait pas tant, mais qui le méritait. Il faut ajouter que le nom de Nonnios n'est pas innocent dans la formation du mot [Ononnios] > [Onio(n)] graphié 'oignon'

[modifier] Avant la naissance de Jésus-Christ

Avant la naissance de Jésus, déjà beaucoup d'hommes utilisaient le mot "non". Ce dernier signifiait : "Chérie prépare moi du rôti de mammouth et plus vite que ça !". Ainsi, l'homme ne prononçait pas beaucoup de mots, ce qui lui permettait de garder sa salive pour d'autres conneries qui ne veulent rien dire : "Ough".

[modifier] De l'An 2 à l'An 78

Les hommes étant plus civilisés, exprimaient leur mécontentement avec le mot "non". Saddam Hussein par exemple, avec son célèbre "Non j'suis aux chiottes" nous faisait comprendre que sa pêche était prioritaire par rapport aux conquêtes Romaines.

[modifier] De l'An 79 à l'An 768

Le petit mot "non" est toujours aussi utilisé dans l'Europe et s'étend jusqu'en Afrique où la tradition s'arrête vers le Zimbabwe du nord-ouest, les habitants de cette contrée ne voulant pas "copiwé" sur leurs amis européens.

[modifier] De l'An 769 à l'An 1792

Pendant ce millénaire, le mot "non" changea énormément de fois de sens. Il voulut dire "Aïe mon carambar est tombé !" puis "Yo" , "Tu pues la fraise", "Adieu monde cruel" puis enfin "J'ai le transit intestinal dérangé !". C'est ainsi que lors de sa décapitation, Louis XVI, pauvre débile, dit en réponse au bourreau qui lui demandait : "Avez-vous une dernière chose à dire ?", "Non"... Ce qui signifiait alors à l'époque "Votre divan est très inconfortable"

[modifier] De l'An 1793 à 1914

Non veut enfin dire vraiment "non" : tout le monde dit oui...

[modifier] Guerres 14-18 et 39-45

Durant les guerres, lorsqu'un soldat se faisait tuer, il avait pour habitude de dire "noooooooooooon" ce qui signifiait : "Argh, j'ai oublié de recharger ma gameboy avant de crever".

[modifier] Maintenant

Plus personne ne sait ce que veut dire "non" ! Certains l'utilisent pour dire "Tu seras puni !" ou "Nan !" Nicolas Sarkozy a légalisé le mot non et tout le monde est content ! Celui-ci l'utilisant pour exprimer l'action de faire l'amour à une femme. Ainsi, lorsqu'il propose un référendum bidon, tout le monde lui répondait "non" et Nicolas peut alors se faire plaisir...

[modifier] Les "NON" qu'on aurait du dire

le Terminator qui sonne à une pôrte, une femme entrouvre : "Sarah Connor ?" ... "NON"

Maman Hitler à son mari : "NON, pas ce soir !"

Papa veuve noire à sa moitié (avant qu'il ne devienne lui-même sa propre moitié) : "NON, merci ce soir je me fais une toile"

Blanche-Neige à la marchande de pommes : "NON, merci : vous n'auriez pas plutôt une mangue ?"

[modifier] Utilisations communes

« Non, vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraineuhhh ! »
~ Papy Germain à propos de la guerre qu'il a vécue pendant son enfance et dont tout le monde se fout ouvertement.
« Nan, si, NAN ! SI ! On habite pas à Nancy hahaha lol mdr !!  »
~ Enzo et Kévin à propos de la question : « Je peux jouer à ta Game Boy ? »
« Non, pas de voiture pour Noël !!  »
~ Papa RMI à propos de la demande de son fils pour une voiture pour les fêtes de fin d'année.
« Non.  »
~ Nicolas Sarkozy à propos des réformes pour améliorer la République Française.
« Non. »
~ Le patron d'Achille Talon
« Non mais, ils sont vraiment chiants. »
~ Sacha Guitry à propos des gens chiants.

[modifier] Voir aussi


Tous les trucs qui peuvent te faire très mal mais pas te tuer ou alors, si c'est ton cas, t'as vraiment pas de chance !
Bobo.jpg

Alphabet - Barack Obama - Bébé mort - Big Brother - Quatrième Reich - Bill Gates - Capitalisme - Oskar Freysinger - Christoph Blocher - Coca-Cola - Communisme - Coussin péteur - Disneyland - Frite - Gros - Hélice - Ici - Jacques Chirac - Ku Klux Klan - Lapin - Livre - Mickey - Non - Oui - Patate - Pet - Pipi - Rien - Ta prof de Maths - Ta queue - Ta soupe - Ta vache - Ton ami - Ton couteau suisse - Ton école - Ton singe - Ton zèbre - Toi - Triangle - UDC - Wagner - X - Y
Exceptions notables:
- Le Ku Klux Klan a tué plusieurs noirs mais ça fait longtemps qu'on en entend plus parler.
- En 2008, un singe thaïlandais s'est révolté contre son maître et l'a tué en lui lançant des noix de coco.
- Un jour, un homme s'est noyé dans sa soupe en tombant dans les pommes.
- Le 25 mars 1996, Un homme fut tué par ses pets durant son sommeil car il suivait un régime constitué exclusivement de choux et de flageolets.
- En 1997, un américain escalada un pylône électrique avec 6 cannettes de bières. Au moment de boire la sixième cannette, il décida d'uriner ce qui l'électrocuta. La police le trouva avec de la fumée sortant de sa braguette et une cannette de bière à la main.


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia