Nicolaï Sarkovski

Un article de la désencyclopédie.

Aller à : Navigation, chercher

Nicolaï Sarkovski (Николай Павлович Сакровский) est un homme politique Russe du 20e siècle. Il dirigea l'URSS (Union des Ragouts à la Saucisse de Strasbourg) de 1917 à 2007. Il est surnommé le Petit Père des People.

Petitperedupeupljx3.jpg

[modifier] Biographie

[modifier] Enfance

Il nait le 18 octobre 1889 à Grouniou-sur-Mer en France d'une mère prostituée et d'un père alcoolique. En 1890, les Sarkovski prennent un Vlib pour 3 afin de se rendre à Moscou, où sa mère se prostituera. A 7 ans, Nicolaï lit le Manifeste du Parti Communiste de Karl Marx, ainsi que Le Capital. Il devient fou et tue ses deux parents d'un coup de machette. Le Tsar, Nicolas II, passe l'éponge en lui déclarant "Pas de problème man, moi aussi j'ai buté mes darons à ton âge, et aujourd'hui j'dirige le blaide ! En plus on a le même blaze !".

A 11 ans, Nicolaï vend ses parties génitales pour s'acheter un drapeau rouge. Un clochard le lui volera pour se moucher dedans. Depuis ce jour, Nicolaï veut devenir le maître du Monde.

A 18 ans, il finit ses études qui auront duré 1 mois et qui consistaient à apporter le café au patron du Parti Communiste : Trotski Tulski.

[modifier] Ascension politique

A 21 ans, il vend ses cheveux et sa moustache pour s'acheter 10 singes savants. Ils les accouplera pour finalement obtenir une armée de singes. Il leur ordonna : "Tuez le Tsar !". Ces derniers comprirent "Sucez le char !". Devant leur incompréhension, ils firent ce que tout être vivant fait quand il est face à cette situation : ils firent exploser leur cervelle avec du jus de pamplemousse concentré.

Nicolaï prit un burin, cassa ses dents et les vendit au marché sur la Place Rouge. Avec l'argent récupéré, il s'acheta un fusils. Il tua Nicolas 2 de 18 coups de fusils dans les couilles (d'où l'expression "se prendre 18 coups de fusils dans les couilles") et déclara "Merde ! Je voulais me les greffer ! Elles sont inutilisables maintenant !".

Nicolaï Sarkovski devint alors le Président de l'Union des Ragouts à la Saucisse de Strasbourg.

[modifier] La guerre 1912-1998

Le 3 juillet 1912, Nicolaï déclare la guerre au reste du Monde "Sauf la Suisse pour leur chocolat".

[modifier] 1912-1945

La première partie de la Guerre dura de 1912 à 1945. Elle fit 12 morts et plus de 41 blessés.

[modifier] Événements majeurs

12 aout 1912 : Nicolaï invente le goulag

17 mars 1917 : Nicolaï organise une famine retransmise en direct à la télé sur Canal+ divertissements

21 janvier 1926 : Nicolaï joue à la roulette russe avec ses homologues de 5 pays. Il gagne du premier coup. On comprit en 1976 que Nicolaï avait mit 5 balles au lieu d'une seule et n'avais tourné le barillet. Il était donc sur de gagner.

6 et 9 aout 1945 : largage de 2 bombes atomiques dans l'océan pacifique en raison d'une erreur de calcul.

[modifier] 1945-1998

La deuxième partie de la guerre fit 1 seule victime.

[modifier] Événements majeurs

05 mai 1967 : Nicolaï se fait enculé sur un tabouret par son homologue français, le Général LaGaule. Ce jour devient fête nationale, le "jour du tabouret". La coutume est que tout les Nicolaï du pays se fasse enculer en même temps.

12 juillet 1998 : La France gagne la coupe du monde.

La guerre finit officiellement en ce jour, mais les livre d'histoire préfèrent dire qu'elle finit en 2007.

06 mai 2007 : Nicolaï Sarkovski veut rejouer à la roulette russe, "comme au bon vieux temps". Il se trompe et met 6 balles sur 6 dans l'arme. Les livres d'histoire racontent qu'il aurait abusé de la vodka pour la fête du tabouret, la veille.


[modifier] Après sa mort

[modifier] Souvenir

Sa tombe se trouve au cimetière international de la saucisse, à Francfort. C'était en effet un amateur de saucisse.

Sur sa tombe est gravé en lettre d'or :"Mort en héros".

[modifier] Héritage culturel

Beaucoup de dictons sont restés grâce au petit père des peoples. Exemples :


Qui pisse dans le vent se rince les dents

Gourdin du matin, pipi sans les mains

Caleçon qui gratte, morpions qui squattent

[modifier] Bibliographie

DE Nicolaï Sarkovski :

  • Le Gigot d'anneaux pour les Nuls
  • Père alcoolique, mère pute... comment réussir (biographie/manuel)
  • Je m'appelle Nicolaï
  • La Roulette Russe : une passion familiale
  • Plouf plouf (en référence au deux bombes atomiques)
  • Le jour ou j'ai vendu mes dents (Biographie officielle)

SUR Nicolaï Sarkovski :

  • Le Petit Père des People (Cindï Sanderski)
  • Mort en héros (Auteur inconnu)
  • Armée de singe et autres enculages sur tabourets (Jean Claude Vendamme)
  • Le moustachu (Steven Spilbergo)


Cet article a une chance non nulle de figurer dans le Best Of ou de ne pas en être.
S'il vous a enthousiasmé, votez pour lui sur sa page de vote ! Ou pas.
Partage sur...
wikia